Mars 2008

Environnement

  • 1er janvier 2008 : Après 4 mois de rénovation, le funiculaire de Tünel est remis en service, avec de nouvelles voitures. Il s’agit d’une quatrième rénovation depuis sa construction et mise en service en 1875 par l’ingénieur français Henri Gavand, sous Abdülaziz. Si les critiques ne manquent sur la décoration et les matériaux utilisés, certains travaux de consolidation téait nécessaires dans le tunnel. İstanbul Bülteni, janvier 2008 p. 41
  • 5-6 janvier 2008 : Le quotidien économique Referans fait savoir que 80 millions € seront dépensés pour la création d’un système de traitement de déchets industriels dans la zone industrielle de Kocaeli. La « Chambre d’Industrie » de Kocaeli, la municipalité et la province prendront en charge 10 millions €. Les entreprises elles-mêmes financeront à hauteur de 70 millions € ce nouveau projet. Il faut savoir que près de 14 millions YTL ont été payés en amendes en 18 mois par les PME de Kocaeli, la province voisine à l’est d’Istanbul. Referans Fokus, 5-6/1/2008
  • 15 janvier 2008 : La boue, les rochers et les gravats provenant de la Corne d’Or et déversés depuis 2001 par l’İBB dans une carrière d’Alibeyköy (Yeşilpınar) constitue un risque pour les enfants du quartier. En effet, l’accumulation des déchets a créé un lac de boue marécageux dans une carrière aujourd’hui abandonnée à son sort. Plus au nord, les carrières de pierre continuent à infliger des dégâts irrémédiables aux zones forestières, en particulier entre Maslak et Kemerburgaz, où les minéraux de base du béton et de l’asphalte sont extraits au rythme de 10 millions de tonnes par, selon Murat Öztürk de Milliyet. Milliyet, 16/1/2008 p. 4
  • 5 février 2008 : Le chef de la « Direction de l’Environnement et de la Fôret » d’Istanbul fait savoir qu’un appel anonyme a permis de découvrir 100 barrils dans un dépôt de Gebze dans la province voisine de Kocaeli. Les barrils contiennent des déchets industriels toxiques. Le propriétaire du dépôt a été arrêté, et les contrôleurs ont relevé des échantillons afins de procéder à une anlyse chimique. Cumhuriyet, 6/2/2008 p. 8
    5 février 2008 : Les mauvaises conditions météorologiques ont ralenti la circulation des bateaux dans le Bosphore et des véhicules sur les deux ponts du Bosphore. 7000 tonnes de sel ont été utilisés dans les rues d’Istanbul par plus de 2000 employés pour lutter contre le gel. Hürriyet, 6/1/2008 p. 4
    9 février 2008 : Le biologue Çağan Hakkı Şekercioğlu fait savoir que de plus en plus d’oiseaux migrant habituellement jusqu’en Afrique passent l’hiver à Istanbul à cause du réchauffement climatique. Il précise que des centaines d’espèces d’oiseaux auront disparu jusqu’en 2100, si des mesures de sont pas prises contre le réchauffement climatique. Milliyet Pazar, 10/2/2008 p. 4
  • 9 février 2008: Le niveau des barrages à Istanbul, à la moitié des moyennes de l’an passé, annonce un stock d’eau insuffisant pour cet été. Voici l’évolution du niveau moyen des barrages:
Mois  Niveau moyen d’eau Mois Niveau moyen d’eau
Décembre 2006 58,09 % Juillet 2007 31,97 %
Janvier 2007 55,92 % Août 2007 24,35 %
Février 2007 54,94 % Septembre 2007 17,59 %
Mars 2007 54,27 % Octobre 2007 11,94 %
Avril 2007 51,58 % Novembre 2007 13,37 %
Mai 2007 46,63 % Décembre 2007 21,68 %
Juin 2007 39,96 % Janvier 2008 25,00 %

Enfin, le projet de Melen est présenté comme l’ultime solution pour une métropole qui consomme 2 millions de m3 d’eau par jour en été. Radikal, 10/2/2008 p. 1

  • 13 février 2008 : Un projet de parc naturel est annoncé à Silivri à l’ouest d’Istanbul, dans une zone qui sert aujourd’hui de décharge. 176.000 m3 de déchets compressés déversés entre 1987 et 2004 occupent un terrain de 5 hectares entourés de logements. Les déchets devraient être transportés dans les centres de traitement de déchets durs. Gaste, 14/2/2008 p. 4
  • 27 février 2008 : Prof. Altay, de l’institut de recherche de Kandilli, insiste sur le risque de voir un tsunami de 6 mètres à Istanbul en cas de tremblement de terre. Akşam, 28/2/2008 p. 4
  • 18 mars 2008 : Les équipes municipales de Samandıra ont abattu des arbres centenaires dans le quartier central pour des raisons inconnues. Suite à la plainte des habitants, la gendarmerie est arrivée sur place pour arrêter 4 ouvriers municipaux (işçi). Cumhuriyet, 19/3/2008 p. 20
  • 25 mars 2008 : 5 hectares de pins ont été détruits par un incendie de forêt à Tepetarla – Beykoz, contrôlé en l’espace de 3 heures. Gaste, 26/3/2008 p. 4
  • 26 mars 2008 : L’ancienne carrière d’Ayazağa (Cendere Yolu), utilisée entre 2005 et 2006 comme décharge, est désormais boisée, après 18 mois d’effort. Milliyet, 27/3/2008 p. 4
  • 26 mars 2008 : Dans le village de Ballıca dans l’arrondissement de Pendik à l’est de la ville, 8 des 16 chiens récemment relachés dans ce village ont été retrouvés morts. Des fusils ont été utilisés pour les tuer. Milliyet, 27/3/2008 p. 4

Transports

  • 1er janvier 2008 : La marine turque annonce la mise en place d’un système de repérage des yachts et petits bateaux privés grâce à 27 antennes en contact permanent avec un sattelite. Le système nécessite toutefois l’installation sur les bateaux d’un appareil qui coûte entre 600 et 1000 €. Il est attendu que ce système facilite le contrôle des trafics maritimes illégaux. Referans, 2/1/2008 p. 8
  • 1er janvier 2008 : Le maire Topbaş présente un nouveau billet de l’İETT, parallèle au système de l’Akbil. Il s’agit d’un billet de 5 voyages, faisant bénéficier aux étudiants de réductions lors des correspondances. Par ailleurs, on apprend que l’İETT déssert désormais Silivri. İstanbul Bülteni, janvier 2008 p. 36
  • 3 janvier 2008 : Selon le président de la « Chambre des automobilistes d’Istanbul », il y a 5000 taxis-pirates (korsan taksi) en activité dans la ville, sans licence ni permis de travail. Les chauffeurs clandestins ne se privent pas par ailleurs de faire de la publicité dans les rues d’Istanbul, en distribuant des flyers reprenant leurs numéros de téléphone et les tarifs. Le prix des distances longues est négocié à un tarif intéressant avant de prendre la route. Sabah, 4/1/2008 p. 14
  • 6 janvier 2008 : 32 vapur sont désormais équipés de caméras reliés au système de surveillance MOBESE. Au total 238 caméras ont été installés par l’IDO au prix de 323.000 €. Vatan, 7/1/2008 p . 8 janvier 2008 : La municipalité d’Eminönü aménage les rues sans voitures à Mahmutpaşa Caddesi et ses environs. Ainsi, les premiers quartiers sans voiture voient le jour dans la péninsule historique, un programme qui devrait être expérimenté à Aksaray et Laleli également. Milliyet, 9/1/2008 p. 6
  • 8 janvier 2008 : L’appel d’offres du tunnel routier sous le Bosphore est reporté au 17 mars. Le prix est déjà fixé à 4 USD + TVA le trajet. Il faut savoir que cette liaison routière entre la péninsule historique et la rive asiatique est très contestée, à cause de la charge qu’elle apporte aux pieds des murailles de la vieille ville. L’UNESCO suit de près cette idée de tunnel routier, qui avait été rejetée par les constructeurs japonais du Marmaray. En effet, le gouvernement avait proposé de rajouter des voies routières dans le tube du système sur rail du Marmaray, reliant Yenikapı (péninsule historique) à Üsküdar en Asie. Des tunnels routiers sont creusés également pour relier les périphéries au centre (7 Tepe 7 Tünel). L’idée de piétonniser la péninsule historique et de faire payer les véhicules qui utilisent les centres urbains est un objectif annoncé par le maire Kadir Topbaş. Milliyet, 9/1/2008 p. 6 Cumhuriyet, 9/1/2008 p. 3
  • 7 février 2008 : Selon des sources officielles, la longueur totale des pistes cyclables est de 23 km à Istanbul, un chiffre que l’İBB trouve insuffisant. Si un projet évoqué par la mairie voit le jour, 150 km de pistes cyclables seront aménagés dans un premier temps. Ensuite, le maire veut atteindre les 1000 km de piste pour 2023. Sabah, 8/2/2008 p. 12
  • 8 février 2008 : Le responsable des ventes de Medair, Emre Yıldız, informe sur l’activité de cette entreprise de location d’hélicoptère à Istanbul. 10 millions YTL ont été dépensés en un an par 500 clients turcs. Depuis février 2006, où l’entreprise est entrée en activité, il y a eu plus d’un millier de vols. Le prix d’un vol de 20 minutes sur le Bosphore est de 120 € par personne pour un groupe de 6 personnes. Medair a 2 hélicoptères en service et en Turquie 32 hélicoptères sont enregistrés. La location est de 1500 € – 1800 € par heure aujourd’hui, un prix qui devrait descendre à 1000 € en 2010. Medair a créé par ailleurs un pont aérien entre Çerkezköy (zone industrielle) et Istanbul, où des navettes quotidiennes ont lieu à partir de mars le matin et le soir, pour un abonnement mensuel de 9000 YTL par mois. Un homme d’affaires prétend devoir passer 7 heures sur la route en cas de trafic dense entre Etiler et Çerkezköy. Hürriyet, 9/2/2008 p. 10 Milliyet, 27/3/2008 p. 9
  • 12 février 2008 : À l’issue de l’appel d’offres de l’IDO (İstanbul Deniz Otobüsleri), Teknomar remporte le marché pour l’achat de 6 taxis de mer et le droit de gestion pendant 8 ans au prix de 2.040.000 YTL. Les 6 taxis vont opérer entre les 27 embarcadères prévus sur les rives du Bosphore. Le prix individuel des bateaux-taxis est de 250.000 USD. Teknomar, au sein duquel le très connu prince de Dubai El Maktum détient des parts, fut le seul candidat à l’appel d’offres, qui a terminé sous forme de négotiations directes avec les représentants de l’İBB. Il faut savoir qu’au départ, il y avait deux candidats à ce marché. « Karşıyaka Tekstil Konfeksiyon İnşaat ve Sanayi Ticaret Ltd » a fait une offre de 6,5 millions YTL, soit 3 fois plus que Teknomar. Mais Karşıyaka a été retiré de la course, faute d’avoir tous les documents nécessaires pour être candidat. Ces documents font perdre 4 millions YTL à la collectivité. Le maire n’a pas réagi à cette situation. Milliyet, 13/2/2008 p. 4 Birgün, 15/2/2008 p. 3
  • 14 février 2008 : Le ministre des Transports fait savoir que dans le projet de construction de 6 autoroutes autour de la mer de Marmara, le triangle Istanbul-Ankara-Izmir aura la priorité. Le coût total de ces 6 autoroutes est estimé à 20 milliards USD. Taraf, 15/1/2008 p. 3
  • 29 mars 2008 : Les deux côtés du tunnel entre Bomonti et Dolmabahçe ont été reliés en présence du maire Kadir Topbaş qui a offert des baklavas aux ouvriers. Selon le maire, ce tunnel permettra de rejoindre l’aéroport Atatürk en 15 minutes à partir de Dolmabahçe. Il précise par ailleurs qu’aujourd’hui, il faut 45 minutes pour rejoindre Kağıthane aux heures de pointe. Topbaş prétend que ce tunnel permettra de parcourir le même trajet en 5 minutes, soit 3,5 km parcourus à 70 km/h, selon un calcul dont il a le secret. Akşam, 30/3/2008 p. 21

Urbanisme et construction

  • 1er janvier 2008 : Certains habitants du quartier d’Ayazma, dont les maisons ont été détruites par les équipes municipales, continuent à vivre dans des tentes, en attendant une solution acceptable des autorités municipales. Une famille de 10 personnes vivant dans une des tentes attend des autorités qu’un logement leurs soit attribué au même titre que les habitants d’Ayazma vivant à Bezirganbahçe. Evrensel, 2/1/2008 p. 5
  • 8 janvier 2008 : Le directeur de l’İMP (Centre de planification d’Istanbul, contrôlé par l’entreprise municipale BİMTAŞ), Hüseyin Kaptan, affirme que la métropole ne peut pas supporter une population de plus de 16 millions d’habitants. « Istanbul est sous l’effet d’un tsunami démographique. La ville ne peut pas supporter plus de 16 millions d’habitants. Nous allons faire glisser la population excédentaire dans les provinces voisines. 12 millions d’habitants vivront dans la métropole. Nous allons transférer 4 millions d’habitants entre Silivri et Çorlu (vers l’ouest) et 4 millions entre Kartal et Gebze (vers l’est). Si ce plan n’est pas appliqué, la population atteindra la barre des 25 millions en 2023. Grâce à notre plan, Istanbul va revivre de ses cendres ». Kaptan annonce par ailleurs les projets urbains à Kartal, à l’est de la ville, où 150.000 habitants pourraient y vivre, comparant le futur Kartal à La Défense à Paris. Milliyet, 9/1/2008 p. 6
  • 8 janvier 2008 : Le centre culturel de Sütlüce en est à sa dixième année de chantier. R. T. Erdoğan était maire d’Istanbul quand il a été décidé de transformer cet ancien abattoir situé sur les rives de la Corne d’Or en centre culturel. Les travaux continuent pour aménager une salle de congrès et d’exposition de 1090 places, une salle de théâtre de 1120 places, une salle de concert de 3035 places, une salle de cinéma de 900 places et un espace culturel à ciel ouvert de 2800 personnes sur une surface totale de 157.000 m2. 180.000 millions YTL ont déjà été dépensés. Topbaş annonce la fin des travaux en 2008. Evrensel, 8/1/2008 p. 13
  • 9 janvier 2008 : Le ministre du Tourisme et de la Culture, Ertuğrul Günay, envoie une invitation officielle aux représentants de l’UNESCO pour la visite de l’hôtel Four Seasons à Fatih. En 2006, l’UNESCO avait fait une demande explicite pour l’élaboration d’un rapport de faisabilité à propos du projet de construction de l’annexe de cet hôtel sur les restes du grand palais byzantin. Un représentant de la compagnie en charge des travaux de construction de l’annexe précise quant à lui que les ruines à l’intérieur de l’annexe seront ouvertes aux visites, une fois que l’hôtel sera achevé. Il ajoute par ailleurs qu’il n’y a pas de raison de suspendre les travaux. Milliyet, 5/1/2008 pp. 4 et 9 ; 7/1/2008 p. 7 Evrensel, 8/1/2008 p. 9 Milliyet, 10/1/2008 http://www.milliyet.com.tr/2008/01/10/guncel/axgun01.html Sabah Yaşam, 4/1/2008 p. 2
  • 12 janvier 2008 : Le Premier ministre Erdoğan fait savoir que les travaux de préparation sont en cours pour la construction du plus grand hôpital du pays à Ikitelli, à côté du stade olympique Atatürk, sur une surface totale de 1,4 millions m2. Erdoğan a parlé de ce projet de nouvel hôpital à Istanbul lors de l’inauguration de l’hôpital des yeux (göz hastanesi). Il s’agit là, toujours selon Erdoğan, du premier hôpital 7 étoiles dans le monde (40 millions USD). Milliyet, 13/1/2008 p. 18
  • 16 janvier 2008 : Une « vallée de Sivas » est annoncée par le président de la « Fédération des
    arrondissements de la vallée de Sivas » dans une zone verte de 70.000 m2 à Samandıra. Un centre culturel, des espaces verts, une salle de sport et des piscines seront créés dans une zone de forêt. La population de Sivas est considérée comme la plus importante à Istanbul, estimée à 2 millions d’individus ayant créé 615 des 1922 associations de hemşehri. Milliyet, 17/1/2008 p.
  • 28 janvier 2008 : Les membres du CA du centre commercial Akmerkez annonce que 25 millions USD seront dépensés pour une rénovation complète du mall, à partir de mars. Milliyet, 29/1/2008 p.
  • 29 janvier 2008 : Akbank annonce la création d’un complexe technologique de gestion bancaire à Gebze, dont le coût est estimé à 200 millions USD. Ce centre de gestion (Akbank Banking Centre) devrait être inauguré en 2010. Cumhuriyet, 30/1/2008 p. 13
  • 30 janvier 2008 : Le PDG de Carousel, un centre commercial à Bakırköy (1995), fait savoir que l’ouverture, à une distance de 20 mètres, du nouveau centre commercial Capacity n’a pas diminué la fréquentation dans Carousel. Depuis l’inauguration de Capacity, il y aurait même eu une augmentation de 10 %. La fréquentation s’élève à 35.000-40.000 visiteurs en semaine et à 55.00077.000 visiteurs en we. Si on compte Galleria, Bakırköy dispose ainsi de 3 centres commerciaux pur une population de 200.000 habitants. La population en journée (non-résidents compris donc) s’élèverait à 1,5 millions de personnes dans l’arrondissement. Referans, 31/1/2008 p. 2
  • 2 février 2008 : Les représentants de l’« Initiative de Sultanahmet » et les Verts se réunissent à Sultanahmet pour dénoncer la politique de destruction du patrimoine dans la péninsule historique. Ils demandent l’arrêt des travaux de construction de l’annexe de 60 chambres supplémentaires de à l’hôtel Four Seasons, construits sur les ruines du grand palais byzantin. Les constestataires proposent plutôt la création d’un théâtre à ciel ouvert sur les ruines du palais. L’hôtel sera finalement construit avant l’arrivée des rapporteurs de l’UNESCO (prévue en février mais finalement reportée au mois de mai), malgré tout le risque que cela implique dans le maintien d’Istanbul dans la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Birgün, 3/2/2008 p. 7
  • 8 février 2008 : Le maire informe que c’est l’entreprise de Fettah Tamince qui a décroché le contrat de construction du centre de congrès de Harbiye en lieu et place de l’actuel palais de congrès et d’exposition international de Lütfi Kırdar. Fettah Tamince est le propriétaire du Rixos. À proximité du palais Lütfi Kırdar, le théâtre Muhsin Ertuğrul, dont la destruction a été annoncée, va être ‘agrandi’ selon le maire, pour accueillir en 2009 le congrès du FMI et de la banque mondiale. Le coût du projet de Tamince, connu pour être un homme d’affaires très proche d’Erdoğan, s’élève à 207 millions YTL. Referans, 9-10/2/2008 p. 4
  • 9 février 2008 : Le ministère des Travaux Publics (İskân ve Bayındırlık) prépare un système de certification pour réglementer les activités des entrepreneurs en construction, sur la base d’un accès aux différents corps de métier. Aujourd’hui, tout investisseur est autorisé à créer une entreprise capable de construire, en respectant toutefois la règle selon laquelle le chantier doit être suivi par une entreprise de contrôle, un système de contrôle de qualité obligatoire depuis le tremblement de terre du 17 août 1999 ayant fait près de 20.000 morts. Radikal, 10/2/2008 p.
  • 9 février 2008 : Le PDG du portefeuille immobilier du groupe Doğuş, Hakan Eren, annonce une période où les centres commerciaux vont être mis en vente, suite à un développement incontrôlé de ce secteur. Seuls les projets commerciaux bien préparés seront capables de continuer leurs activités économiques. Selon Eren, un centre commercial change de main en moyenne tous les 6-7 ans dans le monde. Sabah, 10/2/2008 p. 15
  • 9 février 2008 : Le président du parti CHP de la province d’Istanbul (CHP İstanbul İl Başkanı), Gürsel Tekin, appelle le maire de Beyoğlu à la démission, à cause du nombre de constructions illégales dans cet arrondissement. Tekin demande comment les équipes municipales repèrent les vendeurs de simit illégaux, sans remarquer les étages rajoutés aux sommets des bâtiments existants. À Beyoğlu, des hôtels rajoutent jusqu`à 8 étages à leurs bâtiments, sans permis de bâtir. Milliyet, dans le tirage du 12 mars 2008, compare deux photos aériennes de Beyoğlu, montrant les hôtels de Talimhane en 2004 et 2008. Tekin rappelle par ailleurs les chiffres donnés par le président de l’İSKİ. Le nombre de constructions illégales dans les zones de protection des bassins d’eau d’Istanbul est de 24.000, et qu’une vingtaine de maire d’arrondissement devraient être arrêtés en ce moment. Deux semaines plus tôt, à la veille du congrès CHP du 26 janvier, Tekin avait annoncé un retour du CHP à Istanbul, grâce à une liste de candidats capables d’administrer la ville et d’apporter des solutions à ses maux à l’occasion des prochaines élections municipales prévues, normalement, en mars 2009. Cumhuriyet, 25/1/2008 p. 5 Milliyet, 10/2/2008 p. 32 ; 10/2/2008 pp. 1 et 14
  • 15 février 2008 : Le chantier du complexe comprenant une salle de mariage et des salles de conférence, entamé en 2006 par la municipalité de Tuzla, est suspendu par décision du Conseil de protection (n.5). Ce dernier a pris 4 décisions différentes en une journée pour finalement revenir à sa décision initiale de suspendre les travaux de ce chantier évoluant dans un site protégé comprenant un ayazma (nom donné par les grecs aux sources considérées comme miraculeuses) et des arbres répertoriés et classés. Certains représentants d’association prétendent que les travaux continuent malgré la décision du Conseil. Radikal, 16/2/2008 p. 4
  • 17 février 2008 : Suite à l’annonce du transfert de la Banque Centrale (BC) d’Ankara à Istanbul, les banques publiques Vakıf, Ziraat et Halk ont fait une demande officielle de terrain au TOKI, de l’ordre de près de 40.000 m2 chacune. La BC, pour sa part, n’a exprimé aucune demande de terrain. Milliyet, 17/2/2008 p. 11
  • 18 février 2008 : Le 5ème tribunal des contributions d’Istanbul prend une décision en faveur d’un commercant qui s’était plaint de devoir payer une facture de 428 YTL à la mairie d’Avcılar, pour l’aménagement de bordures et de trottoirs devant son commerce. À l’issue de cette décision, les mairies ne pourront plus exiger des habitants et des commercants de contribuer à l’aménagement des trottoirs. Milliyet, 19/2/2008 p. 14
  • 27 février 2008 : Le quotidien Bugün fait savoir que le projet de loi sur la RU est sur le point de passer au TBMM (parlement national). Cette loi s’annonce plus contraignante à l’égard des construction illégales selon le ministre des Travaux publics, Faruk Nafiz Özak. Il ajoute que « la RU n’est pas une amnistie dans la construction, ni un modèle qui permet de gagner de l’argent. Avec elle, nous visons à supprimer les zones de délabrement, les gecekondu, les constructions illégales et celles qui ne résisteront pas à un tremblement de terre. Elle confère par ailleurs davantage de compétences aux municipalités et semble devoir accélérer cette politique de destruction de 70% de la ville comme annoncé auparavant par le président du TOKI, Erdoğan Bayraktar. Bugün, 27/2/2008 p. 5
  • 27 février 2008 : À Adapazarı, la municipalité a fait détruire 8 bâtiments ayant fait l’objet de dégâts sérieux lors du tremblement de terre de Marmara le 17 août 1999. 635 autres immeubles devraient subir le même sort selon le patron de l’entreprise chargée des travaux de destruction. Birgün, 28/2/2008 p. 3
  • 28 février 2008 : Le centre commercial Metroport, s’étendant sur 30.000 m2, ouvre ses portes à Bahçelievler. Il s’ajoute au nombre incroyable de centres commerciaux construits ces dernières années à Istanbul. En janvier, les holdings Soyak et Tahincioğlu avaient annoncé la construction d’un centre commercial dans le courant des 5 années à venir, avec une surface de location de 1 million m2. Soyak a construit plus de 50.000 logements en 46 ans ; et que Tahincioğlu a construit le centre commercial Palladium à Kozyatağı (Istanbul) dont le coût s’est élevé à 160 millions €. Les deux constructeurs s’associent dans le cadre d’un projet commun, afin de garder leurs positions avantageuses dans le secteur de la construction de centres commerciaux. Milliyet, 12/1/2008 p. 2 Milliyet, 28/2/2008 p. 11
  • 11 mars 2008 : L’enquête menée à Edirne pour irrégularités dans les appels d’offres, pour lesquelles le maire CHP de la ville, Hamdi Sedefçi, a été arrêté et mis en prison, a permis de découvrir que les personnes impliquées dans l’« affaire du regard » (voir dossier thématique « Rögar – ou les appels d’offres de l’İSKİ » dans Electroui 28, pp. 40-44) font partie des entreprises candidates à l’aménagement des grandes infrastructures souterraines d’Edirne. C’est au sein de l’entreprise MVM que ces personnes proches de l’İBB et de l’İSKİ décrochaient les gros contrats pour les sous-traiter à de petites entreprises inconnues. Radikal, 12/3/2008 p.
  • 11 mars 2008 : Les programmes de « Régénération Urbaine » (RU) se poursuivent à Sulukule, Maltepe, Kartal, Tuzla et Sarıyer, selon les conditions légiférées par la loi 5366 sur le renouvellement urbain, comme le précise Mucella Yapıcı de la Chambre des Architectes d’Istanbul. Elle ajoute par ailleurs que des zones de renouvellement ont été votées par le conseil des ministres autour de la tour de Galata, où des immeubles risquent la destruction sur une décision du conseil de renouvellement – celui remplacant le conseil de protection. Sur le siteweb de la mairie de Beyoğlu, la zone de Tarlabaşı, le quartier de Bedrettin, la rue sans issue de Cezayir et environs, les environs de la mairie, la zone de Tophane et les environs de la Tour de Galata sont annoncés comme des zones de renouvellement, faisant le bonheur des emlakçı (agent immobilier). Un professionnel du secteur précise par ailleurs que l’entreprise de construction chargée des projets n’est autre que GAP İnşaat, contrôlée par Çalık Holding. Pour ce qui est de Tarlabaşı, le maire Demircan a fait savoir que sur les 278 bâtiments ‘renouvellés’ (voir « Tarlabaşı en 50 questions »), les uns seront rénovés, d’autres détruits pour être reconstruits en gardant la facade. Mucella Yapıcı insiste sur l’impact de la loi 5366 sur la patrimoine culturel. Elle explique que dans les zones de renouvellement, les plans d’urbanisme sont remplacés par les rapports de faisabilité des entreprises de construction impliquées dans le projet. Les intérêts privés décident désormais du type de construction dans les zones de renouvellement. Ces zones sont représentées par des tâches sur le plan d’urbanisme pour la préservation de Beyoğlu (koruma imar planı). Kenan Ormanlar a acheté, à proximité de la tour de Galata, un immeuble en délabrement pour le rénover. L’immeuble, appartenant entièrement à Kenan Ormanlar, classé au Conseil de la protection comme patrimoine culturel, et entièrement rénové par son nouveau propriétaire, fait partie des immeubles à détruire dans le cadre du projet de renouvellement promu par la municipalité. Dans ce cas précis, l’expropriation par la municipalité se fait au nom d’une nécessaire restauration d’un immeuble classé – s’agissant d’une loi pour la protection du patrimoine architectural. Or cet immeuble, pour lequel la municipalité demande une destruction, est déjà restauré. Un recours a été introduit auprès du Conseil d’Etat contre le projet de renouvellement le 12 septembre 2006, demandant l’annulation de la décision du Conseil des ministres sur la zone de renouvellement au pied de la tour de Galata. (Fuat Koşar) Güncel Kentsel Haberler, 13/3/2008 http://www.guncelhaber.com
  • 15 mars 2008 : Une pelleteuse atteint les tuyaux de l’ISKI à Büyükçekmece, causant au milieu de la nuit une inondation dans tout le quartier. Les dégâts sont non négligeables. 3 jours plus tard, le 18 mars, c’est cette fois un entrepreneur travaillant pour le compte d’İSKİ qui cause une explosion de gaz dans une rue de Gaziosmanpaşa. Les travailleurs de cette entreprise privée en sous-traitance trouent les tuyaux de distribution de gaz naturel, causant une explosion qui fait un mort et 12 blessés dont 4 graves. Une enquête a été entamée et 2 personnes sont écrouées. Enfin, le 20 mars, à Emirgan, une pelleteuse louée par une entreprise de construction provoque une explosion dans le réserau de gaz naturel. Aucune victime n’est à déplorer dans cet accident. Zaman, 16/3/2008 p. 27 Milliyet, 19/3/2008 p. 5 ; 21/3/2008 p. 5 Gaste, 20/3/2008 p. 6 Radikal, 21/3/2008 p. 4
  • 17 mars 2008 : L’ İBB annonce la construction d’un centre logistique et d’intervention en cas de catastrophe naturelle à Tuzla, en partenariat avec le Croissant rouge turc « Türk Kızılay », pour un coût de 14 millions YTL. La gestion sera assumée par Kızılay. Gaste, 18/3/2008 p. 6
  • 19 mars 2008 : L’inauguration de la rue Sıraevler à Akaretler a lieu en présence du Premier ministre RTE et de l’investisseur Serdar Bilgili. 56 logements de luxe, 34 magasins et un hôtel boutique ont été aménagés pour devenir la continuité de Nişantaşı. Bilgili a dépensé 75 millions USD pour réaménager ce qui fut le premier logement collectif destiné aux fonctionnaires publics de l’empire Ottoman. Les professionnels du secteur estiment que le projet dans son ensemble vaut déjà 150 millions USD à son inauguration. Le Premier ministre a profité de l’occasion pour annoncer que son gouvernement a pris la décision de « transformer la plupart des oeuvres historiques en hôtel » (« Yeni bir karar aldık. Tarihi eserlermizin birçoğunu otellere çevireceğiz »). Referans, 20/3/2008 p. 12
  • 25 mars 2008 : Sur une décision à l’issue d’un recours introduit par la Chambre des planificateurs, le Conseil d’Etat empêche la reconstruction du Park Otel à Gümüşsuyu près de la place Taksim. Cette carcasse de béton a été rachetée par Mehmet Kutman en 2005 au prix de 34,5 millions USD pour y créer un centre commercial et des logements de luxe. La visibilité à partir du Bosphore empêche la construction au-dessus d’une structure en béton qui existe déjà depuis la famille Sürmeli, malgré la décision du ministère du Tourisme de faire de ce bâtiment une zone touristique pouvant bénéficier des subsides d’Etat pour le développement touristique. Milliyet, 27/3/2008 p. 11
  • 26 mars 2008 : Selon les données du TÜİK, le nombre de permis de bâtir octroyés en 2007 a diminué de 7,3 % par rapport à la même période de 2006 (dernier trimestre de l’année, en nombre d’immeubles). Le prix des mêmes immeubles a augmenté de près de 10%. http://gmtr.com.tr
  • 28 mars 2008 : Les habitants de Başıbüyük ont une fois de plus manifesté contre le projet de RU mené par le TOKI dans leur quartier situé sur les hauteurs de Maltepe. Le maire de Maltepe a réagi en déclarant qu’un bureau d’information a été créé dans le quartier pour informer les habitants sur le projet du TOKI. Cette partie de la ville, dont la beauté et la valeur immobilière ne font pas de doute, figure comme zone verte dans les plans. C’est au nom d’une occupation illégale d’une zone forestière que les destructions ont été annoncées par les responsables municipaux. Or les destructions sont prises en charge par le TOKI, qui prévoit de nouvelles constructions. Le droit coutumier à faire valoir au bénéfice de ces habitants qui occupent une zone verte depuis plusieurs décennies maintenant n’a toujours pas produit sa jurisprudence. Taraf, 29/3/2008 p. 4
  • 30 mars 2008 : L’entreprise en construction (Marina İstanbul İnşaat) chargée de construire un port de 600 yachts à Büyükçekmece a demandé aux actuels occupants du port de quitter les lieux en 7 jours. Ces derniers attendent que la municipalité décide d’un nouvel endroit pour quitter les lieux avant le début des travaux. Le site a été loué par l’entreprise pour 49 ans. 20 Dk, 31/3/2008 p. 14

Questions foncières et immobilières

  • 6 janvier 2008 : Le quotidien Hürriyet fait savoir que les köşk de Vahiddedin à Çengelköy sont abandonnés à leur sort, à cause du désaccord qui persiste entre les institutions publiques dans un projet de restauration et de valorisation. Une entreprise publique (Günay Ar-Yapı) avait loué ce palais constitué de plusieurs unités pour 49 ans en 2004, dans l’objectif de le valoriser après rénovation. Toutefois, cette solution a également été confrontée au recours de la « Direction des Fondations », cette dernière arguant que cette propriété de prestige lui revient de droit. Hürriyet, 6/1/2008 p. 5
  • 20 janvier 2008 : Le TOKI annonce la mise en vente de 6848 logements en Turquie. Les inscriptions sont ouvertes du 4 au 29 février, pour les 1340 logements qui seront vendus par tirage au sort. Taraf, 21/1/2008 p. 6
  • 29 janvier 2008 : Selon l’économiste de Milliyet, la croissance économique du secteur de la construction a été de 21,5 % en 2005 et sera, au minimum, de 4,2 % en 2008. Malgré cette baisse substancielle, les prévisions restent positives pour ce secteur dont les chiffres avancés peuvent étonner. En effet, selon GYODER (association professionnelle de l’immobilier), la demande est de 3 millions de logements dans tous les pays. Annuellement, 600.000 logements devraient être construits pour faire face à cette demande. Milliyet, 29/1/2008 p. 8
  • 30 janvier 2008 : Un crédit de 482 millions USD est octroyé par Eurohypo AG, Akbank et Garanti à Multi Turkmall et Apollo Real Estate pour la construction d’un centre commercial à Merter, sur un terrain que Multi Turkmall et Apollo avaient récemment acquis de Carrefour Sa au prix de 268 millions €. Referans, 31/1/2008 p. 7
  • 1er février 2008 : Selon le dossier présenté par le quotidien économique Referans, le secteur du crédit au logement n’a pas survécu à la crise américaine du mortgage (marché américain du crédit hypothécaire ou du logement) dans les nouvelles constructions. Seules les ventes (par crédit) de logements existants se sont poursuivies, avec une faible hausse. Les ventes de nouveaux logements ont, quant à eux, chuté de 42 % à 11 %. Dans les limites administratives de la province d’Istanbul, les ventes de logements de plus de 11 ans sont passés de 23 % en 2006 à 52 % en 2007. Hacer Boyacıoğlu précise que dans l’ensemble, l’année 2007 a été une année calme pour les entrepreneurs en construction. Ces mêmes acteurs économiques misent sur les projets de métro et dans le secteur de l’énergie pour l’année 2008. La croissance du secteur de la construction a chuté entre 2006 et 2007. Les chiffres du tableau ci-dessous concernent les activités économiques des entrepreneurs turcs en Turquie et à l’étranger.

 

Évolution du secteur de la construction
Année  2004 2005  2006 2007 (9 premiers mois)
% du PIB 3,8 %   4,3 % 5,3 % 5,1 %
Croissance en % 4,6 % 21,5 % 19,4 % 11,5 %

Referans Business, 2-3/2/2008 pp. 1 et 9

  • 15 février 2008 : Selon un rapport de la « Chambre des comptables indépendants et des agents financiers d’Istanbul », le prix de l’immobilier a été multiplié par 20 depuis la fin de la crise de 2001. L’arrondissement de Şirinevler a subi l’augmentation la plus forte, tandis que Şaşkınbakkal à Bağdat Caddesi (Kadıköy) est le plus cher au m2. Il est encore possible d’acheter des appartements à moins de 90.000 YTL à Pendik Velibab, Bağcılar ou Başakşehir, où les logements se vendaient auparavant à moins de 10.000 YTL. Enfin, les espaces de bureau ont subi quant à eux une inflation de 120% durant la même période. Radikal, 16/2/2008 p. 14
  • 27 février 2008 : Urban Land Institute (ULI) organise une conférence sur le thème des « projets réussis de la Régénération Urbaine » au Swiss Hotel, sous la présidence de Haluk Sur. Les maires auront l’occasion de présenter les projets de RU concrétisés dans leurs arrondissements. Le maire de Fatih fait savoir de son côté qu’à l’image de ce qui est réalisé à Sulukule, des programmes de renouvellement urbain seront menés Ayvansaray, à Fener et Balat, Yenikapı, Yedikule, et à Bulgur Palas et environs. Tous les projets préparent Istanbul à l’année 2010, selon le maire Demir. Milliyet, 23/2/2008 p. 5
  • 27 février 2008 : Le groupe Kiler annonce un investissement supplémentaire de 250 millions USD dans le secteur de la construction en Turquie, en Russie et en Ukraine. Ümit Kiler a par ailleurs ajouté qu’ils n’avaient aucun problème avec le groupe Koç, qui vendra Migros à un groupe financier anglais, malgré les prétentions de Kiler dans le secteur des supermarchés en Turquie. Milliyet, 28/2/2008 p. 12
  • 3 mars 2008 : Le ministre Unakıtan fait savoir que les valeurs déclarées dans les transactions immobilières sont à hauteur de 51 % des valeurs réelles. Cette fraude fiscale est plus présente chez les acheteurs étrangers. Les contrôles qui ont été effectués (92 en 2006 et 234 en 2007) ont permis de constater que la moitié des taxes sur les ventes immobilières est perdue. Radikal, 4/3/2008 p. 14
  • 3 mars 2008 : Les habitants d’une cité d’Ataköy se cotisent pour racheter à 240.000 YTL un terrain qui leur sert d’espace vert. Le terrain mis en vente par le TOKI est racheté collectivement pour empêcher toute construction entre les immeubles déjà habités. Une dernière parcelle a été vendue finalement par le TOKI au prix de 3,5 millions YTL comme zone touristique. Milliyet, 4/3/2008 p. 4
  • 30 mars 2008 : Les professionnels de l’immobilier tirent la sonnette d’alarme à une période où les constructeurs ont du mal à écouler les logements construits ces dernières années. Certains vont jusqu’à offrir un logement complètement meublé et une voiture pour le prix de 90.000 YTL, soit moins de 50.000 €. Selon les emlakcı, les logements qui attendent des acheteurs sont mis en location, mais en vain. Les dirigeants de grandes entreprises en construction comme Krea annoncent une politique plus sélective pour 2008, tandis que les agents immobiliers attendent une ‘année 2009 encore plus noire’. Les prix du m2 en vente aurait chuté de 20%, comme le nombre d’acheteurs par crédit mortgage. Ce sont désormais les entrepreneurs eux-mêmes qui offrent des taux d’intérêts plus bas, pour inciter à l’achat ceux qui ne disposent pas de capital au départ. Certaines entreprises ne demandent qu’1 % du prix en fonds propre comme unique condition d’achat. Selon « Gayrimenkul Türkiye », la demande en vente et location aurait chuté de 50 %. Radikal, 24/2/2008 p. 15 ; 31/3/2008 p. 13 www.gmtr.com.tr

Vie politique

  • 12 janvier 2008 : Des membres des foyers de quartier (halk evleri) de Gültepe et Sarıyer ont été confrontés à une réaction violente de la police civile, pour avoir distribué des tracts informant sur la sécurité sociale et les assurances de santé. Des coups de feu ont été tirés en l’air par la police avant d’arrêter les distributeurs de tracts. Deux d’entre-eux ont été libérés après déposition, tandis que 4 personnes sont toujours en garde à vue au lendemain des événements. Sendika.Org-İstanbul, 13/1/2008
  • 12 janvier 2008 : La controverse qui porte sur les déclarations de Murat Belge à propos des vestiges byzantins continue. Ce dernier avait déclaré que « la destruction systématique des vestiges byzantins commence avec la République et le nationalisme. Les Ottomans n’avaient pas de tels soucis ». Melih Aşık de Milliyet répond en rappellant que les fouilles de Sultanahmet ont été menées en 1926 par la British Academy. Il s’agit d’une question d’actualité à une période où les administrateurs de la ville sont inquiets de la visite des rapporteurs de l’UNESCO, avant la conférence de juillet au Québec. Milliyet, 13/1/2008 p. 13 ; 16/1/2008 p. 13
    18 janvier 2008 : À ceux qui s’opposent aux grands projets d’investissement de type Galataport et Haydarpaşa, le Premier ministre Erdoğan répond en déclarant que l’opposition aux Juifs et aux Arabes est une mentalité communiste. Les financements de ces projets avaient été confiés aux à des investisseurs juifs et arabes (voir dossiers thématiques 2006). Milliyet, 19/1/2008 p. 6
  • 30 janvier 2008 : La branche İETT du syndicat de la municipalité, Belediye-İş, a été fermée. Les pressions aurait commencé en 2003 selon son président Sadettin Yıldırım. Evrensel, 31/1/2008 p. 8
  • 6 février 2008 : Les associations de quartiers créées pour lutter contre les projets de RU du gouvernement AKP s’organisent pour se réunir au sein d’une fédération. Ils annoncent des actions communes dans les élections locales prochaines et dans l’élaboration de projets alternatifs (pour certains quartiers, car tous les quartiers concernés par la RU ne sont pas demandeurs d’un programme de renouvellement). Ils demandent à l’administration du logement collectif TOKI de se retirer du secteur privé de la construction, un son de cloche que l’on entend également dans le milieu des entrepreneurs en construction. Evrensel, 7/2/2008 p. 4
  • 7 février 2008 : Le directeur de l’İMP, Hüseyin Kaptan, quitte ses fonctions pour des raisons de santé, laissant la place à İbrahim Baz. À la tête d’İGDAŞ, un certain Bilal Aslan remplace Levent Tüfekçi, qui poursuivra ses fonctions en tant que consultant pour l’İDO. Sabah, 8/2/2008 p. 16
  • 17 février 2008 : Les premières « Maisons populaires de la République » (CHE – Cumhuriyet Halk Evleri) ont ouvert à Kağıthane et Maltepe. Ces centres sociaux de quartier sont un projet imaginé par le Parti Républicain du Peuple (CHP – Cumhuriyet Halk Partisi) pour répondre aux Semt Konağı créés par les municipalités AKP dans les quartiers périphériques d’Istanbul. Si les Semt Konağı sont organiquement liés aux administrations municipales, les CHE sont financés par des dons, et les services offerts aux visiteurs sont assurés par des bénévols. La santé, le conseil juridique et le soutien psychologique font partie des services offerts aux habitants des quartiers. Les préparatifs continuent pour créer de nouveaux centres sociaux CHE dans les arrondissements de Pendik, Bağcılar, Zeytinburnu, Üsküdar, Ümraniye, Avcılar et Beykoz. Milliyet, 18/2/2008 p. 16
  • 18 février 2008 : À l’issue du conseil des ministres, le gouvernment procède à un redécoupage des limites administratives des arrondissements dans l’ensemble du pays. Les municipalités de moins de 2000 habitants seront supprimées au profit de l’administration municipale la plus proche. En revanche, 42 nouveaux arrondissements verront le jour, dont 8 à Istanbul, 5 à Antalya et 4 à Sakarya notamment. À Istanbul, le nombre d’arrondissements passe de 32 à 39, Eminönü étant rattaché par la même occasion à Fatih, pour gérer la péninsule historique sous une même autorité municipale. Le ministre de la Justice, Mehmet Ali Şahin, informe que le nombre actuel de municipalités, qui est de 3225 dans tout le pays, sera dès lors 2101. Les belde, qui sont les municipalités de second rang, sont quant à elles supprimées. Ces administrations sont soit promues au rang d’arrondissement, soit rétrograder à celui de quartier au sein de l’arrondissement le plus proche, selon que la population soit supérieure ou inférieure à 2000. Les compétences et services des belde seront assumés par l’« administration spéciale de la province » ou par les services du village. Le fief du CHP à Ankara, Çankaya, où se trouve aussi le palais présidentiel, n’est pas concerné par ce redécoupage, comme évoqué dans un premier temps. Par contre, Kadıköy (CHP) à Istanbul est amputé d’Ataşehir, désigné pour accueillir les institutions bancaires et les banques publiques sous le nom d’Erenköy. Très étrangement, c’est du patron du TOKI qu’est venue une première estimation de l’impact du redécoupage sur l’économie. En effet, Erdoğan Bayraktar a précisé que pas moins de 300 millions YTL seront économisés grâce à la suppression des belde. Akşam, 11/2/2008 Milliyet, 19/2/2008 p. 12 Radikal, 19/2/2008 pp. 4 et 8 Milliyet, 20/2/2008 p. 11
  • 19 février 2008 : Le ton se durcit entre les entrepreneurs de Turquie et le gouvernement à cause de la politique très agressive du TOKI dans le secteur de la construction. L’union des entrepreneurs avait fait une demande explicite au TOKI de revoir sa politique, évoquant les inégalités dans la concurrence entre des acteurs privés et une administration rattaché directement au cabinet du Premier ministre. Erdal Eren, parlant au nom des entrepreneurs, est très critique par rapport à la situation à Istanbul, où 3900 révisions des plans d’urbanisme ont été décidées par l’İBB (soit 3 changements par jour selon la « Chambre des urbanistes »). Eren précise qu’il s’agit là d’une absence totale de planification. Comme en témoigne un entrepreneur, les modalités de financement des campagnes électorales AKP et du « municipalisme social » (distribution gratuite de produits d’alimentation et de charbon – sosyal belediyecilik), deviennent plus visibles. Au stade des négociations sur un terrain concerné par un projet de construction, les belediye demandent 15% de ce qui est construit pour l’administration municipale, et 20% pour la tirelire. Cette tirelire est ensuite réutilisée selon le bon vouloir des responsables politiques de manière tout à fait ‘informelle’. Radikal, 20/2/2008 p. 12 Milliyet Ekonomi, 20/2/2008 p. 4
  • 31 mars 2008 : Istanbul est jumelé avec une trentaine de villes dans le monde : Rio de Janeiro, Lahor (Pakistan), Jahor Bahru (Malaisie), Jeddah (Arabie Saoudite), Houston, Le Caire, Shangaï, Saint-Petersbourg, Rabat, Barcelone, Dubaï, Cologne, Odessa, Amman, Jakarta, Khartoum, Skopje, Roterdam, Damas et Venise. İstanbul Bülteni, Mars 2008 pp. 13-15

Vie économique

  • 1er janvier 2008 : Du 25 octobre 2007 au 1er janvier 2008, 63.000 nouveaux abonnés à İGDAŞ utilisent le gaz naturel à Istanbul. Le nombre d’abonnements atteint ainsi 3.625.000 personnes. İstanbul Bülteni, janvier 2008 p. 7
  • 1er janvier 2008 : Le budget de l’İBB pour l’année 2008 sera de 15,785 milliards YTL. 23 entreprises municipales, l’İETT et l’İSKİ se partageront ce budget. 2/3 du budget seront utilisés dans l’investissement, selon le maire Topbaş, qui ajoute que ce budget de près de 16 milliards YTL est encore insuffisant. Hasan Ersel de Referans se demande de son côté la raison pour laquelle personne ne réagit au déficit budgétaire d’Istanbul, soit 22,47% des ses revenus en 2008 ; 21,86% en 2007 et 9,47% en 2006. Les entreprises municipales comme Halk Ekmek, les boulangeries populaires de l’İBB sont en déficit constant, une situation qui ne suscite aucune réaction dans l’opinion publique. İstanbul Bülteni, janvier 2008 pp. 11-14 Referans, 9-10/2/2008 p. 12
  • 5 janvier 2008 : Après l’acquisition de Godiva, Ülker s’intéresse au secteur du pain emballé, estimé à 10 milliards USD annuel. Le groupe veut acheter la moitié des parts de Unmaş AŞ, qui est le premier producteur de pain préemballé (UNO), à un moment où il est question pour ce dernier de créer deux centres de production à Istanbul et à Ankara. Hürriyet, 6/1/2008 p. 8
  • 6 janvier 2008 : Selon le magazine d’actualité Aksiyon, la collectivité aurait perdu 189 millions USD pour ne pas avoir confié à temps la gestion du deuxième aéroport d’Istanbul, Sabiha Gökçen, au consortium Limak, qui avait participé à l’appel d’offres grâce à une proposition de près de 2 milliards € pour une gestion sur 20 ans. Limak procédera au premier paiement qu’en 2011. Aksiyon, 7/1/2008
  • 8 janvier 2008 : La municipalité de Bakırköy signe avec un hôpital privé (Ethica İncirli) un accord sur une réduction de 30 % sur les frais de soins de santé à ceux qui détiennent la carte Bakkart, une carte de la municipalité qui offre de nombreux avantages commerciaux à Bakırköy. Cumhuriyet, 9/1/2008 p. 8
  • 11 janvier 2008 : Les présidents des Chambres de commerce d’Istanbul et Ankara (İTO et ATO) se querellent sur le sort des banques centrale et publiques. Le projet de délocaliser les institutions bancaires à Ataşehir, un futur arrondissement sur la rive asiatique d’Istanbul, comme annoncé par le gouvernement, est remis en cause par Sinan Aygün (ATO), tandis que Murat Yalçıntaş soutient activement le transfert. Aygün est connu pour sa position très critique à l’encontre de l’AKP. Vatan, 12/1/2008 p. 8
  • 31 janvier 2008 : Inauguration de la brasserie « La Brise » à Asmalı Mescit – Tünel (Beyoğlu). Il s’agit d’un établissement créé par la famille Hünel. Le père Teoman Hünel est déjà connu pour avoir importé la marque « The North Shield » en Turquie. La fille aînée Seda Hünel, architecte, s’est chargée de la décoration. Enfin, la cadette Esen Hünal est la chef de ce restaurant qui offre également plusieurs bières d’abbayes belges. La Brise : 0212 / 244.48.46. À Gümüşsuyu, Topaz (İnönü Caddesi 50), créé par Nurdan Peker, Kaya Demirer et Yücel Özalp accueille la chef espagnol Laura Sanches pendant quelques mois. Referans Kent Yaşam, 19-20/1/2008 p. 1 Vatan, 31/1/2008 p. 1
  • 5 février 2008 : Les ouvriers d’İMES, un site industriel à Ümraniye (deuxième plus grand arrondissement d’Istanbul avec 900.000 habitants et accueillant le plus de migrants) à proximité de de l’OSB (Organize Sanayi Bölgesi) de Dudullu, attirent l’attention de l’opinion publique sur les conditions de travail dans ce secteur métallurgique où le nombre d’heures prestées quotidiennement s’élève à 10-12 heures, pour un salaire mensuel net de 700 YTL, soit moins de 400 € aujourd’hui. Evrensel, 6/2/2008 p. 4
  • 6 février 2008 : Le ministère des Finances annonce une période de contrôle renforcé des lieux de travail, où les cotisations sociales et le nombre d’employés seront vérifiés par 800 inspecteurs. Le ministère a même fait savoir que les visites des inspecteurs commenceront le 25 février, faisant preuve de transparence dans les contrôles. Taraf, 7/2/2008 p. 7
  • 13 février 2008 : La mairie d’arrondissement d’Avcılar renforce les contrôles en cette période de vacances scolaires où les vendeurs de rue augmentent en nombre. Les zabıta descendent dans les rues pour confisquer les chariots de pide, poğca et simit considérés non-hygéniques. Gaste, 14/2/2008 p. 6
  • 22 février 2008 : Le procureur de la République clôture son dossier d’accusation de 1265 pages à l’encontre du groupe mafieu surnommé ‘Mavi Hat’ (la chaîne bleue), impliqué dans des manipulations dans l’appel d’offres de BOTAŞ. Le réseau, en connivence avec des membres de la commission d’appel d’offres, s’était organisé de manière à remettre une enveloppe vide lors de l’appel, dans laquelle un membre de la commission devait glisser un montant jsute en-dessous de la meilleure proposition pour une concession de marché de 50 millions YTL. Milliyet, 23/2/2008 p. 5
  • 24 février 2008 : Des crédits dont le total s’élève à 322 millions YTL ont été octroyés en Turquie dans le courant de l’année 2007, selon la Banque Centrale. 47 % des ces crédits ont été octroyés à Istanbul, soit plus de 157 milliards YTL. Referans, 25/2/2008 p. 12
  • 25 février 2008 : Dans le cadre des préparatifs au forum mondial de l’eau prévu en 2009, pour lequel 20.000 participants de 140 pays se déplaceront à Istanbul, 8000 chambres ont été réservés. L’apport économique estimé de cet événement mondial est entre 40 et 50 millions USD. Referans, 26/2/2008 p. 13
  • 25 février 2008 : À l’issue des négociations de la commission créée au sein du Trésor, les municipalités se voient soulagées d’un tiers de la dette totale qui s’élève à 15,6 milliards YTL. Ainsi, 5,9 milliards YTL sont supprimés au bénéfice de 2.464 municipalités (le nombre total de mairies est de 3225). Kocaeli est la municipalité la plus endettée avec un total de 5 milliards YTL (1,862 millairds YTL de dettes et 3,225 milliards YTL d’intérêts de retard). 14 municipalités dont Ankara n’ont pas pu bénéficier de cette décision du Trésor public. Referans, 26/2/2008 p. 4
  • 1er mars 2008 : L’administration du logement collectif (TOKI) revoit les conditions d’accès aux logements sociaux, en augmentant le revenu maximum autorisé dans l’inscription dans les listes des candidats au logement social. La limite du revenu net passe de 1090 YTL à 1350 YTL par mois. À Halkalı, 3000 inscriptions ont été enregistrées pour la vente de 300 logements à bas prix. Le tirage au sort détermine alors les nouveaux propriétaires. Milliyet Emlak, 1/3/2008 p. 1
  • 1er mars 2008 : L’entreprise Sanko informe que 300 bateaux seront construits pour les USA dans les chantiers navals de Tuzla. Ces bateaux de 11 à 13,4 mètres couteront entre 375.000 USD et 600.000 USD. Milliyet, 1/3/2008 p. 8
  • 10 mars 2008 : Selon le magazine Forbes, le nombre d’hommes et de femmes d’affaires milliardaires en Turquie est de 35. Leur fortune cumulée s’élève à 60 milliards USD, ce qui place Istanbul à la quatrième place mondiale, derrière Moscou (74 milliards USD), New-York (71 milliards USD) et Londre (34 milliards USD). Radikal, 11/3/2008 p. 13
  • 26 mars 2008 : İSKİ inflige une amende de 463.000 YTL à l’hôtel Ramada, à Kurtuluş, pour avoir utilisé clandestinement de l’eau par une ouverture sur les tuyaux de distribution d’eau. İSKİ va également prévenir le procureur. Milliyet, 19/3/2008 p. 4

Populations, religions, santé

  • 1er janvier 2008 : Un « nouvel an alternatif » est organisé par TV5 et l’« Association de la jeunesse d’Anatolie » à Zeytinburnu. Les bus de l’İETT et les véhicules de la mairie de Kartal ont été mis à disposition pour cette ‘Saint-Sylvestre islamique’, où filles et garçons ont emprunté des entrées différentes pur rejoindre leurs propres tribunes, avant d’écouter les chants coraniques d’étudiants égyptiens. Nasrettin Hoca et le père Noël ont été comparés : le premier est décrit comme « le père de tout le monde ; le père Noël est quant à lui originaire d’Antalya, et a été assimilé ». Enfin, Erbakan a fait un discours par télé-conférence. Le prix d’entrée est de 20 YTL par personne. Milliyet, 2/1/2008 p. 11
  • 3 janvier 2008 : Le président de la commission des Droits de l’Homme du parlement national (TBMM), Zafer Üskül, demande une lourde amende à l’encontre de l’imam de la mosquée Fatih Sultan Mehmet à Beylikdüzü, Hasan Hakyemez. Ce dernier avait déclaré, lors d’une profession le 21 décembre dernier, que les femmes qui travaillent ne peuvent pas s’empêcher de tromper leurs maris, en demandant aux fidèles de ne pas autoriser les épouses à travailler. Üskül a réagi en rappellant que sa femme travaille depuis une quarantaine d’années. Sabah, 4/1/2008 p. 21
  • 17 janvier 2008 : L’İBB décide d’augmenter le nombre de coupons distribués aux plus démunis, pour une valeur de 25 YTL à faire valoir dans des supermarchés comme Migros, Kiler (le patron Vahit Kiler est député AKP de Bitlis), Şok et Tansaş. L’an passé, 600.000 « coupons d’aide social », équivalant à 15 millions YTL, ont été distribués à 136.55 familles au total. Cette année ce nombre est de 1,5 millions coupons, soit une valeur de 37,5 millions YTL. Le coût d’impression des coupons s’élève par ailleurs à 7,5 millions YTL. Les élections locales, voire générales, s’annoncent imminentes. Milliyet, 18/1/2008 p. 17
  • 9 février 2008 : Selon les résultats de l’enquête menée par l’entreprise ODAK (sous la direction de l’ex-directeur de l’institut des statistiques, Mehmet Sıddık Ensari) : -la répartition de la population entre les rives européenne et asiatique est de respectivement 35% et 65 % -13,5 % des personnes interrogées se disent originaires d’Istanbul -33,2 % des Stambouliotes sont nés à Istanbul -les migrants de la région de la mer Noire constituent le premier groupe avec 34,3 % -viennent en seconde place les migrants du sud-est, avec 18,2 % -60,7 % des interrogés se disent favorables à la limitation de la migration vers Istanbul, par l’imposition d’un ‘visa pour la migration’, une idée chère à Recep Tayyip Erdoğan, lui-même originaire de Rize, en mer Noire. -enfin, 71,1 % pensent que la construction d’un troisième sur le Bosphore est indispensable. Sabah, 10/2/2008 p. 18
  • 9 février 2008 : Les cafés et restaurants du centre commercial City’s à Nişantaşı, construit au prix de 150 millions USD et inauguré le 18 janvier, recoivent une notification du kaymakamlık (souspréfecture) de Şişli, leurs rappelant que la vente et la consommation de l’alcool sont interdites faute d’autorisation. Les contrevenants risquent d’être scellés le lendemain. Un représentant de la police fait savoir que « les autorisations pour l’alcool ne seront pas délivrées pour ce centre commercial à proximité d’une école ». Il ajoute par ailleurs que les propriétaires auraient dû stipuler cette clause dans leurs contrats de location et lors de la vente des surfaces commcerciales. City’s appartient au groupe Gülaylar du secteur de l’orfèvre. Ce groupe est par ailleurs connu pour être proche du Premier ministre. Pour rappel, depuis le projet de loi annulé sur les « rues rouges », une politique municipale anti-alcool devient de plus en plus visible à Istanbul et en Turquie en général. Le 17 août 2005, le conseil municipal du belediye AKP de l’arrondissement de Meram à Konya avait pris la décision de supprimer la licence de 27 Tekel bayii (distributeur d’alcool) dans la ville. Depuis lors, les événements similaires ont retenti dans les médias à Eminönü, Üsküdar (voir les Electrouis précédents) à Istanbul, mais aussi à Mersin (Erdemli), Bitlis (Güroymak) et Muğla (Fethiye). Le 14 février à Balıkesir, le conseil municipal a demandé l’interdiction de l’alcool dans le parc Atatürk. Le lendemain, le conseil municipal de Korkuteli à Antalya prend la décision de ne plus délivrer de licence pour la vente et la consommation d’alcool dans son arrondissement. Enfin, la préfecture de Diyarbakır fait savoir que les associations ‘alcoolisées’ ont jusqu’au 31 mars pour déménager dans les zones rouges (où l’alcool est autorisée). L’« Association culturelle Pir Sultan Abdal », alevi, a fait savoir qu’un recours juridique sera introduit contre ce nouveau règlement. Tempo, 24/1/2008 pp.73-73 Posta, 10/2/2008 p. 1 Radika, 16/2/2008 p. 5
  • 13 février 2008 : Selon une enquête (menée par ODAK), le groupe migrant le plus important à Istanbul serait les Trabzonlu, soit les migrants originaires de Trabzon avec 5,4% de la population. Ceux originaires de Sivas seraient à 5,2% derrière Trabzon et ceux qui se disent originaires d’Istanbul. Ces derniers sont les plus importants avec 13,8%. Gaste, 14/2/2008
  • 26 février 2008 : Dans le quotidien Evrensel, le responsable au niveau provincial du parti politique Emek rappelle quelques données statistiques sur l’arrondissement de Bağcılar, répliquant au slogan du maire AKP « modern Bağcılar ». Ces chiffres concernent le seul arrondissement de Bağcılar en 2007.

Population de Bağcılar: 719.267 habitants

Population en âge d’étudier: 145.000

Nombre d’école dans l’arrondissement: 75

Nombre de quartiers (mahalle): 22

Analphabète homme: 30 %

Analphabète femme: 58 %

Pourcentage de plus jeunes non-scolarisés: 17 %

Evrensel, 26/2/2008 p. 11

  • 18 mars 2008 : Une polyclinique qui prendra en charge gratuitement les soins de santé des étudiants des écoles primaires est inaugurée en présence du maire Selami Öztürk et Deniz Baykal à İçerenköy. Cumhuriyet, 19/3/2008 p. 9
  • 20 mars 2008 : Selon le quotidien économique Referans, la chaîne de distribution de produits alimentaires discount, contrôlé par la famille Topbaş a atteint une valeur de 2,3 milliards USD. En 2 ans, BIM a augmenté le nombre de magasins de 50 % et sa recette de 68 %. Le conseiller politique du Premier ministre Erdoğan, Cüneyt Zapsu, a été, pendant des années l’associé des Topbaş, contrôlant une bonne part de la société. À l’issue de prétendus conflits entre Zapsu et les Topbaş (Mustafa Latif Topbaş – 20 % des parts, Ahmet Afif Topbaş – 4 % des parts – parmi les dirigeants officiels le nom de Kadir Tobaş ne figure pas), Cüneyt Zapsu s’est séparé de ses parts dans BIM pour créer la chaîne de distribution de produits de soin « For You ». Des membres de la famille Ülker, parents par alliance avec la famille Topbaş, ont également des parts dans BIM.

 

Les chiffres concernant BIM – en millions YTL
2005 2007
Recette 1673   2978
Actifs 323 636
Fonds propre 93 200
Bénéfice brut 300 525
Bénéfice net 30 108
Dettes  230 436
Nombre de magasins 2294 1734
Nombre de personnels 6667 9981
Valeur sur le marché 496,7 2400

Dans le même laps de temps, Carrefour est passé de 6933 à 7068 personnels. La valeur sur le marché de Carrefour est passé de 2,7 milliards USD à 1,1 milliards USD. La famille Topbaş contrôle également la chaîne de pâtisserie Saray (Mühallebici). Les héritiers de Saray et de Sütiş (une autre chaîne de pâtisserie), Ömer Topbaş et Emre Kocadağ, ont pris en charge les cantines des universités privées comme Koç, Bilgi, Kadir Has et Sabancı sous le nom de Pigastro, une entreprise de catering. Saray et Sütiş sont deux chaînes concurrentes, mais Kadir Topbaş et le patron de Sütiş, Mevlüt Kocadağ, sont cousins au premier degré et originaire d’Artvin. Milliyet, 1/3/2008 p. 10 Referans, 20/3/2008 pp. 1 et 6

  • 25 mars 2008 : 140 parcs-fitness ont été aménagés à Istanbul depuis 2006, où les premières machines ont été installées à Kadıköy. 152 villages dans les limites de la province d’Istanbul vont bénéficier de ces parcs visités tôt le matin par les plus âgés. Gaste, 26/3/2008 p. 6
    30 mars 2008 : Le maire Topbaş a fait savoir qu’il ne reste plus de places dans les cimetières de Topkapı, Eyüp, Edirnekapı et Aşiyan. Le cimetière de Karacaahmet est classé et toutes les places restantes sont réservées à Zincirlikuyu. Il existe 320 cimetières à Istanbul, où entre 150-200 personnes sont enterrées tous les jours. Une place à Zincirlikuyu est vendue entre 50.000 YTL et 150.000 YTL aujourd’hui. Le directeur des cimetières d’Istanbul rappelle que le droit d’être enterré dans un cimetière ne peut être vendu à un tiers. Une place peut être abandonnée au profit d’un parent au premier degré seulement. Taraf, 31/3/2008 p. 3

Risques urbains

  • 16 janvier 2008 : Le bus affichant les photos de personnes disparues reprend la route dans toute la Turquie. Le responsable de ce projet, Zafer Özbilici, fait savoir que chaque année à Istanbul entre 200 et 300 jeunes filles quittent le toit familial dans l’espoir de devenir célèbre. En moyenne 3500 personnes disparaissent chaque année selon les sources de la police dans le pays tout entier, dont plus de 2000 à Istanbul. La police ajoute que les chiffres ne sont sans doute pas représentatifs de toute la réalité, les disparitions n’étant pas toujours déclarées. Milliyet Pazar, 17/2/2008 p. 13
  • 18 janvier 2008 : Après la violence d’un instituteur à l’encontre d’un de ses étudiants à Esenyurt dans les mois de Ramadan, un enseignant de l’école technique de Şişli s’en prend à un étudiant faisant le jeûne selon la tradition alevi (Muharrem orucu). Les associations alevi portent plainte contre l’instituteur. L’étudiant a dû être hospitalisé. Evrensel, 19/1/2008 p. 3
  • 20 janvier 2008 : Selon le dernier recensement réalisé sur la base des domiciliations (adrese dayalı), la Turquie compte 70.586.256 personnes, précise le ministre de l’Intérieur, Beşir Atalay, en décembre 2007.

Population totale en Turquie: 70.586.256 personnes
Population turque (citoyen TC): 70.487.917 personnes
Population étrangère domicilée en Turquie: 98.339 personnes
Pourcentage de la population urbaine: 70,5 %
Pourcentage de la population vivant en milieu rural: 29,5 %
Moyenne d’âge: 28,3 ans
Population à Ankara: 4.466.756 personnes
Population urbanisée à Ankara: 92 %
Population à Istanbul: 12.573.836 personnes
Pourcentage de la population à Istanbul: 17,8 %
Densité à Istanbul 2.400 habitants / km2 Referans, 21/1/2007 http://www.referansgazetesi.com/haber.aspx?HBR_KOD=88602

  • 31 janvier 2008 : Une violente explosion dans un atelier clandestin fabriquant des feux d’artifice à Davutpaşa (arrondissement de Zeytinburnu) fait 21 morts. Il s’avère que ce centre de production est clandestin, et représente un cas parmi des dizaines d’autres dans le même centre industriel. Les administrations ministérielles et municipales prennent position par rapport aux secteurs économiques à risque, en activité dans des arrondissements centraux de la métropole. Le ministère des Finances précise que sa responsabilité ne va pas au-delà de la perception des taxes. Le ministère de l’Industrie fait savoir quant à lui que les autorisations relatives aux espaces de production sont du ressort de la municipalité. L’« Institut des statistiques de Turquie » (TÜİK – Türkiye İstatistik Kurumu) insiste sur le fait que toutes les données sont disponibles pour chaque adresse à Istanbul et que les ministères peuvent procéder à contrôles renforcés sur la base des adresses déclarées à son administration. Enfin, le maire d’Istanbul Kadir Tobaş tente de responsabiliser les citoyens, attendant d’eux qu’ils dénoncent les ateliers clandestins dangereux. Il ajoute que l’İBB n’est pas en mesure de suivre les ateliers illégaux. À l’inverse, le maire de Zeytinburnu reconnaît que tous les ateliers clandestins sont connus, mais que le contrôle ne fait pas partie des compétences municipales d’arrondissement. Ersan Çarkı, secrétaire de « Yapı-Yol Sendikası » à Istanbul réagit : « Türbanlı mıydı Topkapı’da patlayan şey ? Laik miydi yoksa ? Belki de çene altından bağlı masum ve geleneksel olandır. Ne dersiniz sayın yetkililer ? ». Cette explosion survient à une période où un accident mortel survient en moyenne toutes les deux semaines depuis des mois dans les chantiers navals de Tuzla. Le 4 février, Metin Turhan, 19 ans, meurt en tombant dans la mer. 8 jour plus tard, toujours à Tuzla, Cevat Toy, 41 ans, fait une chute mortelle dans un bateau dans le chantier naval Dearsan. Birgün, 1/2/2008 p. 3 ; 2/2/2008 p. 3 ; 6/2/2008 p. 3 Referans, 2-3/2/2008 pp. 1 et 8 ; 12/3/2008 pp. 1 et 8 Cumhuriyet, 6/2/2008 pp. 5 et 11 ; Evrensel, 6/2/2008 pp. 5-11 ; 7/2/2008 p. 8 ; 14/2/2008 p. 4 Taraf, 9/2/2008 p. 9 Milliyet, 12/2/2008 p. 4 Akşam, 30/3/2008 p. 20
  • 1er février 2008 : Après avoir reconnu qu’il devient de plus en plus dangereux de vivre dans la métropole, le maire d’Istanbul Kadir Topbaş précise qu’il faut 10.000 agents de police supplémentaires pour assurer l’ordre public. Il ajoute ensuite que le programmes du FMI (!) rend ce renforcement des forces de l’odre impossible. Milliyet, 2/2/2008 p. 4
  • 8 février 2008 : Le procureur général d’Istanbul demande entre 30 et 150 ans d’emprisonnement à l’encontre d’un individu accusé d’avoir incendié 11 véhicules, dont 3 de la police, le 30 décembre dernier. L’individu inculpé avait déjà été condamné à 9 ans d’emprisonnement ferme en 1995 pour être membre du PKK. Trois semaines plus tard, le 24 février, 2 automobiles sont incendiés par des individus non identifiés à Beyoğlu. Taraf, 9/2/2008 p. 12 Cumhuriyet, 25/2/2008 p. 3
  • 22 février 2008 : À Zeytinburnu, un enfant de 4 ans tombe accidentellement dans un puit à eau d’une profondeur de 25 mètres, dont le couvercle a été déplacé. Milliyet, 23/2/2008 p. 4
  • 21 mars 2008 : Un mois après son arrivée à Istanbul pour rechercher du travail, un adolescent de 15 ans est toujours porté disparu. Son père, venu de Hakkari Yüksekova, ne veut pas abandonner les recherches. Taraf, 22/3/2008
  • 29 mars 2008 : Après 20 mois d’enquête et de préparation, le gendarmerie de la province d’Istanbul donne le feu vert pour lancer les opérations contre un réseau de traficants de drogue opérant entre l’Iran, la Turquie et l’Ukraine. 171 kilos d’héroïne ont été saisis et 6 personnes arrêtées. Dans le mois qui s’est écoulé, 206 opérations ont été menées au total par la police, et 375 kilos de drogues ont été saisis. Ainsi, en un mois 373 personnes ont été arrêtées et inculpés. Milliyet, 30/3/2008 p. 18

Education, culture et médias

  • 9 janvier 2008 : Ahmet Merey présente l’histoire de sa collection de 650 peintures, accumulée depuis trois générations en France et en Turquie. Il est l’héritier d’une collection très riche en portrait (environ 200 tableaux), dont les premières pièces ont été acquises par les grand-parents. Il explique que ce sont les collectionneurs, peu nombreux, qui influencent le marché de l’art, et non les galeries. Selon lui, le marché de l’art de la peinture, où des tableaux peuvent passer de 30.000 USD à 6000 USD en quelques années, n’est pas sans risque pour ceux qui décident d’acheter des peintures dans l’unique but d’investir. Hürriyet Pazar, 10/2/2008 p. 14
    16 janvier 2008 : Un protocole est signé par l’IBB et la province pour la construction de 80 écoles de Silivri à Tuzla, comprenant 992 classes et avec un budget de 160 millions YTL. Cumhuriyet, 16/1/2008
  • 20 janvier 2008 : Une école de Bahçelievler (Erkan Avcı Meslek Lisesi) est visitée par des journalistes qui constate un mescit (lieu de prière) clandestin au sous-sol, destiné aux employés, instituteurs et élèves. Le directeur de cette école est connu pour attendreà l’entrée, ciseaux en main, les élèves qui ont des cheveux trop longs. Radikal, 21/1/2008 p. 5
  • 27 janvier 2008 : Le ministre du Tourisme et de la Culture, Ertuğrul Günay, déclare qu’il est urgent d’élaborer un calendrier pour les préparatifs de l’année culturelle CCE-2010. 1,5 millions € sont attendus de l’UE pour les travaux préliminaires de l’agence 2010. Referans, 28/1/2008 p. 19
  • 9 février 2008 : Le chocolatier Zambo, célèbre depuis 1950 pour le chocolat aux noisettes de Beyoğlu, relance sa marque grâce à de nouveaux produits et à la reprise de la production du chewing-gum après 25 ans d’arrêt. La marque appartient à la famille Köksal depuis 1983. Radikal, 10/2/2008 p. 14
  • 9 février 2008 : Le professeur İlber Ortaylı affirme qu’Istanbul est devenu un important centre culturel, rappelant que cette ville était, au temps de sa jeunesse, une ville provinciale de l’Europe dans le domaine de la culture. Aujourd’hui, la situation est bien différente, comme le démontre les événements culturels organisés en 24 heures. Il cite Le Caire, New Mexico, Calcuta et Bombay comme des mégapoles qui n’ont pas réussi leurs développements. Moscou, Téhéran et Istanbul sont des métropoles majeures qui tentent de se renouveller. Il pose la question par ailleurs qui gagnera la guerre entre une métropole de 2000 ans d’histoire et les nouveaux arrivants qui n’aiment pas cette ville et qui n’ont rien à voir avec son esprit. Après la faculté de science politique d’Ankara et la faculté d’histoire et de géographie, İlber Ortaylı a fait sa thèse suır les administrations municipales après les réformes du Tanzimat. Parmi ses ouvrages figurent : Les administrations municipales après le Tanzimat, 1974 L’évolution de la municipalité en Turquie, avec İlhan Tekeli, 1978 L’histoire de l’administration en Turquie, 1979 Histoire de l’administration en Turquie, 1983 La plus longue année de l’Empire, 1983 Du Tanzimat à la République, la tradition de la gestion locale, 1985 Le profil de la famille ottomane, 2000 Redécouvrir les Ottomans – 2, 2006 L’Europe et nous, 2007 Sur le chemin de l’occidentalisation, 2007 Redécouvrir les Ottomans – 3, 2007 Le palais de Topkapı, ses lieux et ses événements, 2007 Les ouvrages cités dans cette liste non exhaustive sont en turc. Milliyet Pazar Tarih, 10/2/2008 p. 7
  • 18 février 2008 : Le ministre de la Culture, Ertuğrul Sağlam, veut transférer une statue de Nazim Hikmet à Istanbul, mais aucune municipalité n’a encore donné son accord pour la prendre en charge. Cette statue du sculpteur azeri Sait Rüstem attend preneur dans les jardins du centre culturel Atatürk d’Ankara. Radikal, 19/2/2008 p. 21
  • 11 mars 2008 : Dans le programme de bourses octroyées par l’İBB aux étudiants et aux chercheurs (voir la rubrique « Colloques et institutions de recherche » des numéros précédents où ces bourses de l’İBB étaient annoncées), un groupe d’individu a réussi à détourner 5 millions YTL grâce à de faux documents et à la complicité de muhtar, enseignants et militaires. 40 personnes ont été arrêtées dans cette affaire de « faux programmes de recherche », au nombre de 880 selon une première enquête. C’est depuis le mandat de RT Erdoğan que l’İBB octroie des bourses aux étudiants. Le budget 2008 réservé à ces bourses s’élève à 36.680.000 YTL destiné à 50.000 étudiants, dont 600 doctorants. Les étudiants recoivent entre 100 et 150 YTL par mois et les doctorants 250 YTL par mois. Radikal, 12/3/2008 p. 5 Milliyet, 12/3/2008 p. 5
  • 25 mars 2008 : Sunay Akın le musée du jouet qu’il a créé dans le köşk des ses parents à Kadıköy à proximité de Tütüncü Mehmet Efendi Sokak et de Bağdat Caddesi le 23 avril 2005. Il s’agit du premier musée du jouet du pays, où des jouets vieux de 200 ans ont été réunis. Gaste, 26/3/2008 pp. 14 et 15
  • 31 mars 2008 : À l’issue de la visite de l’ambassadeur allemand, Eckart Cuntz, le maire Topbaş annonce le désir de l’Allemagne de créer une université allemande à Istanbul. Cette idée qui date, semble-t-il, de l’ère Helmut Kohl, a été une fois de plus réitérée par les diplomates allemands. İstanbul Bülteni, Mars 2008 p. 50

Juliette Calvi et Amin Moussaoui

Étudiants en information et communication, option communication des organisations, nous effectuons notre stage au sein de l'IFEA afin d'y mener des actions de communications interne/externe.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search