Revue de presse sur les séismes du 6 Février 2023 en Turquie et en Syrie

Gülçin Erdi, responsable de l’OUI a récemment publié un article sur le séisme en Turquie, publié sur le site d’information The Conversation pour analyser les raisons des dégâts humains et matériels extraordinaire ainsi que de l’impuissance des institutions étatiques pour intervenir. Ci-dessous, nous mettons la partie introductive de cet article.

“Le 6 février 2023, les 11 villes de la Turquie ont été secouées par un séisme de magnitude 7,8, suivi, 9 heures après, d’un autre de 7,6. Ce double séisme d’une violence énorme a causé plus de 50 milles morts et l’écroulement de plus de 12 milles bâtiments sans compter des milliers d’autres qui sont devenus inhabitables. Un mois après le séisme, on estime à 2 millions de personnes qui ont migré vers d’autres villes sachant que le séisme a directement affecté près de 14 millions d’individus. L’État, lui, a semblé tétanisé, et n’a commencé à réagir qu’au bout de 48 heures.

Chacun a pu constater que l’État n’était pas vraiment préparé à un plan d’action d’urgence en cas de séisme de grande ampleur et que ses services étaient largement dysfonctionnels. Au-delà, la catastrophe a également mis en évidence les immenses lacunes de la Turquie en matière de mise en œuvre d’une urbanisation rationnelle tenant compte du risque sismique.

Ce risque n’a pourtant rien de nouveau dans le pays, qui a déjà connu, par le passé, des secousses comparables, notamment le séisme d’Elazığ en 1939, qui avait causé la mort de 33 000 personnes. Rien que depuis 1999, la Turquie a subi (si l’on tient compte du 6 février dernier) 11 tremblements de terre d’une magnitude de plus de 6 sur l’échelle de Richter, qui ont causé au total plus de 70 000 morts et des dégâts colossaux.

Pourquoi la Turquie n’arrive-t-elle toujours pas à mettre en place un système de construction fiable et solide et une politique urbanistique adaptée aux réalités géologiques ? Le 6 février en a tragiquement rappelé l’urgence, d’autant que les spécialistes indiquent qu’un séisme de grande ampleur va très probablement bientôt frapper la métropole d’Istanbul et ses 16 millions d’habitants…” (pour lire la suite ⇒ https://theconversation.com/seisme-en-turquie-pourquoi-autant-de-degats-et-dimpuissance-203191

Dans le cadre de nos interrogations collectives en tant que l’équipe de l’OUI sur le séisme et ses conséquences, notre stagiaire actuel, Zélie Fourquier, a préparé un dossier de presse réunissant des articles de journaux en français et en anglais qui couvrent plusieurs aspects des séismes du 6 février et fournissent des analyses sociales, politiques, économiques, urbanistiques voire géopolitiques sans oublier les dégâts en Syrie. Ce dossier, consultable en papier dans les archives de l’OUI sur place ainsi qu’en ligne, couvre la période Février-Mars 2023. 

Pour télécharger le dossier de presse sur le Séisme en Turquie préparé par Zélie Fourquier : 

Revue de presse séisme 02-23



Citer ce billet
gulcinerdi (2023, 14 avril). Revue de presse sur les séismes du 6 Février 2023 en Turquie et en Syrie. Observatoire Urbain d'Istanbul. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sm2g

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search