Étiqueté : marges urbaines

La récupération des déchets : comparaison entre Istanbul, Le Caire et Casablanca

Dans l’article suivant, paru dans le dernier numéro de Techniques & Culture, la géographe Bénédicte Florin nous livre une analyse de la place sociale et spatiale des récupérateurs de déchets d’Istanbul (toplayıcılar), du Caire (zabbâlîn)...

Clémence PETIT – Périurbanisation, politiques urbaines et gouvernance. Le cas de Çekmeköy, marge nord-ouest de l’agglomération d’Istanbul

Alors qu’Istanbul constitue indéniablement un symbole et un enjeu considérables – en tant que  vitrine  des choix et des évolutions politiques et économiques du pays  –  pour la population nationale comme pour les pays occidentaux, Stambouliotes, Turcs et étrangers ignorent la véritable nature d’Istanbul :  après plus de cinquante ans  d’une immigration soutenue, Istanbul est désormais une  agglomération  tentaculaire de près de 15 millions d’habitants (OCDE,  2008a)  dont l’extension spatiale dépasse largement les limites du département du même nom, soit plus de 5000 km².
Vingt ans après le spectaculaire changement d’échelle de l’agglomération  –  produit d’une croissance démographique constante et rapide nourrie par une série d’importantes vagues migratoires  –  survenu aux alentours des années 1980, on est surpris de constater que l’extension spatiale  d’Istanbul continue et même s’accélère,  alors que la croissance démographique est pour sa part en nette baisse depuis