Étude de l’habitat à Sulusaray (département de Tokat)

Cette mission a bénéficié de l’appui de l’I.F.E.A. qui a accueilli le groupe à son passage à Istanbul et financé le trajet Istanbul-Sulusaray ainsi que l’hébergement du groupe sur place. Les autorités turques ont non seulement accordé l’indispensable autorisation de recherche sur le terrain, mais également apporté leur soutien actif en la personne du Directeur du Musée de Tokat, Mme Birsel Özcan, du Sous-Préfet de Sulusaray, M. Fatih Damatlar, et surtout du Maire de Sulusaray, M. Şahin Hasgül, qui a assuré les meilleures conditions matérielles de travail au groupe.

L’équipe était composée de trois professeurs (outre Marcel Bazin, Monique de Gandillac, anthropologue, et Bernard Pierrel, architecte) et de treize étudiants (onze architectes dont dix découvraient la Turquie pour la première fois, une ethnologue et un géographe) du côté français, et complétée du côté turc par Nuray Saatçıoğlu, architecte à Istanbul et par le représentant du Ministère de la Culture, M. Mehmet Aykun, historien de l’art au Musée de Tokat, dont tous ont apprécié la disponibilité et la gentillesse.

L’agglomération de Sulusaray (4380 habitants au recensement de 1990), présente un double intérêt : d’une part, la grande richesse des formes traditionnelles d’habitat se prête à un travail approfondi d’analyse de l’architecture vernaculaire de la région pontique intérieure à structure de bois et remplissage de brique crue ; d’autre part, son accession à la dimension et au statut urbains est à la fois source d’observation pour les géographes et ethnologues et occasion de multiples projets d’échelles variées pour les architectes. Un problème d’urbanisme particulier est posé par la cohabitation entre les ruines antiques ensevelies sous le tertre central et l’agglomération contemporaine.

Le travail a été préparé à l’École d’Architecture de Nancy, où les étudiants ont pris connaissance des traits d’ensemble de l’agglomération et réalisé quelques panneaux d’analyse de maisons à partir de photographies rapportées par Marcel Bazin d’un précédent séjour à Sulusaray en été 1990. Une démarche comparative a également été engagée, conduisant à la production de panneaux présentant divers aspects, traditionnels et nouveaux, de l’architecture à ossature bois en Europe occidentale. Un vidéogramme a été tourné sur le village de Grand en Lorraine méridionale, qui inclut, tout comme Sulusaray, d’importantes ruines romaines sur son territoire, et a été ensuite présenté à la population de Sulusaray.

Une fois sur place, l’équipe, divisée en groupes de travail de quatre ou cinq personnes, a entrepris une analyse détaillée de l’agglomération.La partie centrale, sur le tertre archéologique, où l’architecture traditionnelle règne sans partage, a été intégralement cartographiée et “croquée”, donnant lieu à des dizaines de croquis des façades et des cœurs d’îlot. Un certain nombre de maisons ont pu ensuite être sélectionnées comme types et ont fait l’objet d’un relevé complet, de même que la mosquée centrale, qui remonte au XIVe siècle et a été restaurée en 1955. L’examen des parties extérieures de l’agglomération a pu s’appuyer sur le plan d’urbanisme publié en février 1992 par les services d’İller Bankası et mis à la disposition de l’équipe par les services techniques de la Mairie. Ce document, dont une copie a été remise à l’Observatoire Urbain d’Istanbul superpose une représentation très précise de l’existant sur laquelle les constructions ou extensions nouvelles ont pu être reportées, et un schéma très ambitieux pour l’avenir, qui permettra d’élaborer des projets urbains en sachant dans quel cadre ils doivent s’intégrer.

Une fois de retour à Nancy, l’équipe doit poursuivre son travail par la mise au propre des croquis et relevés effectués sur place, par une réflexion sur la typologie des maisons traditionnelles, et par l’élaboration d’un certain nombre de projets d’architecture et d’urbanisme. Le tout devrait aboutir au montage d’une exposition qui serait ensuite présentée en France et en Turquie.



Citer ce billet
Marcel Bazin (1992, 1 juin). Étude de l’habitat à Sulusaray (département de Tokat). Observatoire Urbain d'Istanbul. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/slpr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search