Rapports nationaux sur les séismes du 6 février en Turquie et en Syrie

 

Crédit : Photographe et journaliste Fatih Pinar

Le 6 février 2023, des séismes de magnitude 7,7 et 7,6 dans  les sous-préfectures de Pazarcık et d’Elbistan à Kahramanmaraş provoquent des dégâts très graves en Turquie dans 11 villes de la région : Adana, Adıyaman, Diyarbakır, Gaziantep, Hatay, Kahramanmaraş, Kilis, Malatya, Osmaniye, Şanlıurfa et Elazığ. Plusieurs répliques, dont l’une de magnitude 6,4 à Hatay le 20 février, ont augmenté l’ampleur des dégâts. 

Selon les chiffres officiels, au moins 8 476 personnes ont perdu la vie en Syrie, tandis qu’en Turquie 518 009 logements ont été détruits ou gravement endommagés et au moins 50 783 personnes ont perdu la vie. La réponse inadéquate et insuffisante des institutions de l’État de Turquie à la zone du séisme pendant les deux premiers jours a été citée par le public comme l’une des principales raisons de la perte humaine colossale dans la zone du tremblement de terre. Par ailleurs, étant donné qu’une partie des corps des disparus sous des décombres n’ont toujours pas été retrouvés, on estime que le bilan est largement au dessus des chiffres officiels. Alors que les abris, l’hygiène, les services de soin et l’accès à l’eau font toujours partie des besoins les plus urgents dans la zone du tremblement de terre, l’éducation des enfants et des jeunes qui ont survécu au tremblement de terre continue d’être gravement perturbée.

Pour mieux comprendre et analyser les raisons d’un tel désastre et ses liens avec les modèles d’urbanisation défaillantes du pays, de nombreuses organisations de société civile ainsi que des institutions publiques ont préparé des rapports. Certains de ces rapports évaluent également les impacts multidimensionnels de cette série de séisme ainsi que les problèmes rencontrés dans la gestion des aides post-catastrophe. Nous avons compilé ces rapports sur Turquie et les mettons à la disposition de nos lecteurs.

 



Citer ce billet
csungur (2023, 13 juin). Rapports nationaux sur les séismes du 6 février en Turquie et en Syrie. Observatoire Urbain d'Istanbul. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sm2i

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search