Excursion urbaine du 17 mars 2010 : Kurbağalıdere

Compte-rendu de l’excursion urbaine du 17 mars 2010 :

Rédigé par Yoann Morvan

Kurbağalıdere, un cours d’eau

malmené par l’urbanisation

Loin de son image image proprette et balnéaire au niveau de son embouchure transformée en marina, le Kurbağalıdere est, bien malgré lui, un excellent analyseur de l’urbanisation de Kadıköy et plus encore des zones en cours de construction d’Ataşehir. Nous débutons notre excursion en appréhendant d’abord la partie aval, depuis l’embouchure jusqu’aux limites de la commune de Kadıköy avec celle d’Ümraniye.

 

carte1941Kurbagalidere

Carte datant de 1941 : le Kurbağalıdere traverse des territoires encore peu urbanisés.

Kurba_bas

Le devenir marina de l’embouchure du fleuve.

Kurba_1

Quel contraste avec la photo précédente...

Quelques centaines de metres plus en amont, le Kurbağalıdere présente un tout autre visage : le cours d’eau se fait fort malingre et ses abords sont utilisés comme parking pour les bus.

kurbaSalipazari_

Au niveau du Salıpazarı, des eaux usées sont apparemment directement déversées dans le lit canalisé du Kurbağalıdere.

Kurba_3

 

Kurba_sup_6

Le kurbağalıdere jonché de déchets et ses abords aux allures de no man’s land.

Kurbaga_ponts

Le kurbağalıdere surmonté des différentes strates d’infrastructures routières.

Kurba_1er_arret

 

kurba_icon.jpg

Le giganteque projet « Ikon », pour l’instant un trou béant jouxtant le cours d’eau.

 

kurba_supsup_inge.jpg

Habitat auto-construit (« gecekondu ») par des populations tsiganes.

kurbaatasehir.jpg

Au fond, les nouvelles et imposantes constructions d’Ataşehir.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.