Atelier de travail du Tarih vakfı : comment écrire l’histoire de la ville ?

L’Atelier s’est réuni les 5 et 6 mars derniers à Eminönü, autour de deux questions principales : Quelle conception de l’histoire urbaine adopter pour écrire l’histoire des villes ? Quelles méthodologie de l’histoire appliquer à la ville ?

Les participants venus d’horizons différents (historiens, sociologues, poitologues, économistes, architectes, historiens de l’art), ont mis l’accent sur l’exigence de pluridisciplinarité dans une entreprise d’écriture urbaine. Pour ne pas limiter l’optique à une vision réductrice de l’histoire, on ne peut donner la primauté à une seule discipline. En privilégiant un type d’analyse, on risquerait de déboucher sur une vision statique de la ville (sociologie), ou bien on appréhenderait la ville de manière superficielle en faisant fi de l’espace et de l’environnement (histoire), ou encore on maintiendrait l’approche hors du contexte économique et social (architecture).

Par ailleurs, la question a été posée de savoir dans quelle mesure l’histoire urbaine peut concurrencer l’histoire nationale, et s’il n’y a pas incompatibilité entre ces deux types d’histoire dans le sens où la seconde, globalisante, pourrait évacuer la première, plus spécifique.

En outre, la notion de ville islamique est-elle une notion en soi, ou au contraire n’est-elle qu’une notion idéologique, empreinte de pré-notions, créée par l’orientalisme ? Cette notion peut-elle s’appliquer aux villes de Turquie pour l’étude de l’époque ottomane ou bien est-elle impropre à cette région du monde ?

Par ailleurs, faut-il employer les outils de la méthode descriptive ou ceux de la méthode analytique ? Dans le premier cas, à l’aide de données statistiques, on se trouve face à des études de type empirique ; dans le second cas, en mettant l’accent sur l’approche qualitative c’est-à-dire délivrée des statistiques, on met en évidence une réalité historique mouvante, certes, mais difficilement cernable.



Citer ce billet
Laurence Ammour (1994, 1 janvier). Atelier de travail du Tarih vakfı : comment écrire l’histoire de la ville ? Observatoire Urbain d'Istanbul. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/slqc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search