Étiqueté : accès aux ressources

BATTAGLINI Loïs – Une résistance locale et environnementale dans les confins du Nord-Est turc : Artvin et Cerattepe, la lutte d’une ville contre une mine

Loïs BATTAGLINI (2016). Mémoire de Master 2 (IFG Université Paris 8) sous la direction de Nora Şeni Télécharger Une résistance locale et environnementale dans les confins du Nord-Est turc Artvin et Cerattepe, la lutte...

Claire CODET – Acteurs de la construction du risque

À Istanbul, la fourniture d’eau potable, la gestion des égouts et  l’assainissement sont des tâches confiées à la municipalité métropolitaine. L’ISKI  (Istanbul Su ve Kanalizasyon Idaresi) est l’entreprise chargée de cela à  Istanbul.
Comme l’IETT (transports publics), l’ISKI a été créée par une loi spéciale, la loi nº2560 de 1981, et, elle est liée directement au bureau du maire métropolitain. Elle est rattachée à la mairie du Grand Istanbul (IBB) depuis 1984. Actuellement, l’ISKI fournit 2 millions de mètres cube d’eau par jour et en traite 1,91 millions. Le réseau de fourniture d’eau est long de 12,698 km, quand le réseau d’égouts est long de 9,736 km. L’ISKI emploie environ 6200 personnes. D’après la chronologie établie par l’OUI, l’Union des Chambres des Ingénieurs et Architectes turcs (TMMOB) d’Istanbul  est intervenue trois fois récemment contre la politique de l’ISKI en ce qui concerne la protection des masses d’eau utilisée pour le captage d’eau destinée à la  consommation.

Caroline FABIANSKI – L’eau dans une perpective de développement durable à Istanbul, la prise en charge de la pauvreté

L’ancienne capitale de l’empire Ottoman constitue aujourd’hui une métropole d’environ douze millions d’habitants qui se répartissent sur une mairie métropolitaine, mais aussi de manière plus large sur un département d’Istanbul qui constitue un espace urbain particulièrement dense, dont la population est urbanisée à plus de 95%. Cette population est marquée par une croissance rapide qui pose des problèmes en terme de délimitation des espaces et de coordination des différentes autorités administratives en charge de son développement.
Face à cette importante croissance démographique et aux difficultés rencontrées par les responsables de la politique urbaine, il semble légitime de se questionner sur la mise à disposition et l’allocation des ressources naturelles nécessaires à cette population urbaine. Des problèmes en terme de service public et  de développement des réseaux d’infrastructures urbaines sont apparus progressivement, la question de l’approvisionnement en eau n’ayant pas ét

Dimension of cultural conservation and development in the context of Southeast Anatolia Project region

Bulletin 13: Sami Kamuran, Research Assistant, University of Dicle, Faculty of Engineering and Architecture, 21280- Diyarbakır, Turkey 14th inter-schools conference on development « Global and local development: new agendas, new Partnerships » Edinburgh 24-25 March 1997...