Avril 2002-Septembre 2002

Revue de presse établie à partir de la presse turque.

Principales sources :

  • Zaman : Z.,
  • Cumhuriyet : C
  • Özgür Bakış : Ö-B
  • Yeni Gündem : Y.G.
  • Sabah : S
  • Sabah-İstanbul : S-İ
  • İstanbul-Hürriyet : İ-H
  • Türkiye : Tü

Dx= n° de dossier correspondant à l’archivage de l’OUI.

Transports

  • L’ouverture de l’extension de la ligne de métro Aksara-Yenibosna à l’aéroport Atatürk, d’une longueur de 2 km, le chaînon manquant, est prévue pour le 29 octobre 2002 (jour de Fête Nationale). Les travaux auront coûté au total 24 millions de dollars. Sur la rive asiatique, la construction de la ligne Harem-Tuzla a débuté fın juillet 2002. 18/07/02. C., p.9, D.1.
  • 22/07: les appels d’offre pour le projet de construction « Marmaray », la ligne de chemin de fer reliant Gebze sur la rive asiatique à Halkalı sur la rive européenne, ont été lancés. La réalisation de ce projet devrait coûter 2,5 milliards de dollars. 22/07/02, R., p.3, D.1.
  • L’aéroport Atatürk affiche des chiffres de consommation supérieurs à certains arrondissements de la ville. Les 30 000 passagers journaliers et les 16 000 personnes qui y sont employées consomment en moyenne 750 tonnes d’eau, 8 tonnes de viande, 800 kg de café
  • La grande gare routière d’Istanbul à Esenler, en service depuis 1994, serait la plus importante des Balkans et du Moyen-Orient avec un trafic de 4000 autobus par jour et 80000 voyageurs, une surface de 242000 m2, 350 compagnies de transport par autobus. 31/07/02, C., p.7, D.1.
  • Le transport inter-régional par autobus n’est pas suffisamment contrôlé ; environ 400 voyages par jour entre Istanbul et l’Anatolie seraient effectués sans autorisation, ni respect des règles de sécurité (2 chauffeurs,&), cause de nombreux accidents de la route. 31/07/02, C., p.7, D.1.
  • 17/08: la fermeture au trafic automobile et aux piétons du pont de Galata pendant 3 jours a entraîné une nouvelle paralysie du trafic. Les usagers regrettent que des itinéraires de remplacement n’aient pas été mis en place. La compagnie nationale de transport maritime (TDİ) ainsi que la coopérative TURYOL ont assuré les liaisons entre les deux rives de la Corne d’Or. 17/08/02, C., p.3, D.1.
  • Face à la récupération du système de service de ramassage scolaire (servis) par la « mafia » et aux règlements de compte armés à chaque appel d’offre pour la mise en service d’un nouveau véhicule, la préfecture générale de police a publié un règlement strict ; 26/09/02. C., p.7, D.1

Urbanisme et construction

  • 8/05 : effondrement d’un immeuble en bois dégradé à Tarlabaşı (Beyoğlu) ; un enfant est tué ; R., 8/05/2002, p.5.
  • 26/05 : ouverture de l’Hôtel Grand Cevahir à Okmeydanı, destiné à accueillir des congrès internationaux ; D., 27/05/2002, p.8.
  • 2/06 : destruction de la « Cité de l’Industrie Automobile » (Oto Sanayı Sitesi) de Zeytinburnu, qui occupait un terrain appartenant à une fondation orthodoxe ; grande campagne du İşçi Partisi pour dénoncer le « complot AKP/Patriarcat grec contre les Turcs » ; cf. Aydınlık, 16/06/2002, pp.4-7.
  • 12/06 : Inauguration en grande pompe du « Palais de Hollande » (ancienne ambassade) sur l’İstiklâl, après superbe restauration ; D., 12/06/2002, p.4.
  • Dans le cadre de la campagne « Pour un plus bel Istanbul main dans la main », organisée par la Grande municipalité d’Istanbul, entre le 29 juin et le 6 juillet, les façades de tous les immeubles de 13 quartiers d’Istanbul ont été modélisées en 3 dimensions et retouchées sur ordinateur, afin de redonner de la couleur et de la vie aux bâtiments et en faire ressortir les identités spécifiques. Le projet débute avec le quartier de Doğancılar et dans la rue Fatih Fevzi Paşa, à Üsküdar. La mairie d’Üsküdar prend en charge la peinture des façades de certains immeubles, et se propose de fournir le matériel nécessaire aux riverains intéressés par le projet. 14/06/02, R., P.14. D.9.
  • 02/08: dans le quartier de Topkapı, le 1er étage d’un parking s’est effondré sous le poids de sa surcharge, blessant 9 ouvriers dont 2 grièvement. Le bâtiment avait fait l’objet d’une intervention de la Municipalité d’Istanbul dans le cadre de la campagne de prévention contre les séismes. 03/08/02, C., p.9, D.1.
  • Les habitants du complexe de cités privées de luxe de Zekeriyaköy (Sarıyer), réalisé par le groupe Koç, risquent de perdre leur droits de propriété. En effet le Trésor public a déjà gagné 17 des 53 procès d’annulation des titres de propriété des villas de la cité, en faisant valoir une loi sur la protection des forêts de 1993, qui prévoit que pour qu’un titre de propriété soit valable sur ces terrains, il faut que les propriétaires aient emménagé 5 ans avant la promulgation de la loi en question. 24/08/02, R., p.3, D.31.
  • Le maire de Beşiktaş Yusuf Namoğlu, par ailleurs ingénieur en bâtiment, a entrepris plusieurs grands travaux simultanément. À Ulus, le parc « Aykut Barka » (du nom d’un grand spécialiste des séismes décédé prématurément), muni d’une réserve d’eau de 350 tonnes et d’une piste d’hélicoptère, destiné à pouvoir intervenir rapidement en cas de tremblement de terre, a été inauguré le 17 août, date du troisième anniversaire du tremblement de terre de 1999. Un autre parc, le « Abbasağa Parkı », est également en projet, mais il s’agit davantage d’un complexe immobilier, comportant des salles de spectacle et des parkings. Cela a provoqué la colère des riverains, qui ont protesté le 15 septembre contre le projet. Par ailleurs, dans le centre de Beşiktaş, une gigantesque fosse a été creusée sur toute la longueur de la rue commerçante İlhamurdere, afin de rénover le système de canalisations, qui ne l’avait pas été depuis 100 ans. Les travaux devraient durer jusqu’au mois d’avril 2003. Enfin, il prévoit prochainement de faire de la place de Beşiktaş, qui est l’un des principaux nœuds de circulation du centre-ville (entrée sur le pont du Bosphore par le boulevard Barbaros), une place piétonne, en faisant passer le trafic sous terre. 21/07/02. C., p.17 ; 09/08/02. C., p.6, 15/09/02. C., p.3, D.1
  • 7/09 : Lancement de l’appel d’offre pour la construction d’un téléphérique qui permettra de se rendre directement de la Corne d’Or au célèbre Café Pierre Loti ; Z., 8/09/2002, p.15.
  • La société İSKİ a dépensé 1 trillion de LT pour la restauration de diverses fontaines historiques d’İstanbul ; des sociétés privées ont été associées à cette entreprise ; Z., 15/09/2002, p.15.

Environnement

  • Dans les limites de la Grande Municipalité, le nombre de m2 par habitant aurait chuté à 1,9 ; R., 29/04/2002, p.9.
  • La commission européenne a débloqué 15 millions d’euros pour permettre au projet de jumelage de 5 mairies sinistrées par les tremblements de terre de 1999 avec 5 mairies européennes, de voir le jour. Les mairies turques ont, de leur côté, investi 2 millions d’Euros, et les mairies européennes 3 millions d’euros dans le projet. Le projet concerne 2 mairies grecques, 2 mairies hollandaises, et une mairie française, Marseille, jumelée avec Bolu. Il s’agit principalement de former des ingénieurs et des sauveteurs. 27/06/02, R., p.3, D.8.
  • Parcs: L’ancienne usine à gaz de Hasanpaşa, dans l’arrondissement de Kadıköy, va être transformée en un parc culturel, composé d’espaces verts et de salles d’exposition et de spectacle. Le projet a été présenté le 24 juin, en présence du maire de la Grande Municipalité d’Istanbul et du maire de Kadıköy. Le 10 juillet, à Küçükçekmece, inauguration du parc « Ahmet Taner Kışlalı », écrivain-journaliste proche des milieux laïcs, assassiné il y a 3 ans. 24/06/02. C., p.20; 10/07/02. C., p.22, D.3
  • 7/07 : les compétitions d’aviron reprennent sur la Corne d’Or, signe d »une amélioration de la qualité des eaux ; R., 8/07/2002, p.22.
  • Le premier tronçon du tunnel Sarıyer-Baltalimanı, le long de la rive européenne du Bosphore, a été inauguré le 18 mai par le préfet et le maire de la Grande municipalité d’Istanbul. La construction du tunnel, d’une longueur de 9 km, devrait être terminée pour l’été 2003. Ce tunnel fait partie d’un vaste projet d’assainissement du Bosphore, de la Corne d’or, et de la Mer de Marmara. Dans le cas de Sarıyer, les eaux sales sont interceptées à l’embouchure du Bosphore, puis acheminées jusqu’à l’usine de traitement des eaux de Baltalimanı, pour être finalement rejetées dans le Bosphore à 70 mètres de profondeur. Le projet prévoit que d’ici un an, le Bosphore retrouvera sa couleur d’origine, les odeurs nauséabondes disparaîtront, et qu’il sera possible de se baigner sans danger pour la santé. 19/05/02, C., p.8 ; 06/08/02. R., p.3.
  • 18/08: manifestation dans la forêt de Aydos, arrondissement de Kartal, des habitants du quartier de Yakacık Uğur Mumcu et de son association de protection de l’environnement, contre les travaux entrepris par la mairie de Kartal dans la forêt, et ce sans tenir compte de la décision de justice l’interdisant. 19/08/02, C., p.8, D.3
  • fin août 2002 : des pluies diluviennes à répétition sur İstanbul causent de nombreux dégâts et révèlent une fois de plus l’insuffisance des infrastructures ; M., 21/08/2002, p.1 et H., 21/08/2002, p.8.
  • 22/09: journée mondiale sans voiture, manifestation de l’association des amoureux de la bicyclette à Istanbul.

Politique

  • mai 2002 : la mairie d’arrondissement de Kağıthane et İSKİ organisent les 3èmes fêtes d’Hıdrellez, fêtes du printemps notamment célébrées par les Tziganes d’İstanbul ; E., 6/05/2002, p.3.
  • Dans le cadre de l’affaire IGDAS, société semi-privée de distribution du gaz de ville liée à la Municipalité Métropolitaine d’İstanbul, le procureur de la République d’Eyüp, se fondant sur le rapport des contrôleurs, parle d’irrégularités s’élevant à plus de 170 milliards de LT (soit environ 100 000 euros) ; C., 11/05/2002, p.4. D.11
  • Tayyip Erdoğan, ancien maire de la Grande municipalité d’Istanbul et président du AK Parti, actuellement en tête des sondages, est accusé d’avoir détourné 256 milliards TL (soit environ 150 000 euros) entre 1998 et 2001. Le procureur, qui avait requis entre 5 et 10 ans de prison, a déjà obtenu son inéligibilité, le 20 septembre. 07/06/02, Milliyet, p.20 ; 21/09/02, R., p.1. D.11
  • Une circulaire du Ministère de l’intérieur a rendu obligatoire des cours de « religion et laïcité » pour tout le personnel des mairies. À cette occasion, il est apparu que des cours de « laïcité’ étaient donnés depuis décembre 2001 à tout le personnel de la Grande municipalité d’Istanbul, à raison d’au moins une heure par mois. 22/06/02, R., D.11.
  • 01/08: mort d’un nouveau gréviste de la faim. Cela porte le nombre de décès liés au mouvement pour la fermeture des prisons d’isolement de type « F » à 93. 11/08/02, R., p.13. D.39.
  • Négociations salariales difficiles dans le cadre des Conventions Collectives pour les 40 000 travailleurs municipaux d’İstanbul ; des augmentations inférieures à ce qui était espéré sont obtenues, à cause des injonctions du FMI ; Y.G., 06-12/07/2002, p.14.
  • 16/08: 2 associations de soutien aux prisonniers se sont rendues devant le consulat français à Istanbul afin de déposer une pétition contre les prisons d’isolement; altercation avec la police, mise en garde à vue de 12 personnes. 17/08/02, R., p.8, D.39.
  • La police a procédé à une perquisition musclée de deux revues d’extrême-gauche localisées à Aksaray, Ekmek ve Adalet, Ülkemizde Gençlik et du siège du TAYAD. 23 personnes ont été arrêtées, dont un leader du DHKP-C recherché par la police, Şadi Özpolat, et les archives ont été saisies. 21/08/02, C., p.3.
  • Deux jeunes militants du parti d’extrême-gauche Özgürlük ve Dayanışma Partisi (ÖDP) ont été attaqués, alors qu’ils distribuaient des tracts dans un café de Okmeydanı fréquenté par des sympathisants du MHP. L’un d’eux a été tué et l’autre blessé. Une semaine plus tôt, deux autres jeunes militants de ce parti ont été violentés par des policiers en civil dans l’arrondissement de Küçükçekmece. L’un d’eux a été hospitalisé. 23/0802, C., p.8 ; 01/09/02, C., p.4 ; 03/09/02, C., p.6. D.12.
  • 2/09 : le nouveau maire de la municipalité de GOP est tué par un ancien propriétaire d’un « buffet » illégal, rasé par les équipes de la municipalité peu de temps avant ; Z., 3/09/2002, p.14

Vie économique

  • Les premiers touristes chinois sont arrivés à Istanbul, suite à l’accord sino-turc relatif au passage de la plate-forme Varyag dans les eaux du Bosphore, qui prévoyait la venue d’un million de touristes chinois à Istanbul. 30/04/02, R., p.12, D.19.
  • Le groupe Aksoy a décidé d’investir 15 millions de dollars dans la construction d’un hôtel de luxe de 450 chambres (Hôtel Richmond) et d’un centre de divertissement, dans le seul terrain resté libre autour de la tour de Galata. Après l’ouverture récente d’un hôtel (Anemon, groupe de Manisa) sur la place de Galata, le visage du quartier devrait radicalement changer ; 29/05/02, E, p.12. D.17.
  • D’après l’Union des Agences de Tourisme de Turquie, les événements du 11 septembre auraient eu des répercussions sur la fréquentation touristique en Turquie. En 2001, le nombre de touristes avait augmenté de 21%, il a baissé de 3% en 2002. 19/06/02, C., p.7, D.19
  • 01/07: fermeture du grand Hôtel de Tarabya, propriété de la Caisse de Retraite des Députés (Emekli Sandığı), après restauration, il sera exploité par un groupe hôtelier d’ici 2004; de même, le Maçka Oteli aussi propriété de la Caisse de Retraite, fermé depuis le 15 juin, sera quant à lui détruit et reconstruit pour être exploité par un autre groupe hôtelier privé. Tout le mobilier sera vendu aux enchères. 23/07/02, C., p.1, D.19
  • 4 entreprises internationales turques se placent dans les 500 premières entreprises internationales (hors États-Unis) du monde: la Türkiye İş Bankası à la 325ème place, le Groupe Koç à la 371ème place, le groupe Sabancı 453ème et Tüpraş 480ème. 10/07/02, R., p.16, D.17.
  • Fermeture de l’usine Şişecam à Beykoz : L’usine de Beykoz, a été fondée en 1934, sur décision d’Atatürk, et confiée à la İş Bankası, qui reste, 68 ans après, l’actionnaire principal de Şişecam, qui occupe désormais le troisième rang mondial dans ce secteur. Le quartier d’İncirköy, où a été fondée cette usine, a depuis pris le nom de Paşabahçe, en référence à la marque qui commercialise en Turquie les verres produits dans les usines Şişecam. Ce quartier ouvrier s’est principalement développé autour de cette usine, et le père voire le grand-père de certains ouvriers y travaillaient (lire le dossier réalisé par la revue Postexpress, août 2002). En 1989, l’usine employait plus de 3000 salariés, qui avaient accepté alors une réduction progressive des effectifs pour éviter la fermeture de l’usine. Cette année, l’usine ne comptait plus que 873 ouvriers. Le 22 juillet, la direction de l’entreprise a décidé d’arrêter la production durant 15 jours, et de fermer définitivement l’usine dans les plus brefs délais, afin de financer la construction de 2 ou 3 nouvelles usines dans d’autres villes (et en Russie), et pour que le terrain, qui a le statut de site touristique protégé depuis 1987, soit transformé en un complexe hôtelier. Les ouvriers et leurs familles ont alors décidé d’occuper l’usine en signe de protestation, encadrés par le syndicat Kristal-İş, lié au syndicat ouvrier Türk-İş. L’usine a été occupée durant les 15 jours d’arrêt prévu, à l’issue desquels la direction a annoncé que 165 ouvriers seraient licenciés et que les 708 autres seraient employés au même salaire dans l’une des autres usines, situées principalement à Mersin, Denizli, Eskişehir et Kırklareli, proposition acceptée par les ouvriers. La direction de Şişecam a annoncé deux semaines plus tard qu’une nouvelle usine ouvrait le 6 septembre en Russie, pour laquelle elle avait investi 70 millions de dollars ( une visite de l’usine et du quartier de Paşabahçe sera organisée par l’OUI le mercredi 20 décembre 2002). 23/07/02, C., p.13 ; 24/07/02, R., p.15 ; 25/07/02, C., p.6 ; 30/07/02, C., p.6 ; 06/08/02, R., p.12 ; 08/08/02, C., p.8 ; 26/08/02, C., p.3 ; 07/09/02, C., p.3.
  • Le holding de construction Tepe Grubu a inauguré son 6ème centre commercial, le Tepe Nautilus, au centre de Kadıköy, sur la rive asiatique. Le terrain a été loué au géant bancaire Iş Bankası, dont le Tepe Grubu avait par ailleurs déjà réalisé les deux tours jumelles géantes à Levent (le groupe a été par ailleurs chargé de la constrution du nouveau terminal international de l’aéroport Atatürk, ainsi que la cité privée géante Beykoz Konakları), et les travaux ont coûté 100 millions de dollars. Ce complexe commercial, qui emploie 2000 personnes et prévoie un trafic journalier de 35 000 personnes, est le plus grand d’Istanbul. Il compte 104 magasins et 8 cinémas, ainsi qu’un nouveau Carrefour, le troisième sur la rive asiatique, qui a, étonnamment, choisi d’ouvrir dans un quartier de centre-ville. 25/10/02, R., p.16, D.4.
  • 1/09 : Le siège de la société Koçlease se déplace de Balmumcu (Besiktas) à Altunizade (en Asie) ; D., 2/09/2002, p.3.

Populations et Vie quotidienne

  • Les résultats d’une étude menée de 1999-2001 par l' »Association d’aide sociale et culturelle aux immigrés » (Göç-Der), dans les villes de Diyarbakır, Batman, İstanbul, İzmir, Van et Mersin, ont été communiqués. Ces immigrés, originaires pour 81,7% de villages, situés presque toujours en Anatolie de l’Est et du Sud-est (98,8%), vivent dans de véritables « ghettos » à l’intérieur des métropoles. 66,5% d’entre eux parlent à la fois le turc et le kurde, 25% uniquement le kurde. 42,3% sont illettrés, et, dans le cas d’Istanbul, 40,7% des enfants ne sont pas scolarisés. Le revenu mensuel moyen des familles interrogées est inférieur à 100 millions TL (environ 70 euros) dans plus de 50% des cas, et inférieur à 200 millions TL dans 80% des cas. Enfin, 93,7% d’entre eux souhaitent retourner dans leur village d’origine.
  • En 6 mois, 201 enfants, essentiellement originaires des banlieues, ont disparu à Istanbul ; 4 ont été retrouvés morts et seulement 78, sains ; C., 21/06/2002, p.3.
  • 06/07-07/07: Suite aux fortes chaleurs, les baignades dans le Bosphore, la mer Noire et la mer de Marmara se multiplient; les familles s’installent sur les rives pour pique-niquer et se baigner malgré les interdictions; 8 personnes se noient au cours du week-end. 09/07/02, R., p.3, D.20.
  • Entre janvier et mai 2002, 12 354 ouvriers ont reçu l’autorisation de partir par le « Türkiye İş Kurumu ». La majorité de ces travailleurs sont partis en Arabie Saoudite, en Russie et en Allemagne. 15/07/02, R., p.13, D.15.
  • L’Institut National de Statistiques (Devlet İstatistik Enstitüsü DİE) publie les résultats provisoires d’une enquête ménage sur le travail pour le 2ème trimestre 2002 (avril, mai, juin 2002). Le nombre de chômeurs aurait augmenté de 9,6% soit 2 217 000 demandeurs d’emploi contre 2 000 567 en 2001 pour la même période de l’année; le nombre de chômeurs diplômés est en augmentation, surtout dans le secteur des finances. La classe d’âge la plus touchée est la tranche des 25-34 ans, qui rassemble à elle seule 27% du total. Sur une population active de 20 869 000 (contre 21 127 000 en 2001), 5 938 000 sont des femmes (augmentation de 1,9% par rapport à 2001). Le travail des enfants subit une baisse de 8,6%, les enfants entre 12-17 ans qui travaillent sont 1 059 000, dont 361 000 dans les villes. 10/08/02, R., p.12 ; 31/08/02, R., p.9 ; 16/09/02, R., p.13. D.14.
  • Les résultats du recensement de la population d’octobre 2000 sont partiellement rendus publics. On compte déjà 4 300 000 nouveaux électeurs pour les élections de novembre 2002. La population totale est de 67 803 927 hab. La population urbaine est de 44 000 000 hab. Le département le plus peuplé est Istanbul, avec 10 018 735 habitants, soit 15% de la population du pays. suivent Ankara (4 007 860) et İzmir (3 370 866). Enfin, dans le département d’Istanbul, 933 136 personnes, soit environ 10% de la population totale du département, est rurale. 27/08/02, Z., p.3 ; 29/08/02, C., p.7, D.14.
  • 05/10: organisation de la troisième édition de Bin yılın türküsü, événement réalisé pour la première fois en 2000 à Cologne, à l’initiative de la Fédération des Alévis d’Allemagne. Il s’agit d’un ensemble de spectacles présentés par des femmes et des enfants venues de toutes les parties de Turquie et d’Europe, et de concerts de musiciens alévis venus de plusieurs pays. Les festivités ont lieu à Nişantaşı, dans les salles Abdi İpekçi, et Cemal Reşit Rey.

Risques urbains

  • 06/05: La Direction de lutte contre le crime organisé et la fraude publie un rapport sur l’usage et la vente de stupéfiants, dressant le profil des vendeurs et des consommateurs: 51% des consommateurs d’héroïne et 92% des consommateurs de cocaïne vivent à Istanbul, l’implication de ressortissants Iraniens à tous les stades du trafic est soulignée, ainsi que l’origine africaine d’une grande majorité des vendeurs dans la rue. 06/05/02, C. p.1 / 7, D.12
  • Le Bosphore est l’une des voies maritimes les plus empruntées et les plus risquées du monde. Durant les deux premières semaines de juillet, deux bateaux de plaisance ont percuté des bateaux de commerce, causant la mort de 4 étudiants de l’université Boğaziçi près de la Tour de Léandre, et de 2 autres près d’Ortaköy. 18/06/02, C., p.3. D.3.
  • 23/06: 3 bombes ont explosé le même jour à trois différents endroits de la ville (deux dans l’arrondissement de Şişli, devant des immobiliers de bureau, et une à Beyoğlu, devant l’église arménienne de Karaköy), causant uniquement des dégâts matériels. La police cherche à mettre en relation les trois attentats. 24/06/02, C., p.3, D.12.
  • 13/07 : Un incendie s’est déclaré dans l’école primaire Gazosmanpaşa, située dans un bâtiment historique, à Ortaköy (Beşiktas), sous le pont du Bosphore. Plusieurs personnes ont été arrêtées dans un premier temps, car l’on soupçonnait un sabotage lié à la mafia des parkings (la cour de l’école est utilisée comme parking pour le club de luxe géant Reina). Il s’est avéré par la suite qu’il ne s’agissait que d’un accident. 14/07/02, C., p.3. D.12.
  • Alors que 5 millions de personnes ont perdu leur emploi suite à la crise économique, le secteur de la sécurité est en plein essor. Ce secteur, qui employait l’année dernière 225 000 personnes l’année dernière, en emploie aujourd’hui 275 000. Le président de la plus grande société de sécurité, Marpa Group, a déclaré que les services qu’il offrait n’étaient pas un luxe, mais correspondaient à un réel besoin. 14/07/02, R., p.12. D.12.
  • Les stations de vente de gaz LPG d’Istanbul sont de véritables bombes à retardement. Suite à une nouvelle explosion à Izmit, une enquête a révélé que 129 des 140 stations d’Istanbul étaient hors-normes, et n’avaient pas reçu les autorisations nécessaires. 30/07/02, C., p.7. D.12
  • juillet : le mois de juillet a été marqué par un nombre record de noyades. Après que 8 personnes se sont noyées durant le second week-end à différents endroits de la ville, 16 personnes sont mortes noyées à Şile (« Bodrum des banlieues ») durant le troisième week-end, où le vent soufflait particulièrement fort, la semaine suivante, puis à nouveau 4 autres personnes le dernier week-end du mois, dans la mer, et dans les barrages et lacs d’Istanbul. 16/07/02, C., p.20 ; 24/07/02, C., p.3 ; 30/07/02, C., p.3. D.12.
  • 18/08 : 4 morts, dont 3 enfants, et 4 blessés, au stade Günyamaç de Kağıthane. C’est en regagnant leur véhicule, après un match de foot amateur, que les joueurs de 13 et 14 ans se sont électrocutés en marchant dans une immense flaque d’eau dans laquelle un fil électrique trempait, suite à une importante averse. 18/08/02, C., p.3, D.12.
  • Le 28/09, journée pour la limitation des armes personnelles (« Bireysel Silahsızlanma Günü« ) organisée par le Umut Vakfı (Fondation pour l’Espoir), les cérémonies se sont tenues à Istanbul autour de la place de Taksim : en Turquie 1 personne sur 12 possède une arme à feu, causant chaque année plus de 1500 victimes.

Culture et Éducation

  • 11/06 : inauguration du Musée Sakıp Sabancı à Sarıyer ; D., 11/06/2002, p.15.
  • L’ancienne « prison française » d’Eminönü a été restaurée et transformée en un centre culturel, composé d’une bibliothèque entièrement dédiée à Eminönü, d’un théâtre et de salles de séminaire et d’exposition. Le centre, inauguré le 27 juin, a été baptisé, à son insu, Centre « Ali Müfit Gürtüna », le maire actuel de la Grande municipalité d’Istanbul. 08/04/02, C., p.13 ; 27/06/02, C., p.3. D.9.
  • L’ancien dépôt de tabac de l’entreprise Tekel, construit il y a 200 ans sous le règne de Selim III, et situé à Paşalimanı, dans l’arrondissement d’Üsküdar, a été restauré par l’entreprise elle-même, et transformé en un musée dédié à l’histoire de cette entreprise séculaire, et en centre culturel, composé d’une bibliothèque, de salles d’exposition et de laboratoires. Il s’agit du plus grand musée de ce type en Europe. 21/07/02, C., p.3. D.9.
  • Bien que la loi prévoie 8 ans de scolarisation obligatoire, environ 250 000 enfants n’ont pas été scolarisés en 2001/2002. Il s’agit en majorité de filles (152 700). 29/05/02, R., p.9. D.43.
  • 06/06: Réunion de présentation à l’Hôtel Conrad du « Parc des Artistes » (Sanatçılar Parkı) qui sera construit dans le quartier de Akatlar, à l’initiative de la Mairie de Beyoğlu, 10/06/02, C., p.15, D. Beşiktaş
  • La mairie prévoie de faire de l’Eglise Ste Irène, l’une des plus belles églises byzantines d’Istanbul, l’une des salles de concert du prochain festival de musique classique d’Istanbul. 19/06/02, C., p.15. D.25.
  • Le projet de parc Miniaturk-Mini Türkiye est déjà bien avancé. La première étape du projet prévoyait en effet de réaliser des reproductions au 1/25e de 45 monuments d’Istanbul, 45 monuments d’Anatolie et de 15 monuments ottomans situés hors du pays. Ce parc d’attraction à Sütlüce, sur les rives de la Corne d’Or, dont la construction a débuté il y a 1 an, devrait ouvrir ses portes le 23 avril 2003. 04/09/02, C., p.7, D.2522/06/02, R., p.6. D.25.
  • En 2001-2002, la campagne nationale de soutien à l’éducation (Ulusal Eğitime Destek Kampanyası) a pu toucher 61 194 personnes illettrées à Istanbul. L’objectif pour l’année 2003 est de permettre à 300 000 personnes de bénéficier de cours d’alphabétisation. 04/07/02, C., p.4, D.36
  • 13/07: mort du poète turc Ece Ayhan (1931-2002). 14/07/02, R., p.21, D.25.
  • Grand Festival techno à Omerli, dans la périphérie asiatique d’İstanbul ; R., 4/07/2002, p.10.
  • L’enseignement de lycée doit passer progressivement de 3 à 4 ans, et les différents types de lycées (scientifique, anatolien) doivent disparaître d’ici 4 ans. Dans un premier temps, en 2003-2004, l’enseignement des sciences et des mathématiques dans les lycées anatoliens se fera en turc. En revanche, l’apprentissage d’une seconde langue étrangère sera obligatoire dans tous les lycées. 15/08/02, R., p.7. D.43.
  • Dans le cadre du processus de mise aux normes dictées par l’Union européennes, des émissions en langue kurde vont être mises en place. Il ne s’agira que de programmes éducatifs, d’émissions musicales et d’informations en langue kurde, retransmises sur diverses chaînes de télévision et de radio. La date du début des retransmissions n’a pas encore été précisée. 04/09/02. R., p.5. D.14.
  • 24/09-29/09: rencontre internationale d’art contemporain « Art İstanbul 2002 » au palais des congrès et des expositions Lütfi Kırdar, 70 000 visiteurs sont attendus; un atelier d’art pour enfants est prévu. 11/08/02, C., p.15, D.25.
  • 16/09/2002 : La réunion UNESCO des ministres de la culture commence à Istanbul ; Z., 15/09/2002, p.2.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *