Juillet – septembre 2006

Environnement

  • 5 juillet 2006 : Le 2ème tribunal administratif de Bursa annule la décision du YPK (Yüksek Planlama Kurulu – Haut conseil de la planification) de transférer la ferme (çiftlik) créée par Atatürk à Yalova en 1929. Le tribunal a fait savoir que le YPK ne disposait pas de pouvoirs illimités, en faisant référence aux fonctions attribuées à ce domaine par son fondateur. Le YPK avait demandé le transfert à la « Direction des biens immobiliers nationaux », après son enregistrement au Trésor. Il était craint que cette propriété, ayant une valeur symbolique, ne termine aux mains d’un investisseur des pays du Golfe, comme annoncé par le pouvoir AKP. Radikal, 6/7/2006 p. 3
  • 7 juillet 2006 : Les milieux écologistes dénoncent les décharges sauvages encore abondamment pratiquées par les 41 municipalités de second rang de département d’Istanbul (belde). Signalons que pour traiter les 13 000 tonnes de déchets produits par Istanbul, l’IBB dispose pour l’instant de 6 transferts de déchets. 3 sur chaque rive : Yenibosna, Halkalı, Baruthane (Şişli) pour la rive européenne; et Aydınlı (Tuzla), Küçükbakkalköy (Kadıköy) et Hekimbaşı (Ümraniye). En outre, il existe depuis 1995 deux centres de dépôt des déchets comprimés : Odayeri (Kemerburgaz) et Kömürcüoda (Şile). Le ministère de l’Environnement et des Forêts prévoit l’ouverture d’un centre à Silivri destiné aux déchets industriels et chimiques.Cumhuriyet, 8/7/2006 p. 6
  • 25 juillet 2006 : Le corps de Mehmet Yiğit (18 ans), coincé dans les rochers, est retrouvé par un pêcheur, 23 jours après sa noyade. Les proches de cette jeune victime, membre du aşiret de Hevidanlı à Muş, s’étaient assemblés sur la plage de Şile, attendant la découverte du corps. Les experts expliquent le nombre élevé de noyades sur les plages de Şile par les courants ‘rip’, qui se créent suite à des mouvements simultanés de retour de vagues, de la plage vers le large, sur des bandes de 30 mètres, entraînant avec lui les nageurs, à une vitesse de 1 à 2 mètres par seconde. En général, les nageurs paniquent et commencent à nager à contre-courant vers le rivage, au lieu de nager parallèle à la côte, pour quitter le courant. Autre phénomène naturel dangereux, la puissance des vagues peut créer des creux dans le fond de la mer de manière subite. Ainsi, les baigneurs qui ne savent pas nager, même s’ils ne s’éloignent pas de la plage, peuvent perdre pied et se retrouver à des profondeurs inattendues au simple passage d’une vague. L’exploitation sauvage du sable est aussi incriminée. Milliyet, 4/7/2006 p. 2 ; Sabah Pazar, 23/7/2006 p. 8, 26/7/2006 p. 26 ; Radikal, 25/7/2006 p. 3
  • 31 juillet 2006 : D’après les données du TÜİK* (Türkiye İstatistik Kurumu), la Turquie compte, fin mai 2006, 11 663 701 véhicules immatriculés, dont 5 963 431 voitures. Les véhicules immatriculés à Istanbul sont au nombre de 2 356 915, suivi par le département d’Ankara (1 048 227) et Izmir (771 354). Les derniers dans le classement sont Tunceli, Ardahan et Hakkari.Sabah, 31/7/2006 p. 12
  • 17 août 2006 : À l’occasion du 7ème anniversaire du tremblement de terre de 1999, de nombreux journaux dressent un bilan critique des politiques préventives conduites jusqu’alors, notamment en matière de contrôle des nouveaux bâtiments et de consolidation des anciens. Les sources officielles rendent public le bilan (macro-)économique du tremblement de terre du 17 août 1999, ayant officiellement (ce chiffre est de plus en plus contesté) causé la mort de 17 480 personnes. Le séisme aurait coûté 8,5 milliards USD. En nombre de victimes, ce séisme est neuvième dans le classement mondial, selon le CRED (Centre for Research on the Epidemiology of Disaster). Voici le classement :
Pays Date Dégâts (en milliards USD)
Japon 17 janvier 1995 100
Japon 23 octobre 2004 28
Italie 23 novembre 1980 20
USA 17 janvier1994 16,5
Taiwan 21 septembre 1999 14,1
URSS 7 décembre 1988 14
Turquie 17 août 1999 8,5
Chine 27 juillet 5,6
USA 18 octobre 1989 5,6

Source: CRED
Par ailleurs, si un élément positif peut être souligné dans le bilan de ces 7 dernières années, à savoir le développement spectaculaire des réseaux des équipes de défense civile, les spéculations continuent quant aux solutions originales proposées. Le maire Topbaş défend l’idée de remplir d’eau les poches souterraines, afin de créer une couche aquatique qui agirait comme un coussin amortissant les chocs sismiques, dans une zone qui s’étend de Küçükçekmece à la Corne d’Or. En réalité, il s’agit de remplir artificiellement des nappes d’eau qui se sont vidées au fur et à mesure. La mairie a ordonné une étude de faisabilité, qui est en cours à cette date. Des experts accueillent cette proposition avec suspicion, allant jusqu’à demander s’il s’agit d’une farce. Radikal, 20/8/2006 p. 6 ; Sabah, 31/8/2006 p. 7 Referans, 14/8/2006 lien Cumhuriyet, 17/6/2006 pp. 1-2-6-8 ; Cumhuriyet, 31/8/2006 p. 20

  • 18 août 2006 : Un article de Radikal de ce jour jette un éclairage intéressant sur la politique de « Kentsel Dönüşüm » dans les quartiers exposés au risque sismique. Le quartier de Sümer, à Zeytinburnu, pourtant considéré comme un quartier pilote de ce type de politique, avec 2295 bâtiments jugés très vulnérables, connaît des évolutions surprenantes. En effet, contrairement aux prescriptions du « Deprem Master Plan », certains habitants se vantent d’avoir pu construire des étages supplémentaires, moyennant quelques pots-de-vins. Plus que l’amélioration de la sécurité, ce que les habitants entendent du « Kentsel Dönüşüm », est une augmentation de la rente immobilière locale.Radikal, 18/8/2006 p. 4
  • 18 août 2006 : Parmi les 17 terrains prévus pour le déversement de gravats de creusement et de démolition, 5 (Kadıköy, Şişli et Küçükçekmece) ont déjà atteint leurs capacités maximales. Pour le reste, les terrains de Kemerburgaz et Şile sont sur le point de l’être, obligeant l’IBB à rechercher de nouveaux espaces. Le directeur du « Département pour la protection de l’environnement » de l’IBB, Ali Oktar, apporte un bémol à l’avidité des entrepreneurs en construction qui espèrent voir l’octroi de terrains à l’intérieur de l’agglomération, pour éviter les surcoûts en transport. Kemerburgaz, Silivri et Beykoz seraient recommandés aux entrepreneurs, au lieu d’Avcılar et Halkalı. Par ailleurs, la limitation de 21 tonnes par camion, dont le prix est fixé à 45 YTL par déversement, fait l’affaire des camionneurs, amenés à faire le trajet jusqu’à 7 fois par jour. Entretemps, l’IBB réalise un premier versement de gravats dans les lits de ruisseaux et des carrières à İkitelli (Hamamderesi Islah Bölgesi). De deux à trois milles déversements ont lieu tous les jours par İSTAÇ dans cette région. Milliyet, 19/8/2006 p.
  • 19 août 2006 : Le président de la « Chambre des planificateurs urbains » d’Istanbul, Ahmet Turgut, attire l’attention sur les risques de surpopulation dans les zones de bassins d’eau alimentant la métropole, selon le nouveau plan d’aménagement (İmar planı), élaboré par l’IMP. D’après les prévisions de la Chambre, ce plan rendrait possible une urbanisation dans certaines zones, à hauteur de 250 000 personnes supplémentaires à Ömerli, 83 000 à Elmalı, 37 000 à Terkos, 20 000 à Büyükçekmece, 11 000 à Alibeyköy, 6000 à Kabaköz, 2000 à Alacalı, et 7000 à Sazlıdere, ce qui constitue plus ou moins 150 000 logements nouveaux à construire. L’espoir de voir les autorités locales prendre des mesures drastiques pour réduire le nombre d’habitants dans les zones concernées, aujourd’hui à 888 934 personnes, à 91 000, plafond fixé par une réglementation de l’ISKI, s’amenuise. Turgut ajoute qu’on ignore toujours le devenir des 800 000 habitants illégaux, et précise qu’une articulation de ce plan d’aménagement avec les zones 2B (voir chronologies précédentes) aura pour conséquence d’augmenter la population à 1,5 millions d’habitants.Milliyet, 20/8/2006 p. 11
Les 12 terrains encore accessibles
Compagnie Lieu Arrondissement
EFTAL İNŞAAT Şile Orman İşletme Şefliği Sahilköy Serisi Şile
ERGÖREN MADENCİLİK Şile Orman İşletme Şefliği Sahilköy Köyü Sülüklügöl Mevkii Şile
BİRLEŞİM İNŞAAT Şile Orman İşletme Şefliği Sahilköy Serisi Şile
GÖZDE EREN İNŞ. Yeşil Vadi Orman İşletme Şefliği, Avcıkoru Köyü, Karatepe Mevkii Şile
ATLANTİK TESİSAT Yeşil Vadi Orman İşletme Şefliği, Yeşilvadi Köyü, Kirazlıtepe Şile
ERGÜ İNŞAAT Sultanbeyli Orman İşletme Şefliği Tuzla
ÖZEN KUYUMCULUK İNŞAAT Kanlıca Orman İşletme Müdürlüğü Beykoz Orman İşletme Şefliği Sınırları Beykoz
NUR-SEL İNŞ. Kılıçlı Köyü Nato Yolu Mevkii Beykoz
ATAK İNŞAAT HAFRİYAT Çiftalan Köyü Göktürk
İSTAÇ. A.Ş. Çanta, Çeltik Köyü Yarma Tepe Mevkii Silivri
İSTAÇ AŞ. Kemerburgaz İhsaniye Köyü Mevkii Eyüp
DÜNYA MADEN Kemerburgaz Orm.İşl.Şefliği, Çiftalan Köyü. Ocaklar Mevkii Eyüp

Referans, 18/8/2006 lien

  • 29 août 2006 : L’administration spéciale de la province (İl Özel İdaresi – İÖİ) d’Istanbul a acheté 80 bancs en acier résistant, à l’usage des écoles qui se trouvent dans les zones à risque en cas de tremblement de terre. Ce nouveau matériel est distribué aux écoles de Bağcılar, Pendik et Bakırköy. D’autres arrondissements se verront octroyer le même équipement scolaire, pendant que la construction de nouvelles écoles se poursuit, en prévention d’un séisme.Sabah, 30/8/2006 p. 14
  • 13 septembre 2006 : L’IBB et l’ISKI annoncent la fin des travaux d’assainissement et de recalibrage de la rivière Alibeyköy à Eyüp. On rappellera que ces travaux ont été très discutés. Les Chambres professionnelles y voient en effet un prétexte, pour l’IBB et la mairie d’Eyüp, en vue de conduire des opérations immobilières juteuses. Gündem, 14/9/2006 p. 9
  • 21 septembre 2006 : Le ministère de la Culture et du Tourisme annonce son intention de préparer des projets de consolidation des monuments historiques à Fatih, sous la direction d’İSMEP (İstanbul Sismik Riskin Azaltılması ve Acil Durum Hazırlık Projesi). Le financement se fera par un crédit auprès de la Banque Internationale de la Construction et du Développement.Hürriyet, 22/9/2006 p. 5
  • 21 septembre 2006 : Disparition en quelques heures d’un petit parc de 198 m2, vieux de 35 ans à Cihangir, sur la Sıraselviler. Cinq arbres, dont l’un âgé de 40 ans, sont arrachés. Quand la police municipale (zabıta) arrive, il est déjà trop tard. La population locale est stupéfaite, et apprend que l’IBB avait vendu la parcelle pour la construction d’un hôtel il y a juste deux mois. Les gentrifiers de Cihangir sont offusqués. Radikal, 21/9/2006 p. 3
  • 23 septembre 2006 : Des pluies orageuses s’abattent sur Istanbul. 60 maisons et lieux de travail sont sérieusement envahis par les eaux à Sarıyer, un arrondissement particulièrement touché.Cumhuriyet, 24/9/2006 p. 6

Transports

  • 10 août 2006 : L’« Union des chambres des ingénieurs et architectes turcs », TMMOB (Türk Mühendis ve Mimar Odaları Birliği), a fait savoir que l’IBB est responsable au premier degré de l’accident survenu sur la rame de métro Taksim – 4. Levent. Le président de la section d’Istanbul de la « Chambre des ingénieurs du plan et cadastre », Mehmet Ali Candaş, fait savoir que l’IBB a omis d’informer le propriétaire du terrain que la ligne de métro traverse sa parcelle à 25 mètres sous terre. Le 9 août, en voulant procéder à un sondage, une compagnie privée avait troué le plafond sur la voie de métro. Au passage, les wagons avaient percuté le trépan, ne causant miraculeusement, que des dégâts mineurs. Les spécialistes estiment que cette collision aurait pu provoquer la mort de 750 personnes. Hürriyet, 10/8/2006 lien
  • 20 août 2006 : Le maire Kadir Topbaş fait un état des lieux des travaux de creusement de tunnels routiers, d’une longueur totale de 78,8 km et au nombre de 7 sur la rive asiatique et 12 sur la rive européenne. Il est attendu à ce que le trajet entre Dolmabahçe et l’aéroport Atatürk de Yeşilköy soit réduit à 18 minutes. Début octobre 2006, le tunnel Kağıthane/Piyalepaşa est désormais creusé. Alors même que le 22 septembre, Milliyet signalait que l’« Institution des appel d’offres publics » (Kamu İhale Kurumu), avait estimé que la concession faite au consortium Kiska et Mak-Yol était contraire aux règlements, pour ne pas avoir été opérée selon la procédure d’appel d’offres ouverte.
2601

Illustration de Muammer Olcay

Milliyet, 22/9/2006 p. 14 ; Hürriyet, 31/8/2006 lien

  • 31 août 2006 : Le président de l’association de consommateurs TÜBİDER (Tüketici Bilincini Geliştirme Derneği), Fuat Engin, a rappelé la promesse du gouvernement de l’époque de rendre le passage sur les ponts libre dès amortissement des coûts de construction. Cette déclaration fait suite à la décision du gouvernement actuel d’augmenter les prix des ponts et routes. Ainsi, à partir de la nuit du 30 août au 1er septembre 2006, le passage sur les ponts du Bosphore coûtera 4 YTL au lieu de 3 YTL, et les péages sur les routes seront revus en hausse de 20% à 50% selon la distance parcourue. À une période marquée par les manifestations des fonctionnaires publics (memur) depuis la décision gouvernementale de limiter les hausses salariales à 4%, un recours en justice a été introduit auprès du tribunal compétent pour l’annulation de cette augmentation des tarifs des ponts et chaussées, considérée excessive, à l’initiative de TÜBİDER, de TÜDER (Tüketici Derneği) et du parti d’opposition CHP. Le président de l’organisation syndicale Yapı Yol-Sen, Bedri Tekin, a ajouté pour sa part que le gouvernement compte sur une entrée supplémentaire de 42 millions YTL jusqu’à la fin de l’année. Les ponts et chaussées ont rapporté 250 millions YTL depuis le 1er janvier. Referans, 1/9/2006 lien Hürriyet, 1/9/2006 lien lien
  • 14 septembre 2006 : Inauguration de la ligne de tramway Zeytinburnu-Güngören-Bağcılar, à la périphérie ouest, dont les travaux ont commencé fin janvier 2004. Le marché avait été emporté par Yapı Merkezi İnşaat ve Sanayi AŞ. La ligne, qui comprend 9 stations, est d’une longueur de 5423 m, dont 587 en viaduc et 4035 au sol. Elle a une capacité de transport de 127 000 passagers par jour (15 000 par heure dans les 2 sens). Le coût total de l’opération est de 50 millions YTL.Birgün, 15/9/2006 p. 3
  • 19 septembre 2006 : La municipalité de Kadıköy piétonnise trois rues dans le centre de l’arrondissement (Altıyol Karadut, Vişne et Çilek sokağı), au terme de 6 mois de travaux. Cumhuriyet, 20/9/2006 p. 6
  • 22 septembre 2006 : Le quotidien Hürriyet se fait l’écho d’un conflit entre le ministère de la Santé, d’une part, et la mairie d’Üsküdar et l’IBB, d’autre part, à propos de l’aménagement d’un carrefour routier sur un terrain initialement dévolu à l’extension de l’hôpital Haydarpaşa Numune. Hürriyet, 22/9/2006 p. 24
  • 27 septembre 2006 : Appel d’offres pour la modernisation du funiculaire historique de Tünel entre Karaköy et Beyoğlu. La réouverture après rénovation du tunnel long de 600 mètres et vieux de 131 ans est prévue pour le 4 mars 2007. Milliyet, 3/9/2006 p. 2
  • 27 septembre 2006 : La Direction générale de la construction des chemins de fer, des ports et aéroports (Demiryollar Limanlar ve Hava Meydanları İnşaatı Genel Müdürlüğü), rattachée au ministère des Transports, a introduit un dossier au Conseil supérieur de la planification (Yüksek Planlama Kurulu – YPK) pour la construction d’un deuxième tube pour véhicules uniquement, sous le Bosphore, en parallèle au Marmaray et selon la formule BOT. Il s’agit de la phase préparatoire de ce projet de tube donnant priorité cette fois aux véhicules motorisés. Il faut savoir que des voies prévues pour le passage de voitures dans le tube Marmaray avaient été refusées par le financeur japonais. Le coût de la construction est estimé à 370 millions USD.Milliyet, 28/9/2006 lien

Urbanisme et Construction

  • 6 juillet 2006 : Dans le cadre de la politique de délocalisation de certaines activités vers la périphérie de la ville, les concessionnaires sont invités à poursuivre leurs activités dans le centre commercial automobile, situé en face de Tekstilkent à Küçükçekmece. On y construit un Automall, qui accueillera à partir de décembre 2007, des salles de vente de véhicules qui varieront entre 95 et 300 m2. Le prix de vente varieront entre 135 000 et 650 000 USD et la location entre 1000 et 3000 USD. Le complexe va comprendre également une banque, un notaire et des courtiers en assurance. Referans, 6/7/2006 p. 20
  • 12 juillet 2006 : Mobilisation des membres CHP de l’assemblée municipale de Beylikdüzü, municipalité de second rang de l’arrondissement de Büyükçekmece, contre le maire AKP, Vehbi Orakçı, accusé d’avoir accordé des autorisations de construction contraires aux documents d’urbanisme. Beylikdüzü, dont l’ancien maire ANAP, Orhan Tıraşoğlu, est encore en prison, a connu un développement si rapide ces 10 dernières années, que la situation est devenue assez incontrôlable. La dernière affaire concerne une société de construction proche de la mairie locale, Ekinciler İnşaat en l’occurrence, qui a commencé à construire un ensemble de logements sur un terrain destiné par l’IBB à l’aménagement d’un carrefour sur l’autoroute D-100 ou E-5.Cumhuriyet, 16/7/2006 p. 1
  • 13 juillet 2006 : L’archéologue Metin Gökçay, responsable des fouilles de Yenikapı, s’inquiète publiquement du sort des vestiges découverts lors des travaux de creusement de la station Yenikapı sur la future ligne du Marmaray, en raison de l’arrêt des fouilles décidé par le quatrième « Conseil de la protection des biens culturels et naturels » d’Istanbul, à la demande du DLH (Demiryolları, Limanlar ve Hava Meydanları İnşaatı Genel Müdürlüğü), qui est le maître d’œuvre. Le devenir du rempart de Constantin fait partie des principales inquiétudes de l’archéologue. Radikal, 3/9/2006 pp. 1 et 8
  • 14 juillet 2006 : Destruction de 89 gecekondu à Pendik à l’initiative de l’IBB. C’est la procédure d’expropriation qui a été utilisée. 51 logements devraient être proposés aux occupants de ces gecekondu détruits qui se partageront également 1 361 000 YTL en dédommagement.Zaman, 15/7/2006 p. 20 ; Cumhuriyet, 15/7/2006 p. 6
  • 15 juillet 2006 : L’assemblé municipale de l’IBB adopte, avec le soutien même du CHP, le plan d’aménagement environnemental d’Istanbul au 1/100 000ème. Produit d’un travail de 10 mois réalisé par l’IMP, ce plan a l’ambition de définir des spécialisations fonctionnelles de zones à l’échelle de tout le département d’Istanbul.Cumhuriyet, 16/7/2006 p. 7
  • 15 juillet 2006 : Un glissement de terrain survient à Esenkent, un complexe de coopératives de logement initié par Gürbüz Çapan, à Esenyurt, dans l’arrondissement de Büyükçekmece, endommageant nombre de maisons (dans Menekşe Evleri). Les habitants s’inquiètent, à la vue des fissures et des crevasses qui se sont formées, suite à la construction d’un bâtiment de 16 étages, sur un terrain qui pourtant était connu pour son instabilité, selon une étude de 1991. C’est le groupe Kiler qui est en charge du projet. Le 16 mai 2005, la municipalité AKP aurait modifié le plan d’aménagement, augmentant la surface construite de 21 500 m2 à 139 000 m2, sur un terrain de 34 000 m2. Le maire a également modifié l’espace commercial et l’espace vert en zone de logements. Les habitants ont entamé une procédure judiciaire à l’encontre de la municipalité d’Esenyurt. Sabah, 29/7/2006 p. 16
  • 15 juillet 2006 : L’assemblé municipale approuve le plan stratégique 2007-2011 élaboré par Araştırma Planlama Koordinasyon – APK de l’IBB, le département chargé de la recherche, de la planification et de la coordination. Comprenant 191 pages, fruit de 11 mois de travaux, ce document se veut la « Constitution d’Istanbul » pour l’avenir. On note que, bien que critiqué par certains experts, le projet de tunnel routier, dénommé « 7 collines, 7 tunnels » (voir Transports, 20 août 2006), figure dans ce document, contrairement aux Dubai Towers ou au troisième pont.Cumhuriyet, 13/7/2006 p. 6
  • 20 juillet 2006 : Le maire de Küçükçekmece, Aziz Yeniay, a inauguré le parc Rafet Uçankuş, du nom d’un « martyr », mort à l’est. Ce parc est le 38ème parc construit dans cet arrondissement en 24 mois. Sabah, 31/7/2006 p. 17
  • 22 juillet 2006 : Selon Yalçın Bayer, du quotidien Hürriyet, la construction de l’hôtel Yüksel sur le hamam Acemoğlu (appartenant à la famille du célèbre compositeur İsmail Dede Efendi) fait partie des dossiers épineux de KIPTAŞ et du parti AKP, dans le quartier de Süleymaniye, à Eminönü. L’hôtel, couvrant la moitié du hamam, devait être détruit le 5 juillet, par les équipes des municipalités métropolitaine et d’Eminönü. La destruction n’a pas eu lieu, pour des raisons inconnues. Hürriyet, 22/7/2006 p. 26
  • 29 juillet 2006 : La chaîne de restaurant/pâtisserie Saray, appartenant au maire Kadir Topbaş, a décidé de fermer la succursale de Fatih pour la reconstruction d’une mosquée qui se trouverait en lieu et place de son bâtiment. La mosquée de Kaptanı Derya Halil (XVIème s. – 1929) était à cet emplacement, selon un rapport de la « Direction de la planification et la construction » de l’IBB, établi à la demande de Halil Paşa Mutlu et Nejat Selimoğlu. Il est vrai que par ailleurs Saray a ouvert en quelques années de nombreuses succursales dans des emplacements stratégiques. La dernière en date est celle du complexe commercial Kanyon.Hürriyet, 29/7/2006 p. 4
  • 10 août 2006 : Le roi saoudien Abdullah Bin Abdülaziz Al Suud est accueilli par Recep Tayyip Erdoğan à Istanbul. Une réception est organisée à cette occasion par le TOBB et le DEİK (Dış Ekonomik İlişkiler Kurulu – Conseil des relations économiques extérieures), en l’honneur du roi et du groupe d’hommes d’affaire saoudiens à l’hôtel Çırağan. Le CEO du Saudi German Hospital, Makarem S. Batterjee, annonce l’intention de créer une cité médicale (sağlık kenti, avec 15 hôpitaux, une faculté de médecine, un centre de fitness et des hôtels de santé) à Istanbul, « la mégapole qui unit l’Europe et le Moyen-Orient ». Les pourparlers continuent avec le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, pour ce projet dont le coût est estimé à 1,3 milliards USD. Le CEO de Tameer Group basé à Dubai, Ömer Ayesh, a exprimé son intention, quant à lui, de créer une ville en Turquie. Le projet est à l’étude, en attendant l’octroi des licences nécessaires pour les zones industrielles, les complexes de logement et les centres commerciaux. Le premier projet est de l’ordre de 100 millions USD pour la construction de logements, de magasins et d’hôtels, avec un partenaire turc. Referans, 11/8/2006 p. 3
  • 10 août 2006 : La représentation à Istanbul de la « Chambre des architectes » et le « Syndicat des transports unis » (Birleşik Taşımacılık Sendikası) a déposé plainte auprès du procureur de la république de Kadıköy, contre les directeurs du TCDD et autres institutions concernées, dans le cadre de l’affaire de Haydarpaşa. Le dossier introduit concerne tout particulièrement les transformations prévues au 3ème étage du bâtiment, au cours desquelles des murs et des portes classés au premier degré depuis 1997, seront détruits. lien
  • 10 août 2006 : Depuis la loi sur la décentralisation de juillet 2004 qui a élargi les limites municipales aux limites de la province (il), la municipalité métropolitaine de Kocaeli compte désormais 1 206 000 habitants au lieu de 195 000 et s’étend sur une superficie de 3505 km2 au lieu de 32 km2 (territoire administratif élargi). Le maire métropolitain AKP de Kocaeli, İbrahim Karaosmanoğlu fait savoir que son équipe “crée des projets pour tous les coins de la ville. Kocaeli est quasiment devenu un chantier. Parmi les projets en question, il y a celui de “Régénération Urbaine””. (“Karaosmanoğlu, kentin her köşesine ilişkin projeler ürettiklerini, Kocaeli’nin adeta şantiyeye dönmeye başladığını söyledi, ve söz konusu projelerden birinin Kentsel Dönüşüm Projesi olduğunu bildirdi”). Le maire a également présenté le projet de SEKA Park comme le Hyde Park (centre de Londres) de Kocaeli.Referans, 11/8/2006 lien
  • 17 août 2006 : Le nouveau propriétaire du Pera Palas, İhsan Kalkavan, annonce que l’hôtel sera bientôt fermé, le temps de transformer le complexe hôtelier en hôtel de luxe. Les travaux devraient durer 18 mois. Pera Palas a été construit en 1892 par la Cie des Wagon-Lits, pour accueillir les clients de l’Orient-Express. Il a été repris par Hasan Süzer en 1974, et revendu récemment à İhsan Kalkavan, armateur. Referans, 18/8/2006 p. 2
  • 18 août 2006 : Destruction houleuse de maisons à Yayla Mahallesi (Koranti sokak) à Şişli, par les équipes de la municipalité de l’arrondissement, appuyées par les çevik kuvvet (forces d’intervention rapide). Une femme, dans un ultime accès de désespoir, monte sur le toit de sa maison et menace de s’ouvrir les veines.Gündem, 19/8/2006 p. 3
  • 1er septembre 2006 : La fureur de construction, constatée depuis 2003, s’est poursuivie en 2006. En effet, à l’échelle de toute la Turquie, le nombre d’autorisations de construction de bâtiments a augmenté de 11,5% en 2006 par rapport à la même période en 2005 (premier semestre de l’année). Le nombre de bâtiments ayant obtenu le permis d’utilisation a augmenté quant à lui de 11,4%. Ticaret, 8/9/2006 p. 9
  • 5 septembre 2006 : Les habitants des gecekondu dans le quartier de Bahçelievler à Üsküdar se sont opposés à la destruction de leur habitat en brûlant des pneus. Finalement, les cocktails Molotov qu’ils avaient préparés n’ont pas été utilisés suite à la proposition du nouveau propriétaire de dédommager chaque famille à hauteur de 3000 YTL. À l’arrivé des premiers occupants, le quartier était une zone forestière, avant de passer au Trésor et d’être vendu au nouveau propriétaire Cavit Kaşka.Hürriyet, 6/9/2006 p. 23
  • 10 septembre 2006 : Milliyet consacre sa première page à l’histoire édifiante d’un complexe sportif dont la construction a été entamée il y a 20 ans à Silivrikapı, directement adossée aux murailles. Destiné d’abord à devenir une piscine, puis une piste de patin et hockey sur glace, ayant passé entre les mains de trois maîtres d’ouvrage (municipalité de Fatih, puis la « Direction départementale de la Jeunesse et des Sports », et enfin l’IBB), l’ouvrage, qui devait être terminé le 14 septembre 2005, selon le panneau sur le chantier a finalement été détruit, sur les ordres de l’IBB. Milliyet, 10/9/2006 p. 15
  • 19 septembre 2006 : Un appel d’offres ouvert est lancé pour la construction et l’exploitation pendant 15 ans (BOT) du centre d’exhibition de dauphins, programmé sur un terrain appartenant à l’IBB dans l’arrondissement d’Eyüp. Le prix supposé de l’appel d’offres organisé par la « Direction des travaux » (IBB) est de 1 736 000 YTL. L’achèvement de ce centre est programmé pour dans 15 mois, pour permettre l’inauguration au plus tard en janvier 2008. La société qui gagnera l’appel d’offres est censée verser 1% de son chiffre d’affaire annuel à l’IBB, jusqu’à rétrocession.Milliyet, 10/9/2006 p. 11
  • 19 septembre 2006 : L’éditorialiste Hasan Cemal, du quotidien Milliyet, reprend un extrait de son article du Cumhuriyet du 1er mars 1985, à propos de la révison de la loi sur le Bosphore, en vue de permettre la vente du ‘Sevda Tepesi’ sur les rives anatoliennes du Bosphore. Le gouvernement Özal avait alors annoncé son intention de vendre cette colline à des princes saoudiens, et d’apporter des amendements à la loi sur le Bosphore de façon à octroyer un permis de bâtir. La campagne menée par Cumhuriyet contre la vente et les promesses faites aux acheteurs avaient créé de vives critiques à l’encontre du maire d’Istanbul d’alors, Bedrettin Dalan (ANAP). Cemal précise que la situation n’a pas vraiment changé depuis, dans la mesure où il est toujours question de permettre la construction sur la colline. Les anciens propriétaires du terrain, la famille Dirvana, a vendu le terrain, non-constructible, pour un montant d’1 million USD. Il est précisé que le terrain, constructible depuis la vente (!) a été revendu à 27 millions USD au roi saoudien Abdullah Bin Abdulaziz en 1984. Zeynep Dirvana s’adresse au maire pour savoir ce qu’il est advenu des 26 millions USD à l’époque.Milliyet, 19/9/2006 p. 19
  • 23 septembre 2006 : Le TOKI met en vente 9022 logements, pour la plupart, sans conditions. Ces logements étaient destinés initialement aux catégories dans le besoin. Ce type de vente révèle la mutation que semble connaître cette institution qui se détourne de ses buts premiers, à savoir la construction de logements sociaux. Pour toute la Turquie, 85 000 des 210 000 logements mis en chantier ces trois dernières années sont en passe d’être terminés et commercialisés Radikal, 23/9/2006 p. 7
  • 23 septembre 2006 : Le journal Cumhuriyet prétend que le député AKP de Bitlis, Vahit Kiler, patron de la chaîne du groupe de distribution de produits alimentaires du même nom, érige à Levent, à proximité immédiate de l’endroit même où les Dubai Towers étaient prévues, un vaste complexe commercial pour lequel aucune autorisation n’a été délivrée. Cet article fait suite à celui que le quotidien Milliyet a consacré à la même affaire. Il s’agit d’un terrain de 11 000 m2, sur le territoire de compétence de la mairie de Kağıthane, qui prétend n’avoir donné l’autorisation au groupe Kiler que de consolider le sous-sol et de faire un mur de soutènement. Or, à la fin septembre, plus de 10 étages ont déjà été élevés sans permission. Sûr de lui, le patron de Kiler, prétend que de toute façon, « son autorisation, il l’obtiendra ». Précisons que l’ancien propriétaire du terrain, Mustafa Tatlıcı, avait obtenu une autorisation en 1998, pour construire un hôtel, mais que le chantier traînant, ladite autorisation fut annulée après 8 ans, à cause du pourrissement du béton et deux effondrements.Milliyet, 17/9/2006 pp. 1 et 19 ; Cumhuriyet, 23/9/2006 p. 7
  • 25 septembre 2006 : Un tribunal de Bakırköy autorise la destruction d’un bâtiment de 5 étages appartenant au Cem Vakfı, pour avoir débordé de 12 cm sur le terrain voisin, appartenant à Alemdar Albayrak. Le président de la fondation, Celal Dinçer, informe que le terrain voisin, sur lequel se trouve 50 cm2 du bâtiment, était un espace vert, jusqu’à la décision de l’ouvrir à l’urbanisme et la vente à Albayrak. Il ajoute que ce dernier a proposé un arrangement à l’amiable en échange d’un dédommagement à hauteur de 1 050 000 YTL pour le demi m2 qui déborde !Milliyet, 26/9/2006 p. 17
  • 28 septembre 2006 : Lors de la réunion entre l’IBB et l’ITO, le secrétaire général de l’IBB, Mesut Pektaş (ex-candidat à la tête de la banque centrale, avant la nomination de Durmuş Yılmaz par R. T. Erdoğan), propose l’idée de créer 100 villes de 200 000 habitants en moyenne, pour préserver Istanbul et autres grandes villes de la migration venant des régions rurales de la Turquie. Dans les 25 ans qui suivent, entre 20 et 25 millions d’habitants devraient quitter les campagnes pour vivre dans une des grandes villes du pays, a annoncé Pektaş. Referans, 29/9/2006 lien
  • 10 juillet 2006 : Can Dündar, de Milliyet, commente l’étude de la « Direction générale du cadastre », reprenant les ventes aux étrangers de propriétés foncières et immobilières par département pour l’année 2005:
    • en 2005, 47 912 propriétés ont été vendues ;
    • parmi elles, la Grèce (12 535), l’Allemagne (12 053), le Royaume-Uni (6983), la Syrie (4067) et les Pays-Bas (1833) font 79%.
    • la dispersion est sporadique à l’échelle nationale ;
    • certaines régions comme le Marmara, l’Anatolie du sud et l’Égée arrivent en tête ;
    • les villes où se sont réalisées le plus de ventes de propriétés sont :
Istanbul 9893 Izmir 4156
Antalya 8718 Hatay 3548
Muğla 4948 Ankara 766
Bursa 4357 Diyarbakır 17
  • du 19 juillet 2003 au 19 avril 2005, sous le gouvernement AKP donc, il y a eu 13 031 propriétés vendues (7 889 406 m2) à 15 482 étrangers ;
  • c’est sous cette période que des ressortissants de l’Etat d’Israël ont acquis la majorité de leurs biens immobiliers en Turquie (23 Israéliens ont acquis 68 propriétés faisant au total 47 897 m2).
Rapport du 15 avril 2005 Rapport du 7 juillet 2006
Pays Nombre de propriétés vendues Nombre de propriétaires Total surface en m2 Pays Nombre de propriétés vendues Nombre de propriétaires Total surface en m2
Allemagne 12.413 13.144 7.865.611 Allemagne 13.982 14.339 9.541.636
USA 1.031 787 2.807.410 USA 1.102 852 1.122.872
Autriche 1.025 864 803.860 Autriche 1.282 1.056 1.254.614
Danemark 544 727 252.327 Danemark 1.083 1.530 343.255
France 747 801 844.153 France 760 842 845.299
Pays-Bas 1.911 2.431 706.910 Pays-Bas 2.455 3.104 1.116.362
Royaume-

Uni

7.663 10.171 4.057.404 Royaume-

Uni

10.406 14.032 4.145.583
Israël 139 101 80.134 Israël 142 106 80.487
Norvège 445 574 49.802 Norvège 843 1.136 94.406
Syrie 4 621 2 473 241.437. 304 Syrie 4.594 2.485 149.133.06

0

Milliyet, 10/7/2006 p. 8

  • 22 juillet 2006 : La vente du centre commercial Cevahir, géré par le ‘Centre culturel Cevahir’ est sur le point d’être conclue. Un groupe anglais, encore inconnu, aurait fait une proposition de 800 millions USD pour les parts détenues par İbrahim Cevahir (50%). L’autre moitié des parts est détenue par l’İBB, qui annonce d’ores et déjà la vente. L’appel d’offres devrait se faire dans les mois qui suivent. Suite à cette apparition dans la presse, İbrahim Cevahir rappelle que le prix s’élève à 1 milliard USD, et qu’une décision de vente en-dessous n’a pas encore été prise.Sabah, 23/7/2006 p. 8 ; Referans, 24/7/2006 p. 3
  • 29 juillet 2006 : Le « Département du fisc » d’Istanbul annonce les nouvelles mesures drastiques pour le redressement fiscal des propriétés achetées ou construites entre 2001 et 2004. Près de 250 000 personnes sont concernées par cette opération de révision, de laquelle l’administration fiscale attend une recette de 3 milliards YTL ! Concrètement, un propriétaire qui revend son bien immobilier avant les 4 premières années qui suivent l’achat ou la construction, doivent faire une déclaration spéciale sur le bénéfice ainsi généré. À Istanbul, il s’est avéré que des villas de 500 000 YTL étaient vendues, officiellement, à 50 000 YTL, le reste du montant étant payé sous table. Les taxes sur la plus-value immobilière varient entre 15 et 35%. Sabah, 30/8/2006 p.
  • 17 août 2006 : L’homme d’affaire originaire de Diyarbakır, Salih Tatlıcı, rend public son intention de vendre les Tat Towers (2 tours jumelles), situées à Zincirlikuyu, et abandonnés depuis plus de 10 ans. Parmi les candidats, signalons la présence du groupe français Accor. La construction des deux tours, représentant une surface totale de 62 600 m2 exploitables (1100 m2 à chaque étage), a été entamée il y a vingt ans. Salih Tatlıcı avait dû arrêter les travaux, faute de liquidités.Milliyet, 17/8/2006 p. 9
  • 22 août 2006 : Selon le maire d’Ümraniye, Hasan Can, 4000 chantiers sont en cours sur le territoire de cet arrondissement, dont 80% sont de haut standing, avec un investissement dans l’immobilier qui s’élève à 2,5 milliards USD en 30 mois. Le maire Can estime que le prix de l’immobilier a quadruplé dans son arrondissement durant la même période. Et le nombre croissant de permis de bâtir délivrés par l’administration municipale confirme cette inflation.
    • En 2004, 800 permis de bâtir ont été délivrés pour 1,5 millions de m2 construits
    • En 2005, 1.270 permis de bâtir ont été délivrés pour 2,5 millions de m2 construits
    • En 2006, 1.350 permis de bâtir ont été délivrés pour 2,2 millions de m2 construits

(pour 2006, les chiffres concernent les 7 premiers mois seulement). Can précise toutefois que les zones 2B (espaces verts urbanisés illégalement) ne sont pas concernées par cette croissance du secteur de la construction.
Voici quelques projets en cours : Selon cette augmentation impressionnante des permis de bâtir, la population d’Ümraniye, comptant 800 000 individus aujourd’hui, dépassera la barre du million dans les 2 ans, selon les précisions du maire. Referans, 23/8/2006 lien

Sweet Home Tekin Yapı 75 appart. entre 144 000 et 225 000 USD
Yeşilvadi Konakları KIPTAŞ 616 appart. entre 165 000 et 709 000 USD
Eltes Güneşi Ağaoğlu Grubu entre 124 000 et 271 000 YTL
Dora Park Sur Yapı entre 178 000 et 426 000 YTL
Lidyaflats (Taşdelen) Lidya Yapı 125 appart. entre 150 000 et 775 000 USD
  • 29 août 2006 : Le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a signé le protocole pour la construction du nouveau stade du club de football de Galatasaray à Seyrantepe (au nord de Kağıthane), conjointement avec le club de sport, TOKI, l’IBB, le ministère des Finances et la « Direction générale de la jeunesse et du sport ». Ainsi, le stade actuel de Galatasaray, Ali Sami Yen, devient propriété du TOKI, tandis que le terrain du nouveau stade passe à la « Direction générale de la jeunesse et du sport », chargée de la construction du nouveau stade, construit à l’image des stades Schalke Arena ou Borussia Park (Mönchengladbach). L’appel d’offres se fera en automne pour entamer les travaux de construction prévus de 2007 à 2009. Une fois de plus TOKI s’impose comme un acteur dans des transactions financières publiques. Sabah, 30/8/2006 p. 13
  • 31 août 2006 : Une vive polémique éclate à propos de l’augmentation de l’impôt foncier perçu par les municipalités pour 2007. Les montants envisagés au m2 paraissent exorbitants.Ticaret, 25/8/2006 p. 3
  • 3 septembre 2006 : La société Osmanlı Yapı, créée au début du mois d’août 2006 (et émanation de la Ottoman Finance Cie) achète de la famille Celaloğlu un terrain d’un million m2, à Riva, pour la réalisation d’une villa-kent qui comprendra 1500 unités. Le secteur de Riva, appelé à se développer frénétiquement avec l’ouverture de l’autoroute en provenance de Kavacık, est l’objet d’intenses spéculations: le groupe Alarko y a acquis 6 millions m2; et le club de Galatasaray, 1 175 000 m2. À cela s’ajoute, les familles Orhanyavuz, et Uzunhasan, qui détiennent 500 000 m2 chacune ; Yapı Kredi Koray GYO, 450 000 m2 et Sabancı 100 000 m2. Milliyet, 3/9/2006 p. 11
  • 5 septembre 2006 : Selon l’« Organisation des statistiques de Turquie » (Türkiye İstatistik Kurumu – TÜİK), une augmentation de 16% a été observée dans le coût de la construction au m2 durant le premier semestre de cette année (selon les permis de bâtir accordés). Le prix du m2 construit est passé de 358 YTL au premier semestre 2005, à 415 YTL au premier semestre 2006. Dans la même période, le nombre de permis de bâtir a augmenté de 11,5%; et le permis d’exploitation (constructions achevées) a augmenté de 11,4%. Durant le premier semestre 2006 :
    • 52 721 chantiers ont été entamés, pour une valeur totale de près de 23,5 milliards YTL, soit 12,56 milliards € (cours : 1,876 YTL)
    • 26 314 bâtiments ont été achevés avec une valeur totale de 8,7 milliards YTL, soit 4,63 milliards €
    • 272 645 appartements ont été entamés
    • 106 687 appartements ont été achevés Referans, 6/9/2006 lien
  • 7 septembre 2006 : Le supplément immobilier de Milliyet révèle que parmi les acheteurs de logements de haut standing à Yeşil Vadi, complexe résidentiel construit par l’entreprise municipale KIPTAŞ, figurent le fils du ministre des Affaires intérieures, l’avocat Murat Aksu, qui par ailleurs dirige du club de foot de Beşiktaş, le procureur de la République d’Istanbul, Aykut Cengiz Engin ; le chef de la police d’Istanbul, Celalettin Cerrah ; le fils du préfet d’Istanbul, Barış Güler; et les PDG de banques et de compagnies connues. Milliyet Emlak, 7/9/2006 p. 8
  • 18 septembre 2006 : Le groupe de construction Ağaoğlu, célèbre pour nombre d’opérations à Ümraniye notamment, se porte acquéreur d’un quartier entier à Maslak, Ayazağa. Habités depuis 1945, ces terrains publics avaient été appropriés à partir de cette date. Bien qu’ils soient densément occupés, le Trésor a décidé de procéder à leur vente. Une coopérative d’habitants s’est constituée (Yeşil Maslak Koru Konut Yapı Kooperativi), en vue de régulariser la situation. Mais face à Ağaoğlu, cette coopérative semble bien peu peser.Sabah, 19/9/2006 p. 14
  • 18 septembre 2006 : Les appartements d’une cité en construction, à Tuzla, ont été vendus plusieurs fois par différentes entreprises sous-traitantes. Ainsi, il y a eu 334 ventes pour 180 appartements construits. En 1994, Yeni Has İnşaat Sanayi ve Ticaret A.Ş. a vendu une première fois les appartements, avant de sous-traiter à une deuxième et troisième entreprises pour la construction des 12 blocs. Ces dernières ont procédé chacune à leurs ventes pour ces appartements qui devaient être livrés à leurs acheteurs 1 an après la signature. Une escroquerie similaire a été constatée à Çengelköy (Yavuztürk Mahallesi), où une coopérative (SS Yılmazlar Yaşam Kent Konut Yapı Kooperativi) a, elle, vendu 86 appartements à 500 propriétaires. Seuls les premiers arrivés ont pu accéder aux appartements, qu’ils ont occupé physiquement avant la fin des travaux, qui durent depuis 1995. Milliyet, 19/9/2006 p. 5

Vie politique

  • 1er j uillet 2006 : La grève des employés municipaux de Kartal s’opposant à la sous-traitance du ramassage des ordures à une entreprise privée se poursuit. Signalons qu’un peu plus tard, les employés de la société privée chargée par la mairie de Gaziosmanpaşa d’assurer la propreté de la voie publique se sont mis en grève le 10 juillet, réclamant des salaires plus décents. À la suite de ce mouvement, 230 employés seront licenciés. Evrensel, 28/6/2006 p. 8 ; Cumhuriyet, 13/7/2006 p. 6
  • 9 juillet 2006 : Le journal Milliyet révèle que le saoudien Yasin El Kadi a fait construire, sous le nom de la fondation Muvafak Vakfı, une mosquée au nom de son père Abdullah Kadi, à Sarıyer en 1999 (inauguration 29 août 1999), à l’endroit où se trouvent les logements construits par KIPTAŞ. La plaque mentionnant le nom du père a été enlevée après le 11 septembre 2001. Rappelons que Yasin El Kadi est dans la liste des financeurs d’Al-Qaïda élaborée par les Nations-Unies. Milliyet, 9/7/2006 p.5 lien
  • 12 juillet 2006 : Inauguration du parc Haydar Aliyev à Sarıyer en présence de Topbaş, du vice premier ministre et ministre d’État chargé des Sports et de la Jeunesse, Mehmet Ali Şahin, du président azerbaïdjanais et du maire de l’arrondissement. Il faut savoir, et avec raison le quotidien Cumhuriyet insiste, qu’il s’agit en fait de l’ancien parc Nadir Nadi, fondateur du quotidien Cumhuriyet, ouvert en 1993.Cumhuriyet, 13/7/2006 p. 4
  • 15 juillet 2006 : Un certain Alaaddin Şahin, imam de la mosquée de Nuruosmaniye, est nommé directeur du « Département des clients » de l’İETT, avec l’approbation du maire d’Istanbul. Il est le père de Leyla Şahin, anciennement étudiante à l’université d’Istanbul, dans la faculté de médecine (Cerrahpaşa Tıp Fakültesi). Cette dernière avait été expulsée de l’université à cause du port du voile, interdit dans les établissements scolaires et universitaires, une affaire qu’elle a portée devant la Cour européenne des Droits de l’Homme en 1998. En 2004, la CEDH a donné un avis favorable à la République de Turquie, considérant l’interdiction justifiable selon le règlement interne. Sabah, 30/8/2006 p. 23
  • 21 juillet 2006 : Les deux frères du maire AKP de Maltepe, Fikri Köse, réalisent une excellente affaire, après que la mairie a décidé de transformer le statut du terrain de 12 dönüm qu’ils avaient acquis peu avant pour une somme modique, en zone constructible.Sabah, 22/7/2006 p. 1
  • 21 juillet 2006 : Une augmentation de 18% est consentie par l’IBB à l’ensemble de ses 13 500 travailleurs (işçi). Notons que l’IBB fait travailler un plus grand nombre de personnes sous un autre statut, qui n’est pas concerné par cette augmentation. Dorénavant, les privilégiés toucheront un salaire brut de 2295 YTL (1580 YTL net). Cumhuriyet, 22/7/2006 p. 6
  • 23 juillet 2006 : Nombreuses manifestations contre les interventions israéliennes au Liban. Au même moment, mais dans des lieux différents, manifestent l’extrême droite, l’extrême gauche et les Caferi (chiites turcs). L’unanimité créée à cette occasion mérite d’être soulignée.Zaman, 24/7/2006 p. 19 Milliyet, 1/8/2006 p. 24
  • 11 août 2006 : Le muhtar Çiğdem Nalbantoğlu du quartier très chic et central de Beyoğlu, Gümüşsuyu, prétend avoir été matraquée par 20 policiers à la sortie d’un bar de Beyoğlu. Soumise à une amende de 50 YTL pour insulte à un fonctionnaire, la malheureuse, membre de l’association féministe kémaliste Mor Çatı, a porté plainte devant la justice. Milliyet, 19/8/2006 p. 5
  • 13 août 2006 : Manifestation des sympathisants du PKK à Gazi mahallesi, à Gaziosmanpaşa, à l’occasion de l’anniversaire du début de la guérilla (15 août 1984). Zaman, 14/8/2006 p. 20
  • 13 août 2006 : Un éditorialiste de Milliyet s’interroge sur le remplacement décidé par la « Direction générale des Vakf » dans la medrese de Rüstempaşa. Il note qu’elle remplace une fondation turciste par une fondation clairement nurcu. Il ajoute que le président de la fondation privilégiée est connu pour ses liens cordiaux avec le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan. Milliyet, 13/8/2006 p. 11
  • 17 août 2006 : Au 7ème anniversaire du séisme de Marmara (17 août 1999), le maire Kadir Topbaş a déclaré que « le risque de tremblement de terre est une chance pour Istanbul ». Il rappelle à cette occasion que jusqu’en 1998, les normes de construction à Istanbul ont été celle d’une zone sismique de second degré. Selon les normes en vigueur, les épaisseurs minimales des colonnes et des poutrelles devaient être respectivement de 25 et 15 cm. Ce n’est qu’à partir de cette date que les normes ont été revues à la hausse, à 35 et 25 cm, comme exigé pour les zones à risque de premier degré. Les travaux d’inspection des bâtiments continuent à l’échelle de la métropole, avec des zones privilégiées toutefois, comme Zeytinburnu, où, sur les 16 250 bâtiments visités par les ingénieurs, 2295 sont estimés à risque depuis 1999. Bakırköy, Küçükçekmece, Fatih, Zeytinburnu, Bahçelievler, Güngören, Esenler, Avcılar, Bağcılar et Eyüp sont en cours d’inspection. Le maire se dit prêt à collaborer avec les habitants d’Istanbul, qu’il veut convaincre un par un, dans le cadre de la loi sur le “Kentsel Dönüşüm”, au parlement en ce moment. Le premier projet se fera à Zeytinburnu, Sümer Mahallesi, en partenariat avec TOKI et KIPTAŞ.

“En tant que municipalité, nous n’avons pas la prétention de gagner de l’argent. Et dans une deuxième étape, nous allons attirer les investisseurs immobiliers et les milieux financiers. Lorsque ces derniers seront à la recherche de terrains pour investir, nous allons présenter le quartier et les gens comme étant une zone de “Régénération Urbaine”. L’objectif est de renouveler ces endroits en nous mettant d’accord avec ces gens. Lorsqu’on aura réussi cela, tout Istanbul sera en chantier. Des dizaines de milliers de logements seront ainsi construits par de grands investisseurs en dehors de nous, et la ville sera renouvelée” poursuit Topbaş. À propos du crédit de 500 millions USD octroyé par la Banque Mondiale pour le renforcement des bâtiments publics, le maire précise que ce budget est utilisé par la préfecture et l’administration spéciale de la province (İÖİ). Apportant quelques précisions sur des questions d’actualité, le maire fait savoir que les parts de l’IBB dans le centre commercial Cevahir sont sur le point d’être vendues et que le partenariat créé entre Dubai International Properties et l’IBB serait parmi les candidats pour la concession du terrain de l’IETT à Levent (cf. ‘Dubai Towers’ dans Electrouis précédentes). »

2602

-En tant que parti au pouvoir, que pensez-vous des droits de l’homme, de la démocratie, du syndicat, du droit de grève, des incendies de forêts et des problèmes environnementaux ? -Ces sujets n’entrent pas dans notre domaine. Nous, nous nous occupons des affaires de construction, de béton, de revêtement, d’installation d’équipements, de faïences, de la construction de centres commerciaux, et de l’achat et la vente de terrains.

Kim Kime Dum Duma, de Behiç Ak, Cumhuriyet, 28/8/2006

Ainsi, la mairie participera à son propre appel d’offres “Nous ferons un appel d’offres ouvert, il ne sera pas caché. Il me faut de l’argent pour les investissements ; il me faut de l’argent pour les transports. […] Par exemple, pour les transports, si je trouve 10 milliards USD, j’entamerai les travaux à 50 points différents [dans la ville] pour compléter les 500 km de métro”((« Bizim belediye olarak para kazanmak gibi bir niyetimiz yok. İkinci adım olarak da gayrimenkul yatırımcılarım, finans çevrelerini buraya çekeceğiz. Onlar yer aradıklarında şu alanlar dönüşüm alanıdır, insanları bunlardır diyeceğiz. Amaç bu insanlarla anlaşarak oranın yenilenmesi olacak. Bunu başardığımızda İstanbul’un her tarafı şantiyeye döner. 10 binlerce konut inşaatını bizim dışımızda büyük yatırımcılar yapar, kent yenilenir. […] Mesela ulaşım diyorsunuz, 10 milyar doları bulsam, 500 km metroyu tamamlamak için. 50 yerden başlarım, vagon fabrikalarının hepsini bana çalışın diye kapatırım. »)). La banque centrale ne doit pas nécessairement être auprès du gouvernement, ajoute Topbaş, justifiant son transfert à Istanbul, ville de la finance, des congrès, de la mode et des foires, comme il est très souvent répété par l’IBB.
Kadir Topbaş est né en 1945 à Artvin, dans l’arrondissement de Yusufeli. Il a poursuivi sa scolarité à Işık lisesi, avant de la terminer dans un İmam Hatip. Diplômé de la faculté de théologie de l’université de Marmara en 1972, et du département d’architecture de l’université de Mimar Sinan en 1974, Topbaş a écrit sa thèse à l’université d’Istanbul dans le département d’histoire de l’art et d’archéologie, avant de se lancer comme architecte indépendant. Entre 1994 et 1998, il a été conseiller du maire métropolitain d’alors, Recep Tayyip Erdoğan, et a occupé un poste au “Conseil des monuments”. En 1999, il est élu maire de Beyoğlu et devient maire d’Istanbul aux élections du 28 mars 2004. Il est marié et père de trois enfants. Referans, 21/8/2006 lien

  • 19 août 2006 : Le crédit de 10 millions USD de la Banque Mondiale pour le renforcement des bâtiments contre les risques de tremblement de terre ne pourra être utilisé par la mairie de Zeytinburnu, faute d’avoir trouvé un terrain d’entente avec les habitants des bâtiments concernés. 250 appartements fragilisés étaient concernés par ce projet, finalement abandonné, selon le maire de Zeytinburnu, Murat Aydın.Referans, 19/8/2006 lien
  • 22 août 2006 : Intervention musclée de la police à Bağcılar (Demirkapı mahallesi), à Ümraniye (Mustafa Kemal mahallesi) et Gaziosmanpaşa, pour empêcher les membres d’une organisation d’extrême gauche d’inciter les commerçants à fermer boutique en signe de protestation contre Israël. Zaman, 23/8/2006 p. 18
  • 1er septembre 2006 : La branche féminine du CHP à Istanbul distribue ustensiles de cuisine, électroménager, télévisions, oreillers et sous-vêtements, dans le cadre du « Projet d’entraide social ». Deniz Baykal, leader du parti, avait dit : « le parti qui ne gagne pas Istanbul ne saurait gouverner ». Les prochaines élections municipales sont en 2009.Sabah, 3/9/2006 p. 18
  • 1er septembre 2006 : L’affaire des livrets religieux distribués par les mairies de Beyoğlu, Eyüp et Tuzla continue à marquer l’actualité au sein du parlement (cf Electroui 25, 2 juin 2006 en Vie politique). Le ministère des Affaires intérieures a demandé une enquête à la préfecture d’Istanbul (Valilik). Une première motion parlementaire avait été déposée par un député CHP le 12 mai 2006 : mais l’affaire avait été classée sans suite, faute de preuve. Cette fois-ci, les archives du quotidien Milliyet ont servi de preuves pour entamer la procédure d’enquête. Pour rappel, la mairie de Tuzla avait distribué un livret aux jeunes mariés, sous le titre « Le Livre de la Famille avec preuves » (Delilleriyle Aile İlmihali), selon lequel le code familial interdit aux femmes de serrer la main des hommes ou d’être des témoins, et fait l’apologie du mariage à 9 ans pour les ‘femmes’ et de la polygynie. Milliyet, 2/9/2006 p. 18
  • 6 septembre 2006 : Le maire de la municipalité de second rang de Bahçeköy, dans l’arrondissement de Sarıyer, est victime d’une agression armée. Après enquête, on identifie le coupable qui n’est autre que le propriétaire d’une construction illégale, dont la municipalité avait ordonné la destruction.Milliyet, 7/9/2006 p. 6
  • 14-16 septembre 2006 : Sommet à Istanbul des maires des villes du monde. En même temps, des planificateurs urbains du monde entier sont convoqués à l’université Technique de Yıldız. Sabah, 24/8/2006 pp. 6-7
  • 15 septembre 2006 : Signature d’un accord en matière de planification urbaine entre la municipalité de Rotterdam et Istanbul. Selon cet accord, les deux villes vont organiser des échanges de procédés et d’expériences.Hürriyet, 16/9/2006 p.29
  • 15 septembre 2006 : Un homme d’affaires fait arrêter par les gendarmes le maire AKP de la municipalité de Tepecik (municipalité de second rang de l’arrondissement de Büyükçekmece). Ce dernier a osé demander 100 000 YTL de pot-de-vin contre l’octroi d’un permis de construction. Après un court séjour en prison, le maire a été relâché à la demande de son avocat. Hürriyet, 16/9/2006 p. 24
  • 18 septembre 2006 : Le PDG de Belbim (société privée étroitement liée à l’IBB, tout particulièrement liée à l’İMP), Adnan Şahin, est démis de ses fonctions par Kadir Topbaş, pour des histoires de mœurs. L’intéressé prétend être victime d’un complot.Radikal, 19/9/2006 p. 5
  • 23 septembre 2006 : L’ancien maire d’Istanbul, meneur du « Mouvement Turquoise », Ali Müfit Gürtuna, lance une campagne afin que ses partisans donnent eux-mêmes son nom au parti qu’il veut créer. Pour l’instant, les noms proposés sont « Merkez Parti », « Güçlü Türkiye Partisi » et « Hizmet Partisi ». Zaman, 24/9/2006 p. 4
  • 29 septembre 2006 : Madame İnci Gürsel Özdemir, député AKP, et descendante de Sokullu Mehmet Paşa, fait pression au parlement pour la modification des statuts de la fondation de son éminent aïeul. En effet, alors qu’elle brigue la direction de cette fondation, les statuts d’origine excluent qu’une femme puisse assumer cette haute fonction.Radikal, 29/9/2006 p. 7

Vie économique

  • 1er juillet 2006 : La possibilité est reconnue aux municipalités et aux entreprises qui en dépendent (à plus de 50% du capital) de payer leurs dettes grâce à des ponctions à la source par le ministère des Finances et de la « Banque des départements » (İller Bankası). Referans, 28/6/2006 p. 4
  • 3 juillet 2006 : Le président du conseil d’administration de l’« Association des industriels et hommes d’affaire de Laleli », Ayhan Karahan, a fait savoir l’impossibilité de faire du commerce à la valise, suite aux restrictions décidées par le gouvernement bulgare. Un marché de 4 milliards USD annuel serait ainsi mis en péril, si des précautions ne sont pas prises par le gouvernement turc. La Bulgarie et la Roumanie adhèrent à l’UE au 1er janvier 2007. Cumhuriyet, 4/7/2006 p. 6
  • 21 juillet 2006 : Le maire Kadir Topbaş met en service les Mobil Büfe de l’IBB, pour la vente de café (1,5 YTL), de croque-monsieur (1,25 YTL), de boissons (1,5 YTL) et d’eau (25 centimes de YTL) à Bakırköy, Kumkapı, Sarıyer, Caddebostan, Kartal et Maltepe. Ces véhicules super équipés sont destinés à lutter contre les buffets spontanés, aux standards sanitaires jugés suspects. La mairie métropolitaine de Kadir Topbaş, tout en justifiant les ventes et concessions de biens publics par la politique de privatisation de l’AKP, se trouve ainsi impliquée directement dans le petit commerce, à l’image de la mairie de Beyoğlu, dans la vente de petits pains (simit) sur l’İstiklal. Hürriyet, 22/7/2006 p. 5
  • 26 juillet 2006 : Appel d’offres lancé par le ministre de la Culture et du Tourisme relatif à l’octroi de baux emphytéotiques pour 49 ans pour 16 projets de développement touristique. 2 d’entre eux concernent Istanbul : l’un à İstinye, sur 5626 m2, et l’autre à Bomonti à Şişli. Dans les deux cas, l’objectif est de construire des hôtels de 4 et 5 étoiles. Pour Bomonti, il s’agissait dans un premier temps d’un projet visant à faire un hôtel et un centre de congrès de 3500 personnes. Le groupe PERA Menkul Kıymetler, dirigé par Mustafa Türkmen et lié au groupe Global de Mehmet Kutman, en partenariat avec Çelebi holding et Marriott, a remporté l’appel d’offres fin août, aussitôt annulé par le ministre de la Culture et du Tourisme, au motif que la somme n’était pas assez élevée.Milliyet, 23/7/2006 p. 9 ; Radikal, 26/8/2006 p. 15
  • 31 juillet 2006 : Le groupe Eczacıbaşı annonce son intention de fermer à la fin juillet 2006 son site industriel de Kartal, d’une capacité annuelle de 300 000 fours. 100 travailleurs feront les frais de cette fermeture. La somme des indemnisations et des droits de licenciement est estimée à 4 750 000 YTL.Referans, 28/6/2006 p. 8
  • 4 août 2006 : Le ministre d’État chargé de l’Économie, Ali Babacan, annonce que dans les prochaines années, les banques publiques Ziraat et Halk Bank, ainsi que la Banque centrale de Turquie, la BDDK (Bankalar Düzenleme ve Denetleme Kurulu), la SPK (Sermaye Piyasası Kurulu), et Türk Telekom, devraient voir leurs sièges quitter Ankara pour Istanbul. Il s’ensuit une vive polémique qui rappelle celle sur la « deuxième République », dans les années 1990, sous Çiller. Pour Ali Babacan, loin de remettre en cause le statut de capitale d’Ankara, ces projets sont motivés pas la nécessité de promouvoir Istanbul comme pôle financier international. Ticaret, 4/8/2006 p. 7 ; Milliyet, 5/8/2006 p. 1 ; Cumhuriyet Strateji, 28/8/2006, 8 – 9 ; Zaman, 30/8/2006 p. 9
  • 14 août 2006 : Après la création de la première entreprise « Dubai Port World », El Maktum vient de créer « Sama Dubai İstanbul Gayrimenkul AŞ », sous la direction de Mohammed Daraidooni, John Edward Tabart et Abu Al Hasan Alqaed Alali. Elle est contrôlée par la Dubai Holding, qui détient également le fameux hôtel 7 étoiles Burj Al Arab, Dubailand, Dubai Internet City, Dubai Media City et Jumeriah. La création de ces nouvelles entreprises précède le nouvel appel d’offres du 18 août, pour le terrain de Zincirlikuyu, appartenant à la « 17ème Direction régionale des ponts et chaussées ». La vente se fait désormais sous le contrôle de la « Direction de l’administration pour la privatisation » (Özelleştirme İdaresi Başkanlığı – ÖİB), et non plus par la « Trésorerie d’Istanbul » (İstanbul Defterdarlığı). Ce transfert a pour conséquence aussi de changer les règles de l’appel d’offres. Ce sera désormais, selon la loi 4046, que les terrains seront concédés (au lieu de la loi 2886, choisie par la « Trésorerie d’Istanbul »). Concrètement, une fois les offres acceptées sous pli fermé (la seule formule possible selon la loi 2886), l’ÖİB s’octroie encore le droit d’entamer une enchère selon la loi 4046. Öger Grup, Zorlu Holding et Nurol Holding s’intéressent également au terrain de Zincirlikuyu. À propos de la « Direction des ponts et chaussées », évoquons le cas de son bâtiment, qui lui aussi fait l’objet d’une polémique. Achevé en 1977, ce bâtiment a été classé en 2004 compte tenu de son importance dans l’histoire de l’architecture turque. C’est en effet le premier immeuble à façade extérieure en verre. Les Chambres professionnelles réclament qu’une partie du terrain où se trouve ce bâtiment soit décrétée « parc urbain ».Milliyet, 15/8/2006 p. 6 ; Referans, 6/9/2006 p. 8
  • 25 au 27 août 2006 : La course de Formule 1 à Istanbul Park a, comme l’année passée, créé une demande de réservations qui dépasse la capacité des hôtels de standing. Même By otel et Eresin Taksim Premier, encore en construction, n’ont plus de chambres libres pour cette période.
Hôtel Chambre Suite
Mövenpick 400 USD 1500 USD
Ritz Carlton Entre 2000 – 2800 USD (3 nuits)
Swissotel Entre 400 – 490 € 1850 €
Hyatt Regency Entre 405 – 495 € 550 €
Çırağan 180 € Entre 400 – 450 €
Sofa Entre 200 – 400 €
Four Seasons Entre 370 – 400 USD 3500 USD

Referans, 25/7/2006 p. 2

  • 29 août 2006 : Près de 500 personnes manifestent devant le bâtiment de l’IBB à Saraçhane, pour le maintien du marché de Kadıköy. En effet, les municipalités de Kadıköy et métropolitaine ont annoncé le réaménagement de l’espace et la construction d’un parking sur la place qu’occupent les marchands tous les mardi. Le président de la « Chambre des marchands d’Istanbul » (İstanbul Pazarcılar Odası), Mesut Şengül, fait savoir que la décision du projet de réaménagement est prise sans aucune concertation, et se dit préoccupé de l’avenir du ‘Salıpazarı‘ qui a lieu à Kadıköy depuis 110 ans. L’assistant du secrétaire général de l’IBB, Muammer Erol, a prétendu qu’un espace sera prévu dans la nouvelle infrastructure, une fois les travaux, estimés à 30 mois, terminés.Sabah, 30/8/2006 p. 14
  • 1er septembre 2006 : La Chambre de commerce d’Istanbul (İTO) publie les taux d’inflation à Istanbul. Selon İTO, l’inflation pour le mois d’août (indice 1995) s’élève à 11,04% (déflation de 0,17%) dans les produits au détail (perakende fiyatlar) et à 8,68% (inflation de 0,10%) dans les prix de gros (toptan fiyatlar). Hürriyet, 1/9/2006 lien
  • 10 septembre 2006 : Le nouveau centre commercial Kanyon aurait accueilli (voir Electroui précédente) 2 millions de visiteurs en 100 jours, au rythme de près de 150 000 par semaine.Hürriyet, 16/9/2006 p. 14
  • 20 septembre 2006 : Le groupe W Hotels Worldwide annonce son intention d’ouvrir à Akaretler son premier hôtel à Istanbul. Le partenaire local n’est autre que Serdar Bilgili, ancien patron du club de foot de Beşiktaş (dont le siège est tout proche), et président du conseil d’administration d’« Akaretler Turizm Yatırımları ». Le nouvel hôtel qui devrait porter le nom de W Istanbul, et dont la mise en service est prévue pour la fin 2007, devrait compter 135 chambres et 270 lits. Le budget s’élève à 50 millions USD. Cumhuriyet, 20/9/2006 p. 12
  • 23 septembre 2006 : Par une décision publiée dans le Journal Officiel de ce jour, les dövizci (bureau de change) sont désormais autorisés à vendre les pièces d’or façonnées par l’hôtel des monnaies (Darphane). La corporation des orfèvres réagit en réclamant le droit de vendre des devises. Cette décision est motivée par le renchérissement et la stabilisation de la livre turque, qui ont réduit les petites spéculations sur les taux de change. Il existerait, officiellement, 735 bureaux de change en Turquie, selon l’« Association des entrepreneurs autorisés des bureaux de devises ». Notons que le nombre de dövizci est bien plus élevé en réalité.Zaman, 24/9/2006 p. 7
  • 26 septembre 2006 : Le président de la banque publique Ziraat Bankası (Banque agricole), Can Akın Çağlar, fait savoir qu’une commission a été créée en vue de transférer le siège de la banque d’Ankara à Istanbul, au plus tard en 2009. L’étude du projet concerne les terrains de Levent et Maslak. Çağlar a attiré l’attention sur la croissance des performances d’İş Bank depuis son transfert à Istanbul. Le mois passé, Ali Babacan avait fait savoir que le SPK (Sermaye Piyasası Kurulu – Conseil du marché des capitaux), BDDK (Bankalar Düzenleme ve Denetleme Kurulu – Conseil pour l’organisation et le contrôle des banques) et la Banque centrale (BC) continueraient leurs activités à Istanbul. Le président de la BC, Durmuş Yılmaz, avait alors exprimé son opposition. En effet, selon un syndicat patronal en construction, plus de 100 millions USD et 3 ans de travaux sont nécessaires pour l’aménagement d’une nouvelle trésorerie sécurisée. Radikal, 27/9/2006 p. 14

Populations, religion, santé

  • 1er juillet 2006 : Début du « Festival de la culture et du folklore anatolien vivant à Esenler », organisé par la mairie d’arrondissement du même nom. Cet événement, qui mobilise quinze associations de compatriotes, a pour objectif à la fois une redécouverte des richesses culturelles des ‘pays d’origine’, et la consolidation du sentiment de commune appartenance au territoire d’immigration. Le maire de l’arrondissement, Öcalan, espère aussi pouvoir encourager par ce biais, le tourisme dans les régions d’origine. Zaman, 2/7/2006 p. 19
  • 8 juillet 2006 : Le secrétaire général de l’ANAP remet en personne le titre de propriété aux membres de l’« Association pour la culture et la connaissance de Hacı Bektaş-ı Veli et pour l’entraide sociale » (association alévie), dans la commune de Taşdelen, dans l’arrondissement d’Ümraniye. Signalons que, pour la première fois en Turquie, l’attribution d’un tapu à une cemevi a été décidée par un conseil municipal. La mairie de Taşdelen fait partie des rares mairies encore contrôlées par l’ANAP. Sur les 16 membres du conseil, les 12 membres ANAP ont voté en faveur de l’attribution de ce tapu, alors que les 4 membres de l’AKP se sont abstenus.Radikal, 9/7/2006 p. 8 ; Sabah, 9/7/2006 p. 15
  • 27 juillet 2006 : La municipalité de second rang de Kıraç (Büyükçekmece) a organisé le sünnet de 300 garçons issus de familles défavorisées, sous le patronage du maire Hamit Öncü, et le soutien d’industriels de la région. Un quart de pièce d’or et des jouets ont également été offerts à chaque circoncis. Le « Centre de coordination des handicapés » de la mairie d’Eminönü, quant à lui, a distribué des cartes aux personnes handicapées de l’arrondissement, estimées à près de 150, donnant droit à des soins gratuits chez des coiffeurs. Le maire Nevzat Er, présent à la cérémonie organisée au centre culturel Necip Fazıl Kısakürek (anciennement « Ali Müfit Gürtuna Kültür Merkezi », du nom de l’ancien maire métropolitain d’Istanbul) pour la promotion de ce service social, a exprimé sa volonté de « voir également les citoyens handicapés qui se soignent et prennent part à la vie sociale comme tout le monde ». Sabah Istanbul, 26/7/2006 p. 26
  • 31 juillet 2006 : Le certificat d’hygiène ‘Beyaz Zambak’, délivré par John Diversey, dans la plupart des restaurants, hôtels et cafés, à Beyoğlu et dans le reste de l’agglomération, est concurrencé par des emblèmes délivrés par des organismes locaux. Ainsi, les certificats ‘Beyaz Tabak‘ et ‘Beyaz Portakal‘ font leur apparition dans le domaine des normes hygiéniques. Selon le responsable du projet, Alp Aksoy, seuls 149 établissements sur 450 contrôlés ont reçu le ‘Beyaz Zambak’. Dans l’évaluation des normes hygiéniques, les valeurs relatives sont à hauteur de 63 % pour le dépôt, à 32% pour la préparation et 33 % pour l’hygiène du personnel.Milliyet, 18/8/2006 p. 6
  • 4 août 2006 : De nouveaux cas de rages conduisent à des mesures de mise en quarantaine dans certains quartiers. La géographie de ces quartiers n’est pas innocente : Göktürk Beldesi, Kilyos, Altınşehir/Küçükçekmece, Halkalı/Küçükçekmece, et Mahmutbey/Bağcılar. Il s’agit de quartiers périphériques de la métropole, qui ont connu de forts changements ces dernières années. Türkiye (Europe), 4/8/2006 p. 9
  • 14 août 2006 : Le quotidien Radikal présente le quartier de Çarşamba, à Fatih, connu pour ses échoppes religieuses. VCD et DVD de films et de musiques religieux, livres, encens et tous types de produits utilisés dans les mosquées sont importés, notamment d’Iran. Le gérant de la librairie Yasin Kitabevi située sur le İsmailağa Caddesi, Ömer Göktaş, fait savoir que les livres les plus vendus à Çarşamba sont le Coran et les ouvrages présentant des extraits de celui-ci. Les romans historiques de Yavuz Bahadıroğlu continuent à faire partie des best-sellers. Göktaş ajoute que les gens ne font plus confiance à Orhan Pamuk, Yaşar Kemal et Ahmet Altan, et ne connaissent plus la poésie. Radikal, 14/8/2006 p. 5
  • 20 août 2006 : Un jeune de 17 ans tente de se suicider en sautant du pont du Bosphore. Après une chute de 64 mètres, il est repêché par les équipes de sauvetage. Depuis 1984, il est la 19ème personne à survivre à ce type de suicide. Hürriyet, 21/8/2006 p. 3
  • 24 août 2006 : La gendarmerie détruit le camp du tarikat Rufai établi illégalement sur une plage de Şile (Kızılcaköy), et procède à l’arrestation de 25 personnes, dont 11 femmes, pour prendre leurs dépositions. Ce camp de vacances, dont l’allure était pacifique, permettait aux membres du tarikat de se baigner dans la mer selon les pratiques religieuses. Toutefois, des armes blanches, des pistolets, des fusils à pompe et des épées ont été découverts dans le camp. Radikal, 24/8/2006 p. 1 et 6 ; 25/8/2006 p. 4
  • 30 août 2006 : La « Fondation de l’église protestante d’Istanbul » ouvre ce qui est considérée comme la première église turque à Maltepe, sur la Bağdat Caddesi. Cette église s’est constituée en tant que fondation (‘normale’), et non comme fondation minoritaire. Cette distinction est symboliquement et juridiquement importante. La demande de constitution a été introduite en 1999, au 4ème tribunal de première instance de Beyoğlu. Le terrain de 400 m2, sur lequel se trouve l’église sur 250 m2, figure sur les plans de l’IBB comme lieu de culte (et non plus comme logement) depuis le 25 août 2005. Les protestants d’Izmir et d’Eskişehir suivent l’exemple. Enfin, il faut savoir qu’en Grèce, une mosquée sera bientôt construite à Athènes, avec les deniers publics. Cumhuriyet, 31/8/2006 p. 3 ; Milliyet, 31/8/2006 pp. 1 et 3
  • 1er septembre 2006 : La fondation Vehbi Koç décide de fermer l’Hôpital italien de Beyoğlu, mis en service en 1999, alors que la firme Fiat avait versé 3 millions USD de don pour son aménagement. La fondation a pour projet de créer un centre de réhabilitation pour les (riches) malades du cancer. Une partie des services de l’ancien hôpital a été transféré à l’hôpital américain de Nişantaşı, toujours propriété de Koç. À l’origine, il s’agit d’un hôpital créé en 1820 pour les marins, et réactivé en 1856 par le royaume de Sardaigne. Après la création du royaume d’Italie en 1861, l’hôpital prit le nom d’« Hôpital du royaume d’Italie », pour être reconstruit en 1876. Hürriyet, 5/9/2006 p. 6
  • 3 septembre 2006 : L’institution des services sociaux estime que l’amende de 100 YTL mise en place à l’encontre des familles faisant travailler leurs enfants dans la rue, a d’ores et déjà eu des effets positifs. 292 des 400 familles condamnées jusque-là ont renoncé à faire travailler leurs enfants. Signalons que le code pénal turc renouvelé (Yeni Ceza Kanunu – YCK), prévoit dans son article 232 jusqu’à 1 an de prison pour les parents fautifs. Zaman, 3/9/2006 pp. 1 et 5
  • 3 septembre 2006 : L’imam Bayram Ali Öztürk, membre de la communauté d’İsmailağa dans la mosquée du même nom (quartier de Çarşamba à Fatih), est tué poignardé au coeur par un jeune de 27 ans, connu par la communauté depuis trois ans. Malgré l’enquête qui se poursuit, la police d’Istanbul n’a encore fait aucune référence au lynchage de l’assassin sur les lieux du crime, en dépit de circonstances qui ne font aucun doute selon certains journalistes. La communauté d’İsmailağa, de la branche Nakşibendi, est connue pour avoir un contrôle sur tout le quartier de Çarşamba, sous l’autorité d’un certain Mahmut Ustaosmanoğlu. Elle prône une tenue vestimentaire bien codée, à savoir une toge noire recouvrant tout le corps pour les femmes (kara çarşaf), et la barbe, le ruban sur la tête et le şalvar pour les hommes, selon les prédications du chef spirituel Mahmut Ustaosmanoğlu. Enfin, rappelons que la même mosquée a été la scène, il y a huit ans, du meurtre du gendre de Mahmut Ustaosmanoğlu, victime de huit coups de feu, toujours pour des motifs et dans des circonstances encore non élucidés. Radikal, 4/9/2006 lien
  • 20 septembre 2006 : L’ouverture du premier centre de réhabilitation pour mineurs délinquants est annoncée pour le mois de novembre, par le SHÇEK (Sosyal Hizmetler ve Çocuk Esirgeme Kurumu). Ce centre d’une capacité de 150 lits est prévu en dehors des limites de l’agglomération et est financé par l’administration spéciale de la province d’Istanbul. Des enfants entre 13 et 15 ans y seront accueillis sur demande des tribunaux pour enfant. Radikal, 20/9/2006 lien
  • 20 septembre 2006 : 120 membres de la dynastie ottomane, dont 14 princes royaux, sont réunis au palais de Dolmabahçe pour le lancement du documentaire « Osmanoğlu’nun Sürgünü » (L’exil d’Osmanoğlu), préparé pour la chaîne publique TRT. Parmi eux, il y avait notamment la descendance du sultan Abdülhamid II, Mehmed Selim Efendi et Abdülkadir Efendi, et leur grande soeur Mediha sultan, la fille de cette dernière Naime sultan et ses petits-enfants ; le petit-fils du sultan Murad V, Osman Selahaddin Osmanoğlu, et les enfants de ce dernier ; le fils et petit-fils de Namık Efendi (petit-fils du Sultan Mehmet Reşad V) et les petits-fils d’İbrahim Efendi (petit-fils du sultan Abdülhamid I). Ce fût l’occasion pour le membre le plus âgé de la dynastie, un des petits-fils du sultan Abdülhamid II, Osman Nami Osmanoğlu, âgé de 90 ans, de rencontrer Ziya, 2 mois, fils d’Ayşegülnev Sutton, de la descendance du sultan Murad V. Kerime Senyücel produit ce documentaire en 10 parties, en vision à partir du 9 octobre sur TRT 2. L’événement a été marqué par l’absence de Osman Ertuğrul, petit-fils du sultan Abdülhamit II, ‘héritier’ du trône ottoman; et de celle de la descendante du calife Abdülmecid Efendi, Neslişah sultan Osmanoğlu. Cette réunion de famille médiatisée mettrait fin, selon Neslişah Sultan, à la discrétion légendaire de la famille impériale depuis l’exil de 1924. Par ailleurs, la coïncidence entre la réalisation de ce documentaire et le gouvernement AKP ne serait pas fortuite. L’initiative vient du directeur suppléant de la chaîne publique de télévision TRT, Ali Güney, un ancien imam placé à ce poste par le gouvernement AKP. Il faut savoir que Güney assume ses fonctions en tant que suppléant, à cause du veto présidentiel à sa nomination.Hürriyet, 22/9/2006 pp. 1, 5 et 7 Milliyet, 21/9/2006 lien
  • 25 septembre 2006 : Début de la période du Ramadan. Par rapport aux années précédentes, on note un raidissement des mesures prises à l’encontre des davulcu, interdits par arrêté sous-préfectoral dans 9 des 32 arrondissements du département. Les municipalités se sont toutes mobilisées par le biais de l’organisation de festivités et de distribution de repas de rupture de jeûne. Comme les années précédentes aussi, l’appel aux sponsors privés pour le financement des ces événements est spectaculaire. Sultanahmet et Feshane sont parmi les lieux les plus emblématiques. Le centre commercial Galleria propose même à l’occasion du Ramadan une démonstration de Sema, assurée par les membres du couvent mevlevi de Galata, sur la patinoire du centre commercial. Le müezzin de la mosquée de Beyazıt chante même l’appel à la prière pour les clients des restaurants de la galerie marchande qui viennent y rompre le jeûne. Evrensel, 25/9/2006 p. 2; Milliyet, 1/10/2006 p. 27

Risques urbains

  • 15 juillet 2006 : Date butoir de la mise en demeure par IGDAŞ des habitants de Başakşehir (étape 2), pour la mise en conformité des systèmes d’évacuation des gaz brûlés dans les chauffe-eau. Selon le rapport d’expertise des techniciens d’IGDAŞ, élaboré suite à une augmentation des plaintes d’empoisonnement, « il y a risque de mort dans les appartements, suite à des retours de gaz carbonique ». La compagnie menace de priver ces appartements de gaz naturel, si les chauffe-eau ne sont pas remplacés par des systèmes hermétiques. Selon les habitants, c’est à KIPTAŞ, la firme entrepreneur de l’İBB, qu’il revient de procéder à la mise en conformité des machines. Les 2300 foyers concernés veulent savoir les circonstances dans lesquelles les certificats de conformité ont été délivrés à l’inauguration de la cité, juste avant la vente. Ils se préparent à intenter un procès à KIPTAŞ et IGDAŞ. Milliyet, 24/7/2006 p. 5, Milliyet Emlak, 15/8/2006 p. 1 ; Birgün, 25/7/2006 p. 3
  • 18 juillet 2006 : Suite à une dénonciation, la brigade anti fraude financière est intervenue dans un immeuble de trois étages à Fatih, utilisé pour la création de faux passeports. 172 faux passeports de 15 pays différents ont été saisis. Ce réseau de faussaires opérait avec pignon sur rue, comme l’office des passeports, avec cafétéria, enseignes, salles de sérigraphie et imprimantes.Sabah, 22/7/2006 p. 25
  • 26 juillet 2006 : Dans le cadre de l’opération Pençe, 210 kilos d’héroïne sont saisis à Bağcılar, soit beaucoup plus que l’ensemble des saisies opérées depuis le 1er janvier jusqu’à cette date. Cumhuriyet, 27/7/2006 p. 3
  • 13 août 2006 : Opération de police contre un poste de vente de carburant illégal à Bayrampaşa. Venu de Russie, le carburant était ensuite transféré sur de petits bateaux de pêche jusqu’à Yenikapı, pour être transporté par camions tanker à Bayrampaşa. Zaman, 14/8/2006 p. 2
  • 18 août 2006 : Lors d’une opération policière contre des étrangers clandestins soupçonnés de vendre de la drogue, une jeune femme est mortellement atteinte par une balle perdue, alors qu’elle prenait le frais sur le balcon. La scène se déroule à Tarlabaşı, Doğramacı Şakir sokak. Milliyet, 19/8/206 p. 5
  • 19 août 2006 : Au cours d’un règlement de compte sanglant, dans une entreprise textile d’İkitelli (Küçükçekmece), une personne est tuée et une autre sévèrement blessée. La police trouve sur les lieux des grenades et des armes de longue portée.Cumhuriyet, 20/8/2006 p. 3
  • 25 août 2006 : Le local de l’« Association des diplômés du lycée de Zoğrafyon », à Taksim, a été cambriolé. Selon le responsable de l’association, le voleur s’est contenté du disque dur de l’ordinateur contenant les données de la première conférence Rum organisée à Istanbul du 30 juin au 2 juillet 2006, sous le titre « Rencontre à Istanbul: hier et aujourd’hui ». Hürriyet, 25/8/2006 lien
  • 27 août 2006 : Violente explosion devant la sous-préfecture de Bağcılar. 6 personnes passant par-là sont blessées.Radikal, 28/8/2006 p. 7
  • 29 août 2006 : Une série d’opérations dans l’arrondissement de Şile conduisent à plusieurs arrestations et à la découverte d’un laboratoire clandestin de produits stupéfiants. Zaman, 30/8/2006 p. 19
  • 9 septembre 2006 : Incendie destructeur du yalı Köprülü Mehmet Paşa à Kuzguncuk, Üsküdar. 3 heures et demi ont été nécessaires pour venir à bout de l’incendie de ce yalı qui n’était pas restauré par ses propriétaires, « bloqués par les contraintes réglementaires pesant sur les édifices historiques ».Sabah, 10/9/2006 p. 28
  • 15 septembre 2006 : Une canalisation d’eau explose lors des travaux menés par IGDAŞ. Les masses d’eau déversées détruisent deux gecekondu, dans le quartier de Kocataş. Zaman, 16/9/2006 p. 13
  • 23 septembre 2006 : Un jeune vendeur distributeur du journal Evrensel est victime d’une agression armée, à Sarıgazi, une municipalité de second rang de la municipalité d’Ümraniye.Evrensel, 24/9/2006 p. 3
  • 23 septembre 2006 : Une femme de 46 ans refusant de laisser partir son sac est poignardée à mort, à Eskihisar, Gebze. Gündem, 24/9/2006 p. 3
  • 24 septembre 2006 : Une bétonneuse de 27 tonnes quitte la route et bascule sur un gecekondu à Kağıthane, dans le quartier de Hamidiye. Un mort et trois blessés sont à déplorer.Milliyet, 25/9/2006 p. 5
  • 30 septembre 2006 : Nouvelle opération de l’organisation DHKP-C contre un lieu de divertissement en périphérie. Après celle du 21 septembre contre les müzikol à Çağlar et Demlen à İkitelli, cette fois c’est un türkü bar qui a été l’objet d’une descente à Sarıgazi (Ümraniye). 15 personnes, le visage masqué, ont jeté des cocktails Molotov sur les vitres de l’établissement. Le mot d’ordre de l’organisation est « Nous réduirons ces foyers d’infection ». Milliyet, 30/9/2006 p. 5

Éducation, culture et médias

  • 1er j uillet 2006 : À partir de cette date, les autobus touristiques ne pourront plus pénétrer dans la première cour de Topkapı, par la porte de Bab-ı Hümayun. Le maire Topbaş et le ministre du Tourisme et de la Culture Atilla Koç étaient présents lors de la cérémonie de fermeture de la porte. Un ancien stade de foot à Cankurtaran a été reconverti en autoparc pour accueillir ces bus. La première cour, où se trouve l’église Sainte-Irène, est d’ailleurs en cours de complet réaménagement, dans le cadre du projet Istanbul Müze Kent. Zaman, 28/6/2006 p. 25
  • 10 juillet 2006 : Fermeture du « İstanbul Sanat Merkezi » à Tarlabaşı, après une aventure mouvementée de 18 ans. Il s’agit d’un ancien séminaire pour nonnes catholiques arméniennes, construit en 1843 à l’initiative d’un riche Italien. Transformé en lycée dans les années 1920, cette institution avait été fermée en 1982. Par la suite, le bâtiment a été utilisé comme lieu de décor pour de très nombreux films, et notamment pour des scènes de torture, les caves de l’ancien séminaire offrant un cadre idéal. C’est en 1989, qu’Adnan Vurdevir, s’est entendu avec la fondation arménienne pour transformer le lieu en centre culturel. Un bar avait même été ouvert un temps sur la terrasse du bâtiment. Avec les revenus procurés par ces activités, la fondation arménienne a pu rénover ses écoles à Feriköy et Samatya. À deux reprises, le bâtiment avait dû être vidé par les autorités, au motif que les biens des fondations ne pouvaient pas être loués. L’évolution des droits sur les fondations dans le cadre du processus d’harmonisation, avait permis un arrangement. Dernier épisode : la location du bâtiment au groupe de construction Ağaoğlu, connu pour ses complexes résidentiels sécurisés, ostentatoires, à Ümraniye. Les derniers locataires des lieux, Kum Pan Ya, Tiyatro Oyunev, Bedri Baykam et İnci Eviner déménagent donc, très amers.Radikal, 13/7/2006 p. 13
  • 14 juillet 2006 : Le Journal Officiel publie la loi 5225 sur les investissements et initiatives en matière culturelle, qui met en place de nombreux avantages fiscaux et financiers, notamment au niveau de la facturation de l’eau et de l’électricité, pour les entrepreneurs culturels et redéfinit les conditions d’octroi du statut d’investissement culturel. Referans, 24/7/2006 p. 19
  • 15 juillet 2006 : Début des travaux de restauration, qui sont censés durer 15 mois, de l’ancien bureau de poste en face du lycée de Galatasaray. En vertu d’un protocole signé le 1er mai 2005, entre la « Direction générale des postes » et l’université Galatasaray, il était convenu que ce bâtiment serait cédé pour 25 ans à l’université du même nom afin qu’elle en fasse le musée Galatasaray. Rappelons que ce bâtiment a été construit en 1875, sur un terrain appartenant au commerçant Théodore Sıvacıyan. C’est en 1907 qu’il fut acheté par le ministère des Postes et Télégraphes pour être transformé en « Beyoğlu Posta Telegraf Merkezi ». Ayant enduré 3 incendies tout au long de son histoire, le bâtiment a été réouvert en 1982 comme bureau de poste, pour être à nouveau fermé en 1998.Cumhuriyet, 15/7/2006 p. 6
  • 22 juillet 2006 : Le quotidien Referans fait remarquer la place qu’occupent les grands groupes industriels dans la politique de musée à Istanbul. À la tête du classement se trouve la famille Koç, devant les familles Sabancı et Eczacıbaşı. Voici les principaux musées financés:
    • Rahmi Koç Müzesi: Musée industriel ouvert en 1994 à Sütlüce.
    • Çengelhan (à Ankara): Musée industriel, dans le han dans lequel l’entreprise familiale a été fondée par Vehbi Koç.
      Sadberk Hanım Müzesi: Musée d’œuvres artisanales du nom de l’épouse de Vehbi Koç.
    • Pera Müzesi: Fondé par İnan et Suna Kıraç (fille de Vehbi Koç) à Tepebaşı.
    • Le couple Kıraç a rendu public son intention de faire de Tepebaşı un pôle culturel, avec la récente création de l’Institut des Recherches d’Istanbul (İstanbul Araştırmaları Enstitüsü) et un éventuel rachat du bâtiment TRT pour la création d’un complexe culturel.
    • İstanbul Modern: Fondé en 2005 par Oya Eczacıbaşı à Karaköy (entrepôt 4 des quais).
    • Atlı Köşk (Emirgan, Sarıyer): Depuis 2002, ce musée géré par l’université Sabancı, a accueilli récemment l’exposition Picasso et Rodin.

Citons encore, parmi ceux qui s’apprêtent à investir dans des projets culturels similaires, Erdoğan Demirören, président du CA du groupe Demirören; Cefi Kamhi, membre du CA de Profilo Holding; Mustava Taviloğlu, président du CA de Mudo; Ali Kibar, président du CA de Kibar Holding; Ethem Sancak, patron de Hedef Alliance; Ömer Koç, qui a annoncé la création d’un musée d’art moderne; et enfin Semahat Arsel, présidente du CA de la Fondation Vehbi Koç, à la recherche d’un futur complexe culturel dans la péninsule historique. Referans, 22-23/7/2006 p. 23

  • 1er septembre 2006 : Abbas Güçlü, du quotidien Milliyet, attire l’attention sur les conséquences des nouvelles mesures du ministère de l’Éducation, dans les lycées. Même les plus réputés de ces établissements ne sont à ce jour pas remplis, malgré les attentes des parents. Ainsi, Kabataş (29 places encore disponibles), Cağaoğlu (28), Beşiktaş Anadolu (37), İstanbul Atatürk Anadolu (20), Haydarpaşa (26), İstanbul Lisesi (17), Galatasaray, Pertevniyal, Kadıköy Anadolu et bien d’autres attendent encore des élèves. Malgré la clôture des inscriptions dans les lycées (Anadolu ve fen liseleri), au total, plus de 5000 places, dont 900 à Istanbul, sont encore inoccupées. D’aucuns craignent que les pratiques bureaucratiques du ministères de l’Éducation facilitent les inscriptions aux lycées privés et İmam Hatip, les seules lycées où les inscriptions sont encore possibles. Il faut savoir que les dates limites d’inscription aux écoles religieuses ont été maintes fois repoussées. La question a été portée au parlement, à l’initiative du député CHP d’Istanbul Berhan Şimşek.Milliyet, 1/9/2006 lien
  • 2 septembre 2006 : Après un périple de 9 jours à bicyclette, le maire de la ville d’Erlangen, Siegfried Balleis, en Allemagne, arrive à Istanbul. Accompagné de 13 économistes, le maire allemand est accueilli par le maire de Beşiktaş, l’arrondissement jumelé à Erlangen. Durant les 9 jours prévus à Istanbul, la délégation allemande fera des rencontres avec des homologues turcs, dans le domaine de la culture et l’éducation.Cumhuriyet, 3/9/2006 p. 3
  • 6 et 7 septembre 2006 : À l’occasion du 51ème anniversaire des événements de 1955, inauguration de l’exposition rétrospective de SIPA Press, à Istanbul Modern. 124 photos de Gökşin Sipahioğlu, fondateur et ancien patron de SIPA Press y sont exposées, notamment sur la crise de Cuba, les jeux olympiques de Munich et les événements de mai 1968 à Paris. Hürriyet, 6/9/2006 p. 4
  • 10 septembre 2006 : Fin de l’exposition extraordinaire organisée à Dolmabahçe, dépendant de « TBMM Milli Saraylar », à l’occasion de la célébration des 150 ans du palais impérial. Plus de 60 oeuvres sont exposées sous le titre « Orientalistes au palais ottoman ». Les oeuvres proviennent à la fois du « Musée de Topkapı », du « Musée de la sculpture et de la peinture d’Istanbul » et de collections privées. Les dépôts du palais sont par ailleurs désormais ouverts à la visite. Zaman, 15/7/2006 p. 15
  • 17 septembre 2006 : Premier jour de l’exposition « Les projets à Istanbul de l’architecte ottoman D’Aronco 1893 – 1909 » dans le tout nouveau bâtiment de l’« Institut des Recherches d’Istanbul » (İstanbul Araştırmaları Enstitüsü), créé récemment par la Fondation Suna et İnan Kıraç, de la famille Koç. L’exposition, co-organisée avec le centre culturel italien, sera accessible gratuitement aux visiteurs jusqu’au 15 novembre 2006. L’inauguration de l’Institut des Recherches d’Istanbul devrait avoir lieu début 2007. Info: 0212 / 334 90 00Radikal, 19/9/2006 p. 23
  • 17 septembre 2006 : Début du deuxième « Festival populaire » organisé par le muhtarlık de 75. Yıl Mahallesi, à Gazi, dans l’arrondissement de Gaziosmanpaşa. L’année précédente, 30 000 personnes ont participé à cet événement, qui combine un pique-nique dans le Gazi Baraj Üstü Ormanı à des concerts multiples (Grup Yorum, Ferhat Tunç, Ankaralı Turgut). C’est l’occasion d’évoquer Gazi d’une autre manière que les stigmatisations habituelles. Cumhuriyet, 3/9/2006 p. 7
  • 30 septembre 2006 : Le musée Pera, de la Fondation Suna et İnan Kıraç, expose 99 oeuvres du peintre hollandais Rembrandt van Rijn (1606-1669), à l’occasion de son 400ème anniversaire. Le musée de Péra accueille les visiteurs jusqu’au 7 janvier 2007 au 4ème et 5ème étages. Par ailleurs, exposition photographique est également accessible aux visiteurs durant la même période: « Konstatiniyye’den İstanbul’a. 19. yüzyılın ortalarından 20. yüzyıla Boğaziçi’nin Rumeli Yakası fotoğrafları ». Info: 0212 / 334 99 00. Meşrutiyet Caddesi No 141 Tepebaşı- Beyoğlu.

Juliette Calvi et Amin Moussaoui

Étudiants en information et communication, option communication des organisations, nous effectuons notre stage au sein de l’IFEA afin d’y mener des actions de communications interne/externe.

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *