Octobre-décembre 2006

Environnement

  • 5 octobre 2006 : Les travaux de démontage du navire naufragé et abandonné depuis 7 ans sur la rive de la Marmara à hauteur de Kumkapı sont sur le point d’être achevés. C’est le 23 février 1999 que le navire Selin-S avait fait naufrage lors d’une tempête. Sabah Istanbul, 6/10/2006 p. 12
  • 9 octobre 2006 : À la suite de violentes précipitations, des torrents de boue se déversent sur le village de Mahmut Şevket Paşa, dans l’arrondissement de Beykoz. On estime que les défrichements sauvages et les développements incontrôlés de ce secteur de l’arrondissement ont contribué à la violence des écoulements. Sabah, 11/10/2006 p. 15 Radikal, 11/10/2006 p. 3 Evrensel, 11/10/2006 p. 3
  • 14 octobre 2006 : Les segments côtiers de la mer Noire continuent à servir de terrains de déversement clandestin et de carrière sauvage. Les gravats des chantiers d’Istanbul, en s’accumulant, forment des terrains dorénavant visibles sur les photos satellites. En d’autres lieux, des segments de terre allant jusqu’à plus de 2 km disparaissent à cause des prélèvements clandestins de sable de mer. (Voir lettre précédente, 18 août 2006 en Environnement). Sur la photo, le tracé en rouge représente le littoral en 1996.

electroui-27

  • 18 octobre 2006 : À la suite d’un contrôle qui a duré 6 mois, fermeture de 108 usines à İkitelli Organize Sanayi Bölgesi, accusées de polluer à outrance l’atmosphère (absence de filtres sur les cheminées). 26 autres entreprises se sont vues sévèrement rappelées à l’ordre. Zaman, 16/10/2006 p. 1-3 Yapı.com.tr, 1/11/2006 lien
  • 20 octobre 2006 : Un tremblement de terre, d’une magnitude de 5,2 et dont l’épicentre est à Balıkesir (Manyas), se fait sentir à 21h15 dans toute la région de Marmara et de l’Egée, obligeant les habitants à passer la nuit dehors. En moins de 2 heures, 4 autres tremblements de terre s’ensuivent. Quatre jours plus tard, Gemlik (au fond du Golfe du même nom), entre Yalova et Bursa, sur la mer de Marmara, est secoué par un tremblement de terre d’une magnitude de 5,2. Hürriyet, 21/10/2006 p. 7 Zaman, 25/10/2006 p. 3 Yapi.com.tr, 1/11/2006 lien
  • 20 octobre 2006 : Les habitants de Dilovası, un arrondissement de Gebze, portent plainte auprès du poste de police local pour les nuisances causées par les émanations industrielles alentour, peu après la constitution d’une commission parlementaire chargée de remettre un rapport sur l’état de l’environnement dans ce bassin d’emploi industriel particulièrement exposé. L’assemblée nationale a été alertée à la suite de la publication d’un rapport de la faculté de médecine de l’université de Kocaeli (http://www.dilovasi.org) établissant que 32% des morts ces 10 dernières années à Dilovası (35.000 habitants) étaient des morts par cancers liés à la pollution. En outre, il n’existe encore aucune station d’épuration dans ce foyer largement industrialisé (OSB-Organize Sanayi Bölgesi), rassemblant surtout industries chimiques (peinture) et industries métallurgiques. Referans, 10/10/2006 p. 3 Zaman, 22/10/2006 p. 14 Radikal İki, 26/11/2006 p. 3
  • octobre 2006 : Trois mois après la sortie de la nouvelle loi sur l’Environnement, un premier bilan des amendes données à Istanbul est dressé : leur montant total est de 3 millions YTL. Par exemple, le dépôt sauvage de gravats sur le bord de la route dans une zone de forêt est sanctionné à hauteur de 24 000 YTL. L’affaire des barils de Tuzla semble malgré tout avoir entraîné une prise de conscience de la part des pouvoirs publics. Zaman,29/10/2006 p. 5
  • octobre 2006 : Le vice-président de la Chambre des ingénieurs géologues, Bahattin Demir, s’inquiète du manque de sérieux des études de sous-sol, rendues obligatoires par la loi de 2001 sur le contrôle des constructions (Yapı denetimi hakkında kanun). Si selon Demir toutes les études de sous-sol ne sont pas suspectes, une grande partie manque foncièrement de sérieux. Les sondages profonds nécessaires (15 m au moins) ne sont généralement pas faits. Une étude de sous-sol est facturée entre 500 YTL et 2000 YTL, nombre de bureaux sont tentés de multiplier les actes, au détriment du sérieux de l’étude. Yapı.com.tr,1/11/2006 lien
  • 7 novembre 2006 : Vaste exercice de simulation de tremblement de terre, organisé par le centre départemental de crise de la province d’Istanbul (magnitude 7,2 à 2,2 km au sud de Büyükada, pendant 45 secondes). Kartal, Bayrampaşa, Bağcılar et Eminönü sont sélectionnés pour les exercices de secours. L’İBB, la garnison d’Istanbul et les équipes de défense civile sont mobilisés à l’occasion. La démonstration ayant bénéficié d’une forte couverture médiatique ne semble pas avoir convaincu tous les spécialistes. À cet égard, le ministère de l’Éducation a récemment établi qu’il fallait détruire 32% des écoles existantes situées dans les zones à risque sismique de premier degré, compte tenu de la très médiocre qualité de leur construction. Zaman, 8/11/2006 p. 6 – 13/12/2006 p. 5
  • 9 décembre 2006 : Le maire de Tuzla, Murat Demirci, est fier d’annoncer le développement de l’éclairage public à l’énergie solaire dans son arrondissement. En effet, depuis une loi de 2003, les frais généraux d’éclairage public sont assumés par les municipalités. Beaucoup ne pouvant faire face à ces nouveaux postes de frais, le recours au solaire pourrait être une solution… Zaman, 9/12/2006 p. 12
  • 13 décembre 2006 : Le quotidien Milliyet fait savoir la décision du (2ème) tribunal de Kartal dans l’affaire des barils chimiques enterrés à Tuzla, dans la municipalité de second rang d’Orhanlı. À l’issue de cette deuxième séance, le procès s’est achevé avec une décision en faveur de la firme Unifar Kimya, accusée d’avoir enterré des barils remplis de produits chimiques dans la nature. Le tribunal a justifié sa décision en affirmant que « l’acte en question n’est pas défini comme un crime » par un texte de loi. Milliyet, 13/12/2006 p. 17
  • 20 décembre 2006 : Les associations environnementalistes, les habitants de Büyükçekmece et İSKİ réagissent contre la décision de la municipalité de second rang de Tepecik de laisser s’implanter sur la côte occidentale du lac des tentes pour la vente de bêtes destinées au sacrifice religieux. Aucune infrastructure n’est pourtant prévue à cet effet, ce qui inquiète les responsables d’İSKİ. En effet, les animaux sont égorgés sur place, à 10 mètres du bord du lac qui alimente la métropole en eau. Le maire AKP de Tepecik, Rafet Yıldız, estime avoir pris les mesures nécessaires en versant du gravier. Sur un terrain de 20 hectares, 80 tentes contenant chacune jusqu’à une cinquantaine de bêtes, accueilleront les acheteurs pendant les jours du Kurban Bayramı. Entre 600 et 1000 YTL par tente installée doivent être payés par les éleveurs au belde belediyesi de Tepecik. Sabah Istanbul, 20/12/2006 p. 26

Transports

  • 13 octobre 2006 : Malgré sa privatisation annoncée, l’İETT a fixé un programme d’investissement de 3,45 milliards YTL jusqu’en 2009. Parmi ces investissements figurent la ligne de métro Kadıköy-Kartal coûtant 1,6 milliards YTL; la ligne de métro Otogar-İkitelli coûtant 1 milliard YTL; la ligne de métro Sultançiftliği-Edirnekapı (201 millions YTL) et l’achat pour 235 millions YTL de 70 trams jusqu’en 2008. 122 millions YTL ont été réservés pour l’achat de métrobus chinois, importés par la belle famille du ministre des Finances AKP, Kemal Unakıtan. Sabah, 14/10/2006 p. 34
  • 16 octobre 2006 : Effondrements aux abords d’un chantier d’otopark, construits par l’İBB et la mairie d’arrondissement de Zeytinburnu, dans le quartier de Seyyit Nizam. 9 immeubles menacés de s’effondrer sont d’urgence évacués. Les habitants concernés disent avoir signalé plusieurs fois à la mairie des fissures suspectes, sans que des mesures n’aient été prises. Sabah,17/10/2006 p. 6
  • 12 octobre 2006 : Interrogé sur le retard de la ligne de métro Taksim-Yenikapı, qui initialement devait être ouverte en 2002, le maire Topbaş invoque désormais la muraille génoise comme nouvelle excuse. De nouveaux éléments de cette muraille, détruite en grande partie en 1864, ont été découverts au bord de la Corne d’Or, à hauteur du départ du futur pont du métro. Zaman, 13/10/2006 p. 16
  • 27 novembre 2006 : Mis en cause par le leader du CHP, le maire d’Istanbul tente de répondre et de clarifier sa politique des transports. Loin d’assumer sa responsabilité dans la situation critique du trafic routier, Kadir Topbaş rejette la faute sur les précédents maires métropolitains, notamment le maire social-démocrate Nurettin Sözen (1989-1994). Quoi qu’il en soit, on note une intensification du débat, que la déclaration de Recep Tayyip Erdoğan, relative à la limitation du droit de circuler aux voitures aux seules voitures dotées d’une plaque 34, a encore aggravé. La mairie a même ouvert une boîte à propositions sur son site Internet. De même à l’issue d’un énième sommet (7 et 8 décembre 2006) sur les transports, le maire a envisagé l’idée d’un transfert de compétence pour tout le système de transport ferré au centre. Cette proposition semble en contradiction avec les réformes ‘décentralisatrices’ de ces dernières années. Kadir Topbaş focalise sur un autre type de responsable: les entreprises chargées de l’exécution des chantiers, accusées d’être trop lentes, et parfois même incompétentes. Un système d’amende a été instauré pour les rappeler à leurs engagements. Par ailleurs, les chantiers d’aménagement des carrefours routiers ou autoroutiers et de trèfles se poursuivent à un rythme effréné. L’aménagement de parkings – stimulé par l’irruption de sociétés étrangères dans ce marché en émergence – continue aussi, parfois au détriment de terrains affectés aux espaces verts dans les documents d’urbanisme. Signalons enfin que trois taupes (surnommées Fatih, Yavuz et Atatürk) ont commencé à creuser les tunnels du futur Marmaray, à partir de Kazlıçeşme (Zeytinburnu), pour l’instant sous la péninsule historique. Zaman, 16/11/2006 p. 16 – 28/11/2006 p. 16 – 6/12/2006 p. 14 – 9/12/06 p.16 Evrensel, 6/12/2006 p. 5 Radikal, 28/11/2006 p. 3 – 6/12/2006 p. 6 Cumhuriyet, 7/12/2006 p. 13
  • décembre 2006 : À la suite d’une décision d’UKOME (İstanbul Ulaşım Koordinasyon Merkezi), les sanctions contre les taxis, les dolmuş, les minibus, les tankers, les camions, les camionnettes et les navetteurs (servis) qui ne respectent pas les règlements ont été alourdies. Des amendes plus lourdes et des retraits de licence plus longs seront dorénavant d’application. Cumhuriyet, 17/12/2006 p. 5
  • décembre 2006 : Nous apprenons que les compagnies Reysaş et Güneş Albayrak Turizm seront candidates à l’appel d’offres annoncé par l’İBB pour la concession de la gestion des 500 bus de l’İETT (les bus rouges), qui opèrent à partir du parking d’Ayazağa (futur terminal du métro). La recette journalière de l’İETT s’élève à 350 000 YTL. Cet appel d’offres concerne les lignes d’Eminönü, Taksim, Maslak et Sarıyer, soit 500 bus sur les 2800 que possède au total l’İETT. Milliyet,19/12/2006 p. 8

Urbanisme et construction

  • 6 octobre 2006 : Le directeur de Olivium Outlet Center à Zeytinburnu fait savoir que le nombre de candidats à la location des magasins du centre commercial rénové s’élève à 400. Face à cette demande, il a été décidé qu’un deuxième centre commercial devait être construit, toujours pour la vente de fin de séries dans la confection, à Ümraniye, de l’autre côté du Bosphore. Un investissement de 40 millions USD est ainsi prévu, pour un surface exploitable de 41 000 m2 La fin des travaux pour ce deuxième complexe commercial est prévue pour 2008. Radikal, 7/10/2006 p. 14
  • 11 octobre 2006 : Les équipes de l’İBB détruisent 14 immeubles considérés comme illégaux, dans les jardins du yalı de Amcazade au bord du Bosphore (rive asiatique, au niveau du deuxième pont). Cette opération fait suite à la restauration du yalı sur la demande du président de la délégation d’administration (mütevelli heyet) du yalı, Ahmet Köprülü. Parmi les propriétaires lésés figure notamment la fille d’un ancien ministre des Travaux Publics, Sema Evin, habitant depuis 1954 dans un des immeubles concernés. Il est dit qu’en lieu et place des bâtiments détruits seront construits 4 autres villas, destinées à l’hôtellerie. Milliyet,12/10/2006 p. 4
  • 11 octobre 2006 : Les travaux de restauration de la mosquée de Mihrimah Sultan, à Edirnekapı, Le tremblement de terre de 1999 avait fissuré la mosquée de manière inquiétante, et un glissement de terrain était survenu. À cause des travaux de renforcement des soubassements et de restauration, la mosquée est fermée depuis 7 années. Milliyet,12/10/2006 p. 15
  • 20 octobre 2006 : La compagnie de construction Teknik Yapı s’apprête à entamer le chantier de Dilman Towers, les plus hautes tours de Bağdat Caddesi à Kadıköy. Les 27 étages prévus feront 90 mètres de haut. Une plate-forme d’atterrissage pour hélicoptère est également prévue au sommet d’une des deux tours, prenant leurs noms de la famille Dilman, ancien propriétaire de ce terrain de 12 000 m2. Il y aura au total 104 appartements de 248 m2 (brut), pour un financement à hauteur de 50 millions USD. Referans, 20/10/2006 lien
  • 25 octobre 2006 : L’İBB fait savoir qu’un complexe commercial sous-terrain de 21 000 m2 est prévu sur la place d’Üsküdar, dans le cadre des travaux d’aménagement du centre de transfert du Marmaray, côté asiatique. L’İBB attend la décision du Conseil des monuments et sites. Sabah, 26/10/2006 p. 12
  • 29 octobre 2006 : Kempinski Residences Astorie est sur le point d’être achevé à Şişli. Il s’agit de deux tours résidentielles de 27 étages, dont les appartements de standing ont été vendus à des personnalités connues. Parmi elles, citons Tansu Çiller, Hüsnü Güreli (BJK), Metin Aşık (Fenerbahçe) et Abdullah Kiğılı. Il faut savoir qu’elles sont situées dans une zone où ne sont permis que huit étages. Pour certains, les tours sont les Gökkafes de Şişli. Sabah, 29/10/2006 pp. 1 et 12
  • 5 novembre 2006 : On apprend par le chroniqueur de Milliyet, Melih Aşık, que la compagnie de construction Taşyapı prépare la construction d’un hôtel de 40 étages sur un terrain de 110 hectares à Koşuyolu (Kadıköy). La valeur du terrain, légué il y a 40 ans à Darüşşafaka, une institution œuvrant pour la protection des orphelins, était estimée à 7 millions USD.
    Darüşşafaka n’a jamais pu obtenir l’autorisation d’y construire un hôpital. L’année passée, le terrain a été vendu à Taşyapı, et le permis d’urbanisme tant attendu a été octroyé par l’İBB. Le terrain est aujourd’hui estimé à 70 millions USD. Emrullah Turanlı, patron de Taşyapı, déclare n’avoir aucun lien avec l’AKP. Milliyet, 5/12/2006 p. 13 Hürriyet, 6/12/2006 p. 12
  • 5 décembre 2006 : Les investissements se poursuivent à Pera, comme nous le fais savoir İhsan Kalkavan. Après la restauration du Pera Palas, l’armateur fait savoir que des négociations ont lieu pour la concession du bâtiment abritant le consulat américain, sur la même avenue Meşrutiyet que le Pera Palas. Quatre immeubles ont d’ores et déjà été acquis dans la proximité directe du consulat. « Une fois que tous les investissements seront finalisés, le quartier de Péra va être comme le SoHo de New-York », précise Kalkavan. Le groupe Orijin, contrôlé par Zafer Kurşun et Zafer Yıldırım, a pour sa part racheté l’hôtel Royal à côté du consulat britannique et entamé les travaux de transformation. Un annexe du consulat a même été racheté pour agrandir l’hôtel. La fin des travaux est prévu pour mars 2008. Enfin, précisons aussi que la Fondation Kıraç a trouvé un accord avec les autorités publiques pour la vente de l’ancien TÜYAP, où sied actuellement l’IMP, et le bâtiment tricolore de TRT. Le plan d’investissement pour le projet de transformation de cet espace en pôle culturel est à hauteur de 160 millions USD. Selon le maire de Beyoğlu, Ahmet Misbah Demircan, la transformation de Tarlabaşı est la prochaine étape de cette transition. Il estime que le boulevard sera en concurrence avec l’İstiklal, une fois que la charge du trafic routier sera réduit et les investissements annoncés réalisés. Voir tableau ci-dessous.
Loyer annuel des surfaces commerciales (100 m2) En 2005 En 2006
Sur İstiklal, de la place Taksim à Galatasaray
Loyer 15 000 – 20 000 USD 20 000 – 25 000 USD
Vente 1,5 – 2 millions USD 3 – 4 millions USD
De Galatasaray à Tünel
Loyer 12 000 – 15 000 USD 15 000 – 20 000 USD
Vente 1,25 – 1,8 millions USD 2 – 3 millions USD
Autour de Tünel
Loyer 7000 – 10000 USD 7000 – 10.000 USD
Vente 1 – 1,5 millions USD 1 – 1,5 millions USD

Source: l’agence immobilière TURYAP Referans, 21/10/2006 : lien

  • 9 novembre 2006 : Appel d’offres lancé par la Direction nationale des biens immobiliers (Milli Emlak Daire Başkanlığı) pour le projet de construction du port de plaisance de Zeytinburnu (Kazlıçeşme). Aux 144 264 m2 existant déjà sur pilotis, s’ajouteront 325 736 m2 à construire sur mer, pour une surface totale (en partie sur mer) de plus d’1 million m2. On apprendra plus tard que l’appel d’offres sera remporté par Sami Ofer, l’homme d’affaire israélien qui s’est fait connaître dans l’affaire Galataport, finalement annulé par le conseil d’État (Danıştay) (voir chronologies et dossier thématique des lettres précédentes).Referans, 31/10/2006 : lien Cumhuriyet, 15/12/2006 p. 15
  • 7 décembre 2006 : Le centre commercial Kanyon reçoit le premier prix d’Architectural Review 2006. Dans le jury figurent des noms comme Paul Finch, éditeur de la revue, Jack Pringle, président de l’Institut Royal d’Architecture anglais, ou encore Ken Yeang, l’architecte malais qui a imaginé un projet pour Küçükçekmece l’année passée, sur la demande de l’İBB. Cumhuriyet, 8/12/2006 p. 12

Questions foncières et immobilières

  • 16 octobre 2006 : TOKI a vendu 485 logements sur les 1850 qu’il a terminé de construire à Istanbul, Ankara et Adapazarı ce premier jour de vente. 241 sur 792 à Turkuaz Vadisi-Ankara (entre 83 000 et 235 000 YTL), 223 sur 771 à Halkalı-Küçükçekmece (entre 100 000 et 330 000 YTL) et 21 sur 287 à Adapazarı (entre 74 000 et 186 000 YTL) ont trouvé acquéreur dès l’ouverture des ventes. Une réduction de 25% est octroyée à ceux qui payent en une fois. L’achat par crédit se fait auprès de la banque publique Ziraat Bankası, qui applique un taux d’intérêt de 1,55% mensuel aux logements achetés à TOKI, au lieu de 1,75% (taux du marché). Les ventes se poursuivent jusqu’au 22 décembre. Finalement, le TOKI a annulé toutes les conditions pour l’achat des logements qu’il construit. Auparavant, il était exigé que les acheteurs ne soient pas propriétaires ou n’aient pas bénéficié d’un crédit TOKI. Ces conditions ont été levées lorsqu’une pression inflationniste a provoqué l’augmentation des prix du béton et de l’acier. Referans,20/10/2006 lien
  • 14 décembre 2006 : À 14 h, le service des appels d’offres de la Direction nationale des biens immobiliers (İstanbul Defterdarlığı Avrupa Yakası Milli Emlak Daire Başkanlığı İhale Servisi) accepte les offres concernant la marina de Zeytinburnu, avec une surface supplémentaire de 1,5 million m2, intégralement en remblai sur la mer (le projet de Haydarpaşa ne concerne que 1,1 million m2 à Kadıköy). Sami Ofer, El Maktum ou encore Donald Trump devraient faire des propositions pour l’acquisition de ce terrain, sur lequel sont prévus 3 gratte- ciel (bureaux, hôtel et centre commercial) et une marina. Une première proposition d’acquisition doit être faite pour un minimum de 5,4 millions USD; ensuite commencera la surenchère. À proximité se trouve une ancienne fabrique ayant appartenu à Sümerbank, jusqu’à sa privatisation en 2004. Le terrain de 870 hectares, situé à Bakırköy à été vendu en 2004 pour le prix de 44 millions USD à un certain Doğa Madencilik, contrôlé par Kemal Ayvacı et Nevzat İnan, connus pour être des proches de l’AKP. Le prix du terrain acheté à 500 USD/m2 est estimé aujourd’hui à 2500-4000 USD/m2. Cumhuriyet, 15/12/2006 p. 13
  • 16 décembre 2006 : Après l’acquisition d’un terrain d’1 million m2 (jouxtant celui de Galatasaray) à Riva, l’administrateur d’Ottoman Fund, Ertan Sevinç, fait savoir son intention d’y construire une cité de standing d’un millier de villas. Ottoman Fund est un portefeuille opérant dans le secteur de l’immobilier, et géré par DCM (Development Capital Management). Les acquisitions s’élèvent aujourd’hui à 170 millions USD, pour un projet d’investissement total de 600 millions USD. Milliyet, 21/12/2006 p. 1
  • 11 novembre 2006 : Par une directive municipale, la mairie d’Üsküdar durcit le ton sur l’interdiction de la consommation d’alcool dans les espaces publics, malgré l’avis contraire du Conseil d’État (danıştay) en avril 2006 sur la légalité de cette interdiction (voir Electroui 25 en Vie politique). Elle fait savoir que, dorénavant, les noms des personnes qui se verront sanctionner d’une amende par les « équipes anti-alcool » (alkol timi) figureront sur le site web de la mairie. 220 personnes, pour la plupart dans le courant des mois d’été, ont reçu une amende de 132 YTL, selon le paragraphe « i » du décret d’application de la police municipale (zabıta yönetmeliği) qui interdit « de s’allonger, de manger et de consommer de l’alcool sur les bancs des parcs ». Ce décret renvoie à la loi 1608 de 1930 reconnaissant le droit aux municipalités de verbaliser en cas d’infraction, sans toutefois interdire la consommation d’alcool. Des juristes dénoncent cette pratique municipale, soulignant qu’un décret d’application municipal ne peut pas créer de nouveaux types d’interdictions. Il faut rappeler qu’il s’agit là d’un legs des « Rues rouges » du gouvernement AKP, qui a tenté vainement de décréter la même interdiction à l’échelle nationale au printemps 2006. Le conservatisme moral de la mairie d’Üsküdar trouve une nouvelle occasion de s’exprimer, malgré un avis défavorable de Kadir Topbaş sur cette interdiction. Mais cette opposition du maire de l’İBB est restée très passive face à la détermination de la mairie d’arrondissement. De la même manière, Topbaş a exprimé son mécontentement suite à la création d’un parc réservé aux femmes dans l’arrondissement de Bağcılar. Cette fois-ci c’est à Feyzullah Kıyıklık, maire de l’arrondissement de Bağcılar, qu’il s’est confronté. Sabah, 29/10/2006 p. 7 Milliyet, 14/11/2006 pp. 1 et 17
  • 7 décembre 2006 : Les brigades contre-terroristes de la police (Terörle Mücadele Şubesi) sont intervenues à Okmeydanı, Gülsuyu et Mustafa Kemal, (18 adresses au total), à la recherche de membres de la Fédération des droits fondamentaux (Temel Haklar Federasyonu), considérée comme proche du groupe terroriste DHKP-C. Dans les opérations ciblant les bureaux de la fédération, mais aussi Ozan Yayıncılık, Yürüyüş Dergisi, TAYAD et le centre culturel de Karanfil, 16 personnes ont été arrêtées. Les jeunes du quartier ont réagi en barricadant les rues avec trois voitures incendiées et en lançant des cocktails Molotov sur les forces de police. Radikal,8/12/2006 p. 6
  • 13 décembre 2006 : Une piste atterrissage de l’aéroport Atatürk devient la scène de sacrifice d’un chameau, sur la demande du personnel de Turkish Airlines. À l’occasion du renvoi du dernier avion RJ-100, loué à une compagnie anglaise, 735 kilos de viande sont dépecés pour le personnel du service d’entretien des avions de THY (Teknik AŞ), et distribués à l’intérieur de l’aéroport, sous la direction de Şükrü Can. THY aurait même payé 5100 YTL, avec l’accord du directeur général de THY, Temel Kotil. Les fronts laïcs s’insurgent contre les pratiques religieuses, et voient ce type d’événements comme un indice de la politique d’« islamisation » des institutions publiques comme la compagnie nationale d’aviation (THY) et la chaîne publique TRT, par le gouvernement AKP. Şükrü Can a été relevé de ses fonctions. Il exercerait ses fonctions à Londres. Cumhuriyet, 14/12/2006 p. 6
  • 12 octobre 2006 : Le CEO de TAV fait savoir que son entreprise fera une proposition pour la privatisation du deuxième aéroport d’Istanbul, Sabiha Gökçen. TAV s’intéresse également aux aéroports de la Mecque, au Queen Aliyah en Jordanie et à celui de Tunis. L’administrateur de TAV fait savoir qu’il y a 2000 aéroports dans le monde, dont 90 seulement ont été privatisés. Pour l’instant les aéroports privés en Turquie sont au nombre de 6. Le gouvernement AKP a annoncé la privatisation de l’İETT et d’IGDAŞ également. Sabah, 13/10/2006 p. 12
  • 19 octobre 2006 : Signature d’un accord entre Dati et Starwood pour l’exploitation des hôtels Holiday Inn et Crowne Plaza à Ataköy, sous le label Sheraton. Les travaux qui coûteront 25 millions USD au total pour la rénovation des futurs Sheraton Istanbul Ataköy et Four Points by Sheraton commenceront à la fin de l’année 2006 pour une durée estimée à 9 mois. Referans, 20/9/2006 lien
  • 19 octobre 2006 : Donald Trump a signé un accord avec Engin Yeşil, patron de Yeşil İnşaat, selon lequel seul ce dernier pourra représenter le géant immobilier Donald Trump en Turquie. Un Trump Plaza est d’ores et déjà prévu pour Istanbul dans le cadre de ce partenariat. Hürriyet,21/10/2006 p. 13
  • 30 octobre 2006 : À l’occasion de la 37ème assemblée générale du WTCA, (World Trade Centre Association, présent dans 85 pays) qui a eu lieu à Istanbul, le maire Kadir Topbaş fait savoir que l’İBB va créer un millier de bureaux supplémentaires à proximité de la « vallée des congrès » à Maçka (Kongre vadisi) pour 2009, pour le congrès du FMI et de la Banque Mondiale. Pour sa part, le président de l’ITO, Murat Yalçıntas, a rappelé que le WTC de Yeşilköy, s’étend sur 5000 m2 répartis en 10 salles d’exposition. Au mois d’avril 2007 est prévue par ailleurs, dans le même complexe près de l’aéroport, l’inauguration d’une salle de congrès de 3000 personnes et des hôtels de 4 et 5 étoiles tout autour. Site officiel de l’İBB lien
  • 11 novembre 2006 : Un certain St-Martins Şişli Gayri Menkul Yatırımcılığı AŞ achète la part de 50% de l’İBB dans le complexe commercial de Cevahir pour 417 millions USD. Cette entreprise était la seule à faire une proposition à cet appel d’offres attendu depuis 2005. Pour rappel, des professionnels de l’immobilier avaient estimé la valeur de l’ensemble du complexe à 550 millions USD, tandis que l’İBB et le groupe Cevahir attendaient 750 millions USD fin 2005 (Voir Electrouis 22 et 23). Hürriyet,14/11/2006 lien
  • 22 novembre 2006 : Le CEO de la holding Zorlu annonce le transfert du siège social de son groupe d’Izmir à Istanbul, suite à une décision de son conseil d’administration. Kemal Zorlu estime que le développement du groupe l’a obligé à prendre cette décision, mal perçue par les milieux économiques d’Izmir. Referans, 23/11/2006 p. 4
  • 14 décembre 2006 : Selon les données de l’institut des statistiques (TÜİK), Istanbul se classe vingtième dans le tableau national, avec 11,5 % de chômage. Ne sont pas repris dans ces chiffres les travailleurs saisonniers (de plus de 15 ans). Le taux de chômage s’élèverait alors à plus de 18%, selon les estimations.
Taux de chômage en 2005
Département % Département %
1. Malatya, Elazığ, Bingöl, Tunceli 27,4 17. Konya, Kahraman 12,8
2. Adana, Mersin 21,6 18. Trabzon, Ordu, Giresun, Rize, Artvin, Gümüşhane 12,2
3. Hatay, Kahramanmaraş, Osmaniye 21,1 19. Samsun, Tokat, Çorum, Amasya 12,2
4. Kırıkkale, Aksaray, Niğde, Nevşehir, Kırşehir 17,1 20. Istanbul 11,5
5. Kayseri, Sivas, Yozgat 16,3% 22. Erzurum, Erzincan, Bayburt 11,3
6. Van, Muş, Bitlis, Hakkâri 15,3 23. Balıkesir, Çanakkale 11,1
7. Izmir 15,2 24. Aydın, Denizli, Muğla 10,7
9. Ankara 15,1 25. Bursa, Eskişehir, Bilecik 10,4
11. Gaziantep, Adıyaman, Kilis 15 26. Zonguldak, Karabük, Bartın 10,4
12. Diyarbakır, Şanlıurfa 14,6 27. Tekirdağ, Edirne, 20. Kırklareli 10,3
13. Mardin, Batman, Şırnak, Siirt 14,5 28. Antalya, Isparta, Burdur 8,2
14. Kastamonu, Çankırı, Sinop 14,4 29. Ağrı, Kars, Iğdır, Ardahan 7,9
15. Kocaeli, Sakarya, Düzce, Bolu, Sakarya 13,6 Turquie 13,6
16. Manisa, Afyon, Kütahya, Uşak 12,8 Source : TÜİK

Cumhuriyet, 14/12/2006 p. 7

  • 16 décembre 2006 : Le quotidien Radikal dresse un tableau optimiste du secteur hôtelier de luxe à Istanbul. Les hôtels 4 et 5 étoiles ont atteint un taux de remplissage de 70% (en moyenne sur toute l’année), malgré une augmentation des prix des nuitées qui a atteint 30%. Un indice clé de la croissance du marché est une politique des prix qui n’est plus dictée par les tours- opérateurs comme ce fut le cas pendant des années. En effet, aujourd’hui, ce sont les administrateurs des établissements hôteliers qui fixent le prix des nuitées. Le taux de remplissage a tendance à augmenter sur toute l’année. Cette année, la période habituellement creuse du mois de novembre a été marquée par la visite du pape Benoît XVI, attirant des milliers de touristes dans la métropole. Certains professionnels du secteur craignent toutefois de voir Istanbul subir le même sort qu’Antalya. Parmi eux, Serhan Süzer, du Ritz Carlton, estime que le nombre d’hôtels de luxe à construire pour suivre l’évolution du marché ne doit pas dépasser la dizaine, au risque de voir un déséquilibre entre l’offre et la demande, comme à Or, si l’on compte les chantiers en cours, en 2007 et 2008, une trentaine d’hôtels de luxe seront achevés, mettant en service 20.000 lits supplémentaires. Radikal,17/12/2006 p. 14
  • 16 décembre 2006 : L’ITO a fixé le budget et le programme de l’année 2007. Le budget de la Chambre de commerce d’Istanbul s’élève à 98 695 001 YTL. La politique de l’ITO mettra l’accent cette année sur les risques urbains dans la métropole. Des études seront menées sur le thème de la sécurité, afin de faire des propositions aux responsables politiques. Brièvement, un texte de loi devrait être élaboré, visant à optimiser la coordination entre les forces de police, les juristes et les psychologues ; il sera demandé que l’usage du système de surveillance vidéo MOBESE soit augmenté et des postes de police mobile créés. Sabah,21/12/2006 p. 12
  • 17 décembre 2006 : Les entreprises basées dans la zone industrielle de Gebze (Gebze Organize Sanayi Bölgesi-GOSB) sont tenues de réduire leur production de moitié, n’étant plus fournies en eau depuis 5 jours. Le barrage de Yuvacık à Kocaeli, alimentant la région en eau, est asséché, pour des raisons qui diffèrent selon qu’il s’agit de la version du gouvernement AKP ou de l’opposition CHP. Le premier explique le manque d’eau par des pratiques frauduleuses lors de la construction du barrage, à l’époque où la mairie métropolitaine de Kocaeli était CHP ; tandis que l’opposition CHP à Ankara, dénonce une gestion irresponsable de la mairie AKP actuelle. Les hôpitaux de la région sont quant à eux fournis en eau par des tankers qui remplissent régulièrement les citernes. C’est la première fois que le GOSB (représentant 3% de l’exportation nationale) est privé d’eau 5 jours consécutivement depuis 17 ans. Le PDG de Thames Water en Turquie, Evren Köprülü, chargé de la gestion de l’eau du barrage affirme qu’ils sont prêts à remettre la gestion du barrage, à la condition qu’ils récupèrent du gouvernement les 180 millions USD d’investissement. Radikal, 5/12/2006 p. 10 – 17/12/2006 p. 15 Referans, 2-3/12/2006 p. 3 – 21/12/2006 p. 10
  • 20 décembre 2006 : Les employés de la fabrique de boissons alcoolisées (ex-Tekel) Mey AŞ manifestent contre la vente de ladite fabrique, à peine privatisée, au groupe américain American Texas Pacific. Notons que le groupe Mey, qui avait acheté cette usine de Tekel pour 292 millions USD, l’a revendue après quelques années seulement pour la somme de 900 millions USD. Site Bilgi Beykoz
  • 22 décembre 2006 : Ouverture de Tunalar Town, le plus grand magasin Arçelik de Turquie à Pendik, sur un terrain de 10 000 m2 Referans, 23-24/12/2006 p. 2
  • 23 décembre 2006 : Le Premier ministre inaugure officiellement « la ville des orfèvres » Kuyumcukent à Yenibosna-Bahçelievler, dont la réalisation aurait coûté 200 millions USD. Il s’agit d’un complexe destiné à accueillir les orfèvres de la péninsule historique ; mais aussi à offrir des points de vente. Aménagé sur 330 000 m2, il est prévu d’y construire un hôtel 5 étoiles de 800 lits. Fin 2006, le taux de remplissage du complexe (2191 locaux au total) atteignait seulement 30%. Lors du discours d’inauguration, le Premier ministre réitère la menace de couper l’eau et l’électricité à ceux qui ne déménageront pas à Kuyumcukent. Referans, 20/12/2006 p. 2 – 24/12/2006 p. 11 Milliyet, 22/12/2006 p. 8
  • 23 décembre 2006 : Annonce du début de la rénovation des intérieurs du palais de Çırağan Kempinski, ouvert en 1991. Selon l’architecte d’intérieur et la spécialiste de l’histoire de l’art ottoman recrutées pour le projet, l’idée est d’être plus fidèle au style des origines du palais, et au « parfum turc » (selon l’expression de Zaman), qui remonte au début 19ème. Zaman, 12/12/2006 p. 11 Radikal, 12/12/2006 p. 13 Milliyet, 24/12/2006 p. 9
  • 19 octobre 2006 : Parmi les 32 municipalités d’arrondissement d’Istanbul, 8 administrations municipales, toutes AKP, ont décidé de fermer leurs cantines durant le mois de Ramadan. Les çaycı sont également mis en congé. À l’échelle de la Turquie, 28 administrations municipales d’arrondissement, et 39 administrations spéciales de la province ont adopté la même décision, sans concertation. Milliyet, 21/10/2006 p. 16
  • 29 octobre 2006 : Le quotidien Radikal consacre une page sur le « Centre Social de Tarlabaşı » (Tarlabaşı Toplama Merkezi), où les enfants Roms, kurdes, araméens et africains participent à des programmes de loisir et de formation. La coordinatrice de projet est Neşe Erdilek, du Centre d’études des migrations de l’université de Elle décrit en quelques mots la situation dans les rues de Tarlabaşı: « Les Roms accusent les Kurdes, et les Kurdes accusent les Africains. Les Roms défendent la ‘turcité’ du quartier, tandis que les Kurdes imposent leurs cultures à Tarlabaşı. Peu importe la manière dont on veut regarder les choses, le vrai problème est la pauvreté. »Radikal,29/10/2006 p. 4
  • 30 octobre 2006 : Le premier hôpital de neuropsychiatrie de Turquie, ouvert il y a 3 mois à Ümraniye (12 millions USD), accueille des patients, en provenance du Moyen-Orient et d’Europe. Le directeur fait savoir que son hôpital, qui a atteint 60% de sa capacité, contribuera également au développement du tourisme de santé. Les patients, pour la plupart de jeunes toxicomanes, sont essentiellement issus d’Allemagne et des Pays-Bas. La prochaine étape, prévue pour après 2009, est la création d’un centre de réhabilitation à Şile pour les patients souffrant de maladies chroniques. Referans,30/10/2006 lien
  • 14 novembre 2006 : Le quotidien Millliyet fait un premier bilan de la campagne anti-cigarette menée depuis février 2005 par la municipalité d’arrondissement de Şişli dans les lieux publics fermés. Le slogan de la campagne des ‘tables sans fumées’ dans les restaurants et cafés de Şişli est « L’atmosphère de la Turquie commence à changer à Şişli » (Türkiye havası Şişli’den değişmeye başlıyor). Les gérants des établissements concernés sont globalement satisfaits de cette nouvelle réglementation, mais craignent qu’une interdiction pure et simple du tabac dans les espaces fermés (kapalı mekân) ait un impact néfaste sur leur chiffre d’affaires. Très souvent, les tables non-fumeurs sont désertées, selon les mêmes gérants. Milliyet, 14/11/2006 p. 30
  • 9 décembre 2006 : L’İBB a signé un contrat de 898 350 YTL avec la firme Bio-Sav, pour la stérilisation de 5500 chiens errants. Des associations luttant pour la protection des animaux ont saisi le tribunal pour arrêter les opérations, qui auraient maltraité ou tué 3500 chiens. Un vétérinaire de l’İBB ayant témoigné en faveur des associations protectrices des animaux a été démis de ses fonctions par les autorités municipales. Milliyet, 10/12/2006 p. 18
  • 16 décembre 2006 : La police procède à l’arrestation de 7 personnes, suite aux déclarations d’un membre de la communauté religieuse de la mosquée d’İsmailağa, dans le quartier de Çarşamba à Le 3 septembre au matin, l’imam retraité, Bayram Ali Öztürk, avait été poignardé par un jeune de la communauté. Ce dernier serait alors mort en se « cognant la tête » dans la mêlée, selon les dépositions des témoins. La police est toujours à la recherche de personnes impliquées dans le lynchage de l’assassin (voir Electroui 26). Milliyet,19/12/2006 pp. 1 et 15

Risques urbains

  • 6 octobre 2006 : Un incendie survient à Çayırova (Gebze), dans le dépôt des magasins IKEA. Les dégâts sont estimés à plus de 10 millions YTL. Radikal, 7/10/2006 p. 14
  • 11 octobre 2006 : La « Direction départementale de l’Industrie et du commerce » scelle 50 stations de gaz LPG sans licence. Radikal, 12/10/2006 p. 5
  • 25 octobre 2006 : Une voiture engagée à contre-sens fait une collision frontale avec un bus de l’İETT, à Halkalı. Le conducteur de 17 ans, sans permis, et les 3 passagers de même âge, sont morts sur le coup. Les panneaux de signalisation du sens interdit avaient été retirés le temps des travaux d’aménagements du carrefour. Sabah, 26/10/2006 p. 3
  • 25 octobre 2006 : Le procureur de la République demande une enquête sur un phénomène devenu trop fréquent dans certains quartiers touristiques d’Istanbul comme Aksaray et Taksim. Certains bars, restaurants et clubs de nuit font payer 1250 YTL (675 €!) une boisson, sous prétexte que le client a demandé la compagnie des consommatrices. Bien souvent, les clients étrangers sont chassés de l’établissement, une fois leurs poches vidées. Les témoignages d’un ancien commis ont permis de faire éclater l’affaire. Sabah, 26/10/2006 p. 7
  • 28 octobre 2006 : Saisie dans le port de Pendik de 208 kilos d’héroïne à l’intérieur d’un poids lourd. Le véhicule avait pour destination la France via l’Italie. À Kadıköy, arrestation par la brigade des stupéfiants d’une bande de cinq personnes en flagrant délit. Ils avaient sur eux deux armes, 475 gr de stupéfiants, 68 pilules d’ecstasy, près de 10 000YTL et une BMW. Signalons qu’en 6 mois, au cours de 6017 opérations, 12 727 personnes ont été arrêtées et 6 tonnes d’héroïne saisies, 11 millions de pilules de captagon et d’ecstasy, et 7 tonnes d’esrar (marijuana). L’attention des forces de sécurité se porte tout spécialement sur les abords des établissements scolaires, présentés comme particulièrement convoités par les vendeurs de stupéfiants. L’administration spéciale d’Istanbul a d’ailleurs distribué 60 000 fascicules destinées à sensibiliser les populations des lycées et des universités contre ces risques. Zaman, 16/10/2006 p. 15 – 29/10/2006 p. 3 – 12/11/2006 p. 15 Cumhuriyet, 22/10/2006 p. 5 – 31/10/2006 p. 3
  • 4 novembre 2006 : La gendarmerie a arrêté 52 personnes dans une villa d’Acarkent, une cité privée « de luxe » qui fait par ailleurs beaucoup parler d’elle. Déguisées en médecin, les équipes de la gendarmerie se sont introduites dans une villa de 4 étages surveillée par 10 caméras de sécurité, pour arrêter 52 personnes, et mettre la main sur 13 tables de jeu. Ils ont également trouvé de l’héroïne et de la cocaïne dans cette salle de jeu clandestine, où travaillaient 14 serveurs, 8 croupiers, 2 chefs de cuisine, 1 caissier, 6 surveillants et trois gérants. Zaman, 5/11/2006 p. 16
  • 11 novembre 2006 : Arrestation d’un gang (çete) de sept personnes suspectées de rançonner des propriétaires de chantiers navals dans les arrondissements de Tuzla et Pendik. Zaman, 12/11/2006 p. 15
  • 17 novembre 2006 : Démantèlement d’un réseau de crime organisé de 17 personnes, dont plusieurs fonctionnaires et un commissaire-principal. À cette occasion, trois armes à longue portée, 5 bombes et 35 pistolets sont saisis. Toplumsal Demokrasi, 18/11/2006 p. 6
  • 16 novembre 2006 : À la suite d’opérations coordonnées en plusieurs points d’Istanbul, neutralisation du gang responsable du cambriolage des commerçants de Laleli le 17 novembre 2006. On trouve dans ce gang un ancien policier et un sous-officier à la retraite. Ce gang avait réussi à intercepter une partie des paiements en provenance d’Ukraine destinés à ces commerçants, soit 575 000 USD et 4000 €. Milliyet,20/11/2006 p. 4
  • 17 novembre 2006 : 4 personnes périssent dans l’incendie d’un immeuble de trois étages à la suite d’un court-circuit électrique à Milliyet, 21/11/2006 p. 5
  • 18 novembre 2006 : Ouverture à Kemerburgaz (périphérie nord-ouest d’Istanbul), du premier centre pour enfants (7-15 ans) incités à la délinquance. Situé sur un terrain de 2 hectares, le centre comprend 3 blocs, des équipements sociaux et un poste de police. Il est surveillé 24/24h par des caméras. Radikal,21/11/2006 p. 8
  • 23 novembre 2006 : Arrestation de l’assassin d’un des rois de l’immobilier d’Istanbul, Selçuk Köseoğlu. Milliyet, 25/11/2006 p. 5
  • 7 décembre 2006 : 2 personnes meurent asphyxiées par leur poêle à charbon à Bahçelievler. Türkiye, 8/12/2006 p. 18
  • 9 décembre 2006 : Nouvelle opération d’envergure de la brigade des stupéfiants dans le quartier de Sarıgöl, à Gaziosmanpaşa. Arrestation de plusieurs personnes et saisies de 1280 gr de haschisch (esrar), de 400 pilules d’ecstasy et de 57 grammes d’héroïne. Zaman, 10/12/2006 p. 7
  • 13 décembre 2006 : Les brigades informatiques de la police d’Istanbul arrêtent 7 personnes, accusées d’avoir créé des sites pédophiles. Basés essentiellement dans des villas de luxe de citées privées, les administrateurs de ces sites sont traqués par la police, depuis l’histoire bouleversante d’un viol sur mineur. Le Premier ministre Erdoğan menace de sanctions sévères les gérants des cyber-cafés irresponsables, où la visite de sites illégaux serait monnaie courante. Hürriyet, 14/12/2006 lien
  • 17 décembre 2006 : Après l’incident du sondage du 9 août dernier, où un trépan avait percé le plafond du tunnel de la voie de métro de la ligne Taksim – Levent, les habitants de Büyükdere à Levent ont été surpris cette fois par une violente explosion sonore sur le chantier de prolongement du métro. Un bulldozer perce l’acier de 20 cm des tuyaux de gaz naturel sous pression. Les équipes d’IGDAŞ interviennent en moins de 10 minutes, limitant les dégâts aux seuls bris de glaces causés par les projectiles de l’explosion. IGDAŞ fait savoir que l’entreprise, malgré l’interdiction de creuser en l’absence des agents d’IGDAŞ, a voulu accélérer l’avancement des travaux. Milliyet, 18/12/2006 p. 1 et 5
  • 19 décembre 2006 : Durant la même nuit, trois chauffeurs de taxi dans l’exercice de leur fonction sont agressés au couteau et dépouillés. L’un d’entre eux décède. Leurs collègues manifestent une fois de plus en réaction aux risques qui les menacent. Milliyet, 20/12/2006 p. 4
  • 29 décembre 2006 : Sous l’intitulé « İstanbul’dan kartpostallar », la publication trimestrielle İstanbul de Tarih Vakfı donne quelques chiffres sur la métropole. Bien que les chiffres de 2006 ne concernent que les 9 premiers mois de l’année, certains résultats sont au-dessus des 12 mois de l’année 2005.
2005 (12 mois) 2006 (9 premiers mois)
Kidnapping 86 66
Crimes contre les biens 289765 354269
Vols et cambriolages:
de maisons 53932 67079
de lieux d’affaires (Bureaux et commerces) 43733 42331
de bâtiments publics 3579 3199
de banques 158 170
dans les voitures 39705 53020
Vols de voitures 32051 23537
Vol à la tire (kapkaç) 7168 9668
Pickpocket 18556 21402
Vols de bétails (bovins, ovins) 886 754
Autres 35060 48654

Istanbul, Janvier 2007, pp. 80-87

 

Éducation, culture et médias

  • 13 octobre 2006 : La 10eme Biennale d’Istanbul aura lieu entre le 8 septembre et le 4 novembre 2007, sous la direction de Hou Hanru, de l’Institut d’Art de San Francisco. http://ww.iksv.org Hürriyet, 13/10/2006 p. 30
  • 20 octobre 2006 : La première statue d’Atatürk en Turquie, située à Sarayburnu, a été remis en état par ISTON AŞ et l’université de Mimar Sinan. Les sculpteurs ont constaté que la statue a été repeinte à plusieurs reprises avec de la peinture à l’huile. Le décapage a permis de remettre à la lumière du jour des détails physiologiques qui avaient disparu sous les épaisses couches de peinture. Hürriyet, 21/10/2006 p. 5
  • 9 novembre 2006 : Lors de la cérémonie d’ouverture du colloque sur la « Vie culturelle à Istanbul », où 34 personnalités sont intervenues sur des thèmes comme la culture urbaine, la musique, les médias, l’immigration, la gastronomie, les finances, le président du CA de l’IKSV, Şakir Eczacıbaşı, a attiré l’attention sur le nombre toujours croissant des événements culturels (concerts, festival, galeries d’art, etc) à Istanbul. Il a également rappelé que l’écart entre les classes se creuse, dans une métropole qui représente 23% du PIB et 42% du total national des revenus fiscaux. Kadir Topbaş, pour sa part, a rendu public son intention de prévoir un budget de 12 milliards USD pour résoudre la question des transports jusqu’en 2011. Referans, 10/11/2006 p. 2
  • 1er décembre 2006 : Lancement du projet istanbul.com par Köksal Abdurrahmanoğlu et son équipe. Le site rend accessible des informations clé sur la ville. Le premier numéro du magazine In Istanbul est déjà paru. Et d’ores et déjà, la création d’un agenda culturel est annoncée. http://www.istanbul.com
  • 7 décembre 2006 : Ouverture de l’exposition « Cengiz Khan et ses héritiers » (Cengiz Han ve Mirasçıları), à Sakıp Sabancı Müzesi (SSM). 600 pièces venant des grands musées mongols, européens et asiatiques, ainsi que de collections privées en Turquie ont été réunies à l’occasion du 800ème anniversaire de la fondation de l’Empire Mongol. Des conférences, des ateliers et des programmes éducatifs pour enfants seront également organisés tout au long de l’expo, qui se tiendra jusqu’au 8 avril 2007. Info: 0212 / 277 22 00 Radikal, 7/12/2006 p. 21
  • 13 décembre 2006 : À l’occasion du 150ème anniversaire de la Guerre de Crimée, le musée de Sadberk Hanım (Sarıyer) accueille une exposition jusqu’au 25 février 2007. Peintures, bibelots, les lettres de Florence Nightingale, les médailles de guerre et les documents de propagande seront exposés jusqu’au 25 février 2007 (Info: 0212 / 242 38 13). À voir aussi, le musée de Florence Nightingale à l’intérieur de la caserne de Selimiye à Kadıköy, accessible à tout le monde. Milliyet, 14/12/2006 p. 22
  • 17 décembre 2006 : Cérémonie d’enterrement du célèbre producteur de musique Ahmet Ertegün (Atlantic Records), décédé suite à une mauvaise chute sur les lieux d’un concert le 14 décembre. Il est enterré dans le mausolée familial à Üsküdar, après une cérémonie à la mosquée de la faculté de théologie d’Altunizade. Milliyet, 18/12/2006 p. 19
  • 17 décembre 2006 : Les éditions İletişim réunissent une centaine d’écrivains, de journalistes et d’artistes, à l’occasion d’un événement organisé pour célébrer le prix Nobel d’Orhan Pamuk. Ce dernier a profité de l’occasion pour rencontrer en personne Orhan Gencebay, dont les œuvres musicales et cinématographiques sont évoquées dans le « Musée de l’innocence » (Masumiyet Müzesi), le dernier roman de Pamuk, en phase d’être achevé. Milliyet, 18/12/206 p. 15

Juliette Calvi et Amin Moussaoui

Étudiants en information et communication, option communication des organisations, nous effectuons notre stage au sein de l'IFEA afin d'y mener des actions de communications interne/externe.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.