La protection de Diyarbakır contre la politique d’expropriation d’urgence

Le 21 mars 2016, clôturant les opérations armées dans le centre ancien de Diyarbakır (arrondissement de Sur), une décision d’expropriation d’urgence (acele kamulaştırma kararı) concernant la quasi totalité de la vieille ville a été prononcé par l’Etat turc. L’application de cette décision entraînerait l’expulsion de milliers de  personnes et des transformations radicales du paysage de la ville fortifiée, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Depuis trois mois, une plateforme pour la protection de Sur (310 représentants de la société civile de Diyarbakır) et des acteurs nationaux et internationaux se mobilisent contre cette décision et les projets d’aménagements allant de pair avec celle-ci. Depuis Istanbul et en collaboration avec les acteurs locaux de Diyarbakır, la chambre des architectes, des professeurs d’universités et membres d’ICOMOS Turquie participent activement à la recherche de solutions concernant cette situation alarmante.

Un nouveau panel est organisé à Diyarbakır ce 18/06/16 dont le programme est indiqué ci-dessous:

https://www.facebook.com/diyarbakirmimarlarodasi/photos/pcb.710375952434126/710375815767473/?type=3&theater

Pour davantage d’informations sur la situation actuelle à Sur, Diyarbakır, consulter:

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *