Février-mars 2003

Revue de presse établie à partir de la presse turque.

Principales sources :

  • Zaman : Z
  • Cumhuriyet : C
  • Özgür Bakış : Ö-B
  • Yeni Gündem : Y.G.
  • Sabah : S
  • Sabah-İstanbul : S-İ
  • İstanbul-Hürriyet : İ-H
  • Türkiye : Tü

Transports

  • Engouement pour les transports interrégionaux ferroviaires pendant les vacances du Kurban Bayramı, à travers toute la Turquie. Les trains sont pris d’assaut, les réservations doivent se faire longtemps à l’avance. Les prix très abordables (meilleur marché que les autocars) peuvent expliquer ce phénomène. 04/02/2003, R., p.3, D1B.
  • En voulant éviter la collision avec un autre navire de marchandise circulant sur le Bosphore, le « Sea Patron », navire transportant 15 000 tonnes d’engrais en provenance de la mer Noire, a heurté le « Saltanat », petit bateau–restaurant de poisson, amarré à Bebek. 18/02/03, C., p.3, D.20.
  • 28/02 : Organisation au Centre Culturel Tarık Zafer Tunaya d’une grande réunion sur le thème « Travailler ensemble pour la sécurité des détroits turcs et de leur environnement », organisée par l’ « Association pour la paix avec la nature ». Le maire de la Grande Municipalité d’Istanbul, le nouveau Préfet d’Istanbul et le Ministre de l’environnement étaient présents ;  ils ont insisté sur le danger que représentent les 70 à 80 000 navires qui traversent le Bosphore chaque année, dont près de 10 000 transportent des matières à risques. Les associations environnementales ont par ailleurs annoncé l’organisation d’une grande manifestation sur le sujet le 8 juin. 01/03/03, C., p.20. D.20.
  • L’association de protection des consommateurs (Tüketici Koruma Derneği, TükoDer) se bat pour que les ponts du Bosphore, en tant que partie intégrante du système de transport urbain, ne soient plus payants. Son slogan : « Plus de guichets pour un trafic plus fluide » (« Gişeler kalksın, trafik aksın »). Le premier pont du Bosphore (Boğaz köprüsü) ne devait être payant que jusqu’à ce que le coût de construction soit remboursé ; les revenus du péage du pont constituent pourtant aujourd’hui une véritable rente. En mai 2002, les tribunaux avaient tranché en faveur de l’association et exigé que le prix du péage soit revu à la baisse (2 000 000 TL à 1 500 000 TL). Cependant, l’application de cette décision de justice aura été de courte durée, le prix du péage est à nouveau passé à 2 000 000 TL le 19/02/03. Cette augmentation (environ 40%) touche aussi les péages autoroutiers. Le président de l’association annonce cependant que le procès est toujours en cours. 20/02/03 et 21/02/03, C., p.13, D.1A.
  • Dans le cadre de la construction de la ligne de métro Taksim-Yenikapı et de la traversée très controversée de la Corne d’Or, le directeur du Conseil des Monuments Historiques (Anıtlar Kurulu) déclare que le pont supportant le métro qui traversera la Corne d’Or devra se fondre dans le paysage, ne pas « être visible ». Il critique le maire d’Istanbul, Ali Müfit Gürtuna, qui aurait invité l’architecte espagnol Santiago Calatrava à Istanbul, alors que celui-ci serait incapable de s’effacer et de proposer un projet de pont « invisible ». 21/02/03, R., p.3, D.1B.
  • En réaction aux fortes chutes de neige, la municipalité d’Istanbul a rapidement donné l’alerte et déclenché le « plan C ». L’application de ce plan prévoit l’intervention de toutes les équipes municipales chargées de dégager les routes et de les saler. 23/02/03, R., p.22, D.26.
  • Le directeur général des Chemins de fer publics de la République de Turquie (TCDD) a annoncé que, d’ici deux ans et demi, l’on pourra se rendre en train d’Istanbul à Ankara en 3 heures 15 minutes (actuellement, le même trajet est réalisé en 6 heures 30 par les trains express). Les nouveaux trains pourront rouler à la vitesse de 200 km/h. Le temps de trajet Ankara-Sivas sera quant à lui réduit de 11 à 5 heures. 01/03/03, R., p.3. D.1B.
  • La décision de privatiser l’exploitation des deux ponts du Bosphore ainsi que des autoroutes de Turquie a été prise par le Comité de la Privatisation (Özellestirme Yüksek Kurulu). La publication de cette décision dans le journal officiel confirme ce projet en discussion depuis le début des années 1980. 27/02/03, C., p.13, D.1D.
  • 11/03 : Suite à la décision du Centre de Coordination des Transports (UKOME), forte augmentation (jusqu’à 50%) des tarifs de transport collectifs municipaux (autobus, métro, tramway). D’après le directeur de la compagnie municipale İETT, il n’y avait pas eu d’augmentation des tarifs depuis un an et demi, et il devenait difficile de maintenir un équilibre entre bénéfices et dépenses d’exploitation. 11/03/03, C., p.3, D.1A.
  • 12/03 : un consortium de banques accorde un crédit à la société qui exploite l’aéroport de Yeşilköy, pour financer les travaux d’extension. 13/03/03, Z., p.7.
  • 27/03 : augmentation des tarifs de base des taxis. 27/03/03, H., p.15.

Environnement

  • Afin de recycler une partie des 3,5 millions de tonnes de déchets qui ont été ramassés par les services de la mairie, un projet de production de gaz automobile à partir de ces déchets a été mis en place. Il est prévu que les autobus municipaux soient équipés de systèmes adéquats. Par ailleurs, dans la municipalité de Kemerburgaz, 15 000 logements sont alimentés en électricité à partir de techniques similaires de recyclage des déchets en énergie électrique. 17/02, R., p.5. D.26.
  • Au cours du procès sur l’appel d’offre de la municipalité d’Istanbul pour le nettoyage de la Corne d’Or, Recep Tayyip Erdoğan et l’actuel maire d’Istanbul Ali Müfit Gürtuna ont été accusés d’avoir opté en faveur de l’utilisation d’un produit insecticide hautement cancérigène. Les peines proposées ont été de 6 ans de prison pour R.T Erdoğan et de 3 ans pour A.M. Gürtuna. 26/02/03, C., p.6, D.3B.
  • 02/03 : compte-tenu des fortes pluies, les barrages-réservoirs d’Istanbul sont saturés ; menace d’inondations. 03/03/03, Z., p.15.
  • 22/03 : manifestation des habitants de Moda contre la construction d’une voie rapide de 800 mètres de long et d’un pont de 190 mètres, pour relier Fenerbahçe à Kalamış (Kadıköy), en lieu et place de la jolie promenade de bord de mer de Moda. Le projet a été dessiné en 1994 mais les travaux n’ont débuté que le 31 janvier 2003. 23/03/03, R., p.23. D.Kadıköy.
  • « Même les espaces de pique-nique sont à vendre » : la Direction des Forêts met en vente, à partir du 2 avril 2003, l’exploitation d’aires de récréation au cœur d’espaces boisés, 17 à Istanbul et 3 à Izmir, suivant une procédure d’appel d’offre et pour des périodes de 5 à 10 ans. Les prix de ces terrains à « exploiter » iraient de 3 à 86 milliards de livres turques. 25/03/2003, C., p.4, D.3A.
  • Pour garantir la légalité de la vente et de l’exploitation des forêts, le gouvernement propose la modification de 2 articles de la Constitution, l’article 169 (« les forêts d’État sont d’après la loi administrées par l’État ») et l’article 170. Ces forêts à vendre et exploiter constitueraient une manne de 25 milliards de dollars. 27/03/03, R., p.11, D.3A.

Politique

  • Pour l’année 2002, la Cour Européenne de Droits de l’Homme comptabilise le plus grand nombre de ses procès avec la Turquie (5 246 sur 30 828), suivie de près par la Russie et la Pologne. Alors que les plaintes pour tortures et garde à vue ont diminué, celles en relation avec la liberté de pensée et d’association sont en augmentation. 04/02/03, R., p.5, D.39.
  • 2 opérations ont été menées contre des membres présumés de l’organisation terroriste PKK-KADEK. Le 26/02, 12 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête portant sur les cocktails molotov lancés sur le marché de la station de métro d’Esenler, provoquant l’incendie de 38 magasins. 8 d’entre elles ont été incarcérées. Le 15/03, la Direction de l’agence anti-terroriste d’Istanbul a annoncé avoir arrêté 7 autres membres de cette organisation. 27/02, C., p.6 ; 28/02, C., p.8 ; 16/03, C., p.5. D.12B.
  • 105ème mort depuis le début des grèves de la faim contre les prisons de type ‘F’. Orhan Uğur, âgé de 23 ans, avait été arrêté lors de l’opération militaire menée dans le quartier de Küçükarmutlu fin 2001. Il s’est immolé par le feu dans sa cellule individuelle de la prison de Tekirdağ le 28 février. 01/03, C., p.3. D.39.
  • Par ailleurs, on connaît désormais les chefs d’accusation contre 17 des 19 individus arrêtés au total lors de cette opération, qui s’était en outre soldée par la mort de 4 personnes. Le procureur les a inculpés d’ « assistance à un mouvement terroriste », et a demandé des peines allant de 4,5 à 7,5 années de prison. 8/03/03, C., p.5. D.39.
  • 13/03 : Fin du procès ouvert le 29 janvier 1999 contre le Parti démocratique du peuple (HADEP). Le procureur ayant réussi à prouver qu’il s’agissait d’une « branche légale du PKK », le parti a définitivement été interdit et son Président général Murat Bozlak, ainsi que 46 des principaux leaders du parti se sont vus interdire toute activité politique durant 5 ans. 14/03/03, C., p.6. D.39.
  • Le Parti populaire révolutionnaire (DEHAP), successeur de HADEP, qui a obtenu 6,2% des suffrages aux élections législatives de novembre 2002, est menacé lui aussi de fermeture. Le procureur général de la cour de cassation, après avoir ouvert un procès demandant la fermeture du parti le 20 mars, a donné un mois au DEHAP pour démettre les présidents des départements de Hakkâri, Gaziantep, Kahramanmaraş et Kars de leurs fonctions, qui sont accusés d’ « aide à des organisations séparatistes ». 27/03/03, R., p.11. D.39.
  • Tayyip Erdoğan occupant désormais le poste de Premier Ministre, le gouvernement en place (le 59e) n’est plus un cabinet de transition. En voici la composition :
    • Ministre des Aff. Étrang. et n°2 (Başbakan Yardımcısı) : Abdullah Gül
    • Ministre d’État et n°3 (Başbakan Yardımcısı) : Abdüllatif Şener
    • Ministre d’État et n°4 (Başbakan Yardımcısı) : Mehmet Ali Şahin
    • Ministre d’État : Beşir Alatay
    • Ministre d’État : Ali Babacan (le plus jeune)
    • Ministre d’État : Mehmet Aydın
    • Ministre de la Justice : Cemil Çiçek
    • Ministre de la Sécurité nationale : Vecdi Gönül
    • Ministre de l’Intérieur : Abdülkadir Aksu
    • Ministre des Finances : Kemal Unakıtan
    • Ministre de l’Éducation nationale : Hüseyin Çelik
    • Ministre des Travaux publics et du logement : Zeki Ergezen
    • Ministre de la Santé : Recep Akdağ
    • Ministre des Transports : Binali Yıldırım
    • Ministre de l’agriculture et des affaires villageoises : Sami Güçlü
    • Ministre de Sécurité sociale et du travail : Murat Başesgioğlu
    • Ministre de l’Énergie et des ressources naturelles : Hilmi Güler
    • Ministre de la Culture : Erkan Mumcu
    • Ministre du Tourisme : Güldal Akşit (seule femme)
    • Ministre des Forêts : Osman Pepe
    • Ministre de l’Environnement : Kürsad Tüzmen

15/03/2003, R., p.1.

  • La Délégation turque à la Commission européenne a signé un contrat d’1 an renouvelable 2 années, avec la compagnie Tribeca, une firme de consulting spécialisée dans les stratégies de communication. 8 experts ont été chargés du dossier, et disposent d’un budget de 5,8 millions d’Euros par an. 20/03/03, R., p.12.
  • 20/03 : L’assemblée nationale turque a finalement autorisé le survol de son espace aérien par les avions de la coalition anglo-américaine, ainsi que l’envoi de troupes dans le Nord de l’Irak, par 332 votes favorables contre 202. Les députés de l’Ak Parti, le parti au pouvoir, ont cette fois été plus solidaires de leur gouvernement. Alors qu’ils avaient été 90 à voter contre lors du premier vote (le 1er mars), ils n’ont été cette fois que 40 à désobéir aux consignes du parti (26 députés ont voté contre, un blanc et 13 députés n’ont pas pris part au vote). 21/03/3, R., p.10.
  • Le rapport d’activité pour l’année 2002 de la grande municipalité d’Istanbul n’a pas été ratifié par le conseil municipal (42 voix pour, 118 contre). Lors d’une réception, le maire d’Istanbul, Ali Müfit Gürtuna, a affirmé que ce vote n’avait rien de politique, mais était une affaire interne au conseil municipal. 30/03/03, C., p.3, D.11.
  • Savaşa hayır ! (Non à la guerre !) : intense mobilisation à Istanbul…
    • Les manifestions les plus violentes ont eu lieu autour du 20 mars, date du vote par l’assemblée nationale de l’ouverture de l’espace aérien aux forces anglo-américaines.
    • Le 19 mars, deux manifestations ont été réprimées par la police, l’une devant la Direction de l’arrondissement de Fatih, et l’autre sur la place de Taksim. 20/03/03, R., p.10.D.46.
    • Le 20 mars, environ 2000 manifestants ont marché de la place Taksim jusqu’au consulat américain, situé à Galata. La police est intervenue avec des gaz lacrymogènes et a arrêté une partie des manifestants. 21/03/03, R., p.3. D.46.
    • Le 21 mars, 1500 manifestants se sont regroupés sur la place de Beyazıt (Eminönü) après la prière du vendredi, scandant des slogans contre l’AKP et les États-Unis. Là encore, la police est intervenue avec des gaz lacrymogènes. Sur le campus de l’Université Bilgi, les étudiants ont organisé un sit-in. 22/03/03, R., p.5. D.46.
    • Le 23 mars, la coordination du mouvement Savaşa hayır ! a de nouveau organisé une manifestation sur la rue Istiklal. Là encore, les quelque 1000 manifestants, après avoir jeté des pierres sur quelques banques et un Burger King, ont été dispersés par la police avec des gaz lacrymogènes. 24/03/03, R., p.7. D.46.

Vie économique

  • Après Danone, c’est au tour de l’autre grande firme française de produits laitiers, Yoplait, de pénétrer le marché turc, grâce à une association réalisée avec la firme turque Pınar Süt (Yaşar Holding). 07/02/03, R., p.12. D.45.
  • 7-15/02 : Plus de 100 000 turcs sont partis passer des vacances à l’étranger durant les 9 jours du Kurban Bayramı. Cette année, la destination la plus en vogue était Dubai. 08/02/03, R., p.22. D.19.
  • Malgré la forte résistance des artisans d’Eminönü et du Perşembe Pazarı au projet de délocalisation de leur boutique, le Centre Perpa à Okmeydanı (Perpa Toptancılar Çarşısı) semble finalement avoir rempli ses objectifs de départ. Depuis 1997, les mairies d’Eminönü et de Beyoğlu incitent ses commerçants à déménager dans ce nouveau centre de proche périphérie afin de consacrer les bords de la Corne d’Or au tourisme. En 2000 encore, seules 1000 boutiques étaient occupées à Perpa. Le taux de remplissage serait aujourd’hui beaucoup plus important puisqu’il ne resterait que 800 boutiques inoccupées sur 4500. L’activité économique y serait même plus prospère qu’à Eminönü et au Perşembe Pazarı. D’après les commerçants déjà installés, la proximité du périphérique permet un accès beaucoup plus aisé, tout en étant toujours proche du centre ville. 16/02/03, R., p.12, D.17.
  • La fréquentation touristique du Palais de Topkapı s’est considérablement réduite au cours de l’année 2002. La très forte augmentation du prix d’entrée (indexé au dollar) a incité les touristes et les tours opérateurs à supprimer le Palais de leurs circuits. D’après les chiffres du Ministère de la Culture, le nombre de visiteurs serait passé de 1 019 725 en 2001 à 448 883 en 2002. 19/02/03, C., p.20, D.19.
  • D’après l’Institut National de Statistiques (DİE), malgré une croissance de 6.5% en 2002, le taux de chômage est passé de 10.6% en 2001 à 11.4% en 2002, soit 301000 chômeurs supplémentaires. Le taux de chômage des jeunes diplômés seraient de 30%. En dehors du secteur primaire, le taux de chômage s’élèverait à 16.1% ; en milieu urbain, il serait passé de 13.2 en 2001 à 14.9% en 2002. D’autre part, il apparaît que 25.9% de la population active serait enregistrée à la caisse de retraite et de sécurité sociale des salariés (Sosyal Sigortalar Kurumu SSK), 10.5% à la caisse de retraite et de sécurité sociale des fonctionnaires (Emekli Sandığı) et 10.9% à la caisse de retraite et de sécurité sociale des professions libérales et des travailleurs indépendants (Bağ-Kur). Plus de 50% de la population active travaillerait sans sécurité sociale d’aucune sorte. 26/02/03, R., p.13, et C., p. 1 et 6, D.36.
  • Dans le cadre de l’application de la loi sur la sécurité dans le travail, qui oblige à justifier chaque emploi de main-d’œuvre non-qualifiée, la Municipalité du Grand Istanbul a licencié 600 ouvriers en quelques mois, dont la moitié durant le dernier mois précédent la date d’entrée en application de la loi, le 15 mars. Les principales confédérations de syndicats, DİSK, Türk-İş et Halk-İş, se sont mobilisé contre cette loi. 15/03/03, C., p.13. D.46

Populations et Vie quotidienne

  • La direction de la « Coordination planifiée de la recherche » (APK) de la Grande municipalité d’Istanbul a publié les résultats d’une « enquête-jeunesse », réalisée dans les 27 arrondissements d’Istanbul, auprès de 2700 individus âgés de 17 à 25 ans, face à face :
  • 48,9% de l’échantillon est constitué d’étudiants, 13,7% d’ouvriers qualifiés, 10,7% d’ouvriers non qualifiés, 6,8% de chômeurs, et les 30% restants de fonctionnaires, commerçants, femmes au foyer, professions libérales et techniciens.
  • Diplôme : école primaire pour 9,4% ; collège pour 12,9% ; lycée pour 49,4% et université pour 27,5%.
  • Revenu mensuel : la grande majorité de ces jeunes vit avec moins de 200 millions TL (environ 115 Euros). 43,5% tirent leur revenu d’un travail, 10,3% d’une bourse, et 64% de la famille.
  • 50% des enquêtés déclarent fumer des cigarettes, 20,5% boire de l’alcool et 2,3% consommer des substances illicites. 44,5% des personnes interrogées ont par ailleurs déclaré ne pas fumer, boire ni utiliser de drogues.
  • 31,6% déclarent se confier à leurs camarades de classe ; 27,3% à leur mère ; 22,6% à des amis du quartier ; 18,7% à leur petit(e)-ami(e) ; 15,2% à leurs frères et sœurs ; 12,6% à leur père ; et 9,8% à personne.
  • 43,5% d’entre eux ont déclaré n’avoir aucun flirt. Dans le choix du conjoint, la priorité est donnée à l’honnêteté, le sens des responsabilités, la vertu (namus), et, en 10ème position, à la richesse (11,4% des enquêtés).
  • 69,8% d’entre eux aiment Istanbul. La famille de 22,7% de l’échantillon réside hors d’Istanbul.
  • 61% de ces jeunes souhaitent faire des études à l’étranger, en priorité aux États-Unis, puis en Allemagne, en Angleterre, en France et au Canada.
  • 40% de l’échantillon ne parle aucune langue étrangère, et 91,5% de ceux qui parlent une langue étrangère parlent l’anglais.
  • Les musiques écoutées par la majorité de ces jeunes sont la pop turque et la pop étrangère, ainsi que la musique halk. 20,8% écoutent cependant de l’arabesque et 13,4% de la musique sanat

5/02/03. R., p.3. D.14.

  • À l’occasion de la fête du sacrifice (Kurban Bayramı), la municipalité d’Istanbul a mis en place une équipe d’intervention, la « Boğa Timi », chargée de rattraper les bêtes à sacrifier qui se seraient échappées. Des numéros de téléphone sont mis à la disposition de la population. 05/02/03, R., p.3, D.42.
  • Le Premier ministre Abdullah Gül a annoncé que le fond d’aide pour les pauvres (Fak Fuk-Fon) serait intégré dans le budget spécial du Premier ministre (Başbakanlık bümyesi), afin que l’amélioration des conditions de vie des 15% de la population vivant sous le seuil de pauvreté devienne une priorité. À l’occasion du Kurban Bayramı, 10 millions d’Euros d’aide ont été débloqués. 10/02/03, R., p.12.
  • Ces deux dernières années, la Direction des Services Sociaux d’Istanbul a intenté des procès à 533 chefs de famille ayant fait travailler leurs enfants dans la rue. Les parents de ces enfants peuvent encourir des peines de prison allant de 3 à 6 mois. 458 procès sont encore en cours. 16/02/03, C., p.3, D.40.
  • À l’occasion de la journée des femmes, l’association des industriels et hommes d’affaires turcs (TÜSİAD) publie un rapport intitulé « Vers l’égalité entre hommes et femmes », dans lequel est dressé un état de la situation des femmes en Turquie. Ce rapport propose aussi des solutions aux inégalités en matière d’enseignement, de droit du travail et dans la sphère politique. Quelques chiffres :
    • le pourcentage de filles scolarisées est toujours inférieur à celui des garçons (43.2% des filles inscrites au collège, contre 59% des garçons) ;
    • 25% des femmes ne savent ni lire ni écrire contre 7% des hommes, dans les régions de l’Est et du Sud-Est de la Turquie, une femme sur deux serait analphabète ;
    • les revenus des femmes sont en moyenne, à travail équivalent, la moitié de ceux des hommes ;
    • candidates aux élections générales de 1995 : 534 (soit 8.1%) ; aux élections de 1999 : 1748 (soit 16.4%). 08/03/03, R., p.9, D.
  • Deux associations d’homosexuels – Lambda İstanbul et Legato – ont pour projet d’ouvrir d’une bibliothèque regroupant ouvrages, revues, films ayant pour thème l’homosexualité. Le projet en est encore au stade de la collecte de documents et la future bibliothèque ne possède pas encore de locaux. Un appel aux dons est lancé, à l’adresse suivant : İstiklal Caddesi, Terkos Çıkmazı, Karaaslan İşhanı – Posta kutusu : PK 14 – 34739 Erenköy İstanbul / (0212) 245 70 68. 11/03/03, C., p.20, D.14.
  • 12/03 : Commémoration du 8ème anniversaire des événements de Gazi, durant lesquels la police avait ouvert le feu sur une manifestation, provoquant la mort de 23 personnes. La condamnation à 4 ans de prison de deux policiers étant considérée insuffisante par les familles des victimes, un recours a été déposé à la Cour européenne des droits de l’homme. 12/03/03, C., p.6 ; 13/03/03, C., p.6, D.Gaziosmanpaşa.
  • Lors d’une réunion du Conseil d’Istanbul visant à trouver des solutions aux problèmes rencontrés à Istanbul, métropole internationale, il a été longuement question des enfants des rues. Le préfet d’Istanbul, ainsi que le président de la chambre de commerce d’Istanbul (İTO), qualifiant les enfants des rues « d’organisation criminelle », ont proposé que ces enfants soient « expulsés » d’Istanbul. Le président de İTO propose encore qu’ils soient envoyés dans un camp à Kırklareli, afin d’être « réhabilités ». 11/03/03, C., p.8, D.40.
  • Statistiques sur la santé des enfants établies à partir du rapport 2002 du « Programme Populations » des Nations-Unies :
Turquie États-Unis
Taux de mortalité bébés 38 7
Taux de mortalité –5 ans 45 8
Taux de nouveau-nés de poids insuffisant (%) 15 8
Taux d’enfants de –5 ans de poids insuffisant (%) 8 1,2
Population n’ayant pas accès à l’eau potable (%) 17 0
Naissances assistées d’un diplômé de la santé (%) 81 99
Taux d’enfants de –5 ans de « petite taille » (%) 16 2,4
  • Selon le Conseil national de la planification (DPT), dans l’Est de la Turquie, 25% des enfants de moins de 5 ans sont en situation d’insuffisance alimentaire. Dans les quartiers pauvres des grandes villes et les régions les plus pauvres du pays, le dépistage des maladies est très tardif. Chez les enfants en bas-âge, les cas de méningite, de pneumonie, et d’infections urinaires y sont fréquents. R., 18/03/03, p.3. D.13.
  • 18-24/03 : À l’occasion de la semaine des personnes âgées, 322 personnes âgées venues de 55 maisons de retraite ont défilé sur la rue Istiklal avec des pancartes réclamant un « second printemps ». Les plus de 60 ans ne représentent en Turquie que 5,6% de la population (contre 10% de la population mondiale). 90% des plus de 65 ans sont atteints de maladies chroniques. 35% d’entre eux souffrent de 2 maladies en même temps, 23% de 3 et 14% de 4 ou plus. R., 18/03/03, p.2, D.14.
  • 21/03 : célébration du nouvel an printanier (le Nevruz ou Newroz) : Pour la première fois, la Préfecture d’Istanbul avait donné à l’Association des Droits de l’Homme (IHD) l’autorisation de célébrer l’événement, dans l’arrondissement de Zeytinburnu. 15 000 personnes ont participé à ce rassemblement politisé (drapeaux du PKK, du KADEK et d’Abdullah Öcalan), tandis qu’une célébration officielle avait lieu à Sultanahmet (combats de lutte et jeux populaires). Le plus grand rassemblement a eu lieu comme de coutume à Diyarbakır (250 000 personnes selon les organisateurs, 80 000 selon la police). Après Sezen Aksu l’année dernière, c’est cette fois le chanteur Teoman qui a chanté pour l’occasion. 22/03/03. R., p.11. D.14.

Risques urbains

  • Place de Taksim (Gezi Parkı), la Direction des Narcotiques d’Istanbul a interpellé 4 personnes qui essayaient d’écouler, pour le marché intérieur, 12 kg d’héroïne, en provenance d’Iran. 05/02/03, C., p.3, D.12B.
  • 05/02 : Les pompiers d’Istanbul ont fait grève pendant 24 heures. Ils réclament une augmentation du personnel et des véhicules. En effet, il y aurait à Istanbul 40 casernes, 280 véhicules et 1800 pompiers, chaque pompier effectuerait le travail de 8 personnes. Sous la bannière du syndicat des travailleurs municipaux (Belediye-İş Sendikası), ils exigent que le nombre de pompiers soit augmenté à 14000 et 1400 le nombre de véhicules. 06/02/03, R., p.3, D.46.
  • 16/02 : un feu s’est déclaré dans l’ancien bâtiment du TÜYAP à Tepebaşı. Occupant ses locaux laissés vacants, des enfants des rues auraient mis le feu à des fauteuils. L’incident se déroulant en milieu de journée, les pompiers sont rapidement intervenus et ont maîtrisé l’incendie. 17/02/03, C., p.3, D.12A.
  • Malgré tout l’arsenal déployé dans les cités privées de Zekeriyaköy, situées dans l’arrondissement de Sarıyer, pour garantir la sécurité de leurs habitants (alarmes, équipes spéciales, chiens…), le fondateur du Levent Rotary Club, Ali Asaf Yenisey, âgé de 75 ans, s’est fait tranché la gorge chez lui, alors qu’il tentait d’empêcher la fuite de voleurs, qui emportaient l’équivalent de 150 Euros. Les cités privées deviennent maintenant de cibles bien identifiées… 18/02/03, R., p.5. D.31.
  • 19/02 : Agression mortelle dans un minibus de Kadıköy. Alors qu’ils essayaient de dérober le sac d’un employé de bijouterie qu’ils avaient suivi jusque dans le minibus, deux hommes armés ont blessé mortellement un autre voyageur qui essayait de s’interposer. 20/02/03, C., p.6, D.12C.
  • Le plan directeur de prévention contre les tremblements de terre à Istanbul (İstanbul Deprem Master Planı İDMP) devrait être prêt pour le mois d’août 2003. Le rapport préliminaire vient d’être rendu, il a été rédigé par 200 spécialistes des différentes universités techniques de Boğaziçi, d’Istanbul, de Yıldız et de Orta Doğu. Ce rapport annonce que dans l’état actuel du bâti, 5000 immeubles risquent de s’effondrer sur eux-même en provoquant la mort de 90000 personnes. Il préconise de finaliser les études de sous-sols et l’évaluation du risque sismique quartier par quartier. Le rapport propose entre autres que soit réalisé un inventaire précis des constructions et que soit mis en commun, dans un véritable réseau, tous les travaux réalisés indépendamment par les nombreux laboratoires de sismologie. 24/02/03, R., p.5, D.5.
  • À Kadıköy, se trouvant malencontreusement au centre d’une dispute entre 2 pickpockets, dont l’un à ouvert le feu sur l’autre, un assistant de l’Université d’Istanbul a été blessé. 01/03/03, C., p.3, D.12C.
  • Peu après le début des opérations en Irak, la Direction de la Défense Civile du Département d’Istanbul a fait paraître des consignes de prévention contre les risques nucléaires, chimiques et biologiques, prévoyant plusieurs niveaux d’alerte et de signaux d’alerte. 21/03/03, C., p.6, D.12C.
  • Le préfet de police d’Istanbul a annoncé que 94 kg d’héroïne avaient été saisis au cours de deux opérations de police différentes. La Direction des Narcotiques d’Istanbul a de sont côté fait savoir qu’en 20 jours elle avait mené 20 opérations, et que celles-ci avaient permis la prise de 231 kg d’héroïne. 30/03/2003, C., p.3, D.12B.

Culture et Éducation

  • Chacun des 60 élèves de dernière année du département de communication de l’Université privée Bilgi, ont l’obligation de réaliser avant le mois de juin un projet social en faveur du quartier populaire de Kuştepe où se trouve leur campus, sans quoi ils ne pourront être diplômés. Les projets concernent le dépistage des maladies, le suivi des familles ayant des enfants en bas âge (baisser le taux d’absence à l’école primaire…), l’organisation d’activités sportives et artistiques, ou encore une formation spécialisée pour les habitants volontaires en vue d’un prochain tremblement de terre. 04/02/03, R., p.3. D.43.
  • Sur les 134 diplômés du Robert Koleji (lycée privé américain) en 2002, 53 sont partis aux États-Unis et seulement 12 ont pu entrer à l’Université Boğaziçi (3 n’ont pas obtenu d’université turque). 27/02/03, Z.
  • La galerie Platform a organisé une exposition intitulée « Ici » (Burada), de photographies, de performances, d’installations et de vidéos sur le thème de la migration, des réfugiés, des étrangers et des nouvelles minorités à Istanbul, dans le quartier de Beyoğlu, entre la rue piétonne, İstiklâl Caddesi, et ses rues alentours, espaces d’accueil ou de rejet de ses populations. 28/02/03, C., p.14, D.25.
  • Selon une enquête du magazine de cinéma Antrakt, il y a au total 435 cinémas (1002 salles, près de 200 000 fauteuils) en Turquie. 13 départements ne possèdent aucun cinémas, tandis qu’on en trouve 110 à Istanbul, 29 à Ankara et 22 à Izmir. Par ailleurs, 117 de ces 435 cinémas sont des cinémas érotiques. 01/03/2003, R., p.20, D.25.
  • Un nouveau procès a été ouvert contre 5 dirigeants de l’Université privée de Fatih, financée par l’organisation de Fetullah Gülen, accusés d’avoir laissé entrer des élèves voilées. Ils risquent jusqu’à 6 mois de prison. 12/03/03, C., p.3. D.43.
  • 18-23/03 : La mairie de Bakırköy a organisé « les premières journées du livre de Bakırköy » au centre de la culture et de l’art de l’arrondissement. De nombreuses personnalités ont participé à des séances de signatures (. 19/03/2003, C., p.15, D.25.
  • Le Ministre de l’Éducation Hüseyin Çelik a annoncé que le gouvernement cherchait des « sponsors », pour compenser la faible part du budget réservée à l’éducation. Une réforme des impôts va être mise en place pour que le secteur privé et les fondations soient incités à investir dans l’éducation. 25/03/03, R., p.11. D.43.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *