Mi-août 2001-début octobre 2001

Revue de presse établie à partir de la presse turque.
Principales sources :

  • Zaman : Z.
  • Cumhuriyet : C
  • Özgür Bakış : Ö-B
  • Yeni Gündem : Y.G.
  • Sabah : S
  • Sabah-İstanbul : S-İ
  • İstanbul-Hürriyet : İ-H
  • Türkiye : Tü
  • Finansal Forum : FF

Environnement

  • 23/08 : création par le ministre de l’Environnement d’une Fondation Turque pour la Protection de l’Environnement » ; R. 24/08, p.16.
  • 30/08 : le « Centre de Recherche sur la Marmara » (MAM) annonce la mise en place d’un réseau de surveillance sismique de 80 stations, avec la collaboration du Japon.
  • 6/09 : à la suite de pluies fortes, de nombreuses routes à Istanbul sont momentanément impraticables ; la colère des automobilistes contre la mairie se fait entendre ;
  • 11 septembre 2001 : la polémique à propos du passage du porte-avions chinois Varyag – vendu par l’Ukraine- enfle ; le Directeur Général de la Sécurité des côtes estime qu’il y a 30% de probabilité pour qu’un accident ait lieu, sachant que le navire fait plus de 320 mètres de long. En cas d’accident, le Bosphore serait fermé pendant 6 mois ; rencontre ce jour entre des officiels chinois et turcs pour décider du sort de ce bateau qui attend toujours en mer Noire (il vient d’Ukraine), après que la Chine a accepté de signer une garantie d’un montant d’un milliard de dollars ; R., 25/09, p.3.
  • 11/09 : immédiatement après les événements aux États-Unis, des voix de Cassandre s’élèvent pour évoquer ce qui adviendrait à Istanbul, en cas d’attaque kamikaze contre un pétrolier dans le Bosphore… ; H., 14/09, p.5.
  • 16/09 : action de la Doğa Savaşçıları Çevre Örgütü à Beşiktaş, pour sensibiliser les Stambouliotes aux risques du passage de bateaux explosifs dans le Bosphore ; C., 17/9, p.20.
  • 17/09 : l’aménagement d’un tunnel d’évacuation des eaux usées sous le quartier de Emirgan (Sarıyer) entraîne l’apparition de fissures dans plusieurs bâtiments ; S., 18/09, p.11.
  • 21/09 : le ministre turc de l’Environnement lance une grande campagne visant à réduire la pollution dans la mer de Marmara : action internationale, action à l’échelle des collectivités locales riveraines, contrôle de la circulation maritime sensible, contrôle des installations industrielles riveraines ; R., 22/09, p.5.
  • 22-23/09 : campagne de nettoyage du Bosphore à l’initiative de l’association « Deniztemiz Derneği/TURMEPA », avec la participation des élèves du collège de l’environnement ; R., 23/09, p.6.
  • 5/09 : les tentatives de la TÜDAV (Türkiye Deniz Vakfı), de la préfecture d’Istanbul, et de la mairie d’Istanbul pour sauver le lac de Tuzla (rive asiatique de l’agglomération), totalement asséché depuis juin 2001, semblent porter leurs fruits ; deux canaux reliés à la mer ont été ouverts ; Evrensel, 6/09, p.20.
  • septembre : annulation de l’article 8 de la « Directive İSKİ », datant de 1998, qui autorisait la construction sous certaines conditions, sur les bassins-versants des barrages réservoirs gérés par İSKİ ; cf. Atlas Dergisi, N.101, septembre 2001.
  • septembre : les tours de contrôle du trafic maritime dans le Bosphore commencent à être élevées : à Üsküdar, à côté de la mosquée Şemsi Paşa ou à Rumeli Feneri…; R., 10/09, p.13.

Urbanisme et construction

  • 7/09 : la vente de 125 terrains publics est soumise à l’approbation du président de la République turque ; un « Conseil de Coordination pour la Vente des Biens immobiliers publics » ad hoc est constitué.
  • 12/07 : le principe de la vente des terrains publics est officiellement ratifié; Atlas, N.101, Eylül 2001, p.10.).
  • 9/09 : le complexe « Piyer Loti » d’Eyüp, opération immobilière de style néo-ottoman, située au-dessus du café célèbre du même nom, ne trouve pas preneur ; investissement de 2, 5 trillions sur 10 000 m2, avec espace vert, pension, cafétéria, restaurant et commerces ; R., 10/09, p.3.
  • 13/09 : le Conseil des Ministres donne son « feu vert » pour le début de la vente de terrains publics ; à Istanbul : 12 terrains appartenant pour l’essentiel au ministère de la Défense : Küçükçekmece, Maltepe et Pendik ; R., 14/09, p.14 et R., 5/09, p.9.
  • 19/09 : une pension et deux bâtiments annexes s’effondrent à 4 heures du matin à Yenikapı (Aksaray, Fatih), à cause des travaux du métro sous-jacents et de la présence ignorée d’anciens puits ; on sortira difficilement 6 cadavres, dont des « navetteurs » hongrois et un Iranien ; R., 24/09, p.5.
  • 29/09 : destruction de 90 gecekondu à Eyüp (Güzeltepe mahallesi) par les équipes spécialisées de la mairie métropolitaine (KontrolDaire Başk.); la mairie propose aux délogés des logements payables sur plusieurs années ; C., 30/08, p.3.
  • 1/10 : les résultats du recensement des logements effectué par le DİE en 2000 sont publiés, le dernier avait été fait en 1984 ; d’après ces chiffres il ressort que le nombre de logements a augmenté à un ryhme beaucoup plus rapide (10% par an.) que le nombre d’habitants ; toujours d’après ces chiffres, le département d’Istanbul concentrerait plus d’un cinquième des logements recensés en Turquie ; R., 1/10, p.12.
Départements 1984 (en milliers de logements) 2000 Croissance en %
Istanbul 1 378 3 393 146,2
İzmir 537 1 141 112,4
Ankara 626 1 129 80,3
Bursa 237 640 170,5
Konya 250 470 87,6
Adana 200 469 134,4
Antalya 120 456 278,5
İçel 140 440 212,9
Kocaeli 128 352 174,2
Balıkesir 137 340 147
Turquie logements 7 096 16 235 128,8
Turquie bâtiments 4 387 7 838 78,6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *