Étiqueté : gouvernance locale

Clémence PETIT – Transformation urbaine, mobilisations collectives et processus de politisation. Le cas du projet de rénovation urbaine de Başıbüyük (Istanbul)

Du point de vue des pouvoirs publics turcs, la désignation d’Istanbul en tant que Capitale européenne de la Culture pour l’année 2010 a légitimé la réalisation de nouveaux plans d’urbanisme et  le lancement, la poursuite ou l’accélération de nombreux projets d’aménagement de la mégapole destinés à faire d’Istanbul une capitale du tourisme  –  culturel mais aussi  économique  –  et de la finance en Europe et dans le monde. Parallèlement à la construction de nouvelles  infrastructures touristiques, en particulier des centres de congrès et des hôtels, Istanbul est donc  progressivement « transformée » en une « ville musée » (müze kent) et une « ville monde » (dünya şehir). C’est dans ce mégaprojet urbain visant à internationaliser l’économie stambouliote que s’inscrivent  désormais les « projets de transformation urbaine » (kentsel dönüşüm projesi)
qui consistent à « rénover » – à démolir en réalité  –  les quartiers « dégradés » du centre historique (comme Sulukule, dans l’arrondisse

La loi 5366. Une nouvelle prérogative municipale d’expropriation dans la gestion du patrimoine architecturale. Les cas de Galata à Beyoğlu et Sulukule à Fatih

Güzel Beyoğlu Organisée à l’initiative du maire de Beyoğlu, Ahmet Misbah Demircan, la réunion d’information dans les locaux de l’Association de Galata (Galata Derneği-24 août 2006, de 10h30 à 13h) a été l’occasion pour les habitants...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search