Janvier-mars 2007

Environnement

  • 19 janvier 2007 : Selon les données de l’İSKİ, le tiers des 9 milliards m3 d’eau consommés ces 16 dernières années à Istanbul, l’a été de manière illégale. Gündem, 19/1/2007 p.3
  • 1er février 2007 : Selon le TÜİK, la ville où le taux de dioxyde de souffre (kükürtdioksit) a le plus augmenté ces six derniers mois est celle de Tekirdağ, dans la périphérie thracienne d’Istanbul. Suivent Bayburt, Bolu, Bursa, Bilecik et Burdur. Referans, 1/2/2007 p. 4
  • 2 février 2007 : Topbaş participe à la cérémonie d’inauguration du gaz naturel distribué à Şile. L’installation jusqu’à Şile de 75 km de tuyaux de gaz aurait coûté 13 millions YTL, selon le PDG d’İGDAŞ. Il fait savoir qu’en l’absence du gaz naturel à Istanbul, 6 millions de tonnes de charbon ou de lignite seraient brûlées par les Stambouliotes. Il ajoute qu’Istanbul ne manque pas d’eau, mais que des mesures doivent être prises pour ne pas être confronté au problème de sécheresse. Cumhuriyet, 3/2/2007 p. 3
  • 2 février 2007 : Le Başbakanlık supprime 1085 directives, considérées comme caduques, dont celle qui prévoit la création du Conseil National du Tremblement de terre (Ulusal Deprem Konseyi). Les scientifiques s’insurgent contre cette décision, rappelant l’importance des risques sismiques en Turquie. Cumhuriyet, 3/2/2007 p. 3 Radikal, 3/2/2007 p. 3
  • 3 février 2007 : L’inquiétude est grandissante quant aux réserves d’eau dans les barrages d’Istanbul. Selon le président d’İSKİ, à cette date, les barrages comptent encore la capacité de satisfaire 240 jours de consommation. Si la situation semble moins préoccupante qu’à Izmit et Izmir, la situation est pour autant jugée alarmante pour certains. C’est le barrage d’Ömerli, avec 120 millions m3, loin devant celui de Büyükçekmece avec 67,8 millions m3, qui représente la réserve la plus importante pour l’ensemble du réseau de barrages. Milliyet, 4/2/2007 p. 14
  • 12 février 2007 : Fermeture par l’İSKİ de 153 puits non autorisés exploités à des fins commerciales. La poursuite de l’exploitation de ces puits fera encourir aux récalcitrants une amende de 7000 YTL. Le contrôle de l’İBB sur le marché des eaux potables capsulées s’accroît de facto. Birgün, 13/2/2007 p. 3
  • 14 février 2007 : Élus, responsables politiques, associations et citoyens s’opposent unanimement à l’aménagement d’une installation intégrée de traitement de déchets solides à Sinekli, à Cumhuriyet, 15/2/2007 p. 7
  • 14 février 2007 : Le directeur de l’İSKİ lance un appel d’offres pour l’aménagement d’une station d’épuration biologique d’une grande capacité qui permettra de rendre réutilisable une partie des eaux usées. Gündem, 16/2/2007 p. 10
  • 22 février 2007 : Le président de la Chambre des ingénieurs en bâtiments de Kocaeli/Izmit rappelle que dans le seul département 22 584 bâtiments sont encore endommagés depuis le tremblement de terre de 1999. Le 16 février, Radikal avait déjà attiré l’attention sur ce « scandale », en évoquant le cas d’une petite fille décédée à Yalova, dont la date anniversaire (17 février) a coïncidé avec la clôture par prescription du dossier. Cumhuriyet, 23/2/2007 p. 3
  • 13 mars 2007 : Sous la pression de l’Association pour l’environnement de Silivri, nouvel arrondissement de la périphérie ouest de l’İBB, le maire d’Istanbul, Kadir Topbaş, fait un pas en arrière sur le projet d’aménagement d’un site de destruction et de dépôt des déchets nocifs. Un recours a été déposé auprès du tribunal administratif. Birgün, 14/3/2007 p. 2
  • 17 mars 2007 : À l’issue de 2200 procès ouverts à la suite du grand tremblement de terre de 1999, seules 40 personnes ont été jugées coupables. Et la somme des peines délivrées semble ridicule aux associations des victimes du tremblement de terre. Un grand nombre de procès ont par ailleurs été classés sans suite par prescription. Radikal, 18/2/2007 p. 7
  • 18 mars 2007 : Un dauphin est retrouvé mort au pied des murailles à Yedikule. Plus de 3000 dauphins sont tués accidentellement à cause de la pêche dans la seule mer Noire. Depuis quelques années, les dauphins se montrent de plus en plus dans le Bosphore. Les Tırtak (Delphinus delphis), les Afalina (Tursiops truncatus) et les Mutur (Phocoena phocoena) sont les spécimens observés par les scientifiques dans les eaux du Bosphore. Cumhuriyet, 27/3/2007 p. 9
  • 19 mars 2007 : Une nouvelle personne meurt d’un cancer imputé à la pollution atmosphérique, à Dilovası, Gebze. Birgün, 21/3/2007 p. 3
  • 21 mars 2007 : Alors que le procès Acaristanbul (voir lettre précédente) se poursuit, la Direction générale des forêts donne son accord à la société Acarlar pour la coupe de nombreux arbres. Cumhuriyet, 22/3/2007 p. 3
  • 21 mars 2007 : Le quotidien Birgün signale qu’en prévision du troisième pont routier sur le Bosphore, les premiers arbres ont commencé à être coupés. Birgün, 21/3/2007 p. 7
  • 25 mars 2007 : Le maire métropolitain de Kocaeli, İbrahim Karaosmanoğlu, annonce que 350 millions USD vont être dépensés pour l’aménagement de 8 stations d’épuration et d’un réseau de collecteurs adaptés à ce pôle industriel du bord du golfe d’Izmit qui souffre de sérieux problèmes d’ordre environnemental. Referans, 26/3/2007 p. 16

Transports

  • 12 janvier 2007 : Mehmet Demirkaya, du quotidien Milliyet, fait savoir que les vestiges de la muraille génoise, vieille de 7 siècles, seront démontés et déplacés, dans le cadre des travaux de construction de la ligne de métro Taksim-Yenikapı. L’İBB, ayant déjà acquis un avis favorable du Conseil de la protection du patrimoine culturel et naturel, prépare un projet pour demander le démontage (sur 35 à 40 mètres) de la muraille qui coupe la trajectoire du métro. Topbaş déclare que la question est close, et se réjouit qu’une solution soit trouvée. Auparavant, les défenseurs du patrimoine historique et des associations avaient contesté l’idée de construire une bouche de métro avec des motifs néo-ottomans, au pied de la tour de Galata, forçant la mairie à abandonner cette idée. La muraille génoise, comprenant la tour de Galata, contournait Galata sur 2,8 km de Şişhane à. Une grande partie de la muraille a été détruite en 1864 pour l’urbanisation, excepté Yanıkkapı. (http://www.tmkv.org/Yanikapiphotos.htm, site de la Fondation pour la protection de l’héritage historique. Adresse : Tarihi Mirası Koruma Vakfı -Türkiye Bankalar Cad. Yanıkkapı Sokak 7/9, Karaköy/İstanbul). Comme le rappelle l’éminent Prof. Semavi Eyice, cette porte est le dernier vestige portant à son sommet l’enseigne des Armoiries de la Croisade Saint-Georges. Milliyet, 13/1/2007 p. 7 Sabah, 14/1/2007 p. 27 Cumhuriyet, 15/1/2007 p. 20
  • 12 janvier 2007 : Après les infrastructures fixes, le TCDD transfère cette fois-ci à la municipalité l’exploitation des lignes ferrées de banlieues dans le département d’Istanbul. Akşam, 15/1/2007 p. 9 Milliyet, 16/1/2007 p. 4
  • 12 janvier 2007 : Le maire Kadir Topbaş apporte quelques éclaircissements sur les déclarations du Premier ministre Erdoğan, à propos de la limitation des plaques d’immatriculation à Istanbul. Topbaş fait savoir que la propositon du Premier ministre Erdoğan, loin d’être un projet concret, a été lancée en vue de susciter le débat au sein de l’opinion publique. Topbaş ajoute que 15 milliards USD sont nécessaires pour solutionner la question du trafic à Istanbul. Le programme de construction de tunnels routiers dans Istanbul se poursuit (voir « 7 collines, 31 tunnels », dans l’Electroui 26). Notons qu’une centaine d’immeubles ont été scellés à la hâte sur le tracé d’un tunnel.
    L’appel d’offres (procédures selon la loi 4734 art. 21/b) de 5 tunnels a été rendu public :
Axe Longueur Durée des travaux
Dolmabahçe-Fulya 2027 mètres 510 jours
Fulya-Levazım 4450 mètres 540 jours
Levazım-Akatlar 3360 mètres 540 jours
Sarıyer-Çayırbaşı 4100 mètres 540 jours
Eyüp Silahtarağa Caddesi – Gaziosmanpaşa Caddesi 200 mètres 180 jours
  • 16 janvier 2007 : 5800 des 6200 membres de la Chambre des chauffeurs de minibus d’Istanbul, réunis en assemblée exceptionnelle à Ataköy, décident une action de ‘moteur coupé’ pour exprimer leur désaccord face à la politique de l’İBB à leur encontre. Ils réclament notamment d’être représentés au centre de coordination des transports et qu’un terme soit mis aux sanctions jugées arbitraires sur la question des modalités d’acquisition de plaques. Gündem, 18/1/2007 p. 4
  • 26 janvier 2007 : Accidents le même jour sur deux chantiers différents de transport en site propre : le premier sur la ligne en construction de système léger Esenler-Bağcılar ; le second sur la rive asiatique, sur le chantier de la ligne de métro léger Kadıköy-Kartal. Des blessés sont à déplorer. Radikal, 27/1/2007 p. 5
  • 16 février 2007 : L’İBB annonce son intention de procéder à la destruction de 38 bâtiments pour l’élargissement de la route entre le TEM et le quartier de Çakmakkale, à Kıraç. Evrensel souligne que ces 38 bâtiments appartiennent à des familles modestes. En effet, les centres d’affaire érigés tout aussi illégalement dans ce secteur en pleine croissance de l’extrême ouest de l’aire urbaine ne sont pas, eux, destinés à être détruits. La situation est assez comparable à celle de Baltalimanı, Armutlu (voir lettres précédentes). Evrensel, 17/2/2007 p. 5
  • 1er mars 2007 : L’appel d’offres pour la construction du deuxième tunnel, cette fois-ci routier, sous le Bosphore est prévu pour le 12 juin 2007. Les entreprises ont entamé les travaux de prospection au Japon, aux USA et en Europe, pour créer les consortiums qui participeront à l’appel d’offres. Ce nouveau tunnel, interdit aux poids lourds qui continueront à emprunter les deux ponts (Bosphore et Fatih Sultan Mehmet), va relier l’axe Florya-Sirkeci (rive européenne, au niveau de Kazlıçeşme – Zeytinburnu), à l’axe Ankara Devlet Yolu du côté asiatique (au carrefour de Göztepe – Kadıköy). Il faut savoir que le gouvernement AKP avait négocié un passage automobile dans le Marmaray avec les concepteurs et financeurs japonais, mais ces derniers ont préféré un Marmaray exclusivement réservé aux systèmes sur rail. Aujourd’hui, le ministre des Transports, Binali Yıldırım, annonce l’appel d’offres, avec une garantie de 25 millions de passages annuels dans les deux sens. Le prix pour traverser ce tunnel de 5,4 km est fixé à un plafond de 3 USD. Le ministre rappelle que les deux ponts suspendus au-dessus du Bosphore comptent au total 350 000 passages quotidiens. Enfin, la construction de ce tunnel, dont l’accès sur la rive européenne est imaginé à proximité des murailles d’Istanbul ne manquera pas d’avoir un impact sur les relations avec l’UNESCO, forcé de faire des rappels sur les politiques de conservation et de valorisation du patrimoine historique à Istanbul. Milliyet, 16/1/2007 p. 1 et 4 ; 5/3/2007 p. 7
  • 1er mars 2007 : Ce que l’on considère comme étant la première phase de la privatisation de l’İETT, à savoir la location pour 10 ans du garage Ayazağa, futur terminal de l’extension du métro nord, et de l’exploitation des 500 autobus qui opéreront à partir de ce garage, est remportée par les Özel Halk Otobüsçüleri (ÖHO), après une très rude enchère, pour un montant de 56 millions YTL, au lieu des  22 millions YTL initialement envisagés. Le groupe Güneş Albayrak, proche de l’AKP, s’est finalement et contre toute attente retiré. Zaman, 2/3/2007 p. 7
  • 24 mars 2007 : Le premier des 11 tubes construits à Tuzla et constituant le tunnel du Marmaray est solennellement déposé dans le fond du Bosphore (à 60 m) en présence du ministre des Transports, Binali Yıldırım. Cumhuriyet, 25/3/2007 p. 6 Radikal, 25/3/2007 p. 4

Urbanisme et construction

  • 3 janvier 2007 : Le maire de Fatih, Mustafa Demir, rend public le projet d’« immeubles ottomans » (« Evler klasik Osmanlı-Türk mimarisiyle yapılacak»), dans les quartiers de Hatice et Neslişah Sultan (11 rues), connus sous le nom de Sulukule. La collaboration avec le TOKI prévoit la construction, dans une première étape, de 100 immeubles-villas, pour un coût de 100 millions USD. Les prix des appartements varieront entre 70 000 et 125 000 YTL. Le maire Demir ajoute qu’un accord est conclu avec une trentaine de propriétaires, et que les dédommagements sont fixés à 500 YTL/m2, 600 YTL/m2 pour les rez-de-chaussée, 700 YTL/m2 pour le 1er étage et 800 YTL/m2 pour le 2ème étage. Au total, il est prévu de construire 500 immeubles de type villa, de 2 à 3 étages selon la proximité aux murailles de Théodose, dans les 11 rues concernées, où habitent en ce moment +/- 3500 Rom dans 570 maisons. Voir plus loin à ce propos le compte-rendu de la réunion de Sulukule. Radikal, 4/1/2007 lien
  • 5 janvier 2007 : Le 6ème tribunal administratif d’Istanbul s’oppose au plan de construction de la ville nouvelle « Isparta Kule » (100 000 habitants) à Bahçeşehir. Signalons que TOKİ est l’acteur central de l’aménagement de cette ville nouvelle, en collaboration avec Emlak Konut GYO, Garanti Koza İnşaat, L’homme d’affaire Korkmaz Yiğit comptait par cette opération rembourser les dettes de sa banque mise en faillite lors de la crise de 2001. Milliyet, 6/1/2007 p. 19
  • 10 janvier 2007 : Le maire de la municipalité de Fatih fait sceller 132 galeries de concessionnaires automobiles, qu’il avait enjoint depuis longtemps de déménager à İSTOÇ (périphérie ouest). Cette décision s’inscrit dans la politique générale de transformation de la péninsule historique et de lutte contre l’engorgement automobile. Radikal, 11/1/2007 p. 5
  • 31 janvier 2007 : Lors d’un panel organisé par l’İTO, sur « les difficultés bureaucratiques rencontrées dans la construction (sic) des anciens monuments » (Eski bina eserlerin yapımında yaşanan bürokratik zorluklar), un haut bureaucrate du ministère du Tourisme et de la Culture souligne les difficultés que son administration rencontre pour trouver des architectes spécialisés dans les interventions sur du bâti monumental. Il donne l’exemple d’un appel d’offres pour Topkapı renouvelé déjà à trois reprises, faute de candidat satisfaisant. Selon ce même fonctionnaire, il y aurait en Turquie 100 000 biens culturels enregistrés. Et sur les 50 000 bâtiments d’« architecture civile exemplaire », 20 000 se trouveraient à Istanbul. Milliyet, 1/2/2007 p. 11
  • 31 janvier 2007 : La tension monte dans le quartier de Başıbüyük dans le quartier de Maltepe, où TOKİ a un projet qui nécessite la destruction de nombreux bâtiments. La population est organisée autour d’une association (Başıbüyük mahallesi doğayı koruma ve güzelleştirme derneği). La crainte d’une destruction imminente est à l’origine d’un climat très tendu, surtout compte tenu du fait que la majorité des personnes concernées par les destructions serait incapable de payer régulièrement les mensualités exigées par TOKİ. Evrensel, 1/2/2007 p. 3
  • 5 février 2007 : Le maire Topbaş et le maire de Küçükçekmece, Aziz Yeniay, inaugurent la cité de Bezirgânbahçe à Halkalı, devant accueillir le millier de familles quittant (ou appelés à quitter) les zones de gecekondu d’Ayazma et Tepeüstü, à proximité du stade Olympique. 2640 appartements dans 55 blocs devraient accueillir ces familles, dont certaines refusent de quitter leurs gecekondu, malgré les pressions des autorités municipales. Zaman, 7/2/2007 p. 14
  • 20 février 2007 : Effondrement à Zeytinburnu de l’immeuble Huzur, à propos duquel les occupants s’étaient signalés à la mairie. On peut ajouter que le 23 mars suivant, 21 familles de cet immeuble sont transférées dans leur nouvel appartements à Halkalı (Küçükçekmece), acheté moyennant des mensualités maximum de 315 YTL pour des surfaces de 90 m2 en moyenne. Milliyet révèle au 3 mars que du sable de mer très grossier avait été utilisé pour faire le béton. Le Zaman du 22 février estime que 2300 bâtiments sont exposés à un risque d’effondrement analogue dans le seul arrondissement de Zeytinburnu. Zaman, 22/2/20078 p. 4 Milliyet, 3/3/2007 p. 15 Cumhuriyet, 24/3/2007 p. 6
  • 26 février 2007 : Une manifestation est organisée par l’« Association des droits de l’homme » devant le musée de la poste (en face du lycée Galatasaray) sur Istiklal, contre le projet de Régénération Urbaine à Sulukule, forçant 3500 Rom à quitter le quartier. (Cf 3/1/2007) Cumhuriyet, 15/1/2007 p. 6
  • 31 janvier 2007 : Le 5ème tribunal administratif d’Istanbul arrête sa décision concernant le dossier controversé du projet de construction d’une mosquée dans le parc de Göztepe (voir Electrouis précédents). Estimant qu’il y a déjà trois cami à proximité dans le secteur et qu’en cas de tremblement de terre, les zones non urbanisées sont rares, le tribunal a conclu que ce projet n’était pas conforme à l’intérêt public. Radikal, 1/3/2007 p. 3
  • 1er mars 2007 : Le ministre du Tourisme et de la Culture, Atilla Koç, rend public ses projets pour le palais de Topkapı : la route qui longe la mer de Marmara sera souterraine, de manière à créer un espace vert jusqu’au littoral, les palais ottomans littoraux seront reconstruits et les constructions défigurant le paysage du site impérial (comme les logements derrière Sainte-Irène) seront détruites. Le ministre Koç ne manque pas de préciser que le site de Darphane-i Âmire, où l’État ottoman battait monnaie, a été confié au Tarih Vakfı, et qu’il est temps que le site revienne au ministère. En 1996, la Fondation pour l’Histoire se fait confier le Darphane pour une durée de 49 ans. Après restauration (à hauteur de 3,5 millions USD), et malgré les très nombreux projets culturels organisés sur le site par le Tarih Vakfı (600 événements et plus d’1 million de visiteurs en une dizaine d’années), le ministère veut récupérer le site pour l’intégrer au palais de Topkapı. Entre temps, la mairie AKP d’Eminönü a fait savoir à la Fondation que les bâtiments du Darphane seront vidés par le zabıta de la mairie d’arrondissement, parce que ces bâtiments risquent de s’écrouler. La Fondation reconnaît que des travaux de renforcement sont nécessaires, selon une étude de l’ITÜ, mais que seul un bâtiment sur 11 au total est concerné. Celui-ci a été scellé par le zabıta. Le président de Tarih Vakfı répond : « S’ils nous donnent la gare de Sirkeci, nous pouvons nous passer de Darphane ». Cumhuriyet, 22/2/2207 p. 6 ; 27/2/2007 p. 15 ; 7/3/2007 p. 7 Hürriyet, 22/2/2007 p. 21 ; 2/3/2007 p. 21 Referans, 10-11/3/2007 p. 26 Birgün, 19/3/2007 p. 14
  • 12 mars 2007 : Les équipes de l’İBB commencent à détruire l’échangeur sur pont (köprülü kavşak) à proximité du pont Kanuni Sultan Süleyman, construit par l’architecte Sinan, dans le belde de Mimar Sinan à Büyükçekmece. Cette opération fait suite à la décision de « Conseil de la Protection du Patrimoine culturel et naturel » d’interdire la construction de ce pont, une décision qui intervient à un stade où 2/3 des travaux sont achevés et 1,9 millions YTL sont dépensés. Radikal,13/3/2007 p. 3
  • 18 mars 2007 : Des membres de l’« Association pour la protection de l’environnement de Dragos » manifestent contre le projet de remblaiement du rivage de Dragos annoncé par l’İBB. Parmi les slogans lancés, on note « nous n’avons pas oublié Gölcuk et Değirmendere » (épicentres du tremblement de terre du 17 août 1999, où les zones remblayées sur le golfe d’Izmit se sont dramatiquement affaissées sous le coup du séisme). Birgün, 19/3/2007 p. 2
  • 24 mars 2007 : Début de l’opération « Sulukule, 40 jours 40 nuits » (40gun40gecesulukule.com), destiné à soutenir les habitants luttant contre le projet de transformation urbaine qui conduira à les déloger. De nombreuses associations, artistes et universitaires se sont mobilisés pour constituer la plateforme Sulukule, qui organise l’événement. Notons qu’à la mi-avril, la mairie de Fatih semble plus flexible, ou du moins entrer dans une logique de concertation plus poussée. Il est question de créer une commission qui réunirait les responsables du pouvoir public, les associations et les habitants de Sulukule, pour un nouveau projet d’aménagement. Par ailleurs, un responsable de l’association de quartier de Sulukule a fait savoir qu’il y avait un certain désintérêt de la part de TOKİ pour la construction de maisons de 2 étages, soit un gabarit qui ne peut dépasser la hauteur des murailles toutes proches. La campagne de sensibilisation de l’opinion publique semble par ailleurs avoir porté ses fruits. Cumhuriyet, 23/3/2007 p. 6
  • 25 mars 2007 : Destruction de 54 des 660 villas illégales de l’opération fantôme de « Uyum Villaları », sur les hauteurs de Sarıyer (quartier de Maden, avec vue imprenable sur le Bosphore). Il s’agit d’une affaire qui remonte à 1985, époque de Bedrettin Dalan. Le successeur de ce dernier, Nurettin Sözen, avait annulé, en 1987, le permis de bâtir de 660 de ces villas illégales sur un total de 1411 villas construites alors. Birgün, 28/3/2007 p. 3

Questions foncières et immobilières

  • 9 janvier 2007 : La fille de Hacı Sabancı, Demet Sabancı et son mari Cengiz Çetindoğan, se lancent à travers la firme Demsa, dans l’immobilier de luxe. Le premier projet annoncé concerne 14 konak de 650 m2 chacun, à Kandilli (Üsküdar), dont le prix de vente est estimé à 3 millions USD l’unité. Par ailleurs, Cengiz Çetindoğan annonce son intention d’investir dans la construction de centres commerciaux. Star, 10/1/2007 p. 10
  • 18 janvier 2007 : Tenue en grande pompe sous l’égide du TOKİ, devenu en quelques années l’acteur central de la transformation urbaine en Turquie, d’une grande conférence intitulée « Partage d’expériences » consacrée aux nouvelles formes de partenariat privé-public. Parmi les entreprises de bâtiments représentées, on note des proches des équipes dirigeantes actuelles : pour exemple, Ağaoğlu Şirketler grubu, Albayrak Şirketler grubu, Hektaş İnşaat Şirketler grubu, İhlas holding AŞ, KC group, Mesa Aktürk, Soyak, Taşyapı İnşaat AŞ, Varyap, Des noms à retenir pour suivre les développements récents. Cumhuriyet Ek, 18/1/2007
  • 14 février 2007 : Mise en vente des 624 logements constituant la première étape d’Ispartakule, extension de Bahçeşehir, construites pour TOKİ pour les groupes Fideltus et Öztaş. Le prix de vente au m2 commence à 1415 YTL. Au total, l’opération Ispartakule devrait comprendre 6000 logements. Cumhuriyet, 18/2/2007 p. 8
  • 23 février 2007 : Les taux d’intérêt sont en chute depuis le vote au TBMM du projet de loi concernant le crédit au logement (mortgage). Ainsi, le taux qui avait atteint 2,5 % mensuel suite aux instabilités monétaires en mai 2006, est redescendu à 1,5 % et continue à chuter. Par exemple, à 1,5 % de taux d’intérêt par mois pour un crédit logement de 100 000 YTL, les mensualités s’élèvent à 1,860 YTL par mois pendant 10 ans. La loi prévoit également la suppression de certaines assurances-crédits, diminuant de 50 YTL les mensualités pour l’exemple ci-dessus. Le 5 mars, le président de la République ratifie ladite loi, qui prévoit d’en faire bénéficier tous les logements construits sous l’égide de TOKİ. Milliyet, 24/2/2007 p. 6-7 Referans, 6/3/2007 p. 6
  • 23 février 2007 : Selon le rapport élaboré par Urban Land Institute (ULI) et PricewaterhouseCoopers (PWC), c’est à Istanbul que le secteur foncier et immobilier présentera la croissance économique la plus importante en Europe dans les 10 ans à venir. Cette croissance explique l’arrivée des investisseurs étrangers dans ce secteur. Le président d’ULI-Europe et CEO de Corio, Jan De Kreij, affirme toutefois que l’optimisme dans le secteur est excessif, ce qui empêche de voir les risques. Hakan Kodal, président de ULI-Turquie et CEO de Krea, que les analyses en Turquie ne portent que sur les revenus, au détriment d’une gestion plus rationnelle des risques que comporte le secteur. Cumhuriyet, 24/2/2007 p. 12 Milliyet, 24/2/2007 p. 7
  • 24 février 2007 : Les 8 personnes inculpées d’avoir fait 350 ventes sur les 180 appartements construits à Tuzla (Yeni Has İnşaat – voir Electroui 26) risquent jusqu’à 23 ans de prison, selon le dossier introduit par le procureur. À Çengelköy, une autre coopérative de construction (Yaşam Kent Konut Yapı Kooperatifi) a construit 86 appartements vendus eux à 500 personnes différentes. Les administrateurs de la coopérative ont été arrêtés. Referans, 6-7/1/2007 p. 3 Cumhuriyet, 25/2/2007 p. 3
  • 5 mars 2007 : Le groupe Ağaoğlu détient, selon Serpil Yılmaz (Milliyet), le parc immobilier le plus important à Istanbul après TOKİ. Depuis 1998, Ağaoğlu aurait vendu plus de 3000 logements, et 6000 seraient en cours de construction à Ataşehir, Çekmeköy, Ümraniye, Çengelköy, Altunizade et Samandıra (sur la rive asiatique). À ce stade, Ağaoğlu est en cours de négociation avec un fonds de capitaux étranger pour l’achat d’un portefeuille immobilier de 500 millions USD. Le président du CA du groupe, Ali Ağaoğlu, fait savoir qu’ils détiennent près de 25 terrains à Istanbul. Ağaoğlu achète des terrains sur la rive asiatique depuis les années 1980, et fait partie des groupes les plus actifs dans le secteur de la construction à Istanbul. Il faut savoir que le nombre de permis de bâtir à Istanbul s’élève à 400 000 en 2005, et 525 000 pour 2006. Milliyet, 6/3/2007 p. 9
  • 7 mars 2007 : Les ventes de terrains à Istanbul continuent dans le cadre du programme de privatisation du gouvernement AKP. Le groupe Zorlu achète pour le prix record de 800 millions USD le terrain de 96,5 dönüm appartenant à la direction des routes (Karayolları Müdürlüğü). Parmi les candidats à l’achat, citons Emaar Gayrimenkul qui a abandonné les enchères à 799 millions USD (consortium comprenant un proche du Premier ministre Erdoğan et le prince el Maktum de Dubai), Akfen-Osmanlı Ortak Girişim Grubu, Sama Dubai İstanbul Gayrimenkul AŞ, Nurol-Fiba Ortak Girişim Grubu, Limak İnşaat, Taşyapı et Global, le groupe du très connu Mehmet Le PDG de Zorlu Gayrimenkul Geliştirme AŞ, Levent Ergül, a rendu publiques ses intentions « de multiplier les projets sur l’artère Zincirlikuyu-Maslak ». Un investissement de 400 millions USD aura lieu pour la construction d’un projet similaire à Kanyon sans doute. Le groupe Zorlu se dit également prêt à acquérir un terrain de 20 millions m2 à Alaçatı (à Çeşme, Izmir). Zorlu avait récemment vendu Denizbank pour la somme de 2,4 milliards USD. La deuxième étape a été la vente du terrain de l’İETT le 21 mars où le vainqueur a été cette fois le prince el Maktum de Dubai. La transaction a eu lieu à hauteur de 705 millions USD, ce qui représente une entrée d’argent de 1156 millions USD dans les caisses de l’İBB, qui a d’ores et déjà annoncé des projets d’investissements dans le système des transports dans cette partie de la ville. Les prix des immeubles sur İsmet İnönü, Caddesi à proximité du terrain de l’İETT, ont atteint des niveaux records. En quelques jours, les petits appartements de 120 000 YTL ont trouvé acquéreur pour 200 000 YTL. De son côté, la Chambre des architectes a entamé deux procès à l’encontre de l’İBB, dénonçant les promesses faites à propos de permis de bâtir illégaux et les modalités du plan d’urbanisme local. Radikal, 25/3/2007 p. 14 Cumhuriyet, 22/3/2007 12 Referans, 28/3/2007 p. 9 – 30/3/2007 p. 15 Birgün, 8/3/2007 p. 6
  • 15 mars 2007 : Les habitants des gecekondu de Yasemin sokak dans le quartier de Levazım, à proximité du terrain de Zincirlikuyu racheté par Ahmet Zorlu au prix de 800 millions USD, passent des accords de vente avec des entrepreneurs. Ils attendent les titres de propriété de ces terrains qu’ils habitent depuis parfois une quarantaine d’années. Moins chanceux sont les locataires des gecekondu de Yasemin sokak. Ils regrettent de ne pas avoir construit un gecekondu dans ce quartier qu’ils habitent depuis les années 1970.
Arrondissement Nombre de gecekondu Nombre d’immeubles illégaux
Zeytinburnu 2812 1788
Üsküdar 3840 15.883
Ümraniye 8943 20.722
Tuzla 1180 5108
Şişli 10.400 2983
Pendik 10.881 7028
Maltepe 1171 2263
Küçükçekmece 1484 8812
Kartal 2069 3883
Kâğıthane 27 1266
Kadıköy 800 700
Gaziosmanpaşa 6374 6314
Fatih 181 1650
Eyüp 11.520 6430
Esenler 108 11. 200
Beyoğlu 9040 14.221
Beşiktaş 2800

Source : Prof. Dr. Haluk Sucuoğlu Hürriyet, 15/3/2007 lien

  • 15 mars 2007 : La société Emaar Properties, émanation du Seyh El Maktum de Dubai, présente au MIPIM de Cannes son ambition projet, « Vallée Toscane », comprenant 555 villas, prévu pour août 2008 à Büyükçekmece.
  • 16 mars 2007 : Le conflit entre TOKİ et la holding DATI à propos d’un terrain de 150 dönüm à Ataköy s’aiguise sérieusement. Le patron du TOKİ en effet conteste la concession de ce terrain pour 33 ans en 2005. TOKİ souhaiterait casser cette décision pour pouvoir vendre le terrain. Le terrain était passé de la propriété de la banque aujourd’hui liquidée Emlak Bankası à celle de TOKİ en 2002. Le 21 mars, TOKİ obtenait droit de cause et donc l’annulation de la concession. Referans, 17-18/3/2007 pp. 1 et 11 ; 22/3/2007 p. 7
  • 26 mars 2007 : Selon le ministère des Finances, sur 3 436 441 logements dénombrés à Istanbul, 904 845 sont des logements locatifs, dont un tiers seulement sont déclarés. Referans, 26/3/2007 p. 4
  • 28 mars 2007 : Un protocole a été signé entre le Trésor et la « Direction des fondations » pour l’échange de terrains à Okmeydanı. Le maire de Beyoğlu se réjouit de cet issu qui permettra de distribuer des titres de propriété à un certain nombre de ses administrés, une opération qui rapporte toujours en termes électoraux. http://www.beyoglu.bel.tr, consulté le 28/3/2007
  • 3 janvier 2007 : L’ancien maire de l’İBB, Ali Müfit Gürtuna, risque jusqu’à 3 ans de prison dans une affaire qui remonte au 5 février 2003. Dans l’octroi d’un marché à 6 millions YTL pour le réaménagement de la place Taksim par l’entreprise Güçlü Peyzaj İnşaat Şirketi, des irrégularités ont été constatées par l’administration de Topbaş. Gürtuna, issu de l’ANAP puis du Fazilet, a créé un nouveau parti sous le nom de Mouvement Turquoise (Turkuaz Hareket), sans avoir jamais quitté l’AKP. Milliyet, 4/1/2007 p. 17
  • 12 janvier 2007 : Le conseil municipal métropolitain met fin à la controverse des « axes rouges », ou la question des rues où la consommation de l’alcool est autorisée. Depuis toujours, il est permis de consommer de l’alcool dans l’ensemble de la ville, hormis quelques exceptions (école, mosquée, etc.). Depuis l’arrivée au pouvoir du Refah et de l’AKP, les municipalités ont une à une interdit la vente et la consommation de l’alcool dans les établissements municipaux (restaurants, buffets, etc.). Un projet de loi avait été proposé en vue d’établir une interdiction générale à la vente et à la consommation d’alcool dans les espaces publics (établissements commerciaux, mais aussi dans les espaces publics comme les parcs, le littoral, les aires de pique-nique, etc.). L’arrondissement d’Üsküdar avait été jusqu’à appliquer une sanction administrative avec amende et un ’casier judiciaire’ visible sur le site web municipal des personnes prises en flagrant délit avec leur canette de bière (voir Electrouis précédents). Aujourd’hui, les membres CHP, ANAP et AKP du conseil de l’İBB closent la discussion en établissant les ’rues rouges’ (kırmızı sokak) où la consommation est interdite, obéissant ainsi au principe selon lequel la liberté de consommation d’alcool est générale, hormis quelques exceptions. Inversement à cette logique, le projet de l’AKP était une interdiction générale d’alcool dans les villes, sauf dans les « rues rouges » où la consommation était tolérée, une nuance qui était chère au gouvernement AKP. lien Radikal, 13/1/2007 p. 9
  • 15 janvier 2007 : Le maire Kadir Topbaş revient sur la question des visas à Istanbul et de la limitation du nombre de plaques d’immatriculation (au seul numéro 34) dans la province. Ses propos atténuent ceux du Premier ministre Erdoğan qui, de manière récurrente, rappelle la nécessité d’apporter ce type de restriction en vue de réduire les charges sur la ville en termes de population et véhicules. La virulence des critiques par rapport à ces barrières intérieures forcent parfois les responsables AKP à apporter quelques nuances. Dans les déclarations du maire, les solutions proposées aux questions du trafic et de la croissance démographique se profilent. Suite à une question relative au projet d’un nouveau pont sur le Bosphore, le maire affirme qu’« un troisième pont est nécessaire à Istanbul. Peut-être même un 4ème, et un 5ème,… ». Le maire Kadir Topbaş a aussi répondu aux questions concernant les projets d’investissement de KİPTAŞ (http://www.kiptas.com.tr) en dehors d’Istanbul. Cette compagnie, créée par l’İBB en vue de construire à Istanbul, investit à Siirt (au sud du lac de Van, à 50 km de la frontière Turquie-Syrie- Iraq), mais aussi en Syrie, où le maire avait auparavant annoncé la construction de 10 000 logements. Topbaş ajoute « Biz, konut talebi gelen her yere gidiyoruz. Burada sadece Siirt’i görmek doğru olmaz. Zaten İstanbul’a göçü önlemek için Anadolu’daki kalkınmaya destek olmalıyız »1. Siirt est la circonscription qui a permis à Erdoğan de se faire élire le 9 mars 2003, une fois sa peine de prison purgée. Il avait été condamné à 1 an de prison et à une amende de plus de 800 000 YTL pour avoir tenu un discours qui “encourage ouvertement la population à l’hostilité selon des arguments religieux” (Art. 317 para. 2 de la Constitution). Le nouveau gouvernement AKP d’Abdullah Gül avait mis fin au mandat de Mervan Gül, député AKP à Siirt, sous le motif que trois villages ne disposaient pas de conseils électoraux réguliers. Erdoğan se fit élire dans ce département (d’où sa femme Emine Erdoğan est originaire), pour accéder au TBMM et devint Premier ministre. Mervan Gül est maire de Siirt depuis les élections du 28 mars 2004. KİPTAŞ a été créé en 1987 par Bedrettin Dalan, et a changé de statut sous le mandat de R. T. Erdoğan en 1994, pour prendre le nom de KİPTAŞ (İstanbul Konut İmar Plan Sanayi ve Ticaret AŞ – Logement, Construction, Plan, Industrie et Commerce). Le même KİPTAŞ s’était fait remarquer en octobre 2006, lorsqu’il a demandé à l’İBB de voter une décision qui ferait du site du tekke Bektaşi de Sütlüce, une zone de « projet spécial » (özel proje). Ainsi, le terrain de 9000 m2 où se trouvait le tekke Bektaşi de Karaağaç (XVIIIème siècle – sous le règne du sultan Mustafa III, 1757-1774) devient une zone de ’commerce, d’hôtel, de résidence, de logement, d’infrastructures sociales et culturelles, de services de santé ou d’éducation’, par décision du conseil municipal métropolitain. Auparavant, ce terrain avait été exproprié par l’İBB ou par la mairie de Beyoğlu, pour être transféré à KİPTAŞ. Cumhuriyet, 8/1/2007 p. 1 et 8 ; 16/1/2007 p. 6 ; 19/1/2007 p. 7
  • 18 janvier 2007 : Le quotidien Cumhuriyet s’inquiète de la manière dont la promotion d’Istanbul a été faite au MITT d’Utrecht aux Pays-Bas. Le film projeté Istanbul, the City and the Sultans est jugé par le quotidien comme trop destiné aux seuls investisseurs des pays du Golfe. Cumhuriyet, 18/1/2007 p. 3
  • 19 janvier 2007 : Le maire AKP de la municipalité d’Esenyurt fait arracher les photos d’Aziz Nesin des murs de la bibliothèque d’un lycée qu’il inaugurait. Birgün, 20/1/2007 p. 3
  • 6 février 2007 : Le maire Topbaş annonce l’organisation du « 4ème sommet des maires des métropoles du monde » à Istanbul, entre le 12 et 15 avril 2007. Washington, Moscou, New-Delhi, Shanghai, Francfort, Rotterdam, Amsterdam et Athènes seront représentées. Zaman, 7/2/2007 p. 7
  • 15 février 2007 : Une partie de la presse se dresse contre les initiatives du maire de l’arrondissement d’Eyüp, Ahmet Genç. Depuis qu’il est en place, ce dernier est enclin à rebaptiser les rues et les avenues. Par exemple, le Yayla Köyü Yolu a été rebaptisé boulevard Ahmet Genç. Signalons que l’assemblée municipale de l’İBB s’est opposée aux tentatives dudit maire du côté du café de Pierre Loti. Akşam, 16/2/2007 p. 14
  • 16 février 2007 : Selon le site d’information sur Internet Gerçek Gündem (qui n’a rien avoir avec le quotidien Gündem), le président départemental de l’AKP, personnalité très proche de R. Erdoğan, Mehmet Müezzinoğlu, s’obstinerait malgré les décisions de justice à construire des étages supplémentaires dans sa clinique privée d’Avcılar. www.gercekgundem.com Birgün, 17/2/2007 p. 15
  • 21 février 2007 : Le Procureur général de la Cour de cassation a introduit une demande d’autorisation d’interrogation à l’encontre du préfet d’Istanbul, Muammer Güler, pour avoir préfacé une brochure du parti AKP évoquant les activités des membres du parti dans le conseil provincial d’Istanbul (İstanbul İl Genel Meclisi). La brochure, dont l’emblème de l’AKP (une ampoule orange) figure sur la page de couverture, contient aussi un formulaire d’inscription au parti. Le Procureur a entamé l’enquête sur la base de l’article paru dans le quotidien Takvim du 16 février 2007, reprenant les faits. Sabah Istanbul, 22/2/2007 p. 15
  • 27 février 2007 : Arrestation de 11 personnes dans le bâtiment de la direction du parti DTP de l’arrondissement de Büyükçekmece. Les personnes en question sont soupçonnées de mener des activités illégales. Gündem, 28/2/2007 p. 8
  • 1er mars 2007 : Sur la requête du TMMOB (Türk Mühendis ve Mimar Odaları Birliği – Union des chambres des ingénieurs et des architectes), le Danıştay (Conseil d’État) a suspendu le décret d’application (yönetmelik) relatif à la loi 5449, créant les Agences Régionales de Développement. Le décret, dont certains articles sont considérés anticonstitutionnels par le TMMOB, a été soumis par le Danıştay à la Cour constitutionnelle, qui doit émettre un avis dans un délai de 5 mois. Sinon, le Danıştay récupèrera le dossier et recommencera la procédure. Referans, 3-4/3/2007 p. 4
  • 10 mars 2007 : À l’occasion de l’inauguration du nouveau centre de l’Union des journalistes locaux d’Istanbul à Esenyurt, le ministre de l’Intérieur, Abdulkadir Aksu, annonce qu’une enquête administrative a été entamée par la préfecture d’Istanbul à propos de Cuma Bozgeyik, maire AKP de la municipalité de second rang de Mimarsinan (arrondissement de Büyükçekmece). Ce dernier s’est fait remarquer pour avoir tenu des propos peu respectueux à l’endroit d’Atatürk. Milliyet, 11/3/2007 p. 18
  • 11 mars 2007 : Manifestation au quartier de Gazi (Gaziosmanpaşa), de même qu’à Esenyurt, Esenler, Çağlayan, Okmeydanı, Sultanbeyli, et İkitelli, à propos de l’état de santé d’Abdullah Öcalan. La police procède à plusieurs arrestations. Gündem, 12/3/2007 p. 8
  • 11-12 mars 2007 : Manifestation à Gazi (Gaziosmanpaşa) pour le 12ème anniversaire des événements du 12-13 mars 1995, au cours desquels 17 personnes avaient trouvé la mort. Après une étape au cimetière d’Alibeyköy, où sont enterrées deux des 17 victimes, la foule est retournée dans le quartier de Gazi, pour se recueillir au cimetière du quartier où reposent les autres victimes. Birgün, 14/3/2007 p. 4
  • 17 mars 2007 : Le maire de Münich, Christian Ude, se rend à Istanbul sur l’invitation du maire de Şişli. Il y inaugure un buste en l’honneur de Willy Brandt, Prix Nobel de la paix en 1971. La presse d’extrême droite semble déplorer que le maire de Münich se soit rendu sur la tombe de Hrant Dink. Yeniçağ, 18/3/2007 p. 10
  • 18 mars 2007 : « Un très grand danger s’est développé en Turquie contre la construction de barrages en Turquie. Ce danger est l’expression d’un sentiment en faveur du patrimoine historique. Si nous restons sous l’influence d’un comportement culturel qui ressuscite une culture polythéiste, nous ne pourrons pas construire ces barrages »((“Baraj yapımına karşı Türkiye’de çok büyük bir tehlike gelişti. Bu tehlike, tarihi eserlere olan sevgi. Çok tanrılı bir kültürü ayağa kaldırmak gibi bir kültür davranışın altında kalırsak, biz bu barajları yapamayız”. Hürriyet, 19/3/2007 p. 11)). Propos de Selami Oğuz, concernant les projets de barrages de Zeugma et Hasankeyf. Selami Oğuz est le consultant de Kadir Topbaş et membre du conseil d’administration de Su Vakfı (Fondation pour l’Eau). À l’époque où Erdoğan était encore maire de l’İBB, İSKİ avait transféré 15 biens immobiliers au nom de cette fondation. À une période où la controverse porte sur la candidature d’Erdoğan à la présidence, cette affaire poursuit toujours le Premier ministre, accusé d’abus de pouvoir, jusqu’à une éventuelle levée de l’immunité parlementaire. Hürriyet, 19/3/2007 p. 11
  • 23 mars 2007 : Le minaret de la mosquée resté sans minaret jusque-là, du village de Lala dans le département de Sinop est enfin inauguré à l’initiative de l’entreprenant maire de Şişli, Mustafa Sarıgül. Parmi les coups médiatiques réalisés par ce dernier, on cite l’arrivée à Notre Dame de Sion en décembre 2006 avec 10 pigeons pour saluer le pape ; le serrage de 170 000 mains de personnes durant la fête du Ramadan en octobre 2006 ; la réalisation du Cemevi dans un village de Erzincan, et d’une statue de Ali Ekber Çiçek au belde de Ulular ; le drapeau turc de 3800 mètres de long et 4,5 mètres de large à l’occasion du 80ème anniversaire de la République en octobre 2003. Radikal, 24/3/2007 p. 6
  • 26 mars 2007 : La brigade financière procède à l’arrestation de 15 personnes au sein du conseil d’administration de la holding CNR, dont la présidente, Ceyda Erem, pour fraude sur les subsides d’État destinés à soutenir les représentations dans les foires internationales à l’étranger. Un responsable du commerce extérieur a fait savoir que « techniquement, il n’est pas possible de recevoir 5 millions USD de subsides de l’État ». L’enquête se poursuit. Cumhuriyet, 27/3/2007 p. 1
  • 26 mars 2007 : Le très médiatique et controversé Mustafa Sarıgül, maire de Şişli, fête ses 8 ans à la tête de l’arrondissement le plus riche de Turquie. Élu sous une étiquette DSP en 1989, Mustafa Sarıgül passe au CHP pour les élections de 2004, et se trouve actuellement dans un no man’s land politique entre ANAP, AKP et CHP, dont il est encore officiellement membre, malgré les frictions avec la direction du parti. Il ne se présentera pas aux élections générales du 22 juillet prochain. Cumhuriyet, 29/3/2007 p. 4
  • 27 mars 2007 : Annulation par l’İBB des 5 attributions de marchés publics (436 millions YTL au total) pour la réalisation de tunnels routiers réalisées par l’İBB le 22 mars. Les raisons de cette annulation demeurent très obscures. Zaman, 30/3/2007 p. 29
  • 13 janvier 2007 : Selon le ministre des Finances, Kemal Unakıtan, l’İBB doit 353,71 millions TRL à TEDAŞ (Türkiye Elektrik Dağıtım AŞ), la société privée de distribution d’électricité. Au total, la dette des 32 belediye s’élève à 1 588 793 255 YTL. Istanbul est premier dans la liste. Milliyet, 14/1/2007 p. 14
Belediye Dette Belediye Dette Belediye Dette Belediye Dette
Istanbul 353,719 Nevşehir 54,921 Ağrı 17,380 Amasya 10,258
Antalya 137,650 Diyarbakır 53,318 Bitlis 14,962 Çankırı 10,063
Gaziantep 131,819 Kocaeli 42,014 Mersin 14,773 Eskişehir 9,410
Erzurum 129,238 Samsun 38,973 Rize 13,532 Düzce 9,253
Ankara 119,636 Adıyaman 33,326 Aksaray 13,352 Bolu 8,813
Konya 94,542 Bursa 30,461 Siirt 12,980 Bingöl 6,506
Adana 83,462 Sakarya 21,353 Kilis 12,546 Kütahya 5,077
Izmir 73,134 Elazığ 19,664 Kars 11,642 Gümüşhane 999
  • 14 janvier 2007 : L’İTO annonce son intention de fêter tout au long de l’année 2007 les 125 ans de sa création. Avec ses 87 comités professionnels, ses 13 comités spécialisés et ses plus de 370 000 membres, İTO, fondée en 1882, est une des plus importantes Chambres de commerce au monde. Dans le cadre de cette célébration, une exposition de 200 photos d’Atatürk s’est tenue dans la station de métro de Taksim, du 14 janvier au 4 février, intitulé Sarışın bir kurt (un loup blond). Referans, 15/1/2007 p. 9
  • 19 janvier 2007 : Les centres commerciaux Akmerkez et Cevahir sont sanctionnés par la Direction générale de la sécurité (Emniyet Genel Müdürlüğü), après inspection des dispositifs de sécurité de chacun des complexes. Le système de sécurité privé du centre commercial Kanyon a aussi été jugé insuffisant. Milliyet, 20/1/2007 p. 4
  • 23-24 janvier 2007 : Grand conseil du textile à l’İTO, au cours duquel, trois questions sont spécialement examinées : la menace des pays d’Extrême-Orient ; les changements dans les pays développés ; et le textile écologique. İstanbul Ticaret, 12/1/2007 p. 7
  • 26 janvier 2007 : En 2007, 387 foires internationales auront lieu en Turquie. Pour le seul mois de février 2007, 31 foires ont été organisées, dont 16 à Istanbul. Referans, 31/1/2007 p. 16
  • 3-4 février 2007 : Selon les données du Trésor, sur les 14.782 entreprises étrangères officiellement implantées en Turquie, 8210 se trouveraient à Istanbul. Referans, 3-4/2/2007 p. 11
  • 4 février 2007 : Selon le quotidien Radikal, Istanbul a accueilli près de 6 millions de touristes en 2006, soit une augmentation de 11 % dans le secteur par rapport à 2005. Le sommet de l’OTAN en mai 2004, les courses de Formule 1 et le GP Moto à Istanbul Park, le match final de la Ligue des Champions au stade Olympique, les congrès internationaux, la finale de l’Eurovision, ou encore la visite du pape Benoît XVI en novembre 2006 sont des événements récents qui ont eu un impact positif important dans le secteur du tourisme. Les professionnels du secteur veulent atteindre la barre des 10 millions pour l’année 2010 (Capitale Culturelle Européenne). Voir dossier thématique. Dans cette perspective, 70 hôtels sont en cours de construction en vue de renforcer la capacité d’accueil à Istanbul. Parmi eux, on peut citer Four Seasons Bosphorus (Beşiktaş), Istanbul Marriott Hotel Asia, Holiday Inn Airport North, W Hotels Istanbul et Novotel-Ibis. De même, le groupe Ağaoğlu a ouvert en mars 2007 son premier hôtel à Istanbul (Ümraniye), dénommé My City Hotel, de 270 chambres. À terme, la capacité aura augmenté de 50 % dans la métropole. Referans, 25/1/2007 p.11 Radikal, 4/2/2007 p. 17
  • 5 février 2007 : Metin Büyük, président de la Chambre de commerce de Düzce (au bord de la mer Noire, à l’est d’Istanbul) un département gravement sinistrée par les séismes du 17 août 1999 et du 12 novembre 1999, fait savoir que dans le cadre de la loi 5084 sur les aides d’État aux investissements (teşvik kanunu – qui concerne uniquement les provinces sous-développées ou sinistrées), Düzce a atteint 251 entreprises et 15 137 emplois, selon les chiffres de 2004. Le nombre d’emplois en entreprise dépassera les 25 000 une fois finalisés les programmes d’investissement en cours. Büyük attire l’attention sur le fait que 380 investisseurs ont dû renoncer à investir, faute de terrains disponibles dans la région. Parmi les provinces qui accueillent le plus d’investisseurs bénéficiant de la loi 5084, figurent Uşak (périphérie industrielle d’Izmir), Osmaniye (périphérie industrielle d’Adana) et Sivas. Mais, comme le rappelle aussi Büyük, les aides d’État aux investissements ne variant pas selon les régions, les milieux d’affaire ne prennent pas le risque de s’éloigner de la région de Marmara, hormis quelques exceptions précédemment citées. Selon le ministère des Finances, la province d’Istanbul assure à elle seule 41,6 % des revenus du Trésor, soit un revenu de 47,7 milliards YTL (essentiellement en taxes). Pour chaque YTL dépensé pour Istanbul, le Trésor récupère 10 YTL en retour. Selon Büyük, les aides devraient atteindre 80 % dans des provinces orientales comme Ağrı, Muş ou Hakkâri. Radikal, 6/2/2007 p. 4 ; 30/10/2006 p. 1-13
Année Montant des exportations de Düzce
2000 78,5 millions USD
2001 158,5 millions USD
2002 222 millions USD
2003 151 millions USD
2004 317 millions USD
2005 277 millions USD
2007 500 millions USD (estimation)
  • 4 mars 2007 : BELTUR (Büyük İstanbul Eğitim Turizm ve Sağlık Yatırımları İşletme ve Ticaret), une compagnie de l’İBB, exige des petits commerçants (buffets, kiosques à journaux, etc.) des échelles d’Eminönü, Karaköy, Kadıköy, Üsküdar et Harem de vider les espaces qu’ils occupent. En 2005, les échelles du Bosphore ont été transférées du TDİ (Türkiye Denizcilik İşletmeleri) à l’İBB, qui a confié la gestion des espaces commerciaux de ces échelles à BELTUR. Les commerçants pensent que BELTUR va relouer les espaces commerciaux à des ’proches’. L’affaire a été portée devant le tribunal et le deuxième tribunal administratif d’Istanbul a pris une décision en faveur des commerçants, en arrêtant la procédure d’expulsion. Cumhuriyet, 5/3/2007 p. 3
  • 21 février 2007 : Le quotidien économique Referans révèle que la municipalité a un projet de transfert de İkitelli Organize Sanayi Bölgesi (İkitelli OSB) à Le projet de l’İBB est de développer un programme d’hôtels et de logements, à la place de ce gigantesque complexe industriel, dont la construction a commencé il y a plus de vingt et qui n’est d’ailleurs pas encore achevé à ce jour. Certains des hommes d’affaire installés à İkitelli se dressent contre ce projet, soulignant l’inconséquence des pouvoirs publics. Referans, 21/2/2007 p. 1
  • 5 mars 2007 : Le président du CA de Kuyumcukent, la « Cité des orfèvres » inaugurée en décembre 2006, fait un appel aux orfèvres de la péninsule historique. Ces derniers ne se sont toujours pas décidés à déménager dans les 1015 ateliers de Kuyumcukent, équipés d’un système industriel d’assainissement des eaux usées, dont la capacité de traitement est 750 tonnes d’or. Aujourd’hui, les traitements de l’or à l’arsenic se poursuivent à Fatih et Eminönü. Milliyet, 6/3/2007 p. 8
  • 23 mars 2007 : Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan inaugure à Sütlüce, sur les bords de la Corne d’Or en arrière de Miniatürk, le nouveau siège social de la MÜSİAD (Müstakil Sanayici ve İşadamları Derneği – Association des industriels et hommes d’affaire indépendants). L’Association des industriels et hommes d’affaire indépendants (Müstakil Sanayici ve İşadamları Derneği) a été créée en 1990 dans un bureau de 200 m2 à Mecidiyeköy (Şişli). Les responsables de cette association concurrente de la TÜSİAD (Türk Sanayiciler ve İşadamları Derneği) ont changé de nom, remplaçant « musulman » par ’indépendant’. Referans, 26/3/2007 p. 2
  • 23 mars 2007 : Le maire d’Eminönü, Nevzat Er, fait savoir que des artisans orfèvres n’hésitent pas à rompre les scellés de leurs ateliers pour poursuivre leurs activités dans la péninsule historique, refusant toujours de déménager à Kuyumcukent, la ville des orfèvres, dont la moitié des ateliers reste inoccupée à ce jour. La mairie a déposé plainte auprès du procureur de la République. Referans, 26/3/2007 p. 20
  • 23 mars 2007 : Un rapport de la confédération syndicale Türk-İş (Türkiye İşçi Sendikaları Konfederasyonu) révèle les seuils de la faim et de pauvreté pour une famille de 4 personnes. Les produits de consommation (mutfak enflasyonu) ont subi une inflation mensuelle de 0,12 % (10,57 % annuelle). Le coût d’une alimentation saine, équilibrée et suffisante pour une famille de 4 personnes a augmenté de 60,18 YTL par rapport au mois de mars 2006. Voici les résultats de l’étude annuelle de Türk-İş (http://www.turkis.org.tr) :
    Rappelons que le salaire minimum brut est actuellement de 401 YTL. Cumhuriyet, 27/3/2007 p. 13
Décembre 2006 Janvier 2007 Février 2007
Seuil de la faim pour un homme adulte 169,67 YTL 170,15 YTL 173,28 YTL
Seuil de la faim pour une femme adulte 142,88 YTL 143,42 YTL 145,92
Seuil de la faim pour le premier enfant (entre 15 à 19 ans) 179,34 YTL 180,08 YTL 182,99 YTL
Seuil de la faim pour le deuxième enfant (entre 4 à 6 ans) 123,34 YTL 124,29 YTL 126,56 YTL
Seuil de la faim pour une famille de 4 personnes (total) 615,23 YTL 617,94 YTL 628,75 YTL
Seuil de pauvreté pour une famille de 4 personnes 2004,02 YTL 2012,83 YTL 2048,05 YTL
  • 25 mars 2007 : La Direction générale de la politique des revenus du ministère des Finances a élaboré un rapport alarmant sur les revenus locatifs. Il apparaît que 8 logements loués (ou prêts à la location) sur 10 ne sont pas déclarés comme tel. Sur la base des abonnements d’électricité, il y aurait 17 millions de logements en Turquie, dont 3 770 000 logements seraient loués ou prêts à la location. Seules 857 000 locations de logements sont déclarées en Turquie, soit 22,73 %. Istanbul se classe premier parmi les villes qui déclarent le plus les revenus locatifs, avec 41,41 %. À Bitlis, 22 contrats de locations seulement sont déclarés.
Département Nombre de logements Nombre de logements prêts à la location Nombre de locations de logement déclarées Pourcentage de locations déclarées
1. Istanbul 3.436.441 904.845 374.758 41,41 %
2. Ankara 1.248.526 352.997 112.686 31,92 %
3. Izmir 1.207.406 264.503 60.711 22,95 %
4. Bursa 656.962 147.933 34.011 22,99 %
5. Antalya 479.885 106.672 25.583 23,9 %
6. Konya 498.347 97.784 3.112 3,18 %
7. Adana 480.106 91.407 8.257 9,03 %
8. Mersin 457.050 88.850 9.434 10,61 %
9. Kocaeli 379.119 82.974 12.299 14,82 %
10. Balıkesir 364.424 65.862 15.206 23,08 %
11. Gaziantep 286.702 67.104 4.595 6,84 %
12. Kayseri 296.561 60.401 3.653 6,04 %
13. Manisa 321.164 59.312 11.820 19,92 %
14. Denizli 247.271 55.040 15.085 27,40 %
15. Samsun 264.086 55.753 11.068 19,85 %
16. Şanlıurfa 159.542 31.017 531 1,71 %
17. Mardin 88.224 15.938 302 1,89 %
18. Adıyaman 76.524 18.081 231 1,27 %
19. Ağrı 41.392 6.928 80 1,15 %
20. Bitlis 36.293 7.997 22 0,27 %

Referans, 26/3/2007 p. 4 Radikal, 26/3/2007 p. 13 Milliyet, 26/3/2007 p. 10

Populations, religion, santé

  • 7 janvier 2007 : Prof. Dr. İlhan Yargıç, chargé d’un programme de formation contre la consommation de drogues dans les écoles, à la faculté de médecine de l’université d’Istanbul (Çapa Tıp Fakültesi), attire l’attention sur le fait qu’une population de plus en plus jeune consomme de la drogue dans les écoles d’Istanbul. Taksim, Galatasaray, Kasımpaşa et Dolapdere seraient les quartiers les plus concernés. Sabah, 8/1/2007 p. 5
  • 9 janvier 2007 : La Cour européenne des Droits de l’Homme condamne la Turquie pour violation de propriété privée, suite à une plainte déposée par la Fondation du lycée pour garçons de Fener. L’État turc est sommé soit de payer 910 000 €, soit de restituer le bien immobilier, objet du litige. Signalons que 900 dossiers similaires attendent d’être traités, dont celui concernant l’immeuble occupé par le İşçi Partisi (Parti ouvrier), dont le leader, le très connu Doğu Perinçek s’acharne à nier les décisions de la Sabah, 10/1/2007 p. 22 Radikal, 10/1/2007 p. 7 ; 11/1/2007 p. 6
  • 9 janvier 2007 : Arrestation à Esenyurt d’un individu qui exerçait depuis 7 ans dans des hôpitaux privés en tant que cardiologue avec de faux diplômes de médecine. La question du contrôle dans certains établissements privés qui se multiplient, est à nouveau posée. Sabah, 10/1/2007 p. 14
2000 18
2001 19
2002 16
2003 24
2004 17
2005 24
2006 25
  • 16 janvier 2007 : Le quotidien Milliyet consacre sa première page aux crimes d’honneur, sous le titre TÖRE’nin yeni başkenti : İstanbul (La nouvelle capitale (des crimes) d’honneur : Istanbul). En 2006, 25 femmes ont été tuées pour crime d’honneur et 3670 cas de violences contre des femmes et des enfants ont été enregistrés par la police d’Istanbul. Milliyet, 16/1/2007 pp. 1 et 15
  • 17 janvier 2007 : Selon le médecin chef du service ambulancier du département d’Istanbul, il y aurait à Istanbul une ambulance pour 120.000 habitants, alors que la proportion est de 1 pour 67 000 personnes dans l’ensemble de la Turquie. Yeni Şafak, 18/1/2007 p. 17
  • 1 février 2007 : Devant 79 préfets réunis à l’hôtel Sheraton, à l’occasion de la réunion des vali, pour le soutien aux infrastructures villageoises, RTE déplore le fait que les villes soient devenues des grands villages à cause des migrations internes, et s’exclame à l’adresse de ceux qui seraient candidats à une installation en ville : « As-tu un toit là-bas ? – As-tu un travail ? – Pourquoi viens-tu à Istanbul ? – Et si tu n’as pas tout cela, pourquoi es-tu venu ? ». À croire qu’il a oublié sa propre histoire familiale et celle de membre de ses proches… Cumhuriyet, 2/7/2007 p. 5
  • 6 février 2007 : Le traditionnel lancer de la croix dans le Bosphore (Ta Fota, qui marque l’anniversaire du baptême du Christ, célébré par les Rum d’Istanbul) a lieu à Balat, Ortaköy et Çengelköy. Près de 700 policiers étaient présents sur les lieux. Radikal, 7/1/2007 pp. 1 et 10
  • 14 février 2007 : L’İBB lance un appel d’offres pour l’acquisition de 25 cercueils climatisés, destinés à envoyer en bon état les cadavres des léo-Stambouliotes rapatriés pour être inhumés dans leurs régions d’origine. L’İBB signe là encore une initiative inédite dans l’histoire municipale. Cumhuriyet, 15/2/2007 p. 4
  • 24février 2007 : Le quotidien Gündem rappelle que 5 grands hôpitaux publics, d’une capacité totale de 1230 lits, demeurent inachevés depuis des années, dans des arrondissements où pourtant les besoins sont considérables, à savoir Kadıköy, Avcılar, Gaziosmanpaşa, Bağcılar et Küçükçekmece (Halkalı). Par exemple, l’hôpital de Halkalı a vu sa construction amorcée en décembre 1998 ; celui d’Avcılar en 1994, etc. Au total, alors que la médecine privée se développe très rapidement, il existe 60 hôpitaux publics à Istanbul, comptant 26 555 lits. Gündem, 25/2/2007 p. 4
  • 24 février 2007 : Un groupe d’une vingtaine d’idéalistes (ülkücü) d’extrême droite attaquent armés de couteaux des journaliers kurdes travaillant pour l’İBB sur le chantier d’une route à Altunizade. La police doit intervenir et tirer en l’air pour faire fuir les agresseurs. Evrensel, 26/2/2007 p. 3
  • 8 mars 2007 : Neuf personnes à la recherche de trésors (defineci) sont arrêtées en pleine nuit alors qu’elles opéraient des fouilles clandestines dans le cimetière Rum d’un village de l’arrondissement de Beykoz (Akbaba). Star, 9/3/2007 p. 10
  • 8-9 mars 2007 : Après une enquête de 3 mois, la police d’Istanbul saisit trois containers de médicaments périmés ou de contrefaçon dans un poids-lourds. Les opérations ont été élargies à 5 dépôts de médicaments, 14 pharmacies, 2 imprimeries et 23 logements qui ont été fouillés, et 38 personnes ont été emprisonnées rien qu’à Istanbul. Simultanément, les polices d’Adana, Batman, Hatay, Konya et Samsun ont mené des opérations de fouilles à 55 adresses. La valeur des ’médicaments’ saisis est estimé à 17 millions YTL. Bien des questions se posent au ministère des Finances, qui parle « d’un système légal de distribution de médicaments qui ne fonctionne pas ». De son côté, le ministère de la Santé a fait savoir qu’un projet est à l’étude, pour mettre en place un système plus intégré où chaque boîte de médicament sera identifiée par un numéro de série. Milliyet, 10/3/2007 p. 15 Radikal, 13/3/2007 p. 3
  • 10 mars 2007 : Les dons de la Fondation Kadir Has s’élève aujourd’hui à 500 millions USD, selon Nuri Has. Son père, Kadir Has, serait le premier dans la liste des donateurs en Turquie, si la liste des donateurs devait être dressée, à l’image de Forbes. Kadir Has fait partie des fondateurs d’Akbank, et a été le premier importateur de Mercedes et Coca-Cola en Turquie. En plus de l’université Kadir Has au bord de la Corne d’Or, la Fondation a créé 25 écoles. 14 000 enfants devraient bénéficier gratuitement d’une visite médicale dans le courant de cette année, grâce à la Fondation. Sabah, 11/3/2007 p. 12
  • 23 mars 2007 : Ouverture d’une clinique psychiatrique privée par le groupe NPIstanbul à Ümraniye sur le TEM. D’une capacité de 50 lits, la clinique compte 34 spécialistes et un personnel de 150 personnes. Cumhuriyet, 24/3/2007 p. 7
  • 23 mars 2007 : Ouverture d’un club de nuit (The Hall) dans une église arménienne de la fin du XIXeme siècle à Beyoğlu (Büyükbayram sokak). L’église, louée selon un bail emphytéotique de 50 ans auprès de la Fondation arménienne (Ermeni Vakfı), était inoccupée depuis une dizaine d’années. Le responsable du projet, Ahmet Buğdaycı, fait savoir que l’espace sera ouvert à toutes sortes d’événements culturels et artistiques. Sabah, 23/3/2007 lien

Risques urbains

  • 27 janvier 2007: Incendie mortel dans une entreprise de retraitement d’huiles végétales usées à Ümraniye, à l’issu duquel 4 travailleurs trouvent la mort. Evrensel souligne le fait que, alors même que ce lieu d’activité ne disposait d’aucune autorisation d’exercer, la municipalité locale n’avait engagé aucune procédure. Evrensel, 29/1/2007 p. 8
  • 1er février 2007 : Explosion à la raffinerie d’Izmit, propriété de TÜPRAŞ, lors de laquelle deux personnes de nationalité sud-africaine trouvent la mort, et sept autres, dont deux Sud-Africains, sont blessés. Toutes ces personnes travaillaient pour une société privée en charge du nettoyage de certains tankers. Cumhuriyet, 2/2/2007 p. 3
  • 23 février 2007: 565 kg d’héroïne sont saisis à la douane de Kapıkule, dans un poids-lourd. Les enquêteurs élargissent les opérations et remontent jusqu’à un dépôt où 208 kg d’héroïnes attendaient d’être exportés. Milliyet, 24/2/2007 p. 5
  • 23 février 2007 : La E-5 est la scène de plusieurs accidents mortels en l’espace de quelques jours, depuis que des travaux de réaménagement y sont menés. Le nombre de victimes est au nombre de 8, à cause des insuffisances des panneaux de signalisation. Cumhuriyet, 24/2/2007 p. 3
  • 5 mars 2007 : Un réseau de crime organisé est démantelé par la police d’Istanbul, grâce à l’arrestation d’une vingtaine de personnes. La police constate que le groupe était hiérarchisé, avec un leader, et une équipe pour chaque mission : opérations armées, soutien logistique, cambriolages de maison et vols de voitures, et enfin une équipe chargée de pourvoir des véhicules. Radikal, 6/3/2007
  • 10 mars 2007 : « Istanbul est une ville qui a fait banqueroute. [Elle] n’a pas une administration capable de faire face à ses problèmes ». Ces propos appartiennent à Deniz Baykal, le leader du parti CHP, après un kapkaç dont la victime était une députée CHP d’Istanbul. Milliyet, 10/3/2007 p. 18 Radikal, 11/3/2007 p. 6
  • 10 mars 2007 : Les conducteurs de deux véhicules se disputent la priorité à hauteur de Kireçburnu, sur la route qui longe le Bosphore sur la rive européenne. Après avoir quitté leurs véhicules, l’un des conducteurs poignarde sa victime avant de la jeter dans les eaux du Bosphore. Le frère de la victime saute à l’eau dans l’espoir de le sauver. Les corps des deux frères sont retrouvés deux jours plus tard par les hommes-grenouilles. La police réussit à identifier et arrêter les agresseurs. Cette affaire ne manque pas d’ébranler l’opinion publique à Istanbul, juste après la noyade de la petite Dilara Dumrul (5 ans). Plus tard, le préfet Muammer Güler déclarera que la noyade des frères Doğan n’est pas une « affaire policière ». Il précise que cet incident devrait être approché sous sa « dimension éducative, économique, sociale et psychologique ». Radikal, 13/3/2007 p. 1 Hürriyet, 16/3/2007 p. 5
  • 10 mars 2007 : Deux accidents mortels surviennent ce même jour. Vers 9h, un passant est écrasé entre deux bus de l’İETT sur la place de Beşiktaş. Il passait derrière un bus en arrêt, lorsque le chauffeur d’un autre bus de l’İETT perd le contrôle et heurte le bus devant, tuant sur le coup Mehmet Akyol, 36 ans. Certains ont évoqué les conduites des chauffeurs de bus (İETT, halk otobüsü), prenant parfois l’allure de course dans la ville, pour prendre le maximum de passagers. À Eminönü, Aycan Keskin perd son équilibre et tombe du vapur qu’elle voulait quitter pendant que celui-ci se préparait à l’amarrage. Elle meurt écrasée entre le vapur qu’elle voulait quitter précipitamment et celui qui devait servir de débarcadère aux passagers. Sabah, 11/3/2007 p. 19
  • 12 mars 2007 : Trois personnes accusées de vols et d’agressions sont arrêtées par la police de Kadıköy. Ils choisissaient leurs victimes parmi les sourds et muets essentiellement à Şirinevler. La police s’est vite rendu compte qu’ils étaient eux-aussi sourds et muets. Radikal, 13/3/2007 p. 4
  • 17 mars 2007 : Un bâtiment du CHU de Cerrahpaşa est évacué d’urgence en raison des risques d’effondrement. Les travaux de consolidation venaient juste de commencer. Evrensel, 18/3/2007 p. 3
  • 21 mars 2007 : Au soir du Newroz, deux autobus de l’İETT sont la cible d’assauts de groupes de jeunes munis de bâtons et de pierres à la périphérie de Gaziosmanpaşa (Karayolları Mahallesi). 42 d’entre eux ont été interpellés par la police, dont 18 ont été incarcérés. La décision a été prise donc de faire escorter la nuit les bus İETT par la police, sur certaines lignes jugées sensibles. Birgün, 23/2/2007 p. 3 Radikal, 23/2/2007 p. 9 Cumhuriyet, 26/3/2007 p. 6
Année Nombre de bus Dégâts
1996 13 132.000 YTL
1997 1 8400 YTL
1998 2 137.000 YTL
1999 5 47.600 YTL
2000 2 257.600 YTL
2003 54 22.000 YTL
2004 77 15.000 YTL
2005 75 162.884 YTL
2006 70 350.000 YTL
2007 (janvier-février) 12 250.000 YTL
  • 24 mars 2007 : Le député AKP très controversé, Turhan Çömez (qui ne se représentera pas sous l’étiquette AKP le 22 juillet), se rend déguisé dans quartier de GOP pour se rendre compte lui-même du fonctionnement du trafic de stupéfiants à Istanbul. Habitué aux mises en scène sensationnelles, le député Turhan Çömez expose à la presse le fruit de ses transactions. Radikal, 25/3/2007 p. 3
  • 26 mars 2007 : Depuis l’installation du système MOBESE (Mobil Elektronik Sistem Entegrasyonu) en 17 juin 2005 à Istanbul, les 584 caméras de surveillance ont enregistré :
    • 1633 atteintes à l’ordre public (asayış), donnant lieu à 2008 arrestations.
    • 1 649 939 CD et DVD saisis et détruits et 563 korsancı arrêtés
    • 183 manifestations et démonstrations, dont 44 étaient illégales
    • 768 accidents de circulation
    • 801 véhicules volés, repérés parmi les 102 574 973 passages filmés aux péages des ponts et routes
    • 11 547 véhicules retrouvés parmi les 8 495 109 numéros d’immatriculation suivis par les caméras Milliyet, 26/3/2007 p. 4

Éducation, culture et médias

  • 3 janvier 2007 : Le programme du projet culturel « Trésors d’Istanbul », dans la Citerne des 1001 colonnes (1001 Direk Sarnıçı), est annoncé. Sur une période de cinq ans, des panneaux et des maquettes (1/100) accueilleront les visiteurs, présentant les trésors des périodes byzantine (330-1453) et ottomane. Imaginée en trois parties sur cinq ans, cette exposition est le fruit des travaux de Tayfun Öner (depuis 1994), d’Albrecht Berger de l’Institut allemand d’Archéologie et de Jan Kostenec (depuis 1999). Cumhuriyet, 4/1/2007 lien
  • 17 janvier 2007 : La commission « Plan et Budget » de la TBMM accepte le projet de loi concernant la création de 5 nouvelles universités de fondation (privée) dont 4 à Istanbul : Özyeğin, Istanbul Aydın, Acıbadem et Istanbul Arel. Yen, Şafak, 18/1/2007 p. 7
  • 20 janvier 2007 : Le nombre de radios locales à Istanbul passe de 132 à 102, suite à la décision de fermeture de 30 radios par le RATEM (Radio Televizyon Yayıncıları Meslek Birliği). Par ailleurs, sur les 102 restantes, la fréquence de plusieurs est modifiée. À partir du 4 février, tous les émetteurs de radios, à l’exception de Silivri, Çatalca et Büyükçekmece, sont concentrés sur la colline de Çamlıca. Referans, 20-21/1/2007 p. 5
  • 26 janvier 2007 : Inauguration de Garajistanbul, espace d’événements artistiques à Beyoğlu, au sous-sol du parking de Galatasaray, en présence de Kadir Topbaş et d’Ahmet Misbah Demircan. Referans, 20-21/01/2007 p. 26 Radikal, 27/1/2007 p. 25
  • 27 janvier 2007 : L’œuvre d’art en fer forgé créé par Ayşe Erkmen, détruite l’an dernier, est réinstallée au même endroit, place Tünel. Radikal Cumartesi, 27/1/2007 p. 2
  • 26 janvier 2007 : Lancement des visites culturelles lancées par l’İBB, dans le cadre du projet « Voyage dans les civilisations de la Corne d’Or ». À cette occasion, une cérémonie est organisée dans le centre international de congrès et de culture de Feshane. Un des objectifs du projet est de faire connaître Istanbul aux Stambouliotes, et d’exalter un âge d’or passé, que l’İBB s’efforce de faire revivre. Birgün, 31/1/2007 p.14
  • 8 février 2007 : L’İTO décide de déménager une partie de l’İTİCÜ (İstanbul Ticaret Üniversitesi) sur le nouveau campus de Maltepe, Küçükyalı, sur un terrain d’une surface totale de 3408 m2. İstanbul Ticaret, 9/2/2007 p. 1 et 6
  • 22 février 2007 : Organisation par Kültür AŞ, société privée dépendant de l’İBB, en charge de l’organisation d’événements culturels, d’une conférence sur « Le début de la vie sur la terre » à Cemal Reşit Rey. Parmi les intervenants, on note David Berlinski (Où s’est trompé Darwin ? – Darwin nerede yanıldı ?), Mustafa Akyol (Repenser le climat science-religion en Turquie – Türkiye’deki din-bilim iklimini yeniden düşünmek), Paul Nelson (La théorie du dessein intelligent – Akıllı Tasarım Teorisi), et John Lennox (Le déterminisme matérialiste dans la science et la morale – Bilim ve ahlakta materyalist indirgemecilik). Radikal, 23/2/2007 p. 5
  • 5 mars 2007: À la demande de l’université Koç, le 8eme département du conseil d’État (Danıştay) a arrêté la procédure entamée par le ministère de l’Environnement et des Forêts (Çevre ve Orman bakanlığı – Orman Genel Müdürlüğü – Kadastro ve Mülkiyet Dairesi Başkanlığı). La « Direction des cadastres et des propriétés » du ministère avait demandé à l’Université Koç de vider le campus dans les trois mois, après avoir annulé unilatéralement les permis de bâtir des bâtiments de l’université. Le Danıştay, estimant que les conséquences pour les étudiants seraient irrémédiables, prend une décision en faveur de Koç. Ce terrain, en zone de forêt à Sarıyer, avait été alloué par une décision des ministres du gouvernement précédent (DSP-ANAP-MHP) le 7 avril 2000, pour la construction de l’université par la Fondation Koç. http://www.ku.edu.tr. Signalons que fin février l’école primaire Ford Otosan à Beyazit, ayant souffert du tremblement de terre de 1999, et totalement reconstruite aux frais de la même Fondation Vehbi Koç, a été inaugurée. Radikal, 1/3/2007 p. 9
  • 21 mars 2007: Le fondation ÇEKÜL publie sa carte du circuit des œuvres de Mimar Sinan. Voir site internet sinanasaygi.com Cumhuriyet, 22/3/2007 p.15
  1. Nous allons partout où il y a une demande de logements. En l’occurrence il ne serait pas juste de voir uniquement D’ailleurs, nous sommes forcés de contribuer au développement en Anatolie, en vue de prévenir la migration vers Istanbul []

Juliette Calvi et Amin Moussaoui

Étudiants en information et communication, option communication des organisations, nous effectuons notre stage au sein de l'IFEA afin d'y mener des actions de communications interne/externe.

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *