Étiqueté : pauvreté

Caroline FABIANSKI – L’eau dans une perpective de développement durable à Istanbul, la prise en charge de la pauvreté

L’ancienne capitale de l’empire Ottoman constitue aujourd’hui une métropole d’environ douze millions d’habitants qui se répartissent sur une mairie métropolitaine, mais aussi de manière plus large sur un département d’Istanbul qui constitue un espace urbain particulièrement dense, dont la population est urbanisée à plus de 95%. Cette population est marquée par une croissance rapide qui pose des problèmes en terme de délimitation des espaces et de coordination des différentes autorités administratives en charge de son développement.
Face à cette importante croissance démographique et aux difficultés rencontrées par les responsables de la politique urbaine, il semble légitime de se questionner sur la mise à disposition et l’allocation des ressources naturelles nécessaires à cette population urbaine. Des problèmes en terme de service public et  de développement des réseaux d’infrastructures urbaines sont apparus progressivement, la question de l’approvisionnement en eau n’ayant pas ét

Marie FONTENEAU – La place de l’économie néolibérale dans le bouleversement des structures de l’habitat urbain à Istanbul – Étude du phénomène gecekondu

Les mutations économiques en cours en Turquie depuis les années 1950 ont un  fort
impact sur les structures urbaines stambouliotes. La mise en conformité internationale, que poursuivent ardemment les autorités publiques locales et nationales, implique une remise en cause des fonctions – principales de la ville. La modernisation est au centre de  toutes les préoccupations, reléguant l’habitat social  au second plan.  Les populations de gecekondu  –  principale forme d’habitat populaire illégal en Turquie  – figurent parmi les victimes les plus touchées par la transformation urbaine. Menacées à chaque instant d’expropriation, elles sont contraintes de voir leurs logements peu à peu remplacés par de luxueux projets, mis en œuvre par un secteur privé dominé par d’imposants holdings et  d’influentes  entreprises internationales. En résulte une marginalisation progressive des populations pauvres. L’avenir des gecekondu se retrouve menacé par les logiques d’optimisation de la rente urbaine.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search