Janvier-mars 2006

Environnement

  • 10 janvier 2006 : Grâce à la mise en place du système de surveillance radar VTS, le nombre d’incidents maritimes sur les 54 794 passages en 2005 dans le Bosphore est très sensiblement réduit.
    Cumhuriyet, 10/1/2006 p. 7
  • 21-27 janvier 2006 : Sévère vague de froid annoncée à Istanbul et dans le reste de la Turquie qui paralyse pendant plusieurs jours la vie urbaine. Écoles, lycées et universités sont fermés pendant des jours. Le volume d’affaires des centres commerciaux chute d’environ 20%.
    Radikal, 20/1/2006 p. 8; 5/2/2006 p. 3; Vatan Milliyet, 21/1/2006 p. 12
  • 18 février 2006 : Les débats sur l’adoption de la nouvelle loi sur l’environnement, et notamment sur la question des forêts en statut 2B (voir lettres précédentes), s’enveniment. Après la double opposition du Conseil constitutionnel et du président de la République, les membres du gouvernement insistent sur les revenus que rapporteraient le déclassement des ces zones forestières.
    Milliyet, 18/2/2006 p. 15; Cumhuriyet, 17/1/2006 p. 6
  • 21 février 2006 : Une catastrophe est évitée de justesse sur le Bosphore. Un méthanier de 243 mètres de long et flottant pavillon libérien dérive sur le palais de Dolmabahçe, et est arrêté in extremis. Il avait refusé d’être remorqué à son entrée dans le détroit.
    Radikal, 22/1/2006 p. 3
  • 25 mars 2006 : L’« Association des amis des gainiers » sensibilise les habitants d’Istanbul, à la floraison de cet arbre à fleurs roses, qui est, selon le président de l’association, Hüseyin Emiroğlu, un symbole d’Istanbul. Appelé également ‘arbre de Judée’ (Cercis siliquastrum), le gainier fleurit entre le 15 avril et le 15 mai. Les membres de l’association s’organise pour répertorier systématiquement tous les gainiers de la ville.
    Radikal, 25/3/2006 p. 3
  • 31 janvier 2006 : La presse commence à attirer l’attention sur l’état désastreux de l’environnement dans le secteur de Dilovası (arrondissement de Gebze), qui a connu une très forte industrialisation ces dernières décennies. Le taux de cancer décelé y serait trois fois supérieur à la moyenne nationale.
    Gündem, 31/1/2006 p. 2
  • 5 février 2006 : La mairie d’Eminönü, en collaboration avec le « Mouvement pour la propreté des eaux marines et la sensibilisation » (‘Sualtı Temizlik ve Bilinçlendirme Hareketi’) organise, à proximité des échelles des autobus de la mer une opération de nettoyage destinée à attirer l’attention sur leur état de pollution. Les déchets rapportés par 12 plongeurs sont ainsi exposés sur les quais.
    Cumhuriyet, 6/2/2006 p. 3
  • 8 février 2006 : Par décision de la 6ème cour du Conseil d’État, qui confirme celle d’avril 2004, les municipalités et les préfectures sont rendues responsables des dégâts matériels causés par les séismes. Cette décision devrait influencer le cours des procès d’indemnisation.
    Radikal, 9/2/2006 p. 4
  • 25 février 2006 : Le maire de Tuzla annonce son intention de réactiver la vocation ‘touristique’ de Tuzla, notamment en recréant le lac de Tuzla, aujourd’hui asséché. Parallèlement, il souhaite restaurer le vieux quartier central de Tuzla, et aménager un port de plaisance d’une capacité de 300 yachts.
    Radikal, 26/2/2006
  • 10 mars 2006 : Le maire Kadir Topbaş, lors d’une réunion à l’İTO, a fait savoir que le budget municipal était de 10,2 milliards € (7 milliards € en budget consolidé du centre + 3,2 milliards € en revenu municipal). Il ajoute que 65% de ce budget est utilisé pour les transports. Après les « 116 solutions » pour le trafic d’Istanbul, il y aurait encore un programme de 200 solutions, en vue de résoudre ce problème du trafic.
    Referans, 10/3/2006 p. 3
  • 25 mars 2006 : Le journal Zaman signale que pour l’élargissement de la voie express D-100, 90 pins environ ont été coupés à hauteur de Çobançeşme à Bahçelievler.
    Zaman, 25/3/2006 p. 25
  • 28 mars 2006 : Le quotidien Cumhuriyet de ce jour déplore ironiquement le développement forcené du palmier dans le paysage stambouliote. On y voit un indice de la Dubaïsation d’Istanbul et du souci de créer une image touristique.
    Cumhuriyet, 28/3/2006 p. 17
  • 31 mars 2006 : Le journal Cumhuriyet fournit les principaux résultats d’une recherche menées par la société industrielle et commerciale pour la protection de l’environnement à Istanbul et le recyclage des déchets.
    Cumhuriyet, 31/3/2006 p. 4

Transports

  • 4 janvier 2006 : Le président de l’« Association des transporteurs internationaux » (Uluslararası Nakliyeciler Derneği-UND), Çetin Nuhoğlu, se dit préoccupé par l’interdiction pour les 300 poids-lourds de traverser Istanbul entre 6h-10h matin et 16h-22h le soir. Cette interdiction, non-applicable aux transporteurs routiers étrangers, rend difficile le respect des engagements contractuels entre les transporteurs et les entreprises, générant des pénalités pour retard de livraison. L’IBB est quant à elle préoccupée par l’arrivée journalière de 8000 camions, dont 300 poids-lourds internationaux (TIR) à Istanbul. Çetin demande que les transporteurs routiers du réseau international soient différenciés des transporteurs nationaux dans les restrictions horaires, se disant prêt à accepter une interdiction entre 17h-20h.
    Hürriyet, 5/1/2006 p. 12
  • 7 janvier 2006 : Les prix des taximètres et des dolmuş sont revus en hausse à partir de ce jour. Le prix de départ des taxis passe de 1,30 YTL à 1,30 YTL, le prix au kilomètre de 0,90 YTL à 1 YTL, tandis que les dolmuş subiront une augmentation de 15% de manière générale. Cette augmentation a lieu pendant la période de 4 jours de la Fête du Sacrifice, durant laquelle les bus sont gratuits et les métros ne coûtent que 0,50 YTL (au lieu de 1,10 YTL).
    Radikal, 6/1/206 p. 8
  • 9 janvier 2006 : Dans une de ses déclarations à la presse dont il a le secret, le maire Kadir Topbaş annonce son intention d’instaurer une taxe sur les véhicules entrant et immatriculés à Istanbul. Pour ce, les guichets autoroutiers seraient transférés aux entrées du département d’Istanbul. Les revenus de cette taxe permettront de financer l’aménagement de voies et la construction de parking. À cette occasion, il réaffirme le projet de métro qui emprunterait le Barbaros Bulvarı entre Beşiktaş et Gayrettepe.
    Vatan, 9/1/2006 p. 6, 14/1/2006 p. 3
  • 10 janvier 2006 : Nouvelle déclaration choc du maire d’Istanbul, concernant le projet de construction de 31 tunnels du longueur totale de 78 km au cœur d’Istanbul. Ce projet, intitulé 7 tunnels pour 7 collines (« 7 tepeye 7 tünel ») suscite de vifs débats dans l’opinion. Par exemple, le Prof. Semih Tezcan de l’université de Boğazici publie dans le quotidien Radikal du 4 avril, un long article soulignant méthodiquement les absurdités de ce projet. Tezcan doute notamment de la possibilité de financer ces projets et surtout de les réaliser en moins de 2 ans comme prévu. Les responsables du nouveau centre de planification (İstanbul Metropolitan Planlama ve Kentsel Tasarım Merkezi-İMP à Tepebaşı) expriment leur étonnement face à un projet dont ils ont appris l’existence par la presse. Certains observateurs s’étonnent que ces tunnels soient directement financés par le budget municipal alors que le réseau en site propre est financé par des emprunts sur le marché international.
    Radikal, 1/3/2006 pp. 1 et 6, 2/3/2006 p. 3, 3/3/2006 p. 9, 5/3/2006 pp. 1 et 4, 6/3/2006 p. 5, 4/4/2006 p. 11; Cumhuriyet, 23/2/2006 p. 6
  • 11 janvier 2006 : Visite du premier ministre japonais Koizumi, dans le cadre du projet Marmaray. À cette occasion, le ministre des Transports qui le reçoit, estime que, fin 2008, les premiers essais pourront être réalisés. À l’issue de sa visite, le responsable japonais se félicite du bon déroulement des opérations. Marmaray est le deuxième partenariat avec les Japonais, après la construction du pont de Fatih Sultan Mehmet. Enfin, signalons que l’appel d’offres concernant la modernisation des lignes de banlieue sur 70,3 km a été reporté à la mi-février 2006.
    Milliyet, 8/1/2006 p. 4; Zaman, 12/1/2006 p. 25; Radikal, 11/1/2006 p. 12, Vatan, 30/1/2006 p. 7
  • 19 janvier 2006 : Le très utile journal mensuel Forum Diplomatik consacre un article au bilan financier 2005 d’İDO. Les revenus de l’entreprise de transport maritime auraient été multiplié par 2,5 par rapport à l’année 2004. En 2005, İDO a ainsi transporté 56.365.000 passagers, contre 11.100.000 en 2004. Et 4.450.000 véhicules motorisés, contre 1 million l’année précédente.
    Forum Diplomatik, 19/1/2006 p. 3
  • 20 janvier 2006 : signature entre le ministre des Travaux publics, Namık Özak, et le directeur de la Japon IHI, pour la consolidation antisismique des ponts sur le Bosphore et la Corne d’Or.
    Hürriyet, 21/1/2006 p. 5
  • 1er février 2006 : Lancement de la formule Mavi Akbil, destinée à inciter les Stambouliotes à utiliser les moyens de transport maritimes. Pour la somme de 85 YTL par mois, les voyageurs pourront utiliser tous les moyens de transport gérés par İETT et İDO. À partir de la même date est aussi proposée la formule du billet unique, valable 90 minutes, sur tous les modes de transport collectif.
    Radikal, 31/1/2006 p. 1
  • 12 février 2006 : Le ministre de la Défense annonce le transfert imminent au secteur privé de l’aéroport asiatique Sabiha Gökçen, encore dépendant de son ministère.
    Radikal, 13/2/2006 p. 16
  • 17 février 2006 : Le maire d’Istanbul assure dans une déclaration publique que la gare autoroutière de Harem devrait être déplacée rapidement à Samandıra, dans la périphérie de l’arrondissement de Kartal.
    Zaman, 18/2/2006 p. 20
  • 21 février 2006 : Le projet de liaison autoroutière entre Hadımköy, zone d’intense développement résidentiel et industriel dans l’arrondissement de Çatalca, et l’autoroute TEM se heurte à l’opposition du président du club de football Fenerbahçe, Aziz Yıldırım, propriétaire d’un vaste terrain situé sur le tracé envisagé. Le prix d’expropriation exigé par ce dernier paraît exorbitant.
    Radikal, 22/2/2006 p. 13
  • 26 février 2006 : À partir de cette date, selon un décret relatif aux transports sur route, les autobus ne pourront plus transporter de marchandises, alimentaires ou autres, au-delà de 30 kilos par passager. Cette fonction est désormais exclusivement dévolue aux transporteurs cargos habilités.
    Zaman, 14/2/2005 p. 3
  • 1er mars 2006 : Lors d’une réunion au « Syndicat des Employeurs de l’Industrie de la Construction » (Türkiye İnşaat Sanayicileri Sendikası-INTES), le ministre des Travaux publics, Faruk Özak, a précisé que le gouvernement favorisait cinq sites pour la construction du troisième pont au-dessus du Bosphore, selon les critères de faisabilité, d’environnement, de protection des bassins d’eau, d’intégration au réseau des transports existant et budgétaire. Parmi eux, 3 se trouvent plus au nord, un au centre et un plus au sud. Comme le rappelle Özak, le ministère détient ‘techniquement’ tous les pouvoirs de décisions dans le projet du troisième pont, toutefois en concertation avec l’IBB. Les formules varieront entre le BOT et le crédit extérieur, sous la forme d’un partenariat public-privé. La décision finale revient au Premier ministre Erdoğan, ajoute Özak. Recep Tayyip Erdoğan, pour sa part, précise que le troisième pont, au nord d’Istanbul, aura pour fonction de relier les axes routiers entre la Thrace et la mer Noire. Il explique que les deux premiers ponts ont accéléré l’urbanisation sauvage, soulignant aujourd’hui l’importance de la Régénération Urbaine et d’une urbanisation planifiée.
    Radikal, 2/3/2006 http://www.radikal.com.tr/haber.php?haberno=180198
  • 3 mars 2006 : La direction des Ponts et Chaussées annonce son intention de financer la politique d’aménagement de route par la vente du terrain de 87 000 m2 qu’elle possède à Zincirlikuyu, sur le nouvel axe des affaires dans le haut de Beşiktaş. Pour ce, une modification du plan d’aménagement est nécessaire, ainsi que l’approbation du Conseil de protection. Décrit comme le terrain le plus cher d’Istanbul, il avait été mis en vente au prix de 300 millions YTL, sans trouver d’acheteur. L’IBB a déjà donné son accord pour 400 000 m2 de constructions.
    Milliyet Emlak, 4/3/2006 p. 4
  • 6 mars 2006 : La Turquie a demandé un crédit de 500 millions € à la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) pour le projet Marmaray, ce qui équivaut presque au quart du budget annuel du BERD destiné au crédit. Alors que la Turquie figure parmi les 5 premiers financeurs de la banque (France, Allemagne, Italie, Espagne et Turquie contribuent chacun à hauteur de 7%), elle n’a jamais vraiment bénéficié de la BERD, destinée essentiellement à des programmes de reconstruction de logements sociaux, d’accueil de réfugiés et de développement régionaux. Depuis le tremblement de terre du 17 août 1999, la Turquie fait partie des 19 pays prioritaires. Malgré les encouragements de la BERD, la Turquie n’a utilisé que 6,5% des crédits entre 2000 et 2004. Nous savons qu’un crédit de 400 millions de dollars vient d’être accordé à la Turquie poır la reconstruction des zones sinistrées en 1999 dans la région de Marmara.
  • La fin des travaux du projet Marmaray est prévue pour 2009 (Cf lettres Electroui précédentes). Deux tunneliers (ou ‘taupes’), commenceront à creuser en avril à partir d’Ayrılıkçeşme à Kadıköy. Simultanément, deux autres machines commenceront la même opération à partir de Yenikapı, pour une longueur totale de 12 km. Les travaux en surface pour la construction des stations et d’une ligne de métro de 63 km entre Gebze et Halkalı seront également entamés en avril 2006. Les premiers tests sont prévus pour avril 2008. Les recherches archéologiques, quant à elles, sont achevées à Yedikule, mais continuent à Sirkeci. Les opérations d’expropriation ont coûté 160 millions YTL pour une zone longue de 13,6 km. L’achat des terrains sur 63 km continue à Kadıköy et Bakırköy, depuis janvier 2006. www.marmaray.com.tr
    Referans, 7/3/2006 http://www.referansgazetesi.com/haber.aspx?HBR_KOD=36798&KTG_KOD=246
  • 15 mars 2006 : La mairie de Beşiktaş offre gratuitement à tous les habitants de Beşiktaş un réseau de transport en minibus entre Ortaköy-Kuruçeşme-Arnavutköy-Bebek-Ulus-Nisbetiye-Balmumcu-Gayrettepe-Dikilitaş-Yıldız. Les habitants de Beşiktaş seront reconnus par une carte distribuée par la même mairie (Kentlikart). Le maire de Beşiktaş, İsmail Ünal, fait savoir que les minibus seront opérationnels 7 jours sur 7.
    Sabah, 16/3/2006 p. 4
  • 28 mars 2006 : La « commission parlementaire pour les travaux publics, les transports et le tourisme » a accepté le projet de loi qui attribue au ministère des Transports, le droit de construire ou de faire construire en BOT un tunnel autoroutier de 5 km sous le Bosphore, avec une double voie dans chaque sens. Selon le député AKP d’Istanbul, Ali İbiş, la construction du tube pour véhicules motorisés dans le Marmaray aurait été injustement rejeté, manquant ainsi l’occasion de concrétiser ce droit. Mehmet Habib Soluk, attaché au ministère des Transports, prétend que la construction de cet axe routier sera déterminante pour résoudre la question du trafic routier à Istanbul.
    Hürriyet, 28/3/2006 http://www.hurriyet.com.tr/sondakika/4159758.asp?gid=69
  • 30 mars 2006 : Le journal Vatan évoque les grands projets de l’IBB et du ministère de la Justice concernant le terrain que devrait libérer la délocalisation de la prison de Bayrampaşa et des halles. Pour attirer les investisseurs étrangers, on imagine déjà Disney Land et My Show Land.
    Vatan 34, 30/3/2006

Urbanisme et construction

  • 7 janvier 2006 : Dans une interview publiée à Radikal, Cengiz Eruzun, responsable du projet Müze Kent, annonce que dès le printemps, la zone pilote de la Süleymaniye devrait être transformée en chantier. L’idée est de réduire la densité démographique (en délocalisant pas moins de 10 000 personnes) d’une part, et de remplacer les bâtiments en béton armé des années 1960-80 par des bâtiments ‘de style ottoman’ d’autre part, dans l’intention de créer un ‘quartier d’élite’, selon les termes utilisés par le même responsable.
    Radikal Cumartesi, 7/1/2006 p. 4
  • 13 janvier 2006 : Mise au point par le maire d’Istanbul sur l’urgence de mener à bien le nettoyage de la péninsule historique, en accélérant la délocalisation des ateliers, dépôts et autres lieux de commerce de gros. Négociée quartier par quartier et branche par branche, cette délocalisation se heurte à quelques résistances. Il est envisagé de couper l’eau et l’électricité aux récalcitrants.
    Radikal, 14/1/2006 p. 3
  • 16 janvier 2006 : Devant le palais de justice de Bağcılar, manifestation des victimes des malversations de Fadıl Akgündüz (Fadılzedeler), qui estiment avoir été escroqués dans le cadre de l’opération Jetkent, un énorme projet immobilier à Beylikdüzü. En effet, alors même qu’ils avaient payé les mensualités demandées, 800 plaignants n’ont toujours pas obtenu leur titre de propriété. En attendant la résolution de cette affaire, les carcasses de béton enlaidissent toujours le paysage de cette lointaine périphérie.
    Cumhuriyet, 17/1/2006 p. 13
  • 20 janvier 2006 : 17 000 personnes se portent candidates pour accéder à l’un des 3 116 logements destinés à la fois aux ‘revenus moyens’ (1938 logements), aux ‘revenus inférieurs’ (940 logements) et aux ‘pauvres’ (240), dont la construction est annoncée par l’IBB, en collaboration avec le TOKİ. Certaines familles, pour pouvoir candidater, étaient arrivées à 3 h du matin le jour de l’inscription. Les logements en question sont construits à Hadımköy et à Pendik. Un paiement étalé entre 18 mois et 20 ans est envisagé.
    Radikal, 21/1/2006 p. 13
  • 5 février 2006 : La mairie de Pendik a annoncé son intention d’aménager sur son territoire la troisième marina d’Istanbul, après Ataköy et Kadıköy. Un terrain de 131 000 m2 a d’ores et déjà été réservé pour le projet de marina ainsi qu’un complexe d’hôtels et de centres commerciaux.
    Zaman, 5/2/2006 p. 19
  • 5 février 2006 : Le quotidien Zaman, pourtant peu suspect de malveillance à l’égard du gouvernement actuel, révèle qu’une partie des logements construits par TOKİ et Kiptaş pour les ‘populations défavorisées’ est en fait revendue au marché noir, et ainsi injectée dans le circuit spéculatif. Rappelons que Kiptaş, créé en 1995, avait, au début février 2006, achevé 25 877 logements à Istanbul (les ¾ sur la rive européenne). Ajoutons que cette société privée liée à l’IBB vient de signer, avec l’état-major, un accord pour la construction de logements destinés aux militaires.
    Zaman, 5/2/2006 pp. 1 et 9; Hürriyet, 6/2/2006 p. 17
  • 8 février 2006 : La modification récente de la loi sur les biens culturels et naturels instaure la possibilité de crédit (géré par le TOKI) pour la restauration des vieux bâtiments, yalı et konak, à caractère jugé historique. Un des premiers bâtiments à Istanbul à bénéficier de ce nouveau système est celui de l’école primaire de Gazipaşa à Ortaköy, ancien yalı très fortement endommagé par un incendie il y a quelques années. La lenteur des procédures est néanmoins déplorée par certains observateurs.
    Referans, 8/2/2006
  • 25 février 2006 : Le maire de Kartal, Arif Dağlar, rend publics des projets ambitieux pour son arrondissement à l’occasion de la sortie du plan stratégique pour Kartal. Le maire, dont les ambitions au niveau métropolitain sont connues, souhaite faire de Kartal un exemple de Régénération Urbaine, dans la version ‘reconversion tertiaire’. Se prévalant du soutien de l’IBB et d’Ankara, il prétend pouvoir assurer en quelques années la transformation du tissu industriel obsolète existant en centre d’affaire et de loisirs. Il envisage notamment de créer une petite ‘Défense’ (Paris) à Kartal. Selon lui, dans quelques années, Kartal sera le Manhattan d’Istanbul.
  • En parallèle, le maire de Pendik, ancien candidat à la candidature AKP pour l’IBB, affiche des ambitions assez similaires. S’appuyant sur les 2 équipements de prestige que sont le nouvel aéroport et Istanbul Park (piste de Formule 1), il compte aussi transformer l’image de son arrondissement par des investissements de prestige dans les domaines touristique et commercial. Le relookage de l’arrondissement, toujours selon le maire, passe par la réduction du nombre de gecekondu, tout spécialement dans le secteur d’Aydos, avec la collaboration de Kiptaş.
    Hürriyet, 26/2/2006 p. 9; Radikal,
  • 26 février 2006 : Destruction houleuse du marché polonais (Polonya Pazarı) dans le quartier de Mercan à Eminönü. Vieille de 15 ans, cette ‘institution’ illégale était célèbre pour ses produits hors taxes (cigarettes, alcools, etc). Le président de l’« Association des originaires de Siverek », proteste contre cette mesure au nom de ses compatriotes très impliqués dans ce business. Apparemment, aucun emplacement périphérique n’a été désigné en compensation.
    Birgün,, 27/2/206 p. 3; Radikal, 27/2/2006 p. 3
  • 27 février 2006 : Après de longues tergiversations, le ministre des Finances, Kemal Unakıtan, a finalement décidé de faire démolir les deux villas situés sur les hauteurs de Küçükçamlıca, dans l’arrondissement d’Üsküdar. Unakıtan, à qui il est reproché également d’avoir mené secrètement des entretiens avec l’homme d’affaire israélien Sami Ofer pour l’affaire Galataport, est accusé d’avoir construit ces villas sans respecter les normes du plan d’aménagement. Notons au passage que l’arrondissement d’Üsküdar (AKP) avait tenté, en vain, la légalisation des constructions.
    Radikal, 28/2/2006 p. 6, 2/3/2006 p. 7; Vatan, 28/1/2006 p. 14
  • 28 février 2006 : Le groupe Gülaylar a annoncé la construction d’un centre commercial au cœur de Nişantaşı, sur un terrain appartenant à la Fondation Terraki de Şişli. Le complexe de luxe City’s comprendra les magasins les plus en vue pour une clientèle particulière, un grand parking avec service voiturier, et un food-court. Toutefois, l’innovation passe, selon certains, par la présence d’espaces culturels dans le centre commercial. Notons que la famille Gülay, originaire de Yozgat, est spécialisée dans l’orfèvrerie depuis plus de 60 ans, et détient une grosse part du marché de l’or (en concurrence avec Atasay et Goldaş) en Turquie, avec ses centres de production basés en Chine, près de Hong-Kong.
    Referans, 1/3/2006 pp. 2 et 20
  • 28 février 2006 : Le journaliste İsmet Berkan (Radikal) révèle les intentions du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan d’octroyer un permis de bâtir pour la construction d’immeubles à plusieurs étages sur la petite île de Kuruçeşme, également connue sous le nom de l’île de Galatasaray. Berkan s’étonne de la décision, sachant par ailleurs qu’en dehors de la partie centrale, les extrémités à gauche et à droite sont sur pilotis.
    Radikal, 28/2/2006 p. 3
  • 1er mars 2006 : Le maire d’Istanbul ordonne de refaire une partie du travail de revêtement de la fameuse avenue piétonne Istiklâl à Beyoğlu. Commencés en avril 2005, les travaux devaient être terminés le 31 décembre de la même année. Après de longues polémiques, concernant notamment l’usage de granit importé de Chine, la qualité douteuse de la finition, et les nuisances causées par les travaux réalisés de nuit et 7j/7, l’affaire du réaménagement de l’avenue est donc loin d’être terminée. La campagne menée par Güryapı, la société ayant récupéré le marché, vantant les mérites du ‘granit national’, désormais utilisé, ne manque pas de retenir l’attention.
    Vatan, 28/1/2006 p. 11; Referans, 1/3/2006 p. 20
  • 6 mars 2006 : Le quotidien économique Referans fait savoir qu’il y a à ce jour 102 centres commerciaux en Turquie, dont 35 à Istanbul. Par ailleurs, à Istanbul et en Anatolie, il y a respectivement 30 et 22 centres commerciaux en chantier, et 37 et 47 planifiés.
    Referans, 6/3/2006 p. 9
  • 8 mars 2006 : La construction d’un apartkondu, sur pylônes et couvrant un gecekondu à Samandıra, montre une fois de plus que le contrôle des constructions échappe complètement au pouvoir public. Les propriétaires prétendent avoir fait appel à un usta en construction (maître maçon), et n’ont jamais été interpellés par la municipalité de Samandıra. Mustafa et Makbule Demir ont décidé de construire un apartkondu sur le même terrain que le gecekondu de 80 m2 qu’ils occupent, sans détruire le premier, pour ne pas devoir payer un loyer pendant les travaux. Cette photo de Mustafa Küçük a été prise à Samandıra, au numéro 8 du Recep Tayyip Erdoğan Caddesi.
    Hürriyet, 8/3/2006 p. 1, 9/3/2006 http://www.hurriyet.com.tr/gundem/4047995.asp?m=1&gid=69
  • 9 mars 2006 : Le Conseil de Protection des Biens Culturels et Naturels classe en urgence l’aqueduc dit d’Avasköy (arrondissement d’Esenler), attribué au grand architecte Sinan, menacé par la construction d’un complexe résidentiel privé (dénommé Kemer Park Evleri) initié par le groupe Albayrak, bien connu pour ses relations politiques et familiales avec le parti au pouvoir. Malgré cette décision du Conseil, (notons le rôle joué par le Prof. Dr. Zeynep Ahunbay dans cette mobilisation in extremis), à ce jour, le chantier n’était pas interrompu. Voir le site créé par la revue Atlas, très active dans la campagne de sensibilisation: www.sinanasaygi.com (‘respect pour Sinan’). Lors d’une présentation du projet du groupe Albayrak, le maire d’Istanbul ose déclarer « Par cette opération, nous avons valorisé l’aqueduc ».
    Atlas, Avril 2006 pp. 31-32. et mars 2006 pp. 28-32; Radikal, 7/4/2006 p. 4
  • 11 mars 2006 : Le maire de la municipalité de second rang d’Ömerli (arrondissement d’Ümraniye), poursuivi pour irrégularités dans sa gestion immobilière, est finalement acquitté pour prescription, grâce à la loi d’amnistie 4616. Municipalité récemment créée et située à proximité du barrage du même nom et de vastes zones forestières, Ömerli est très prisée depuis une dizaine d’années par les constructeurs de complexes résidentiels privés.
    Zaman, 12/3/2006 p. 2
  • 22 mars 2006 : La cour constitutionnelle annule l’article de la loi sur le budget qui donnait la possibilité d’équiper en réseau d’eau et d’électricité les zones de quartiers illégaux.
    Radikal, 23/3/2006 p. 3
  • 23 mars 2006 : Mobilisation populaire contre les opérations de destruction par les équipes de la municipalité du bâtiment de l’« Association pour l’embellissement et la solidarité de Derbent » ,dans l’arrondissement de Sarıyer. Des barricades sont érigés et pour la première fois dans l’histoire de ce type de résistance, des manifestants s’en prennent aux villas de standing situées à proximité du vieux quartier de gecekondu, sur lequel pèse depuis plus de vingt ans des menaces de destruction. 38 blessés sont à déplorer à l’issu des affrontements. Le maire de Sariyer, dans une déclaration faisant suite aux événements, incrimine des personnes étrangères au quartier.
    Hürriyet, 24/3/2006 p. 24; Sabah, 24/3/2006 p. 32; Cumhuriyet, 23/3/2006 p. 3; Zaman, 25/3/2006 p. 19; Radikal, 24/3/2006 4
  • 29 mars 2006 : La municipalité de Beşiktaş donne son accord pour le projet immobilier ambitieux Seba, à Fulya, en lieu et place du complexe sportif du célèbre club de football, vainqueur de la coupe de Turquie cette année. La densification à outrance du bâti de cette vallée située entre Nişantaşı et Beşiktaş, va donc continuer. Notons que tous les grands clubs sont tentés de résoudre leurs problèmes financiers par de grandes opérations immobilières (cas du projet Riva par le club Galatasaray).
    Radikal, 5/2/2006 p. 20, 31/3/2006 p. 22
  • 30 mars 2006 : En vertu de la loi adoptée dans l’été 2005, affectant une partie de l’impôt foncier aux projets de restauration, l’administration spéciale du département d’Istanbul (İl Özel İdaresi), qui gère ce nouveau fonds, annonce qu’elle a d’ores et déjà récolté 7 980 000 YTL (Funda Özkan fait savoir que ce montant s’élève à 13 millions YTL à la même date). Cette somme devrait être utilisée pour restaurer des oeuvres dans les arrondissements de Beyoğlu, Fatih, Eminönü, Zeytinburnu, Eyüp (Rami Kışlası-La caserne de Rami) et Şile.
    Radikal, 14/3/2006 p. 14, 30/3/2006 p. 25

Questions foncières et immobilières

  • 1er mars 2006 : La société immobilière Century 21 ouvre son 100e bureau à Etiler-Ulus.
    Adres, mars 2006
  • 23 mars 2006 : Il apparaît, selon le journal Vatan Emlak, que les prix des terrains situés au nord continuent à grimper à cause du projet du troisième pont, même si l’emplacement précis de ce dernier reste inconnu à ce jour. Les villages concernés sont Kurna, Yeşilvadi et Dağdere, où les prix varient entre 30 et 80 YTL le m2.
    Vatan Emlak, 23/3/2006 p. 3
  • 26 mars 2006 : Par une décision de justice qui ne clôt pas le dossier, le Trésor public turc met la main sur le fameux orphelinat de Büyükada. Construit en 1899 et utilisé entre 1902 et 1964 comme orphelinat par la communauté Rum, le titre de propriété de ce bâtiment a été suspendu en 1992. Le patriarcat orthodoxe, à la suite de cette décision, annonce son intention d’introduire un recours auprès la Cour Européenne des Droits de l’Homme. L’affaire de ce que l’on considère par ailleurs comme le plus grand bâtiment en bois d’Europe n’est donc pas terminée. Une affaire à suivre.
    Birgün, 27/3/2006 pp. 1 et 4

Vie politique

  • 3 janvier 2006 : L’IBB licencie 254 pompiers qui avaient un statut de travailleurs temporaires. Ces derniers se disent prêts à recourir à toutes les voies juridiques pour faire valoir leurs droits.
    www.sendika.org, 4/1/2006
  • 15 janvier 2006 : Le Prof. Dr. Necla Arat, directrice du centre de recherche et d’application sur les questions féminines à l’Université d’Istanbul, estime que la nouvelle loi sur les municipalités ne fait pas une place suffisante aux centres d’accueil pour les femmes seules. Elle ajoute que les municipalités AKP considèrent avec méfiance ce type d’institutions pourtant indispensables.
    Cumhuriyet, 16/1/2006 p. 6
  • 19 janvier 2006 : Dans sa politique de recrutement d’agents de police municipale, la mairie AKP d’Eyüp a posé une condition aux candidats qui ne manque pas de surprendre: être diplômé d’un lycée İmam Hatip. Le motif de cette clause invoquée par le maire d’Eyüp est que le tourisme dominant dans son arrondissement est un tourisme religieux. Les syndicats, estimant que cette mesure est contraire aux lois sur le recrutement dans la fonction publique, ont intenté des démarches judiciaires.
    www.sendika.org, 19/1/2006; Radikal, 19/1/2006 p. 6
  • 26 janvier 2006 : À la suite d’une enquête commanditée par l’AKP sur le fonctionnement de l’IBB, la mise à la retraite de 2 chefs de département est demandée. Il s’agit de Yunus Balta, chef du département ‘Système sur rail’, et de Mahmut Sümen, chef du département ‘Protection et développement de l’environnement’. Yunus Balta a d’ailleurs été pendant 10 ans (1994-2004), responsable de la très grosse direction des ‘Affaires techniques’ (Fen işleri Daire Başkanlığı).
    Cumhuriyet, 26/1/2006 p. 3
  • 27 janvier 2006 : Deux militants du Hadep (parti pro-kurde légal) sont retrouvés morts au bord de la route à Haramidere, dans l’arrondissement périphérique de Büyükçekmece. Ces deux membres des jeunesses du Hadep local ont été tués par balles.
    Vatan, 28/1/2006 p. 3
  • 28 janvier 2006 : Le préfet d’Istanbul, Muammer Güler, déclare au cours du deuxième congrès extraordinaire de la fédération des associations de la vie professionnelle de Marmara (MARİFED), que les services publics de la préfecture devraient être transférés aux municipalités. Pour un représentant de l’État central, cette prise de position n’a pas manqué de surprendre.
    Zaman, 29/1/2006 p. 20
  • 5 février 2006 : Deux manifestations sont organisées contre les organes de presse européens ayant publié les fameuses caricatures. L’une a eu lieu devant le consulat général du Danemark à Bebek, à l’initiative des Foyers idéalistes (Ülkü Ocakları), tandis que l’autre s’est déroulée à Halkalı (Küçükçekmece), à l’initiative, celle-ci, des leaders de la communauté Caferi locale (shiite).
    Cumhuriyet, 6/2/2006 p. 8
  • 8 février 2006 : Publication au Journal Officiel de la loi 5449 sur la création des agences régionales de développement, leur coordination et leur mission. Elles sont au nombre de 12, correpondant au nouveau découpage régional en NUTS (Nomenclature des Unités Territoriales Statistiques), arrêté en septembre 2002 (voir l’Atlas électronique de la croissance d’Istanbul). Le département constitue à lui seul un NUTS.
    Dünya, 9/2/2006 p. 3
  • 8 février 2006 : Le journal Radikal publie des extraits de la déclaration de biens du premier ministre. Une comparaison est faite entre les biens déclarés en 2001 et ceux déclarés en 2006. Non seulement on remarque une diminution des biens, mais la valeur de ceux-ci, même à Istanbul, est restée inchangée d’une déclaration à l’autre, à l’instar du terrain que Recep Tayyip Erdoğan possède à Bolluca, à Arnavutköy-Gaziosmanpaşa.
    Radikal, 8/2/2006 p. 6
  • 14 février 2006 : Pour la première fois de son mandat, Kadir Topbaş, en déplacement à Londres, confie l’intérim à une femme, membre de l’assemblée municipale, l’avocate Derya Yanık. Née en 1972, cette avocate diplômée de l’Université d’Istanbul, est membre du conseil d’administration départemental de l’AKP.
    Zaman, 14/2/2006 p. 6
  • 15 février 2006 : Dans divers quartiers périphériques d’Istanbul, l’anniversaire du rapatriement d’Abdullah Öcalan (15 février 1999), est marqué par des manifestations spontanées pro-PKK, rapidement interrompues. Parmi les quartiers concernés, signalons Gazi (Gaziosmanpaşa) et Demirkapı (Bağcılar).
    Radikal, 13/2/2006 p. 3
  • 17 février 2006 : La municipalité AKP de Beykoz licencie l’éditeur du site Bilgi ve Hikmet (Science et Sagesse), Kenan Çamurcu, par ailleurs conseiller de ladite municipalité, après la publication par celui-ci d’un texte critiquant vivement le gouvernement.
    Milliyet, 18/2/2006 p. 1
  • 17 février 2006 : Bien que cette décision soit contraire à la loi sur le Bosphore, malgré l’opposition de la direction de la Planification urbaine, de la direction pour la Coordination des Transports et de la direction de la Planification des Transports, l’assemblée municipale d’Istanbul ratifie la transformation d’une zone initialement destinée aux activités sportives en station service.
    Zaman, 18/2/2006 p. 25
  • 20 février 2006 : Le quotidien Referans de ce jour dresse un premier bilan des conséquences des modifications de la loi sur les associations et fondations, adoptées en mars 2005. En moins d’un an, ces modifications ont permis aux associations et fondations de recevoir plus de 16 millions USD de l’étranger. Rappelons que sur un total de 160 000 associations (dernek) pour l’ensemble de la Turquie, Istanbul en compterait 13179 début 2006.
    Referans, 20/2/2006 p. 2
  • 27 février 2006 : Le syndicat Liman-İş, s’appuyant sur des décisions du Conseil d’État (Danıştay) et de la cour constitutionnelle, estime illégale la vente par le TCDD de 199 biens immobiliers, par le biais de la société Eskidji. Le 9 septembre 2005 en effet, la dixième cour du Conseil d’État, avait estimé anticonstitutionnels les éléments de la loi budgétaire de 2004 concernant cette vente.
    Cumhuriyet, 27/2/2006 pp. 1 et 8
  • 1er mars 2006 : Sur plus d’une centaine de procès intentés contre l’IBB par la direction provinciale d’Istanbul du parti CHP, le cinquième tribunal administratif d’Istanbul en a jugé 11, tous en faveur du plaignant. Ils remettent en cause le plan d’aménagement à Ümraniye, Bağcılar, Esenler, Üsküdar, Gaziosmanpaşa, Pendik, Bakırköy notamment. Le tribunal administrative en charge a justifié sa décision par l’intérêt de la collectivité dans l’opération et l’irréversibilité de certaines operations. Par exemple, le taux d’espace vert dans une zone de Dudullu a été réduit de 80% à 20%, en faveur de logements et d’espaces commerciaux. Toujours à Dudullu, un espace prévu initialement pour la construction d’une école a été utilisé pour des logements et un centre commercial, dont le chantier est au cinquième étage. Enfin, un espace de jeu a été supprimé pour agrandir une mosquée et bâtir un centre culturel.
    Milliyet, 1/3/2006 p. 21; Hürriyet, 5/1/2006 p. 27
  • 2 mars 2006 : Dans un article de Radikal, Funda Özkan souligne qu’entre mars 2004 et décembre 2005, sur l’ensemble des 4652 décisions prises par l’assemblée municipale de l’IBB, 3593 sont relatives à la construction. Citant le député CHP d’Istanbul, Berhan Şimşek, elle suggère que les volets social et culturel soient davantage pris en considération par ladite assemblée, surtout à l’heure où Istanbul se prépare à devenir la Capitale Culturelle Européenne en 2010.
    Radikal, 2/3/2006 p. 14
  • 8 mars 2006 : Inauguration du « Musée créationniste » au centre culturel de Halkalı, organisé par la municipalité de Küçükçekmece, en présence du maire Aziz Yeniay. Notons aussi la présence de Tarkan Yavaş, président de la « Fondation pour la recherche scientifique » (Bilim Araştirma Vakfı), et d’Altuğ Berker, président de la « Fondation pour la protection des valeurs nationales », connus pour être de la mouvance ultra-conservatrice et antisémite de la secte de Harun Yahya, alias ‘Adnan Hoca’. L’exposition a été annoncée également à Beylikdüzü. Ajoutons que les mêmes affiches et fossiles ont été exposés gratuitement dans la station de métro de Taksim et à Tünel. Le but des ces expositions est de réfuter la théorie de l’évolution de Darwin.
    Radikal, 11/3/2006 pp. 1 et 4; 12/3/2006 p. 4
  • 12 mars 2006 : Les événements de Gazi et d’Ümraniye du 12 mars 1995 (23 morts au total) sont commémorés à Gazi et Alibeyköy.
    Cumhuriyet, 12/3/2006 p. 7
  • 24 mars 2006 : Le très influent responsable départemental de l’AKP, Mehmet Müezzinoğlu, principal actionnaire avec sa femme du Avcilar Hospital, refuse d’évacuer sa villa du secteur d’Ambarlı, menacé par des glissements de terrain. Il prétend ne pas avoir assez d’argent pour déménager. La zone d’Ambarlı vient en effet d’être déclarée zone exposée aux risques naturels. Le directeur général de Kiptaş İsmet Yıldırım, nie la rumeur selon laquelle Kiptaş serait prêt à mettre un appartement à la disposition du malheureux Müezzinoğlu.
    Hürriyet, 24/3/2006 pp. 1 et 24
  • 27 mars 2006 : Les deuxièmes congrès ordinaires des sections d’arrondissements de l’AKP se déroulent sans aucune opposition, soit 31 congrès, celui de Bakırköy ayant été différé. Recep Tayyip Erdoğan a même fait une brève apparition dans plusieurs de ces congrès.
    Zaman, 28/3/2006 p. 19

Vie économique

  • 5 janvier 2006 : Un article faisant le bilan de l’année touristique 2005 précise qu’Istanbul a accueilli durant cette année 4,5 millions de touristes, malgré des actes délinquants dont ces touristes ont pu être des victimes. L’Union des guides touristiques de Turquie prépare d’ailleurs un rapport sur les statistiques criminelles dans les zones touristiques d’Istanbul.
    Zaman, 5/1/2006 p. 19
  • 7 janvier 2006 : Le conseil d’État (Danıştay) a pris une décision allant dans le sens d’une interdiction de saisie dans les municipalités d’arrondissements. Ainsi, ni les citoyens, ni les municipalités métropolitaines ne peuvent faire valoir leurs droits en demandant une saisie des biens des municipalités d’arrondissement. Le jugement est accueilli dans les municipalités métropolitaines comme une porte ouverte aux abus en ce qui concerne la péréquation des revenus fiscaux entre les deux niveaux municipaux (métropole et arrondissement). La responsabilité par rapport aux municipalités supérieures subsiste toutefois, comme le souligne le maire métropolitain d’Adana, président de l’“Union des municipalités de Turquie”, Aytaç Durak.
    Zaman, 7/1/2006 p. 7
  • 16 janvier 2006 : Les cinquante ans de l’ouverture de l’hôtel Divan (16 janvier 1956), désormais lié à la holding Koç, sont fêtés en grande pompe. Situé au nord de la place Taksim, l’hôtel compte 161 chambres, 14 suites, 1 restaurant, 1 pub, 1 pâtisserie et 1 restaurant de sushi.
    Cumhuriyet, 17/1/2006 p. 12, Vatan Milliyet, 21/1/2006 p. 6
  • 18 janvier 2006 : Ouverture par l’incontournable ministre d’État Kürşad Tüzmen de la IIIème Foire du Cuir d’Istanbul (IDF). 350 entreprises provenant de 21 pays sont représentés. Des militants de l’« Associaiton pour la protection des droits des animaux » et des membres de la plate-forme « Non à la fourrure » en profitent pour manifester.
    Cumhuriyet, 19/1/2006 p. 12
  • 18 janvier 2006 : Une personne est condamnée à 5 ans et 7 mois de prison pour avoir copié à grande échelle, sans autorisation, des films sur DVD.
    Radikal, 19/1/2006 p. 7
  • 20 janvier 2006 : Augmentation du prix du pain, qui passe de 30 à 35 yeni kuruş (pour 200 grammes).
    www.sendika.org, 20/1/2006
  • 21 janvier 2006 : La firme Hyundai décide finalement d’implanter son nouveau site de production en Tchéquie, alors que le gouvernement turc avait de grands espoirs de voir ce site en Thrace.
    Milliyet, 28/1/2006 p. 8
  • 26 janvier 2006 : Des ratés dans l’approvisionnement en gaz naturel (difficultés des méthaniers en provenance d’Algérie dans le détroit des Dardanelles) du pays entraîne une interruption de l’alimentation dans certaines zones industrielles. En définitive, il y eut plus de peur que de mal. De même, les autorités s’efforcent d’être rassurantes en ce qui concerne l’alimentation en électricité au cœur de cet hiver froid.
    Radikal, 27/1/2006 p. 14
  • 28 janvier 2006 : Les nouvelles mesures restrictives prises par la Russie semblent devoir diminuer encore le volume du commerce à la valise entre ce pays et la Turquie. En effet, le poids maximal des marchandises qui peuvent être rapportées, sans être taxées, au pays à été réduit de 50 à 30 kg par voyage. De même, la fréquence autorisée est passée de la semaine au mois pour ce type de commerce. Voir le site www.turkrus.com.
    Milliyet, 28/1/2006 p. 10; Referans, 9/2/2006 p. 20
  • 29 janvier 2006 : Dîner donné par le premier ministre au Palais de Dolambahçe en l’honneur du CEO de Microsoft, qui renouvelle, un an après, ses premières promesses d’accroître ses investissements en Turquie, notamment dans la future Silicon Valley d’Istanbul. Quelques étudiants du TKP et du Front Patriote (Yurtsever Cephe) manifestent. À l’occasion des trois jours de visite de Bill Gates, un accord est conclu entre Microsoft et le groupe Doğan pour une collaboration dans le domaine d’Internet.
    Vatan, 30/1/2006 p. 7; Radikal, 30/1/2006 p. 15
  • 30 janvier 2006 : Le nouvel Institut des Statistiques de Turquie (TÜİK: www.tuik.gov.tr), qui remplace l’ancien DİE (Devlet İstatistik Enstitüsü), publie des chiffres sur les créations d’entreprises en 2005. Cette année, 56% des 47 401 entreprises et coopératives créées l’ont été dans les trois grandes villes de Turquie (Istanbul, Ankara et Izmir).
    Referans, 30/1/2006 p. 4
  • 1er février 2006 : Le ministère de la Culture et du Tourisme supprime, à compter de ce jour, la différence de tarification entre touristes étrangers et locaux à l’entrée des musées et palais à Istanbul, pour Topkapı, Sainte-Sophie, cela signifie une augmentation de 350 % pour les touristes locaux.
    Zaman, 1/2/2006 p. 1
  • 5 février 2006 : Selon le coordinateur général du centre d’esthétique Estaword, Mustafa Tuncer, les touristes des pays du Golfe viennent pour maigrir, et les Européens pour des opérations de chirurgie esthétique. En plein développement depuis plusieurs années, le tourisme médical est devenu un secteur d’investissement important.
    Zaman, 5/2/2006 p. 11
  • 8 février 2006 : Selon la présidence du département des Palais nationaux dépendant des la Grande Assemblée Nationale de Turquie (TBMM), l’intérêt pour ces palais aurait augmenté de 40% en 2 ans. On est passé de 570 000 en 2003 à 960 000 en 2005. Rappelons que ces palais sont Dolmabahçe, Beylerbeyi, Küçüksu, Maslak et Ihlamur, ainsi que les kiosques de Florya et Yalova. C’est le Palais de Dolmabahçe, avec 720 000 visiteurs en 2005, qui se taille la part du lion. Signalons qu’à partir de mi-février 2006, le TBMM a ouvert aux visiteurs, après de très longs travaux de restauration, le kiosque-chalet de Yıldız, dans le parc du même nom (Beşiktaş).
    Radikal, 8/2/2006 p. 23; Zaman, 14/6/2006 p. 25
  • 8 février 2006 : Selon le quotidien économique Referans, Istanbul est la province qui bénéficie de la plus grande part des investissements avec subsides. Ainsi, on voit que plus de 5 milliards YTL avec subsides représente plus de 20% des capitaux à l’échelle nationale (teşvikli yatırımlar). Il est à noter que 13 autres provinces, ne figurant pas dans le tableau, cumulent un investissement qui ne dépasse pas 0,001 de la totalité des investissements avec subsides, toujours selon le quotidien Referans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *