Prix

  • Prix Marc de Montalembert

La Fondation Marc de Montalembert et l’Institut national d’histoire de l’art se sont associés pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert d’un montant de 8 000 euros. Ce prix soutient l’achèvement d’un travail de recherche qui contribue à une meilleure connaissance des arts et de la culture du monde méditerranéen. La Fondation Marc de Montalembert offre en outre au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.

Plus d’infos : sur le site de la fondation Marc de Montalembert

  • Prix de l’Institut d’études de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman (IISMM)

En 2013, l’IISMM lance un concours pour un prix « jeunes chercheurs », distinguant des thèses en français portant sur les mondes musulmans, dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales (les thèses portant sur l’islam et les musulmans en Europe sont également éligibles). Un premier prix de 5 000€ et un accessit de 3 000 € seront attribués, après évaluation par un jury. Une liste classée des meilleurs dossiers sera publiée.

Plus d’infos : sur le site de l’IISMM

  • Prix de thèse sur la ville

Organisé par le PUCA, l’APERAU international, la FNAU et le concours du CERTU, le Prix de thèse sur la ville, crée en 2006, a pour objet de récompenser les meilleures thèses de doctorat soutenues en France ou à l’étranger, rédigées en langue française, et traitant de la ville. Ce Prix a pour objectifs de : récompenser les meilleurs thèses sur la ville, sur le fait urbain ; de tenir compte du développement des travaux scientifiques dans ce domaine ; de renforcer les échanges et les liens entre les milieux universitaires et professionnels concernés ;de promouvoir auprès des praticiens et des acteurs de l’aménagement et de l’urbanisme les recherches scientifiques..

Plus d’infos : sur le site de l’APERAU 

  • Prix Michel Seurat

Le Prix Michel Seurat, d’un montant annuel de 12 500 €, a été institué par le CNRS en juin  1988 pour « honorer la mémoire de ce chercheur du CNRS, spécialiste des questions  islamiques, disparu dans des conditions tragiques. Ce programme vise à aider financièrement chaque année un jeune chercheur, ressortissant d’un pays européen ou d’un pays du Proche-Orient ou du Maghreb, contribuant ainsi à promouvoir connaissance  réciproque et compréhension entre la société française et le monde arabe ». Ce Prix est ouvert aux titulaires d’un master 2 ou d’un diplôme équivalent, âgés de  moins de 35 ans révolus et sans condition de nationalité. Il a pour vocation d’aider un jeune chercheur à multiplier les enquêtes sur le terrain, dans le cadre de la préparation de sa thèse. Les enquêtes doivent avoir lieu à l’étranger. La maîtrise de la langue du pays concerné est une condition impérative.

Plus d’infos : sur le site du CNRS

  • Prix de l’Association des Amis de l’Université de Lyon (AAUL)

Organisés en concertation avec les responsables pédagogiques des établissements, financés sur ressources propres aussi bien que par parrainage, ces prix s’adressent aux étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs des établissements qui constituent le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de Lyon – Saint-Etienne.

Plus d’infos : sur le site de l’AAUL / Prix MAIF / Prix Spécial / Prix CPE

  • Prix de l’innovation doctorale en géographie de la Société de Géographie

Le Prix 2013 est ouvert aux docteurs ayant soutenu leur thèse en géographie (sciences humaines et sociales) entre le 1er décembre 2011 et le 31 janvier 2013 et ayant obtenu la mention très honorable ou très honorable avec les félicitations du jury (si l’université décerne des mentions)

Plus d’infos : sur le site de l’EHESS