Les grands projets d’Istanbul pour 2012. Hybristanbul (1). JFP

2012 01 14 Milliyet p. 14

Nous entamons ici une série relative aux grands projets urbains stambouliotes pour 2012. Ces  projets ne manquent pas, chaque jour la presse se fait l’écho d’un nouveau. On sait que l’AKP a fait une partie de sa campagne électorale de juin 2011 précisément sur les grands projets urbains, et tout spécifiquement à Istanbul. Il s’agit juste par là de rendre compte de ce foisonnement de projets tel que la presse quotidienne s’en fait complaisamment l’écho. Tous ne verront pas le jour sous la forme dans laquelle ils sont annoncés. Loin de là. Mais peu importe en définitive. Ce qui nous importe c’est l’abondance, l’audace et la confiance en l’avenir que manifeste l’annonce de ces grands projets, par le premier ministre, le maire du Grand İstanbul (İBB) ou les patrons de groupes de construction proches de l’AKP,  à l’instar du groupe Rönesans évoqué ci-contre dans le Milliyet du 14 janvier 2012. Rönesans qui, rappelons-le, fait partie des groupes de BTP à la réputation bien établie, intéressés par le projet « Kanal Istanbul » dont la presse internationale a rendu compte abondamment en mai 2011.

Ici, il s’agit d’un projet connecté à la future sortie de terre extra-muros du Marmaray (le grand projet de transfort ferré lourd inter-continental pour les années à venir… ), prévue pour octobre 2013… La valorisation de ce site désaffecté, localisé immédiatement à l’extérieur des murailles – et en dérilection depuis le départ des tanneries vers Tuzla ou Çorlu au début des années 1990 – va donc se faire parallèlement à la mise en service de ce mode de transport en site propre à gros débit (70 000 personnnes/heure/sens). Certains mileux d’affaires ont commencé à anticiper sur ce formidable changement dans l’économie des mobilités stanbouliotes. Tout au long du tracé du Marmaray, comme nous l’avions constaté lors des sorties OUI de 2009-2010, des projets ambitieux émergent, de Halkalı à Gebze.

Ci-dessous, sous le titre « En 2012 quelle firme réalisera quel projet? » on peut avoir une idée de ce qui est envisagé par les acteurs qui dominent la scène immobilière actuelle. La concurrence est vive et chaque acteur cherche à se distinguer des autres par des projets qui marqueront la silhouette de la métropole. Toujours plus haut, toujours plus « fantaisiste », toujours plus impérial…  L’Administration du Logement Collectif (TOKİ) et la mairie métropolitaine accompagnent le mouvement d’étalement et de démonstration de puissance, mettant au service des entrepreneurs l’abondant foncier public en voie de bradage.

jfp@2012

A suivre, JFP

Milliyet, 17 12 2011, p. 14

Milliyet 2011 12 17, p. 14

Jean-François Pérouse

Géographe Directeur de l'Institut Français d'Études Anatoliennes

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search